Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Maii Palatium - Palais de Mai

Aller en bas 
AuteurMessage
Caius Octavius Pacificus
Maitre
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 1278
Localisation (en RP) : Palais Impérial de Seranon
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: -

MessageSujet: Maii Palatium - Palais de Mai   Mer 28 Juil - 16:11


Ce Palais, l'un des plus beaux de la capitale, est longtemps resté la propriété des Octavii et ayant été transmis aux Octavii-Sempronii qui en ont fait don à la PACIFICA pour lui tenir lieu de siège. Si désormais Caius Octavius doit séparer strictement ses fonctions de sa personne et qu'il n'a donc dans cet édifice qu'un bureau, le Palais est loin d'être sans objet pour autant : il abrite toutes les activités de la Fondation, un bureau pour chaque administrateur, une salle de réception et de nombreuses archives puisqu'après une seule semaine la Fondation avait déjà reçu de nombreuses demandes de financement à étudier.

Actifs de la Fondation :
  • Maii Palatium
  • 15 milliards de crédits galactiques

Budget annuel de la Fondation :
  • Recettes : 500 millions dont :
    • Placements et intérêts : 450 millions
    • Dons : 50 millions
  • Dépenses : 480 millions dont :
    • Charge salariale : 13 millions
    • Entretient du Maii Palatium : 2 millions
    • Communication : 15 millions
    • Projets : 450 millions

Personnel de la Fondation :
  • Conseil d'administration (non rémunéré) : 11 (+1 à attribuer) dont :
    • Au titre du collège des représentants des Maisons fondatrices : 6
      • Aurea Claudia Syllabia, femme de lettres
      • Lucius Junius Ergaterius, Catholicus-Patriarche de Seranon et d'Eryn, Secrétaire
      • Antonella Octavia Feirena, Sénatrice
      • Caius Octavius Pacificus, ancien Empereur, Président
      • Helenus Romanus Floris, homme d'affaires
      • Gaia Sempronia Gercia, Sénatrice
    • Au titre des institutions associées : 3 (+1 à attribuer)
      • Peter Gardener, Président de l'Université d'Actinium
      • Rouslana Khasboulatova, Doyen de la Faculté de lettres et sciences sociales de l'Université impériale d'Arkilia
      • Simon Ménarem, conservateur du Musée de la Grande Bibliothèque, Vice-Président
        • invité à participer, en négociations : Gregorius Alanus Munificus, Directeur de la médiathèque de Zamul
    • Au titre des personnalités qualifiées : 2
      • Giovanni Gandolfini, auteur-compositeur-interprète, Trésorier
      • Helena Tertia Paria, actrice de la troupe de l'Opéra-Théâtre, Sophocle du meilleur acteur 2755
  • Personnel rémunéré : 413 dont :
    • Cadres : 52 dont :
      • Premier secrétaire général : Benedict Faucheux
      • Secrétaires généraux délégués : 5
      • Sous-secrétaires généraux : 12
      • Autres : 34
    • Employés : 361
  • Bénévoles hors CA : 927

Projets soutenus par la Fondation :
  • néant


Dernière édition par Caius Octavius Pacificus le Sam 31 Juil - 14:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caius Octavius Pacificus
Maitre
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 1278
Localisation (en RP) : Palais Impérial de Seranon
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: -

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Mer 28 Juil - 19:07

Tous sur Seranon savaient le goût de l'ancien Empereur pour les traditions vieilles de plusieurs siècles, aussi nul n'aurait été particulièrement surpris en le voyant ouvrir un coffret d'acajou pour en extraire un porte-plume en ivoire, y ajuster une plume en or et ouvrir une bouteille d'encre noire pour y tremper la plume. Et, de par sa nouvelle activité, peu auraient pu s'étonner de la lettre qu'il rédigea à Joseph Maïmun, ancien Légat au Patrimoine qui avait connu une double promotion lors de la précédente élection : son Préfet de tutelle était à l'UDI, donc n'avait pas été reconduit, et le Tribun qui assistait ledit Préfet n'était autre que Yekkaterina Romana qui maintenant était Vice-Consul, si bien qu'il avait hérité du Ministère :

Citation :
De : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
A : Joseph Maïmun, Préfet de la Culture
Objet : demande de rendez-vous

Monsieur le Préfet,

La création de la PACIFICA m'amène à solliciter une entrevue avec vous. Non pour demander des subventions - ce serait indécent lorsque l'on sait de quel budget dispose ma Fondation et le besoin dans lequel se trouvent certains Seraniens de l'argent public que de demander qu'on emploie ce dernier à aider ceux qui n'en ont pas la nécessité ; mais pour envisager la manière dont nos deux institutions pourraient collaborer, profitant du réseau de votre Ministère et de la capacité d'initiative rapide de la Fondation pour tirer le meilleur parti mutuel de nos avantages respectifs. Je me tiens, quant au lieu, au jour et à l'heure de ce rendez-vous, à votre entière disposition.

Daignez agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de mon plus sincère respect,
C.O.Pacificus

Puis il appela un secrétaire qui transmit le pli à une coursière qui partit (à pieds vue la faible distance) vers le Ministère de la Culture remettre le précieux document.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Mer 28 Juil - 20:30

HJ : J'avais déjà nommé le Ministre de la Culture x).

Le Pli de réponse revint rapidement. Bien que le ministre lui-même n'ai put le lire, trop occupé qu'il était par une épineuse affaire concernant le transfert d'un tableau d'un honnête peintre Seranien vers la Gallerie Nationale, située justement à deux cent mètres de la Fondation, son cabinet avait pris la Liberté de répondre favorablement à la demande de l'ex-Empereur.

En effet, les objectifs du Consulat étaient on ne peut plus clairs : il fallait sauver chaque crédits disponibles, et si la Fondation PACIFICA pouvait co-participer au financement d'un projet qui tenait largement à cœur au Consul, le ministère ne pouvait l'accueillir que très favorablement. D'autant que la recherche de partenaires utiles, efficaces et surtout en accord avec l'ideologie du Consulat battait son plein. La Fondation arrivait à point nommé. Le Consul n'avait-il pas dit que les trois Forces du Socialisme étaient le Politique, le Syndicalisme, et l'Associatif travaillant de concert ?

Voici la note que reçu Caïus :

Citation :

De : Monsieur Yannick Elvius, Chef de Cabinet de Monsieur Joseph Maïnum, Prefet aux Affaires Culturelle, Adjoint du Ministre Aexius Linius Barius pour Monsieur le Prefet et Monsieur le Ministre.
A : Caïus Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
Objet : Re : Demande d'un Rendez-vous.

Monsieur,

Tout d'abord, nous souhaitons porter à votre connaissance le fait que la création de cette fondation arrive à point nommé pour l'ensemble du Gouvernement, dans la réalisation des projets de notre mandat. Nous espérons que s'ouvre donc ici une très belle et longue collaboration entre notre Ministère et votre Fondation, et espérons que vous saurez la reconduire et la poursuivre avec nos successeurs. La Culture est une affaire de Décennies et certainement pas de Mandats Gouvernementaux.

Nous accueillons avec beaucoup de plaisir votre demande d'entrevue, et nous vous proposons de nous retrouver demain, pour l'heure du Repas. Nous souhaiterions à ce propos aborder avec vous un projet qui tient au Gouvernement, et pour lequel nous aimerions voir votre Fondation prendre une part active si vous estimez que cela fait partie de son Projet Associatif. En effet, nous souhaitons préparer la mise en place de nombreuses Maisons de la Culture sur tout notre territoire, visant à favoriser l'accès des arts, des lettres et des sciences à la jeunesse issue de la Guerre Civile et de la Grande Guerre.

Naturellement, Monsieur le Ministre serra également particulièrement heureux d'entendre l'ensemble de vos propositions concernant le déroulement de vos futurs projets.

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes plus sincères salutations.
Y. Elvius pour J.Baïnum et A.L. Barius.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caius Octavius Pacificus
Maitre
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 1278
Localisation (en RP) : Palais Impérial de Seranon
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: -

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Jeu 29 Juil - 12:24

HJ : je n'ai pas vu le Gouvernement que tu avais institué donc j'ai improvisé, tu peux me filer le lien ?

Caius ne savait trop que penser de sa nouvelle vie : il sortait de convalescence et semblait tout à fait guéri et sa nouvelle activité occupait ses journées, mais il avait, pendant une décennie, présidé au destin de Seranon, qui même au plus bas était toujours resté au moins une moyenne puissance et dont il avait su refaire une grande puissance, leader naturel du Pacte de Seran-Valen. Pendant cette décennie, sa parole était commentée à travers toute la galaxie, d'autant plus que Seranon était le plus gros point de friction de celle-ci ; il pouvait accéder en ligne directe à tous les chefs d'Etat de la Galaxie connue, il brassait des milliers de milliards, contrôlait une armée dont les effectifs se comptaient en millions d'hommes, milliers de chasseurs et centaines de vaisseaux moyens, dizaines de vaisseaux lourds ; et la diplomatie qui allait avec cette armée et ces milliers de milliards de crédits. Ses journées alors n'étaient pas occupées : elles étaient surchargées. Désormais il gérait quinze milliards, et encore n'y touchait-il pas pour ne pas amoindrir ses revenus et donc se contentait-il dans les faits de répartir un demi-milliard par an pour la culture et les arts. Il était conscient que ces sommes suffiraient largement à tourner la tête d'un homme ordinaire, mais sa vie avait fait de lui plus qu'un homme ordinaire, et même l'un des personnages les plus importants de son siècle à l'échelle galactique : qui dans cent ans connaîtrait le nom du Président Hallenberg, du Grand Officier Kirla ou de la Mezdel'Shas'O Alturia Kan Aqual ? Personne d'autre que quelques historiens. On se souviendrait de lui, pas uniquement grâce à ses mérites personnels, mais aussi grâce au contexte dans lequel il avait pu les exprimer. En d'autres temps, il aurait simplement été un Préfet militaire de haut rang, voire un Ministre de la Guerre s'il avait embrassé la carrière militaire, un Consul seranien parmi d'autres s'il avait fait de la politique. Mais il avait fait plus, parce que l'Histoire avait voulu que ce fût possible et il avait été Empereur, restaurateur de la démocratie et réinstaurateur de la République. Sa vie avait profondément bouleversé les équilibres galactiques. Et il ne pouvait l'oublier.

Et aujourd'hui, il rentrait tous les soirs chez lui à une heure raisonnable - dans son propre référentiel : rarement avant vingt-trois heures ; jamais avant vingt-et-une, avait un fils orphelin de mère qui était confié à une nourrice mais avec lequel il s'efforçait de passer un peu de temps, traitait avec des Ministres...

Lorsqu'on lui apporta la réponse dudit Ministre, il se secoua et refusa de sombrer dans la mélancolie. Parcourant rapidement le papier il demanda à sa secrétaire de répondre favorablement pour lui à cette proposition. Cette idée de maisons de la Culture était bonne, même s'il craignait qu'elle ne fût un peu onéreuse pour sa Fondation et qu'il ne puisse assurer son autre grand projet s'il devait se charger de celui-là, mais il pouvait encore espérer réunir davantage de dons, notamment si comme il l'espérait il parvenait à donner une ampleur internationale à sa Fondation. Mais avant, faire les choses bien : ces Maisons de la Culture d'une part, et si les coûts engendrés le permettaient, la mise en place d'un Festival culturel (théâtre, musique, cinema, littérature) gratuit pour les spectateurs qui serait financé par les commerçants locaux en raison des profits générés pour eux par l'afflux de spectateurs et qui serait une occasion de faire connaître la Fondation et de collecter des dons.

Du reste, il entendait demander une expertise qui lui permettrait d'avoir un aperçu des autres Fondation et associations à but culturel et artistique sur Seranon, afin d'envisager la création d'une superstructure qui aujourd'hui n'existait pas. S'il était certain que la PACIFICA fût la plus importante Fondation à vocation culturelle de Seranon, Caius savait aussi pour avoir eu entre les mains les rapports d'activité du Ministère de la Culture qu'il existait un large tissu local d'associations qui pour l'instant oeuvraient presque toutes sans concertation, ce qui sans doute engendrait des partes financières conséquentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caius Octavius Pacificus
Maitre
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 1278
Localisation (en RP) : Palais Impérial de Seranon
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: -

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Jeu 29 Juil - 18:48

En attendant son entrevue du lendemain, l'ex-Empereur avait de quoi s'occuper, il fallait notamment et de manière urgente trouver des personnes susceptibles de compléter le Conseil d'administration auquel il manquait encore cinq membres. Répétant son rituel personnel de la plume et de l'encrier, Caius rédigea donc un lettre manuscrite - manuscrite car elle n'aurait pas à aller très loin :

Citation :
De : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
A : Helena Tertia Paria, actrice de la troupe de l'Opéra-Théâtre, Sophocle du meilleur acteur 2755
Objet : proposition d'intégration au CA de la PACIFICA

Madame,

la PACIFICA a, par ma voix, l'honneur de vous inviter à rejoindre son Conseil d'Administration. En effet, il a semblé aux administrateurs et à moi-même que votre carrière théâtrale, aussi bien que votre grande connaissance du monde des arts, adjointes à votre sens bien connu du contact public sauraient apporter une importante plus-value à notre association.

Sachant votre amour des arts et de la culture, et votre désir de la faire partager en la rendant accessible au plus grand nombre, il nous est apparu que vous seriez susceptible d'être intéressée par notre proposition, si bien que c'est confiant que je vous fais parvenir cette missive qui je l'espère recevra un accueil favorable de votre part.

Daignez agréer, Madame, l'expression de mon respect le plus sincère,
Caius Octavius Pacificus

Les autres missives furent entrées par son terminal et directement transmises à leur destinataire, ou au secrétariat de celui-ci pour ceux que Caius ne connaissait pas assez personnellement :

Citation :
De : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
A : Monsieur le Président de l'Université d'Actinium Peter Gardener
Objet : proposition d'intégration au CA de la PACIFICA

Peter,

C'est avec plaisir que je profite de cette lettre pour vous demander de vos nouvelles, toutefois je dois vous avouer que ce n'est pas son objectif premier : en effet vous n'êtes pas sans avoir appris la création de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere et tel que je vous connais vous aurez pris connaissance de ses statuts. Il ne vous aura donc pas échappé que vous occupez un poste qui fait de vous un candidat possible au titre des institutions associées. Connaissant l'amour que vous partagez avec moi et tous les administrateurs de la culture, et votre ambition à la répandre autant que possible, c'est bien naturellement que je me tourne vers vous afin de vous proposer le siège au Conseil d'Administration que vous me semblez le plus apte à occuper.

Transmettez mes amitiés à votre épouse et daignez recevoir, Peter, l'assurance de ma chaleureuse amitié,
Caius Octavius Pacificus

Citation :
De : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
A : Madame le Doyen de la Faculté de lettres et sciences sociales de l'Université impériale d'Arkilia, Rouslana Khasboulatova
Objet : proposition d'intégration au CA de la PACIFICA

Madame,

J'ignore si vous avez connaissance de la création de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere, Fondation qui se donne pour objectif d'assurer le partage de la culture vers le plus grand nombre et les meilleurs échanges possibles entre cultures différentes. Toujours est-il que cette Fondation, dont j'ai l'honneur d'être le Président, recherche activement des administrateurs et notamment le chef d'une Université ou d'une Faculté autre que celles de Serania et Actinium.

Souhaitant par ailleurs donner autant que possible une envergure internationale sinon à son action, du moins et dans un premier temps à sa réflexion, le Conseil d'Administration souhaite vous faire respectueusement part de son souhait de vous voir l'intégrer en votre qualité de Doyenne de la faculté de lettres et sciences sociales d'Arkilia.

Daignez agréer, Madame, l'expression de mes très respectueux hommages,
Caius Octavius Pacificus

Citation :
De : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
A : Gregorius Alanus Munificus, Directeur de la médiathèque de Zamul
Objet : proposition d'intégration au CA de la PACIFICA

Monsieur,

Connaissant le travail que vous avez accompli dans votre tâche de démocratisation de la culture à Zamul, ville dont la composition socio-démographique rendait le projet aussi ardu que nécessaire, et sachant la remarquable réussite que vous avez eu et continuez d'avoir en la matière, le Conseil d'Administration en formation de la PACIFICA a décidé de vous demander de l'intégrer dans la tâche qui est la sienne, à savoir d'encourager partout les gens qui en sont capables à faire ce que vous avez commencé à accomplir.

Ne doutant aucunement de la communauté de nos vues en la matière, j'ose dire que seules des contingences d'ordre pratique sauront vous retenir d'accéder à notre requête, aussi c'est assez sûr de moi que je vous en fais part avec cette franchise.

Daignez recevoir, Monsieur, l'assurance de ma haute considération,
Caius Octavius Pacificus

Citation :
De : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
A : Giovanni Gandolfini, auteur-compositeur-interprète
Objet : proposition d'intégration au CA de la PACIFICA

Monsieur,

Vos paroles et vos airs et vos textes sont fredonnés par les Seraniens de toutes couches sociales et de toutes générations depuis maintenant trois décennies : vous avez été de ceux qui ont rendu la guerre vivable en permettant d'en rire ; avez redonné je crois à bien des amoureux déçus la force d'aimer encore et à bien des orphelins celle de vivre encore. Poête autant que musicien, vous incarnez je crois tout ce que la culture a de plus universel et profitable : un enrichissement personnel et perpétuel de chaque individu pensant. A cet égard, j'ai proposé au Conseil d'Administration de la PACIFICA, et il a réagi très favorablement, que nous vous proposions de le rejoindre.

J'espère que vous pourrez et voudrez nous adresser une réponse positive.

Daignez recevoir, Monsieur, l'assurance de ma très grande estime,
Caius Octavius Pacificus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Ven 30 Juil - 12:20

La réponse du doyen de la faculté d’Arkilia finit par parvenir à son destinataire...

Citation :
De : Madame le Doyen de la Faculté de lettres et sciences sociales de l'Université impériale d'Arkilia, Rouslana Khasboulatova
A : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
Objet : proposition d'intégration au CA de la PACIFICA

Cher Monsieur,

La création de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere a, du moins au sein de l’empire krypto-arkilien, été remarquée tant par son ambition, d’évidence supérieure aux récentes grandes associations et fondations privées de Seranon, que par l’illustre personne à l’origine de l’initiative.

Je serais heureuse de pouvoir mettre mes modestes compétences à la disposition de la PACIFICA et de contribuer à son rayonnement.

Daignez agréer, Monsieur, l'expression de mon respect le plus sincère,

Rouslana Khasboulatova

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caius Octavius Pacificus
Maitre
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 1278
Localisation (en RP) : Palais Impérial de Seranon
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: -

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Ven 30 Juil - 14:29

Après avoir rédigé un remerciement à la nouvelle administratrice de sa Fondation, Caius poursuivit ses oeuvres épistolaires, cette fois à l'intention du premier secrétaire général de ladite Fondation :

Citation :
De : Caius Octavius Pacificus
A : Benedict Faucheux

Benedict,

Afin d'optimiser notre action il me semble crucial de commencer par avoir une vue d'ensemble satisfaisante du domaine dans lequel nous entendons intervenir. A cet effet, je vous demande de faire faire par nos services un rapport sur le monde culturel seranien. J'entends que ce rapport mentionne au moins :
I) une estimation du nombre d'associations et fondations à vocation culturelle d'envergure inter-provinciale, provinciale et infra-provinciale ;
II) un recensement précis de ces mêmes associations et fondations d'envergure régionale, inter-régionale, nationale et internationale si elles interviennent sur Seranon ;
III) une estimation des dotations, subventions perçues par les différents échelons pour l'ensemble des associations et fondations visées en I et II ;
IV) un rapport comptable aussi précis que possible des associations et fondations d'envergure au moins nationale visées en II ;
V) pour ces mêmes associations, une synthèse des diverses colorations politiques de leurs dirigeants et de leur projet culturel ;
VI) une typologie des associations et fondations : niveau d'action, type d'action, moyens d'actions seront traités ainsi que tout critère discriminant jugé pertinent par nos services ;
VII) une évaluation de la différence d'accès à la culture entre les populations urbaine et rurale, entre les populations de différents niveaux de vie et des différentes CSP et entre les populations de différentes villes de Seranon.

Vous considérerez comme appartenant aux associations et fondations visées en I et II au moins celles dont l'objet ou l'action consiste au moins à titre secondaire à :
- encourager et promouvoir la production artistique et culturelle (mécénat, promotion d'artistes...) ;
- permettre l'accès à la culture, soit par la mise à disposition de la source (médiathèques, expositions) soit par l'accompagnement éducatif à la culture (éducation populaire, éducation permanente et notions voisines) ;
- développer la sensibilité artistique de la population, principalement par un apprentissage technique (cours de dessin, de musique, de tout art) ;
- enfin les associations d'artistes (troupes de théâtre, groupes musicaux amateurs...).

Cette liste n'étant pas nécessairement exhaustive, vous aurez toute liberté d'y inclure d'autres organisations.

Cordialement,
Caius O.P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Sam 31 Juil - 12:28

Espérance étant absent je prend une courte et sporadique relève.

Peu à peu, les réponses aux requêtes et invitations parvinrent à l’ex-empereur.

Citation :
De : Helena Tertia Paria, actrice de la troupe de l'Opéra-Théâtre, Sophocle du meilleur acteur 2755
A : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
Objet : proposition d'intégration au CA de la PACIFICA

Cher Monsieur,

C’est avec joie que je répond favorablement à votre proposition et il me tarde de pouvoir mettre mes modestes connaissances du monde des arts au service de votre fondation. Il se peut toutefois, à mon grand regret, qu’en raisons d’exigences professionnelles je ne puisse siéger avant trois mois.

Recevez, s’il vous plaît par la présente la marque de mon estime,

Helena Tertia Paria



Citation :
De : Monsieur le Président de l'Université d'Actinium Peter Gardener
A : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
Objet : proposition d'intégration au CA de la PACIFICA

Caius,

Sachez que je me porte comme un charme bien qu’au conseil d’administration nous ayons fort à faire avec l’ouverture de ces musées militaires co-gérés par des universités civiles mais aussi avec leur intégration dans nos actions déjà existantes.

J’accepte avec joie d’intégrer ce conseil d’administration, peut-être pourrons-nous y planter la semence d’un partenariat entre institutions universitaires et organismes privés pour la diffusion la plus efficiente possible de la Culture au sein de Seranon et de l’univers.

Recevez par la présente l’expression de ma plus chaleureuse amitié,

Peter Gardener

Giovanni Gandolfini, auteur-compositeur-interprète, fit savoir qu’il acceptait la proposition faite. En revanche Gregorius Alanus Munificus, Directeur de la médiathèque de Zamul, communiqua qu’il ne pouvait consacrer de temps à la Fondation s’il jamais il l’intégrait et que par conséquent il ne pouvait accepter. La raison principal était un manque de temps causé notamment à une bataille avec la nouvelle administration sur les prix des holofilms et livres de tous types, la durée valide de leur téléchargement (avant fin de location). Les baisses de prix exigées, sans compensation du fait des soucis budgétaires, menaçaient la médiathèque. Il lui était presque impossible de joindre le Prefet aux Affaires Culturelle, Joseph Maïnum, et se heurtait en permanence à Yannick Elvius, son chef de cabinet et en était réduit à démarcher auprès de maisons mineures pour des dons...

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar


Dernière édition par Alexandre Orlov le Sam 31 Juil - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caius Octavius Pacificus
Maitre
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 1278
Localisation (en RP) : Palais Impérial de Seranon
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: -

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Sam 31 Juil - 13:39

Si à tous ceux qui avaient accepté Caius envoya un mot bref et courtois de remerciement, en revanche et pour d'évidentes raisons il consacra bien plus de temps à répondre au refus si bien motivé du directeur de la médiathèque de Zamul :

Citation :
De : Caius Octavius Pacificus, Président du Conseil d'Adminiration de la Pro Artium Culturaeque Incrementis Fundatio - In Caela Addere
A : Gregorius Alanus Munificus, Directeur de la médiathèque de Zamul
Objet : prise en compte de votre réponse

Monsieur,

Vous m'apprenez un élément de la politique de l'actuel gouvernement dont j'ignorais tout. Il me semblait en effet que la règle de l'austérité, si elle s'appliquait à la culture et à la recherche, ne le faisait que sous la forme de l'absence d'affectation de nouveaux crédits, en aucun cas par la réduction de ceux-ci - ou par l'augmentation des coûts. Cette politique, qui me semble fort discutable, fera donc l'objet d'une partie de la conversation que j'aurai dans quelques heures avec M. le Préfet Joseph Maïmun, avec qui je dois déjeuner. Sachez toutefois que ce dernier m'a fait part de son projet d'ouvrir des Maisons de la Culture sur l'ensemble du territoire et qu'il entend s'appuyer à cet effet sur notre Fondation. Afin de maîtriser nos dépenses, nous nous appuyerons probablement sur des structures pré-existantes et il va de soi que votre médiathèque sera notre premier choix concernant Zamul, et qu'à cet effet cela signifiera à coup sûr l'attribution de subsides d'importance de la part de la Fondation.

Toujours est-il que je vous tiendrai informé du résultat vous concernant de mon entretient avec le Préfet, mais j'ose espérer que ce résultat ne sera pas nul.

Daignez recevoir, Monsieur, l'assurance de ma haute considération,
Caius Octavius Pacificus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caius Octavius Pacificus
Maitre
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 1278
Localisation (en RP) : Palais Impérial de Seranon
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: -

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Jeu 5 Aoû - 0:36

Après quelques heures seulement, ce rapport parvint sur le bureau de Caius, qui se résolut à sa lecture à l'aborder avec le Ministre. Une note accompagnait le rapport pour expliquer sa brièveté et la rapidité avec laquelle il était rendu :

Citation :
Monsieur,

nous aurions pu chercher plus longtemps et collecter des chiffres plus précis. Toutefois, nous n'avons pas la formation nécessaire à leur analyse pertinente aussi nous a-t-il semblé que des chiffres légèrement imprécis ne seraient pas plus gênants et qu'il valait mieux privilégier une approche rapide, globale et informelle qu'une enquête plus poussée mais toujours pas plus pertinente au risque de simplement perdre du temps.

Caius, qui ne s'était pas départi de ses habitudes impériales, écrivit un simple "vu" assorti de son paraphe à la fin du rapport avant de le renvoyer pour être mis dans un des nombreux casiers presque encore tous vides de son secrétariat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   Ven 20 Aoû - 11:22

HJ : Je laisse à Alex le soin de continuer au resto. Je n'ai lut qu'en diagonal et n'ai malheureusement pas trop le temps de prendre beaucoup de RP en ce moment.

Une réponse de remerciement parvînt rapidement à Caïus de la part de Monsieur Alanus Munificus. Il signala entre autre qu'il lui était reconnaissant de son engagement désintéressé (Manière aussi de signifier courtoisement qu'il ne pourrait de toute manière pas s'engager au sein de la PACIFICA si ce projet des maisons de la Culture venait à se cumuler avec sa Mediathèque ...)

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maii Palatium - Palais de Mai   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maii Palatium - Palais de Mai
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Seranon :: Serania-
Sauter vers: