Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tour C.G. Fellarmin

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre Syllas
Responsable Admintech


Nombre de messages : 865
Age : -707
Date d'inscription : 02/04/2008

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 13000

MessageSujet: Tour C.G. Fellarmin   Sam 22 Aoû - 18:07

Tour C.G. Fellarmin, bâtiment appartenant à la Hanse.




A travers la verrière formant trois des quatre murs de la salle de conférence s'étendaient les immenses tours et trottoirs semi-aériens de Neo-Himalia, et la circulation en cette matinée était assez trépidante, avec l'arrivée des centaines de milliers de travailleurs se dirigeant vers leurs bureaux respectifs et les nombreux autres métiers qui faisaient de la cité industrieuse la capitale économique de la planète. Mais la plupart des gens réunis au 204ème étage de la tour C.G. Fellermin, bâtie dix ans plus tôt pour le compte de la Sonoca Lmtd., qui a été rachetée peu après par le géant de l'acier Christeel, qui a revendu le bâtiment à la Hanse, étaient levés depuis assez longtemps déjà. Bien entendu, il y avait les amiraux Law et Liung Wu, arrivés la veille de Tsarysyn et n'ayant eut que peu de temps pour dormir, ensuite, il y avait le Sénateur Andrew Reinchigton, Lord d'Ellmouth, et ministre de l'économie de la Sérénissime, c'est à dire le subordonné direct du doge et du conseil d'état. Ensuite venaient Lazlo Garràdy, vice-président de la Ligue Hanséatique Christianienne et hôte de la conférence, MM. les présidents des groupe CIA, Eon, TOAC, UAC, Christeel, L&T, Station 2017, et bien entendu une vice-présidente de la GE - Lord Howell étant malade.
Lord Ellmouth fit craquer ses phalanges, avant de déclarer de sa voix calme et basse imposant néanmoins immédiatement le calme parmi les discussions à voix basse ayant meublé le silence des minutes précédentes:

-Bon, mesdames et messieurs, récapitulons: depuis quelques années déjà, les activités hanséatiques stagnent, et cette stagnation nous fait perdre certaines opportunités pour le développement des activités commerciales Unioniennes, et Christianiennes en particulier.

Il y eut quelques hochements de tête approbateurs, et Lia Monteferro de Station 2017 émit même un "ouais" assez incongru.

-Pour cela, nous avons travaillé sur deux axes, et comme l'ont démontrés les chiffres de tout à l'heure.

Il tapota la table du bout de ses ongles parfaitement manucurés.

-Dans un premier temps, les colonies nous offrent à tous une opportunité unique. D'ici peu la population dépassera les cinq-cent mille habitants, et une fois l'Union Minière dissoute, comme son Excellence l'Amiral Law ici présent nous l'a proposé, le marché sera totalement accessible, et représentera une quantité croissante des activités économiques du pays. C'est miser sur l'avenir, et l'avenir est toujours une valeur sûre. Un comptoir spatial majeur pourra donc être installé, soit à Kaus Borealis, soit plus près de Christiansa et des sites archéologiques qui offrent des possibilités de développement touristique que nous souhaitons développer, soit dit au passage.

La salle demeura silencieuse, mais les pontes de l'économie Christianienne étaient de cette avis, et cela se lisait sur leurs visages. Le temps d'arrêt dura quelques secondes, et, sur un petit moulinet de la main de l'amiral Liung, le ministère local de l'économie reprit:

-Ensuite, étant donné le contexte international, nos prévisions les plus réalistes nous montrent la possibilité de reprendre pied dans le pacte de Valen. Bien entendu, et je répète le conseil de Son Excellence l'Amiral Liung, nous devons tous prendre garde à ce que notre retour sur place ne prenne pas l'allure d'une tentative d'asservissement économique dissimulée, qui engendrerait une réaction irrationnelle protectionniste régionale qui ferait perdre autant d'opportunités à nous-même qu'aux économies locales. Ainsi, les services hanséatiques envisagent l'aménagement d'un autre comptoir dans le secteur, et de renforcer l'importance de celui d'Alganzaar, par lequel transite 95% du commerce hanséatique avec le territoire du pacte de Valen. Actuellement, la chute et le retrait partiel de la production Erikeanne due aux conséquences inhérentes à la guerre donnent la possibilité à nos produits de faire valoir en plus de leur qualité globalement meilleure une disponibilité plus grande également. Bien entendu, l'importation en Union de produits régionaux sera également possible, stimulant nos marchés. Enfin, étant donné que les comptoirs de la Hanse bénéficient d'aménagement en matière de douane, les facteurs d'une réussite économique sont réunis.

Le temps de laisser cela mariner parmi l'assistance fit qu'une des directrices de la TOAC, femme longiligne et à la paleur tranchant avec une chevelure rousse soignée, dont le regard paraissait un brin hautain, même vis-à-vis des hommes d'états présents, leva légèrement la main.

-Monsieur, vous parlez d'impérialisme et de ménager les nationalismes économiques. Doit-on comprendre qu'il faudra limiter les participations dans les entreprises locales, où simplement se limiter aux mesures concernant la visibilité et le nombre de produits immédiatement intégrés aux circuits économiques locaux?


La voix douce et aimable de Liung répondit, mais il émanait de lui une autorité si naturelle que la belle directrice - dont les formes élancées rappelaient qu'elle avait probablement passé une bonne partie de sa vie dans l'espace - baissa les yeux comme une écolière:

-Mademoiselle, il serait en effet préférable de limiter nos ingérences et le zèle des vôtres pour l'instant. Bien évidemment, cela pourra être sujet à changement, mais ce-dernier se devra d'être progressif, et dans une certaine mesure global. La politique doit rester hors de cela, car ici nous parlons de prospérité qui doit être au bénéfice du plus grand nombre - c'est bien pour cela que mon collègue l'amiral Law et moi-même avons appelé cette réunion. La politique doit rester hors de cette histoire. Si nos intentions sont répréhensibles dans le sens de l'ingérence dès le départ,nous ne pourrons assurer notre position, car les autres le saurant.

Il eut un faible sourire:

-Je ne suis pas naïf au point de croire à la concorde universelle par la prospérité, mais lorsque les intérêts convergent comme dans notre cas de figure, à quoi bon les gacher? Les doctrines confucéennes aussi bien que économiques enseignent cela.


Tout le monde n'était probablement pas d'accord, mais sur le principe, ils n'avaient rien à redire. D'ailleurs, de toutes façons, les implications politique d'une réaction de rejet des populations et extrêmistes du pacte de Valen aurait de facheuses conséquences quant aux dispositions des autorités à l'égards des groupes économiques ayant fait trop de zèle.

Jakop Schnee, de la General Electric, demanda après quelques instants de silence:

-Quand est-il de la technologie? Pouvons-nous l'inclure dans les ventes....du moins en partie?


Law dissimula une grimace, avant d'articuler doucement:

-Je m'attendais à cette question. Effectivement, il serait préférable d'éviter les transferts de technologie, dans la meesure où l'espace économique de Valen les ferait forcément aboutir tôt ou tard à Erikea, et ce beaucoup plus rapidement que dans l'espace galactique normal. néanmoins, des sociétés comme Station 2017 saurons assurément d'adapter, n'est-ce pas?


Quelques-uns hochèrent la tête, et Lord Ellmouth émit un grognement d'assentiment. la représentante de la firme informatico-subspatiale émit un autre "ouais" assez déplacé dans cettre grave réunion.
Un homme du personnel pénétra la salle, et alla murmurer quelque chose à l'oreille de Garràdy, ce dernier annonça tout haut:

-Il semblerait que messieurs Law et Liung soient attendu au Sénat pour dix-heure trente suite à une réaménagement de l'ordre de passage dont l'ont vient juste d'en informer le secrétariat.


Les deux amiraux restèrent encore quelques minutes régler les derniers points requerrant leur présence, avant de laisser les détails à Lord Ellmouth et au reste du comité. Ils s'éclipsèrent, pour embarquer dans un antigrav, et gagner la vieille ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tour C.G. Fellarmin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Christiansa :: Himalia-
Sauter vers: