Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Espace profond

Aller en bas 
AuteurMessage
Reza Christie
Adepte


Nombre de messages : 65
Localisation (en RP) : UFTS Glogow
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Espace profond   Sam 4 Déc - 21:47

L'UFTS Glogow était en hyperespace et se dirigeait vers Tarim Secundus. Là, les ordres disaient qu'il devait faire relâche pendant trois jours le temps de régler quelques formalités diplomatiques et d'embarquer une équipe de diplomates qui retournerait sur Christiansa dans le cadre de la rotation routinière du personnel. Ensuite, il referait demi-tour et se dirigerait vers Norilsk, la plus proche base de l'Union, où les diplomates seraient transférés sur un autre bâtiment, pendant que les réparations seraient effectuées sur le Glogow.

La brève bataille spatiale du système Vivaldi avait mis au prise l'escorteur avec une petite flottille de pirates, et forcé Christie à évacuer d'urgence les équipes présentes sur Cenzon III, ainsi que le cargo Stuttgart, équipes qu'elle emmènerait avec les diplomates jusqu'à Norilsk. Puis, elle avait du partir en activant l'autodestruction du vaisseau civil ainsi qu'en bombardant l'ancienne base minière, afin de l'empêcher d'entrer entre les mains des pirates. Ça n'était que de justesse qu'ils avaient pu échapper à leurs poursuivant, évitant cependant le combat en se cachant dans l'ombre électromagnétique de la géante autour de laquelle orbitait Cenzon III. Sur le chemin, ils avaient récupéré les caissons cryogéniques du vaisseau terraformeur en orbite de l'autre planète, avant de passer en hyperespace et de demander de nouveaux ordres par hypercom.

Christie n'était pas contente de la façon dont la mission s'était déroulée. Il n'y avait rien qu'elle aurait pu faire de mieux, mais cette fuite et cette incapacité à faire autre chose l'avaient obligée à ronger son frein en voyant les problèmes succéder aux problèmes. Il fallait qu'autre chose vienne et lui permette de faire de cette expédition une réussite.
Elle songeait aux gens dans les caissons de stase. Ils étaient là, virtuellement congelés (même si il n'y avait pas vraiment de gel dans le processus auquel ils avaient étés soumis), depuis des centaines d'années, et il faudrait les réveiller à leur retour en espace unionien. Que penseraient-ils d'elle? Voulaient-ils découvrir ce nouveau monde?

Elle secoua la tête, et retira sa veste, pour s'installer dans un épais fauteuil faisant face à un des hublots de sa cabine. Dehors, comme toujours en hyperespace, c'était le noir absolu - notamment parce qu'il n'y avait pas de dehors. Chaque vaisseau voyageait dans son propre couloir d'hyperespace, et ils ne se rejoignaient presque jamais, car cela était synonyme d'accident.
Il n'y avait aucun photon en dehors de ceux en provenance du vaisseau.

Christie croisa les jambes sur le rembourrage du siège pour prendre une bonne position, rejeta ses cheveux par dessus son épaule, posa ses mains à moitié fermées à ses cuisses, et fixa son regard sur le vide total de l'extérieur. Mesurant sa respiration et faisant le vide en elle, elle se prépara aux heures de voyage à venir. C'était sa façon de se mettre en état de fugue temporelle: le parfait contrôle de soi et l'arrêt des pensées.. où du moins de les ralentir suffiament pour atteindre la sérénité.

[HRP]Je n'attends pas de réponse ici.[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reza Christie
Adepte


Nombre de messages : 65
Localisation (en RP) : UFTS Glogow
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: Espace profond   Ven 10 Déc - 1:57

Le Glogow filait comme une flèche grise à travers la noirceur de l'hyperespace, devient les lois relativistes. A bord, l'activité était assez réduite: l'équipage vaquait paisiblement à ses occupations, les invités demeuraient sagement dans leurs quartiers, le capitaine passait son temps entre ses rondes, la passerelle et ses périodes de repos.
Une mission de routine.

L'escale sur Tarim Secundus avait été rapide, et l'escorteur était aussitôt reparti en espace profond. Il y avait bien les quelques types congelés récupérés dans le système de Cenzon III qui demeuraient en cale, mais c'était tout. Ils passeraient à proximité des systèmes de Irminsul, Enderasia, Tilea et Comentius VII, avant de revenir dans l'espace de l'Union des Territoires Eloignés.

Naturellement, Christie avait ses ordres. Donnés en main propre par l'amiral Auxbellesmains, l'un des bras droit de Syllas au ministère, et s'arrangerait pour que tout soit réglé en temps et en heure.

Le Glogow était un escorteur classe Ex Proveglio, et avait été ré-équipé avant son départ de Christiansa de nouveaux moteurs, plus rapides et moins sensibles aux courants: les moteurs Sindgaard Technologies "Anubis III". De plus de cela, on avait réduit la taille des compartiments des passagers ainsi que des soutes auxiliaires, afin de gagner de la place en soute principale et d'adapter le vaisseau au voyages au long cours et aux rigueurs et difficultés associées.

Personne à bord, en dehors de Christie et de son second, ne connaissait le but de la mission qu'ils allaient débuter juste à leur retour.


Laissant derrière lui les années lumières, l'astronef arborant fièrement, devant son nom, un aigle au torse barré d'un croissant de lune, filait vers Irminsul à présent.

[HRP]Toujours pas de réponse attendue.[HRP]

_________________
Capitaine Reza Christie, de l'UFTS Glogow, 4ème escadre opérationnelle, Marine Spatiale de l'UTE.

"La gloire est le soleil des mortels"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Espace profond
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La notion d'espace public dans le mental haïtien
» Besoin D'Espace => Pierrick Lilliu
» [Espace onirique] les lands
» Technique Espace-temps [Résolu]
» La nuit de l'invasion des nains de jardin venus de l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Bordure Extérieure-
Sauter vers: