Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Sam 15 Jan - 20:58

[HRP]L'administration rappelle que tout les PJ peuvent être utilisés ici, même s'ils sont actifs sur un autre topic: l'ubiquité est exceptionnellement autorisée.

Comment participer?
Votre personnage est suceptible d'être d'une façon ou d'une autre invité à bord? Postez à la suite.
Vous pourrez monter à bord jusqu'à son appareillage, dans quelques jours (IRL).

Bonne lecture et bon RP.[HRP]


Le Sirius' Pride était un beau paquebot spatial, construction unique des chantiers spatiaux de Jorune. Construit en 2717 afin de mener des croisières touristiques dans les zones entourant Jadis, il a été désarmé en 2747 et transformé en casino spatial. En 2752 il est retourné à l'active, acheté par un autre armateur, et transformé en vaisseau de conférence. Il sert pour les séminaires, et, même s'il n'est plus tout neuf, il tenait encore bien la route, et possédait une ergonomie interne bien pensée qui en faisait un endroit agréable pour l'usage qu'il en était fait. Naturellement, de temps en temps, sa propulsions faisait un peu la difficile, et toutes les conduites de plasma ne sont plus aussi solides qu'elles l'ont étés, mais il demeurait toutefois pimpant, surtout depuis qu'il avait été repeint. Malgré le fait qu'il n'y en apparence rien de salissant, l'espace était mortel pour la peinture d'un vaisseau: radiations et micrométéorites la faisait virer tôt ou tard au gris sale des vaisseaux militaires.


Bela Szekory était le consul de l'Union sur Sephonos, la lune de Jadis, et l'ambassadeur Ngyuen Van Zhieu lui avait demandé de suivre ce voyage jusqu'à Alganzaar. Il cultiverait les contacts diplomatiques de l'UTE, et rapporterait le déroulement de la conférence. Le consul prenait cette mission de bonne grâce, car il y aurait du beau monde, et pas mal de nouvelles têtes non plus. Cela changerait de l'atmosphère du consulat, qui, si elle demeurait généralement agréable, pouvait parfois tourner au vinaigre lorsque des histoires de promotion s'en mêlaient - comme actuellement.
Il jeta un regard en biais aux gens d'Interpol. Il y avait bien quelques fonctionnaires en uniforme, réglant l'entrée à bord, mais la plupart de ces hommes étaient en civil, il le savait. Il était curieux de voir ce que cela donnerait - il ne ne les avait encore jamais côtoyés jusqu'ici.
Souriant, Szekory serra la main d'un diplomate connu, et entama une conversation avec ce dernier, marchant tranquillement à travers les larges coursives aux murs couleur bois noble et au sol couvert d'un tapis rouge très classique. Il y avait de temps en temps des plantes, posées des piédestaux, et des portes de cabines.
Après deux minutes de marche, discutant poliment, il arriva dans la salle de Bal du Sirius' Pride. C'était une belle pièce, d'une centaine de mètres de long, d'une vingtaine de haut, garnie de petites tables propres sur lesquelles les couverts étaient mis. Des grooms se déplaçaient entre elles, faisant les derniers préparatifs. Côté gauche, une immense verrière remontait en s'inclinant vers le plafond, donnant sur l'espace - on voyait une partie de la sphère de Jadis en contrebas - tandis que de l'autre, c'étaient deux niveaux qui donnaient sur l'espace déplafonnés, leurs balustrades étant interrompues au milieu pour permettre à un escalier en colimaçon doublé d'un ascenseur d'amener les passagers de ces étages jusqu'au niveau des tables. Contre les murs du rez-de-chaussée, des bacs de fleurs et des fontaines apportaient une agréable touche horticole à un lieu où transpirait le raffinement.
En s'avançant davantage, Szekory remarqua que le fond de la Salle de Bal était organisé de façon à ce qu'un certain nombre de rangées de sièges fassent face à une estrade installée devant la verrière, où était installé un petit pupitre anti-G.
Lentement, tout le monde s'installa: diplomates et marchands d'armes, hommes politiques et financiers divers, responsables d'ONG et diplômes des plus importantes universités de la galaxie humaine, conférenciers et auditeurs. Il y avait quelques personnalité originales, Szekory le remarqua tout de suite: des spécialistes de l'armement des zones neutres - plus ou moins impliqués -, des gens que son coup d'œil expert démasquait comme étant membres des services secrets - malgré un air chic et un maintient qui se voulaient être ceux de diplomates - de divers pays, il y avait des scientifiques plus ou moins exotiques - le docteur Samuel Pult, chercheur du consortium, après de nombreuses années passées à errer pour tenter de vendre son concept de sous-munitions chimiques avec balistique assistée par ordinateur, Irina Stepanic, de Valia, dont on ne savait pas grand chose si ce n'est que le gouvernement valien l'avait payé une somme colossale pour qu'elle quitte Alganzaar avec ses travaux -, et quelques inclassables. Des jeunes gens discutant avec animation entre eux, regardant, assez émerveillés, autour d'eux, quelques types ressemblants à des fonctionnaires binoclards du fisc, deux ou trois types aux traits taillés à la serpe et à la carrure faisant penser à des militaires, et enfin quelques personnes travaillant pour la compagnie, probablement chargés de prendre le pouls du séminaire, et, le cas échéant, de s'arranger que rien n'aille de travers.
Tranquillement, l'unionien se renversa dans son siège, et, ayant cessé de converser avec son voisin, attendit le discours d'ouverture et le départ du vaisseau.
Le capitaine, homme à la soixantaine grisonnante, monta sur l'estrade, et s'ébroua doucement. Un micro anti-G vint se placer automatiquement un peu en dessous de sa bouche. Il fit court:

-Chers passagers, je suis le capitaine Walter Skjöld, et je vous souhaite la bienvenue à bord de mon beau navire, le Sirius' Pride, qui vous accueillera dans un cadre que nous espérons le meilleur possible pendant ces quatre jours de croisière. Tout nos locaux sont à votre disposition pour que la conférence se déroule de façon productive et concluante, et notre personnel tachera de se montrer à la hauteur de vos attentes, que nous savons, de façon justifiée, très élevées. Moi-même, je vous invite à notre bal du soir, qui aura lieu à 21h00. De plus, demain et après-demain, nous effectuerons des sorties de l'hyperespace, afin que vous pussiez admirer les magnifiques nuages gazeux de Carybe et Scylla, dans les sytèmes stellaires Manic-6 et Tokelau-II. A présent, je laisse la parole à Mme. Phillis Starell de l'AIpS.

Il s'écarta, inclinant aimablement la tête sous les applaudissements, et la femme de l'Agence Internationale pour la Sécurité commença un long discours sur les objectifs de la conférence: normalisation et meilleur traçage des ventes d'armes, contrôle des armements chimiques et bactériologiques.

-- -- --

Naturellement, le désarmement n'était pas le réel objet de cette conférence. Tout le monde savait que les grands consortiums profitaient de ce genre d'opportunités pour faire du repérage, que les marchands d'arme se renseignaient sur les trends du moment, et que les diplomates glanaient des données qui seraient ensuite décortiquées par leurs supérieurs. Dans les rangées, malgré le silence poli, on voyait quelques personnes se retourner, afin de faire le tour de l'assistance, et repérer où était qui.
Deux discours plus tard, les différents invités furent escortés vers leurs chambres respectives, installée sur trois ponts dans la section avant du Sirius' Pride. La section arrière n'était accessible qu'à partir de portes fermées par des verrous magnétiques à ouverture digitale, situées au bout des couloirs. De même, un code semblait nécessaire pour accéder au niveau 2, où se trouvaient les quartiers de l'équipage et les réserves.
Tandis que Szekory continuait de discuter tranquillement avec ses confrère, une invitée assez inattendue ne perdait pas trop de temps, et, sa mallette à la main, grimpait les marches de l'escalier de gauche de l'atrium. Sa chambre se situait au premier niveau, sur tribord, vers l'arrière, après le jardin botanique.
La clé mag. ouvrit instantanément la porte, et la jeune femme pénétra vivement dans la suite.
Elle était belle. Au fond, une verrière donnait sur l'espace - on voyait Sephonos, l'une des lunes de Jadis, se découpant sur un beau fond sombre. Des projecteurs ioniques anti-G donnaient une lumière indirecte sur une chambre au mobilier design, acier et verre, avec un lit flottant, depuis lequel on était face à l'espace. Un petit bureau sur le côté, avec une chaise anti-G également, était joliment rangé, avec sous-main en cuir, fleurs fraiches dans un vase, et quelques porteurs de données placés au dessus du lecteur. Un petit terminal informatique affichait des données générales: plans du vaisseau,
La salle de bain était astucieusement installée directement sur la gauche en entrant, et nettement plus spacieuse qu'on l'aurait crû. Une baignoire antigravitationnelle à la plomberie dorée en occupait une bonne partie, tandis qu'un lavabo de noble facture, signé des initiales d'un fabriquant de luxe christianien se partageait avec une douche le reste. Les commandes du champ de confinement de la douche étaient couleur ivoire.
Hel s'avança, et posa sa mallette sur l'un des portes-valise de bois. L'autre était occupé par sa valise, obligeamment amenée par un groom.
Tout allait bien pour l'instant. Elle avait un peu hésité au départ, lorsque Scaliger lui avait donné le tuyau concernant cette conférence. Il avait obtenu une invitation, mais ne pouvait se rendre lui-même - il était trop (tristement) connu. Toutefois, il avait besoin de savoir ce qui allait se dire, et était un peu moins méfiant à l'égard de la jeune femme qu'à d'autres. De plus, il savait qu'elle avait intérêt à monter dans son estime tout en y étant, et que, si elle tentait de le doubler, il le saurait tôt ou tard - probablement tôt. Donc, après une hésitation, elle avait accepté, et couru acheter des vêtements potables. Elle avait aussi changé de coiffure et de couleur de cheveux, les ayant temporairement teint en noir. Cela devrait suffire, d'autant plus qu'elle savait que peu de gens la connaissaient. Dans sa position, la discrétion était essentielle. D'ailleurs, ici, elle ne reconnaissait qu'une poignée de personnes. Des gens importants du marché de l'armement. Car il n'y avait aucun doute que des décisions importantes seraient prises ici.
Quant à elle, et bien, elle était ici en tant que Leh Nessey, consultante christianienne pour SES Waffen, une société-écran kamenskite, officiellement affiliée à DE-Kosmos, un joint-venture entre Hagen-Waffen, le géant unionien de l'armement lourd, et Natalia Industries, un consortium basé sur le monde mineur de Natalia, et qui appartenait, par divers prête-noms, au clan Scaliger. Dans le milieu, on connaissait plus ou moins la réputation sulfureuse de ces organismes, mais personne ne se risquerait à en parler devant un public un tant soit peu élargit. Et elle aurait accès à quelques conférences en petit effectif...
En premier lieu, elle inspecta sa chambre, et, après dix minutes, eut la certitude qu'il n'y avait aucune caméra ou micro qu'elle eut été en mesure de détecter. La jeune femme soupira de soulagement, et se détendit. En premier, elle enleva ces affreuses chaussures à talons hauts qui lui faisaient souffrir le martyr, et les posa négligemment. Puis elle ouvrit sa mallette.
Il y avait quelques porteurs de données dedans, qu'elle poussa de côté, de même que des dossiers divers. Des rations pseudoalimentaires - elle en prenait toujours, cela l'aidait parfois à penser d'en mâcher une -, en l'occurrence parfumées au menthol, des magclés, quelques crédits en liquide, son créditeur, une lampe de poche, et d'autres banalités.
Cela sorti, elle passa son doigt sur une petite commande cachée au fond. Ce dernier se descella, et elle le retira, dévoilant le contenu le plus important de sa mallette.
Un pistolet à impulsion SIP, démonté, son couteau télescopique dont elle ne se séparait jamais, et enfin son pendentif en forme de cube, celui du bloc. Il y avait peut de chance pour qu'on lui confisque à l'embarquement, mais elle préférait être certaine, et l'avait donc laissé de côté. A présent que le risque était écarté, elle le prit et le passa autour du coup. Son poids familier revint, et elle se sentit de nouveau complète.
Hel prit ensuite le temps de réassembler l'arme, et la cala de nouveau au fond. Quant à son couteau, pour l'instant, il regagna sa place habituelle, caché dans entre son bras et son torse grâce à une lanière discrète. Replié, il ne mesurait que huit centimètres de long, soit la taille de sa garde, tandis que déplié, il atteignait les trente - une merveille de la technologie à subduction moderne!
Cela fait, elle ferma vivement sa mallette, et commença à trier ses affaires de la valise. Elle avait le temps la réception de fin d'après-midi, dans la salle bal, qui verrait le début de la conférence. Elle passerait peut-être dans le salon, mais probablement qu'elle allait passer la plus grande partie de l'après-midi à observer les visages des gens sur l'enregistrement de la caméra placée dans le salle de bal, et que l'on pouvait appeler depuis le terminal des chambres. Elle essaierait aussi sa tenue de soirée, pour voir à quel point elle lui allait mal.


-- -- --


Carol Mensa échangea un regard avec le capitaine. Tout deux étaient accoudés à la balustrade du premier niveau, qui donnait sur la salle de bal déplafonnée. Quelques invités trainaient encore entre les chaises, en train de discuter, mais la majorité était partie dans les chambres.

-Rien, je vous assure, et pourtant nous avons cherché. Espérons que ça soit bon signe.

Le visage du commandant après dieu de ce navire s'assombrit.

-Pourtant c'était bien ce vol-ci qui était concerné. Bigre, qu'est-ce que j'aurais aimé que dès l'embarquement...

Il se tût, comme deux diplomates passaient, souriant et discutant aimablement des derniers potins internationaux. Le capitaine Skjöld les salua aimablement, et échangea quelques politesses. Il ne présenta pas Carol Mensa, le chef d'équipe Interpol de bord. En civil.
Lorsque les deux hommes furent éloignés, ce dernier déclara:

-Je resterais sur le qui-vive, n'ayez crainte.

Doucement, le commandant hocha la tête, et regarda l'inspecteur s'éloigner.
Par la com., un commis lui affirma qu'il y avait une catastrophe en cuisine: deux gâteaux prévus pour le soir manquait.
Il les engueula et partit en troisième vitesse vers la cuisine.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)




Dernière édition par Anubis (Syllas) le Sam 22 Oct - 21:55, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamal Singh
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation (en RP) : LSSS Sirus'Pride
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Sam 15 Jan - 23:50

Le Docteur Kamal Singh, représentant officiel de Consortium Scientifique Jadéen à la conférence, Directeur du Département de biologie du Consortium, Chef-Responsable scientifique de l’Otto Hahn, spécialisé en Exobiologie, en virologie et en microbiologie. La liste de ses accomplissements professionnels ne laissait personne indifférent. Surtout sur le fait qu’il était membre du Consortium Scientifique Jadéen. Beaucoup d’entreprise d’armement jalousaient les technologies développé par le Consortium mais encore aucunement commercialisé. C’est pourquoi, beaucoup de gens semblèrent intéressé par le Dr. Singh, malgré son désintérêt total pour les businessmans. La présence du Consortium Scientifique avait plusieurs buts. Premièrement, défendre les positions du Consortium Scientifique sur la vente d’armement technologique. Mais aussi, mettre en garde les participants à la conférence sur la dangerosité de la vente libre de telles armes. Sans compter que la conférence était propice au dévoilement de l’attentat biologique qu’avait subit la station Xenovia il y a peu. Cela pourrait suffire à faire réfléchir les marchands d’arme de ce monde.

Kamal assista au discours dans la salle de balle. Il tenta d’ignorer les regards derrière sa nuque, puis il se leva brusquement lorsque les discours prirent fin. Il ne réussit toutefois pas à éviter quelques convives qui l’abordèrent sans toutefois afficher des sourires hypocrites. Il dû échanger quelques politesse, répondre à certaines questions d’un ton neutre et évasif avant de pouvoir s’éclipser finalement. Le même scénario se répéta quatre fois avant qu’il ne puisse quitter la salle de balle. Il connaissait certain visage, surtout des politiciens et des diplomates comme le Consul de Sephonos qu’il avait rencontré une fois lors d’une réception à la Cité du Consortium de Catalia. Pour le reste, c’était de parfait inconnu, il semblait être un des seuls scientifique du lot. Bien qu’il ait identifié quelques universitaires et un collègue du Consortium, la majorité était soit des hommes d’affaires, des hommes politique ou bien d’autres personnalités diverses qu’il ne reconnaissait point.

Il se fit escorter jusqu'à sa chambre ou il s’écrasa sur le lit pour regarder le plafond quelques minutes. Ses bagages avaient été posé au pied du lit et sa mallette en titane qui avait été fouillé par Interpol et qui contenait de nombreux holo-document et un échantillon inoffensif de la fameuse arme biologique ayant frappé la Station Xenovia. Il réfléchit quelques moments en se remémorant les évènements pour ensuite dérivé sur le bal de ce soir. Il avait apporté un traditionnel smoking pour l’occasion. L’un de ceux que le patriarche des Worcester lui avait offert, souvenir de sa vie au Manoir des Worcester à Opale. Il avait toujours aimé ce manoir, surtout les magnifiques jardins où il adorait s’y promener et où il jouait à cache-cache avec les jardiniers. Il allait toujours effectuer une visite chaque mois au domaine des Worcester pour y saluer quelques uns de ses cousins, mais aussi son parrain et sa mère qui était revenu y vivre après la mort de son mari. Il s’assit sur le lit en regardant d’un air neutre ses pieds avant de jeter un regard sur ses bagages. Il se leva, empoigna une des valises antigrav et il le déposa sur le lit. Il composa son code à cinq chiffres et la valise s’ouvrit en dévoilant des vêtements et une trousse de toilette. Le smoking trônait au dessus de la pile emballé dans une combinaison sous vide. Il sortit le vêtement de la combinaison et il le déposa sur le lit. Il passa ensuite immédiatement à la salle de bain pour y prendre une douche chaud, une longue douche chaude. Après cela, il s’habillerait normalement pour aller visiter un peu le vaisseau. Le Jardin Botanique l’intéressait beaucoup.

_________________
''De toute les formes de vie que j'ai eut la chance d'étudier, seule l'espèce humaine m'a donner l'impression d'une grande déception'' Dr.Singh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Claudius Calvus
Débutant
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 1380
Localisation (en RP) : Serania
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Dim 16 Jan - 0:24

Marcus sortit de sa chambre et, s’assurant que la porte était bien verrouillée, remonta la luxueuse coursive tribord du pont 1 en direction de la proue de l’astronef. Le cadre était intéressant c’était le moins que l’on puisse dire et l’idée n’était pas mauvaise et changerait certainement des rendez-vous d’Opale, des résidences de Sérania ou encore des colloques à Sainte-Croix.

Marcus passa par l’atrium et atteignit bâbord, longeant la balustrade jusqu’à l’angle, il se trouva un coin où observer la foule dans un premier temps. Marcus n’était que moyennement intéressé par ce qu’il se passait ici. Discuter des traffics d’armes au sein des zones neutres n’était pas un sujet prioritaire pour le Maire de Sérania, il l’était par contre pour tout homme politique décent sur Seranon, surtout après une dépêche Karka’Aktuel faisait état d’un croiseur lourd carcar...construit en orbite de Seranon. Plus sérieusement, Marcus n’était là pas là pour discuter mais pour écouter, entendre, et voir par lui-même. Il aurait très bien pu envoyer quelqu’un mais ses intérêts financiers, politiques et personnels touchaient de près ou de loin ce qui allait se dire, et il était lui-même plus ou moins l’envoyé de certains milieux qu’il fréquentait sans oublier le fait qu’il connaissait assez de monde dans la capitale séranienne pour faire passer quelques contrats, d’engrais éventuellement. Le séranien reconnu une paire de militaires séraniens et quelques hommes d’affaire qu’il avait déjà vu -et certains étaient même, pour un homme de sa position, à éviter, ou en tout cas à ne pas rencontrer dans des circonstances trop festives-, l’un d’eux s’était même allongé dans son salon lors à l’occasion d’un Cena le mois dernier. Décidément l’univers est petit.

Marcus était également là à titre personnel, en tant que millionnaire ayant une grande partie d’actifs sur la colonie de Tiléa, il était directement concerné par ce qui pourrait se dire ici. Enfin en tant qu’homme d’affaire, il y avait des opportunités à saisir et il n’avait pas envie sur le coup d’envoyer son fils adoptif ou l’un ou l’autre mandataires. Enfin, l’ancien directeur des renseignements généraux de Seranon était curieux.

L’affaiblissement d’Erikea et du pacte de Seran-Valen avait en réalité étendu la zone circonscrite par la conférence à une bonne partie du secteur Pegasus, de l’avis de Marcus, et Seranon était encore directement concernée par ses anciennes zones rebelles, non encore pacifiées, et les colonies séraniennes étaient encore plus menacées que tout le reste. Sa municipalité, elle, ne faisait qu’accueillir une partie des gens profitant de tout ce désordre.

Evidemment Marcus avait assisté aux conférences de la salle de bal, certaines interventions et remarques étaient intéressantes, mais il n’apprenait pour l’instant rien, les choses se corseraient probablement bien plus dans les plus petits salons. Il ne se passait pour l’instant rien et chacun prenait ses contactes. Marcus descendit finalement dans la masse et alla se faire servir une flûte de champagne, discuta avec quelques invités qui l’avaient reconnus. Le maire de Serania repassa ensuite par l’Atrium, au niveau zéro, puis remonta au niveau un - il aurait tout le temps de découvrir la salle de sport ensuite- et alla se perdre dans le petit jardin botanique, il avait du temps à tuer avant la soirée. Comme dans toute véritable colloque et agrégat de conférences, les choses prenaient leur temps, beaucoup de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Dim 16 Jan - 18:03



LSSS Sirius' Pride
Jour 1 - Orbite de Jadis



A bord du Sirius, l'après-midi arrivait à son terme. La plupart des passagers avaient regagné leurs cabines afin de se rafraichir, pendant que les hommes d'Interpol terminaient leurs rondes dans la section arrière et au deuxième niveau. Dieu merci, le paquebot n'était pas bien grand, comparé aux immenses ferries qui faisaient quotidiennement la liaison entre les mondes importants. Toutefois, sécuriser un vaisseau était une affaire de longue haleine, et de plus, ils devaient surveiller en même temps les passagers, et se faire discrets à la fois.

Dans la grande salle de bal, les préparatifs de la soirée se poursuivaient: les rangées de sièges avaient disparu au profit de l'organisation habituelle: un espace vide au milieu, et autour des tables de dîner. Quelques invités trainaient encore ici et là, observant Jadis à travers l'immense verrière.


Jardin botanique
Niveau 1 - tribord
Kamal Singh - Marcus Claudius Calvus



Quelques personnes avaient par contre choisit d'aller se promener dans le jardin botanique de bord. Ce dernier occupait une salle légèrement moins grande que la salle de bal, et était joliment installé: une mare centrale où barbotaient des canards (un champ de force semi-perméable à l'entrée empêchait les animaux de sortir, mais laissait les humains circuler) mandarins aux couleurs joyeuses, entourés de roseaux et d'un beau gazon tondu de près. Moins classique, entre les chemins de gravier blanc et le fond holographique montrant une belle journée sur des collines à l'herbe généreuse, des potagers et jardins botaniques étaient installés. Des indicateurs holos donnaient des informations sur les essences présentées: certaines plantes exotiques provenaient de Secallon Segadors, Lüderitz, Brazonia et Xaar, tandis que d'autres, assez communes, semblaient toutefois cultivées avec amour: orchidées rares, beaux melons, plantes grimpantes, rafflésies aux motifs complexes, petits cycas bien mis en valeur. Une senteur parfumée emplissait l'air où l'on sentait également un faible vent. C'était une simulation de jardin d'excellente facture, avec de la vraie terre et de des animaux paisibles. Au bord des chemins, des gens étaient installés sur des bancs, et profitaient du calme pour parler, ou jeter un peu de pain aux canards, qui se pliaient de bonne grâce au jeu.

Le docteur Singh se promenait tranquillement dans le jardin, s'arrêtant de temps en temps pour examiner une notice ou une fleur, et semblait soulagé d'avoir réussi à se débarrasser d'un dernier homme l'ayant accablé de questions. A présent, il pouvait prendre un peu de repos, d'autant plus qu'on semblait peu enclin à la conversation ici.
Alors qu'il s'était arrêté devant la mare, observant les canetons se disputer quelques morceaux de pain blanc, un groom de l'équipage arriva d'un pas vif, et lui demanda poliment:

-Monsieur? Vous êtes le docteur K. Singh?

Il hocha la tête.

-Un homme est venu au bureau d'information de l'atrium et nous a demandé de vous remettre ceci. Il nous a dit que vous vous trouviez ici, et est parti sans rien ajouter.

Le chasseur lui donna un bout de papier, et tourna les talons.
Un peu perplexe, le scientifique déplia le message. Il n'y avait que quelques mots.

Soyez ici ce soir à onze heures


Cette fois-ci, il fronça carrément le sourcils, et regarda autour de lui.
Les gens n'avaient rien changé à leur attitude. Un colvert poussa un "qwaaack" retentissant.

-- -- --

Un peu loin loin, de l'autre côté d'un bosquet et de la mare, Calvus se relevait du banc sur lequel il s'était un instant installé, observant du coin de l'oeil un homme qui n'avait pas été présent durant le discours d'ouverture. Individu à la charpente impressionnante, il conversait avec deux autres hommes, un type aux traits comme taillés à la serpe et au corps svelte qui aurait pu poser dans un magasine, et une femme qui appartenait à un consortium séranien d'armement - une filière du groupe Zul, l'ancien gouverneur de Tiléa le savait. Le baraqué lança un regard hostile au deuxième homme, qui, dédaigneux, se retourna, et quitta le jardin, après avoir lâché quelque chose d'assurément mal venu. La femme demeura impassible, mais le baraqué fit une vilaine grimace semblant confirmer qu'il provenait des zones neutres. Ils marchèrent lentement le long du chemin, sans accorder un regard aux canards qui traversaient le chemin, et qui durent finir leur périple en courant et caquetant de protestation devant l'agression dont ils faisaient l'objet.
Les deux personnes disparurent du champ de vision de Calvus.
Quelques minutes plus tard, le secrétaire d'un des plus importants armateurs et importateurs d'armes de Tiléa tourna le coin du bosquet, et s'avança. C'était un jeune homme, un peu mal assuré, qui tripotait sa manchette gauche. Son patron, un ponte au poids bien connu dans le milieu, avait du lui laisser l'après-midi de libre.
L'autre type, qui s'était éclipsé après s'être engueulé avec le baraqué, réapparut comme par enchantement depuis derrière un arbuste, et commença à discuter avec le second.


Salon de la proue
Niveau 1 - Proue
Hel


Hel avait commandé un Korr avec beaucoup de glaçons, et s'était installée au bar, à l'angle, de façon à voir presque tout le salon. Il possédait deux grosses verrières se rejoignant au niveau de la proue, donnant l'impression d'être dans l'espace. Le long nez du vaisseau se poursuivait en dessous - le niveau sous le niveau 0 existait, mais était réservé aux machines et à l'électronique. L'habitacle s'y limitait à d'étroits couloirs -, mais l'effet était saisissant.
Le mobilier, résolument moderne, et la lumière tamisée rendaient l'endroit agréable. Hel venait de discuter avec un type qui représentait une ONG chargée de lutter contre la prolifération des armes conventionnelles sur Mazrek. Elle n'avait naturellement pas dit ce qu'elle pensait des choses concernant Mazrek, ni son vrai job, et s'était contentée de s'attrister sur la situation sur place. L'homme avait opiné, et, par la suite, admiré sa connaissance du terrain, avant d'être happé dans une autre conversation. A présent, la jeune femme était seule, et ça lui convenait bien. Les longs voyages en espace profond, les bas-fonds de Kamensk et Tsarysyn, les zones neutres, tous étaient des endroits où régnait une profonde solitude qui était devenue son alliée.
Néanmoins, elle se tenait bien, et cultivait un air relativement affable.
Plus tôt, elle avait essayé sa robe de soirée bleu marine, et devait s'avouer qu'elle se faisait peur - une seconde dehors à Kamensk "fringuée comme une duchesse" et on l'aurait promptement violée et égorgée. Elle s'y collerait plus tard, et avait remis sa combinaison de ville propre, qui ne jurait pas vraiment ici. Elle se contentait pour l'instant d'observer les gens aller et venir, et entendait au vol quelques brides de conversation. D'ailleurs, Hel avait aussi remarqué que des types en civil faisaient des rondes. Assez discrètement certes, mais pas assez pour quelqu'un ayant été à l'école de Kamensk.
Lentement, elle fit glisser entre ses doigts son pendentif cubique, tout en suivant un du coin de l'œil, comme il pénétrait par la porte de tribord dans le salon, pour ressortir par bâbord. Elle sentait quelque chose de spécial dans l'air.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amian Ae Saster
Initié
avatar

Nombre de messages : 222
Localisation (en RP) : Les genoux de Mr Benta
Date d'inscription : 21/12/2010

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Dim 16 Jan - 19:38

C'était surement ça qu'on appelait les tam-tam africains. Impossible de les ignorer, ce bruit sourd qui vibrait, qui massacrait, qui tuait les neurones. Non, ce n'était pas possible, il ne connaissait ni l'Afrique, ni les tam-tam. Mais alors qu'était ce?
Simplement le sang battant dans les artères ,les vibrations remontant jusqu'au tympan, et ce froids, cette sueur paradoxale.



Merde ! Même en se frottant les yeux, en les refermant et en les rouvrant, le décor ne changeait pas, c'était quoi ce délire, c'était quoi cette pièce ? Les vêtements collaient à la peau d'Amian, et celui ci se sentait oppressé, un animal chassé aurait probablement été plus à l'aise. La respiration saccadée, les muscles en appels de sang, tout son être était prêt au combat. Il se rappelait désormais ses cours . Il croyait bien les avoir oublié mais non, regard immédiat sur la droite, sur la gauche, devant? Pas d'ennemis immédiat. Le danger? Inexistant.

Qu'y avait il derrière cette fenêtre? Cinq mètres l'en séparait, cinq mètres de danger, de secondes où l'ennemi potentiel pourrait ouvrir la porte et tirer sur une cible à découverte. Que faire ?
Il parait que la curiosité n'est pas un sentiment, car les animaux l'éprouvent aussi . L'éprouvent? Pourtant généralement ce sont les sentiments qu'on éprouve. Un bond, trois pas, et quelle surprise ! Une contemplation de couleur, d'infinité, et d'envie s'étendait à perte de vue. Non, il ne savait clairement pas où il était,ni même où il allait. On tapait sur sa tête à grand coups de masse, il pensait qu'elle allait exploser. C'était plus qu'insupportable, tout un travail de torture préparé, prémédité.

La porte s'ouvrit sans un claquement, une personne légère entra, elle ne semblait pas surprise de le voir ici. Lui décrocha un sourire, et l'invita à s'asseoir.

-Tu sais Amian lui dit elle en lui caressant la tempe, j'ai vraiment adoré la soirée passée, bien que ça m'ai couté de bons maux de tête ce matin en allant à la réunion. Et voir tout ces vicieux, ces sagouins prêt à m'acheter mes armes alors qu'ils sont officiellement là pour en arrêter la progression.. Enfin bon, j'espère que tu vas pouvoir jouer les cavaliers de circonstances sans trop de difficulté, je t'ai acheté un nouveau costume en bas.
- Camille, c'est ça ? Camille? Oui. Je me souviens maintenant. Mais c'est quoi cette histoire de vaisseaux?

-Je t'ai dis que j'avais une chambre, mais qu'elle avait un petit défaut . Et bien maintenant tu sais lequel.. Enfin , j'espère que ça va chez toi? Tu es tout pâle. Enfin encore plus qu'hier.
-Ma tête..
-AAAAAAh oui, c'est vrai. Tu te rappelles pas de ça non plus. Je comprends bien remarque, c'était pas honorable. Hier t'as eu un petit soucis de.. Comment dire, de fiabilité de ton matériel. L'alcool n'y était pas pour rien surement mais.. Une piqure d'Adrénaline a réglé tout ça, et de quelle façon, comme je te le disais, j'ai adoré la soirée. Et avec l'alcool , j'imagine que ça a dû te mettre dans un état second.
Bon, j'ai un petit compte rendu à faire pour les instances Kryptoniennes, tu m'en veux pas mon chou? Vas te doucher.

Le jeune homme s'exécuta, la tête appuyée, front contre le carreaux blanc et froids, il sentait l'eau couler sur son aine, ça l'apaisait tellement. Mais un courant d'air froid troubla ses chevilles. Puis un léger bruit. L'ennemi !
Il se savait mort, le temps de se retourner il aurait tiré. Il pensa un instant à se baisser immédiatement, esperant que le tir le louperait. Mais la porte s'ouvrit lentement. Il voulait jouer ça au couteau.. Ok, ça laissait donc une chance à Amian.
Un baiser le fit frémir, à la base de la nuque. Apparemment Camille avait finit son raport, et n'était pas rassasiée.
Un sourire se tissa jusqu'à ses pommettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Lun 17 Jan - 1:33



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - tribord
Amian Ae Saster



A peine les lèvres de Camille venaient de quitter la peau de la nuque de Amian, se préparant à remonter son cou, que le carillon électronique retentit. Les mains de la femme s'arrêtèrent à quelques centimètres de sa taille.

Elle recula hors du jet, et mit un peignoir tout en criant "j'arrive". Sombre et encore chancelant, Amian l'imita.
Un groom en uniforme, l'air très solennel, se tenait devant. Derrière lui une femme à la haute taille et aux cheveux blonds tirant sur le blanc, et à la longue robe habillée noire. Son visage était fermé.
Professionnel jusqu'au bout des ongles, le chasseur déclara avec un merveilleux accent christianien désuet, sans sourciller devant les deux hôtes dégoulinants sur la moquette absorbante:

-Je suis au regret de vous informer qu'il y a eu une erreur, et que vous occupez la mauvaise cabine. Nous avons vérifié dans l'ordinateur, et il semblait qu'on ne vous ait pas attribué la 470 comme prévu, mais la 407, que madame ici présente avait réservée.

La femme aux cheveux d'argent ne sourcilla pas. D'où venait cette coloration? Il y avait toujours des modes bizarres dans les milieux de la haute couture jadéenne...

-Nous sommes désolé des désagréments causés, mais madame insiste pour occuper cette cabine. Je suis obligé de vous demander de vous préparer, de rassembler vos affaires, ou de me laisser le faire, et de me suivre jusqu'à la cabine 470. Acceptez toutes nos excuses.

Une vraie plaisanterie. Quel toupet!

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reinard Von Reuter-Poznan
Débutant
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Lun 17 Jan - 3:06

Farid retira sa veste, la confia au Groom à coté de lui, et jeta un regard en biais à Butler. Avec un air entendu, Butler ferma les yeux et hocha la tête. Ces discours étaient d'un ennui profond, voire mortel. Le PDG de la Banque de la Petite Beyrouth et son garde du corps de deux mètres dix se languissaient de l'instant ou l'on les libérerait enfin pour leur dire ce qui était attendu d'eux ici. Car Farid avait reçu l'invitation sans trop comprendre pourquoi il était là. Les organisateurs avaient dut se dire que sa position de grand patron d'une organisation financière montante lui donnait une place particulière, permettant à de nombreux chefs d'entreprise de tirer profit de la situation. Ou alors c'était juste que près de la moitié des personnalités Arkiliennes ici présentes appartenaient au registre de ses clients privilégiés. Il n'aurait sut le dire.

Le Banquier fut quasiment l'un des premiers à se lever, après un certain Kamal Singh qu'il ne prit pas la peine de suivre. Enfin on abordait le début de soirée. La partie intéressante des sommets internationaux de ce genre commençait à dix-huit heure lui avait appris l'expérience. Parce que c'est vers dix-huit heures qu'on leur foutait enfin la paix, et qu'ils pouvaient savourer leurs verres de Brandy là ou ils le jugeaient le plus utile. C'est à dire, au comptoir du Bar. Tout naturellement, c'est là que se dirigea Farid. Il fut par ailleurs inviter en chemin par un vieil ami de l'université qui occupait des fonctions semblables à la sienne dans une banque de La Serena. L'un et l'autre se décidèrent donc à prendre l'apéro. Installés au Bar, à l'avant du vaisseau, il échangeaient amicalement tout un tas de chose sur leurs histoires respectives, et, l'alcool faisant progressivement effet, se confiaient un peu plus l'un à l'autre, pour finalement aborder les questions de leurs plus gros montages financiers respectifs. Quand à Butler, il n'avait toujours pas fini sa première bière. Mais il écoutait attentivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Lun 17 Jan - 18:25



Salon de la proue
Niveau 1 - Proue
Hel - Farid Tufah



Pour l'instant, il n'y avait pas encore trop de monde dans le salon de la proue. L'ambiance tranquille était agréable, et le serait probablement encore dans les jours à venir, une fois que la croisière se sera transformée en marathon diplomatico-économique.
Le sérénien avec lequel Farid discutait demeurait discret quant à ses propres activités. C'était l'essence de la banque sérénienne: ne rien dire. Discrétion totale. L'homme buvait très lentement un cocktail gavé de fruits, jetant de temps en temps une guimauve dans sa bouche, qu'il mâchouillait longuement. L'affaire dont il avait parlé était assez ancienne, et concernant la vente à découvert de bons d'Etat Bavannois.
Peu après, un diplomate arkilien arriva, et, reconnaissant un compatriote, commença à parler de choses et d'autres, des dernières nouvelles politiques de l'empire, de la construction de l'ascenseur orbital de Krypton, des autres personnes présentes à cette conférence.

Quelques sièges plus loin, Hel goûtait au silence de sa petite sphère privée, tout en regardant le bar se remplir. Il y avait les deux hommes d'affaire plus loin sur le comptoir, un groupe de diplomates discutant vivement à une table, et quelques personnes au bord de la verrière.
Un businessman assez épais était installé à l'extrémité, et dévorait des yeux une jeune femme - beaucoup trop jeune, et à l'aspect un peu trop débraillé pour avoir été invitée normalement. Hel les observa, presque machinalement, et fut assez étonnée de la tournure que cela prenait: Le ton monta en quelques instants, et soudain, la fille se releva brutalement et siffla:

-Lâche-moi, sale Vénéneux!

D'un pas hargneux, elle quitta le salon, la moitié des regards braqués sur elle. Hel fronça les sourcils, et prit une gorgée de plus. Elle resterait encore une dizaine de minutes ici, puis monterait se changer, la réception d'ouverture allait commencer.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamal Singh
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation (en RP) : LSSS Sirus'Pride
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Lun 17 Jan - 18:35

Il était plutôt surprit. En effet, il ne s’attendait pas du tout à ce qu’il soit invité à un rendez-vous aussi tardif. La chose était particulièrement douteuse et Kamal soupçonnait un industriel soucieux de le soudoyer pour lui arracher quelconque secret technologique. Le fait qu’ils puissent oser lui proposer une telle chose l’enrageait au plus haut point. C’est pourquoi, il irait à ce rendez-vous pour exprimer sa façon de penser à ces businessmans sans scrupule. Or, il se pourrait bien que se ne soit pas un industriel mais une autre personne. Ce n’était pas impossible et puis il n’y avait pas que des hommes d’affaires sur ce vaisseau. Il y avait des personnes parfaitement respectables bien qu’il ait très peu d’estime pour les politiciens et les hommes d’affaires. Les premiers voulaient s’ingérer dans les affaires du Consortium et le deuxième voulait détenir la formidable machine technologique de l’organisation. Il était donc normal qu’ils soient plus ou moins appréciés par les membres du Consortium. Il mit le mot dans sa poche et il regardait les magnifiques espèces biologiques se trouvant autour de lui. Ils avaient du goût en matière de flore et il était plutôt étonné de la présence de faune. Bien qu’il aurait été incongru d’installer de la faune sauvage, il était plus facile d’installer de la faune domestiqué tel que des canards. Bref, Kamal Singh se promena encore quelques temps dans le jardin botanique avant de prendre la décision fugace d’aller se commander un bon scotch Jadéen de New-Westminster. Ensuite, il irait mettre son smoking pour le bal de 21h.

Après avoir suivit quelques coursives e il arriva a l’atrium en prenant bien solin d’éviter les visages qu’il reconnaissait comme étant des hommes d’affaires avides de bonnes affaires à effectuer. Il demanda gentiment au groom en charge des ascenseurs ou se trouvait le bar le plus proche et celui-ci lui indiqua d’un ton neutre la coursive menant vers le salon de la proue. Le Dr.Singh suivit les instructions du groom et il arriva enfin au salon de la proue. il localisa le bar comme un chasseur localise sa proie et il s’y dirigea prestement en affichant un visage contrarié par le mot qu’il avait reçut quelque minutes plus tôt. Il reconnu vaguement un homme présent tout à l’heure lors des discours. Ses traits étaient caractéristique des populations d’origine arabique. Il était sûrement Alexandrien ou bien un Ecazan de Kryptonn, peu importe c’était un homme d’affaire et vu l’énorme armoire à glace qui buvait auprès de lui, mais à une distance respectable, c’était son garde du corps. Au moins, les businessmen savaient parfaitement que tout le monde ne les appréciait pas. Il arriva enfin au bar et il commanda un scotch Jadéen avec un seul glaçon.

_________________
''De toute les formes de vie que j'ai eut la chance d'étudier, seule l'espèce humaine m'a donner l'impression d'une grande déception'' Dr.Singh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Mar 18 Jan - 16:46



Salon de la proue
Niveau 1 - Proue
Hel - Farid Tufah - Kamal Singh



Lorsque Singh entra, les conversations reprenaient lentement leur cours. Il était 18h45, et on avait encore un peu diminué l'éclairage de la salle au profit de celui du bar.
Après quelques minutes, la plupart des gens commencèrent à s'éclipser, partant se préparer pour la réception de la soirée, durant laquelle le vaisseau partirait. Hel se leva, et, maugréant intérieurement, rejoignit sa chambre.



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 19h25 (heure de Jadis)
Hel



Comme elle avait quatre jours plus tôt opté plus par défaut que par coup de cœur pour une robe bleu marine unie s'allongeant assez élégamment et au décolleté pudique, et qu'elle avait relativement peu brossé ses cheveux, laissant leurs boucles naturelles tomber sur ses épaules et dans le haut de son dos, Hel se sentait moins mal à l'aise qu'elle ne l'aurait en prime crû. L'absence de manches, même courtes, l'avait obligée à déplacer son unique couteau, qui ne la quittait jamais, de la face intérieur du bras à la face extérieure du torse, et, chaque fois elle laissait ses bras le long du corps, elle ressentait cet objet dur qui la rassurait.
Plutôt tranquillement, donc, elle descendit les escaliers de l'atrium, l'usage récurrent de chaussures à semelle compensée l'ayant habituée aux talons, et pénétra dans la salle de bal, reconvertie en salle de réception pour l'occasion.
Les tables avaient étés joliment dressées - c'était des tables hexagonales aux formes audacieuses, laissant de la place pour une grosse dizaine de convives. Au milieu, il y avait un espace vide d'où s'élevait une colonne supportant un pot de fleurs. Quelques personnes étaient déjà assises, mais la plupart se contenaient de discuter dans le vaste espace dégagé du milieu, tandis que des serveurs impeccables passaient avec des canapés et des plateaux garnis de verres de diverses substances.
Poliment, elle se laissa entrainer dans quelques conversations, pendant que les préparatifs du repas continuaient, et que les invités se rassemblaient. D'ailleurs, après plusieurs minutes, un homme de petite taille, portant un smoking, l'approcha, et commença à discuter à voix basse, lui faisant savoir qu'il connaissait son patron, et qu'elle devait connaître le sien - un important intermédiaire en armes du secteur Proxima, qui faisait des affaires avec les Scaligers. Se plaçant un peu à l'écart, échangèrent quelques considérations sur le public de la conférence, sur la présence d'Interpol, etc... Des choses à même de préparer le terrain avant les vraies affaires, qui auraient lieu dans les jours à venir. La jeune christianienne était ici en terrain connu: négocier des chargements d'armes, c'était son job, même si la manière de le faire autour d'un verre de champagne à bord d'un luxueux paquebot était nouvelle pour elle, et manquait de piment. Trop superficielle. Pas assez de proximité avec ce qui était vendu.
Ses lèvres effleurèrent le verre, et elle embrassa la salle du regard. La soirée allait être longue...

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Claudius Calvus
Débutant
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 1380
Localisation (en RP) : Serania
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Jeu 20 Jan - 1:41

Marcus regarda tout ce beau monde circuler, enregistrant les détails, bien que ce qui se tramait ne signifiait pas forcément l’oeuvre d’un complot ou d’un grand traffic. Tiléa commerçait globalement avec les zones neutres et exportait une partie de ses productions vers les colonies érikeannes de Raiton et Galatia Prime, notamment. Néanmoins, il faudrait qu’il pense à faire faire une enquête privée sur monsieur Guiseppe Di Baglia, armateur et importateur d’armes. Quelques contactes dans les services de renseignements généraux seraient réactivés et monsieur Di Baglia sera éventuellement, si jamais l’occasion s’en présentait, débiteur d’un petit service faute de quoi un citoyen anonyme et consciencieux se verrait forcé de déclarer aux services compétents ce qu’il sait d’un plus que probable honteux commerce. De toutes façons il y en avait toujours un une fois que l’on entrait dans les zones neutres, même vendre de l’engrais pouvait devenir un crime, avec ce que certains en faisait.

Marcus erra quelques instants dans le jardin puis quitta les lieux, se rendant à sa cabine où Tyler, son fidèle majordome, ex parachutiste, terminait de préparer son smoking et le sien. Il songea à prendre un verre au bar avant mais finit par y renoncer, il avait tout le temps et les séminaires allaient durer.

Aussi vers 19h20, Marcus Calvus pénétra-t-il dans la salle de bal. Saisissant une flûte au vol et un encas auprès d’un garçon, le maire de Serania s’inséra dans une conversation bateau parlant de la croisière et des nébuleuses. Calvus se répandit en mondanités dénuées d’intérêt jusqu’à ce que ce qui semblait être le représentant d’une société de sécurité fasse référence aux orpailleurs-nom affectueux donné aux exploitants sauvages de gisements spatiaux-, qui selon lui, étaient de plus en plus armés et commençaient à représenter une menace de plus en plus grave, d’autant plus qu’ils étaient de plus en plus partie prenante d’une économie parallèle qui avait tendance à croître de plus en plus depuis la fin de la guerre d’Erikea, ce que Calvus voulait bien croire, étant donné qu’il en avait constatés les effets jusqu’aux faubourgs de son quartier pendant dix ans... Il semblait de toute évidence plaider pour un renforcement de la sécurité spatiale, ce qui impliquait une hausse considérable des coûts fixes des entreprises privées.

Lentement les préparatifs du repas se terminaient. La conversation dériva ensuite sur les réseaux de revente des extraction illégales. L’on restait évidemment très généraliste afin de ne froisser personne. Marcus, écoutant et incitant à parler, ne disait encore rien, étant donné que l’on s’épanchait sur son “domaine favori” à savoir les groupements mafieux et l’économie parallèle qu’il avait eut à charge de combattre (outre la rébellion même si à son opinion ce n'était guère différent- pendant la dernière décennie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamal Singh
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation (en RP) : LSSS Sirus'Pride
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Jeu 20 Jan - 18:51

Kamal Singh arriva dans sa cabine vers 19h40 et il enfila son smoking en prenant bien soin d’y ajouter les boutons de manchettes que son grand-père lui avait donné. Il les lui avait donnés lorsqu’il eut terminé son premier doctorat à l’Université des Sciences d’Opale. Il enfila ensuite sa montre-bracelet classique, un bijou provenant d’une bijouterie de luxe de New-Westminster, appartenant à la riche famille Assaf. Celle-ci lui avait aussi été donnée par son grand-père lorsqu’il eut terminé son deuxième Doctorat. Et finalement, il tapota la bague qui se trouvait à son indexe de la main droite. C’était la bague du Consortium Scientifique Jadéen, chaque membre du Consortium possédait cette bague et selon les motifs s’y trouvant, l’ont pouvait déterminer de quel département faisait partie ledit membre et de quel niveau hiérarchique il se trouvait. Il vérifia ses chaussures pour ensuite passer à la salle de bain pour se faire une toilette rapide. Quelques minutes plus tard, il sortit de sa chambre pour se diriger vers la salle de bal. Il arriva dans l’atrium et il prit l’ascenseur pour descendre au premier niveau. Dès qu’il sortit, il se fit harponné par un politicien de Lüderitz qui lui présenta sa compagne qui travaillait au département océanique de Lüderitz. Tout trois se dirigèrent vers la salle de bal et Kamal fût ravit lorsque le politicien aborda le sujet des espèces océaniques endogènes de Lüderitz. Ils arrivèrent dans la salle de bal et ils prirent au passage quelques canapés tout en continuant les discutions sur ce sujet passionnant. Apparemment, le politicien en question était soucieux au sujet de sa compagne qui affirma franchement que les sujets qui seront abordés lors de la conférence l’ennuyaient éperdument. C’est pourquoi, la présence d’un membre du Consortium, un docteur en Biologie en plus, était une occasion à saisir pour rendre la soirée et même la croisière intéressant. Du moins, pour la compagne du politicien.

Après une dizaine de minute de discussion, quelques diplomates les rejoignirent et la discussion dériva vers la politique et la diplomatie internationale avant de tomber directement sur le sujet de la conférence. Kamal, bien que trouvant le sujet ennuyant énonça toutefois son point de vu sur les armes technologiques, mais aussi les armes concernant ses spécialisation soit les armes chimique, bactériologique et biologique. La compagne du politicien intervint en posant une question sur les armes biologiques, puisque à sa connaissance, peu ou aucune arme de ce genre ne lui venait à l’esprit. Constatation confirmé par les politiciens et diplomates présent. Le Dr.Singh se mit alors à faire un exposé très vague sur les armes biologiques existantes, mais toutefois en phase expérimentale, en omettant toutefois de faire allusion à l’attaque biologique sur la station Xenovia il y a quelques semaines. La conversation dériva de plus en plus vers de la politique et c’est à ce moment là que le Dr.Singh s’excusa auprès de ses interlocuteurs et quitta le petit groupe qui c’était formé pour aller à la chasse au champagne. Il repéra un serveur transportant le précieux breuvage entre les convives et il s’y dirigea prestement. Il prit une coupe et il porta le breuvage à ses lèvres tout en commençant à observer les gens autour de lui. Il avait réussit à s’échapper de ces politiciens ennuyeux, maintenant il doit échapper aux industriels qui, le voyant seul, le regardait comme des vautours près à se jeter sur lui.

_________________
''De toute les formes de vie que j'ai eut la chance d'étudier, seule l'espèce humaine m'a donner l'impression d'une grande déception'' Dr.Singh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amian Ae Saster
Initié
avatar

Nombre de messages : 222
Localisation (en RP) : Les genoux de Mr Benta
Date d'inscription : 21/12/2010

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Ven 21 Jan - 21:31

Quelle horreur .. Des armes, des armes et des armes. Il maudissait intérieurement Camille, et en fait, il se maudissait lui même. Qu'était il allé faire avec cette femme, enfin, si , il savait ce qu'il était allé faire;mais quelle occupation horrible, des armes.

Sur l'ancienne Terre, un roi d'un pays millénaire avait fait graver sur ses canons "Voici les derniers arguments du roi de France", et pour Amian, c'était tout à fait ce que devaient être les armées et les armes en elle même, un prolongement de la politique. Dans cet univers, c'était les armes qui faisaient et défaisaient les nations. On écoutait plus le poids culturel, on écoutait plus la grandeur, et tout ces mots en majuscule, la Liberté, la Fidélité.. Mais maintenant c'est ces maux qu'on bénissait. Energie positive, arme à effet dirigé, charges creuses ou en tandem. Si la bêtise de l'homme n'avait pas de limite, son imagination pour tuer son prochain n'en connaissait pas plus.

En fait, ces instruments ne dégoutaient pas l'orateur. Ce qui le frustrait, c'est que ça restreignait pour lui la réflexion humaine. Quoi de plus beau qu'un discours devant une assemblée internationale, qui change l'histoire.. Mais qu'est donc ce discours quand une nation a des armes capables de rayer les autres? Ce n'est plus la bouche qui parle, sinon la bouche à feu.

Perdu dans ses pensées, il descendait les escaliers, vêtu d'un Smoking Gris, démarquant des habituelles sombres tenues. Il donna un coup d'épaule involontaire à un serveur grand standing, qui venait de se faire voler quelques flûtes de champagne. Celui ci chancela , et fit tomber en plus des verres, qui , en cristal, ne résistèrent pas, quelques canapés et autres en cas . Se confondant en excuse le serveur commença à ramasser les détritus, et fut visiblement interloqué quand Amian s'excusa à son tour et l'aida à nettoyer le gros des dégâts .

Se relevant, il s'aperçut que la plupart des invités à proximité le regardaient avec dédain, aider un loufiat choquait. Il eu une envie de violence, quasiment génocidaire, ça ne lui était pas arrivé depuis longtemps, mais il sentait ,telle l'inertie d'une planète, ce souhait de désolation s'emparer de lui, sans qu'il ne parvienne à le contrôler. Alors qu'ayant saisit un verre il s'apprêtait à le lancer en direction d'un homme affichant un sourire méprisant, une main attrapa la sienne, et un sourire capta sa réflexion. Il était innocent et nu, blanc, interrogateur aussi , mais protecteur.
C'était Camille. Sous une couche de maquillage qui la rendait resplendissante, elle le sortait d'un mauvais pas. Sa colère se dissipa rapidement, et ils disparurent dans la foule. Ils croisèrent l'apparemment fameux docteur Kamal Singh, encore un salaud vouant son intelligence à la mort et finirent par rejoindre, pour le plus grand plaisir d'Amian, un groupe de représentants de divers états, qui discutait de la nécessité de tirer sur le pirate avant de discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Tellico
Initié
avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Sam 22 Jan - 22:33

Marcus avait exprès quitté Serania pour venir à la conférence. Il avait longtemps été convoyeur d'arme pour le compte des rebelles, aussi il disposait de quelques contacts dans le milieu de la contrebande d'arme. Il était donc plutôt intéressé par la question de ce séminaire qui pouvait également lui servir pour faire gagner quelques clients pour la société. Tel était en fait son souhait, en tant que directeur d'une société de transport, il était concerné parce que les secteurs Proxima et Central restaient des zones dangereuses à l'instar de tout le reste de la galaxie, mais surtout parce qu'il était les secteurs les moins concernés par le commerce et que les débouchés de clientèle pouvait être énorme.

Aussi avait-il répondu à l'invitation sur le luxueux paquebot. Marcus après avoir écouté le bref discours de bienvenu du commandant avait rapidement rejoins sa chambre afin de se préparer pour la soirée qui s'annonçait. Comme à son habitude il ne lui fallut pas très longtemps et pour une fois, il avait troqué sa tenue habituellement décontracté pour un smoking. Puisqu'il fallait se montrer au milieu de certain grand nom de la scène galactique autant faire bonne impression se disait-il. Ayant rapidement inspecté sa chambre pour voir si tout était en ordre, il reparti ensuite vers la salle de bal. Surtout qu'un avenir bien meilleur pouvait se déssiner pour la société si Marcus pouvait réussir à trouver quelque client durant cette conférence.

Il la rejoignit rapidement et se mêla à la foule des invités, saisissant au passage une coupe de champagne auprès d'un serveur, avant de voir se dernier se faire renverser par un invité. Il fut surpris lorsqu'il vit ce dernier se baisser pour aider le serveur, il ne s'attendait pas dut tout à cette réaction de la part de n'importe lequelle des invités de ce séminaire, même si lui, qui avait été élevé dans le respect du travail de ses subordonnés aurait agi comme l'homme. Marcus avait du effectuer pendant quelque temps le travail de ce pauvre garçon aussi il lui était facile de comprendre sa situation. Mais le plus méprisant était les visages méprisant des autres invités dont l’indignation était aussi lisible que s'il l'avait crié dans tout les couloirs de ce paquebot. Marcus prit rapidement la décision de parler à ce jeune homme, aussi il le suivit et ce joignit au même groupe que ce dernier. Groupe parlant de la nécessité de tiré d'abord sur les pirates avant d'engager la conversation. Une vérité que Marcus avait mainte fois vérifié alors qu'il était au commandement de différent vaisseau de la flotte de la compagnie familiale. Aussi put-il facilement se joindre à la conversation attendant le moment propice pour parler au jeune homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Dim 23 Jan - 2:17



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 19h45 (heure de Jadis)
Hel - Marcus Claudius Calvus - Amian Ae Saster - Kamal Singh - Marcus Tellico



Les conversations se poursuivirent tranquillement pendant une bonne demi-heure, sans anicroche. Bien sûr il y avait eu l'incident du plateau des coupes de champagne. Un type avait fait perdre son équilibre à un serveur, lequel, au terme d'une mémorable embardée, avait appliqué les lois de la balistique, et surtout de la gravité, à son chargement, répandant partout par terre ces coupes, et éclaboussant au passage quelques personnes.
Dans un débit de Kamensk ou d'Altaskay, l'homme se serait fait refaire le portrait dans les règles, avant de terminer au fond d'un caniveau putride. Ici ces gens hypocrites se contentaient de lui lancer des regards condescendants et chargés de mépris alors qu'il aidait sa victime à ramasser les résultats de l'accidents. Hel observait la scène, un peu amusée. Heureusement que l'éclat de cristal le plus proche s'était arrêté contre le talon de sa chaussure droite.
Mais aprè tout, mieux valait cela non? Le trublion ne serait pas à l'hôpital ce soir au moins.
La jeune femme haussa les épaules, et retourna à sa conversation. Au début, elle était seule avec l'autre type - le représentant de l'intermédiaire en armes du secteur central -, mais rapidement d'autres industriels d'envergure moyennes et des représentants d'intérêts comme elle s'étaient greffés, créant un groupe d'une dizaine de personnes. Un scientifique, un jadéen qui, elle crût le comprendre, était assez connu, se réfugia dans leur groupe, et demeura assez mutique, la tête ailleurs, cherchant juste à apparaitre trop absorbé pour que d'autres gens lui adressent la parole, et se contenant d'opiner de temps en temps à ce qui se disait. Un séranien, un certain Tellico, entra aussi dans la ronde de leur groupe, et semblait s'intéresser au transport - une branche que Hel savait critique. Elle l'écouta attentivement, notamment quelques réactions à ses propres (rares) interventions, et put finalement se dire qu'il n'était probablement pas avant-tout trempé dans l'illégal, comme elle. Souriante, elle échangeait surtout des sous-entendus subtils avec des trois autres personnes de leur discussion qui étaient dans le même secteur qu'elle - le type d'origine, et un autre, armoire à glace arkilienne, qui, avait-elle crû comprendre, avait un bon réseau aboutissant à Almagrad. Les autres ne saisissaient pas que le R & D dont ils parlaient n'était ni plus ni moins que du pillage technologique par le vol, la production le détournement, et le réseau de distribution les contacts dans les zones neutres. Peut-être que le séranien se doutait qu'il y avait quelque chose, mais rien de précis ne pouvait filtrer quand on ne connaissait pas quelques allusions précises, ou alors qu'on n'était pas soi-même du métier.


Pendant ce temps, Amian, sous les regards tantôt hautains tantôt goguenard de l'assistance, avait terminé de ramassé les résultats de sa maladresse, et, avec Camille comme sherpa, tachait de se faire discret, participant à une conversation anodine avec des gens qui n'avaient pas (trop) réagit à ce qui s'était passé: des responsables d'ONG, un scientifique du Jet Propulsion Lab' d'Aunadar, et un jeune industriel spécialisé dans les armes non-létales - teaser avancés et autres nervochocs. Il allait presque se sentir mieux quand, tout à coup, une vieille dame, apparemment la femme d'un président honoraire d'ONG occupé à parler plus loin, se tourna vers lui, et, avec un air naïf et aimable, demanda:

-Jeune homme, pourriez-vous être un chou et me chercher un autre verre s'il vous plait?



A ce moment, le capitaine monta sur une petite estrade, et fit un petit discours:

-Mesdames et messieurs, je ne appesantirais pas comme je l'ai fait plus tôt cette après-midi, je me contenterais de vous annoncer que demain midi, nous arriverons dans le secteur 14-482, où nous pourrons observer les magnifiques nuages gazeux de Carybe dans les systèmes stellaires Manic-6. Pour cela, nous partirons...

Il tira une montre à gousset de sa poche, attendit quelques secondes, et déclara laconiquement:

-Maintenant.

Une frémissement parcouru l'énorme vaisseau, et, à travers la verrière, ils virent que l'étroite superstructure du dock spatial bougeait. Naturellement, c'était en fait l'astronef qui s'était mis en branle.

-Nous passerons en hyperespace dans un quart d'heure, annonça le capitaine Skjöld, aussi je vous souhaite une excellente croisière. Mon personnel ainsi que moi-même sommes à votre entière disposition. Notre repas va aussi commencer bientôt, aussi asseyez-vous, je vous en prie.

Lentement, le gens s'installèrent à table.

[HRP]Ce dîner durera un à deux tours de préférence, pas beaucoup plus. Attendons d'être en espace profond, je vous prépare quelques surprises.[HRP]

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amian Ae Saster
Initié
avatar

Nombre de messages : 222
Localisation (en RP) : Les genoux de Mr Benta
Date d'inscription : 21/12/2010

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Dim 23 Jan - 3:39

-J'aurais ,madame , avec grand plaisir été chou, à condition que vous serviez de Nurse à mes enfants. Vous ne voulez pas.. Tiens donc, surprenant. Cela aurait été chou de votre part.


Le Smoking d'Amian ne pouvait en effet pas porter à confusion et il avait décidé que ceux qui se frotteraient à lui auraient de ses nouvelles. Et puis, c'était amusant, rien n'avait la moindre conséquence pour lui. Il ne cherchait pas de marché, n'avait que faire de ces ventes d'armes, et aucun dirigeant de Bavandar qui aurait pu lui nuire, n'était présent ici.
Il alla chercher un verre à Camille, et au buffet fut abordé par un jeune homme, visiblement un financier, qui se présenta comme monsieur Tellico. Il était présent avec lui dans la conversation , et l'Aunadariote ne savait pas quoi penser de lui, si ce n'est qu'il avait l'air bien plus honnête que tout ces gens, mais n'était ce pas un portrait de Dorian Gray? Une tête d'ange pour un tueur..

Ils parlèrent quelques minutes et convinrent de traiter plus en longueur des sujets qui les intéressaient tout deux dans la soirée, car Amian avait du battre le repli, quand Camille l'avait appelé, il devait jouer le parfait cavalier, et donc accompagner son amie dans ses discussions avec de potentiels clients. Il était amusant de voir le gabarit du jeune homme, à côté de vieux décatis tous accompagnés de femmes plus belles les unes que les autres.

-Sacrée société patriarcale ..

- Et oui, mais bon, les pépés lubriques adorent parler de gros canon avec moi , et mes résultats sont toujours très bons dans ces discussions; tu vois cet homme là, à côté du scientifique que tu n'aimes guère? Il sourit bêtement quand on parle de pacification, mais sur sa planète, il s'est servi de nos canons anti aériens contre les populations.
-Vous avez arrêté de lui en vendre?
-Sois donc sérieux ..

Mais Tellico déjà arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamal Singh
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation (en RP) : LSSS Sirus'Pride
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Dim 23 Jan - 8:07

Kamal Singh soupira de soulagement lorsque le dîner fût annoncé. Toutefois, il constata bien assez tôt que malgré le fait qu’il n’aurait plus à éviter les gens indésirables qui l’agaçait au plus haut point, il serait toutefois coincé avec les personnes présentes à sa table. Il n’avait pas envi de parler de sujets autre que sa profession ou de ses intérêts scientifique. Chose qu’il ne risquait pas de rencontrer durant cette conférence. On l’avait choisit pour représenter le Consortium à cette conférence et pourtant, il n’était pas un spécialiste en armement…uniquement un simple scientifique spécialisé en astrophysique et en biologie. Sans compter la microbiologie et les mathématiques. Or, cela lui avait suffit de détenir des connaissances et une expertise précieuse en matière d’armes bactériologique et biologique.

C’était l’une des raisons de sa présence et puis, Kamal avait déjà siégé deux ans au conseil d’administration du Consortium Scientifique, lui donnant ainsi une certaine expérience en ‘’politique’’. Sans compter qu’il était bien d’accord avec le Président du Consortium Scientifique au sujet de la conférence, soit de mettre en garde la communauté internationale sur la conception et la mise en vente d’arme chimique, bactériologique, biologique et technologique sur le libre marché. De telles armes entre des mains irresponsables ou belliqueuses pouvaient s’avérer désastreux, c’est pourquoi les seules armes construites par le Consortium n’étaient produites et utilisées que pour lui-même. Et justement, cette politique était la source des regards rapaces que jetaient certains industriels et la raison du pourquoi le Dr.Singh les évitait.

Kamal choisit une table encore vide d’invité. Tant pis si il se retrouverait avec des hommes d’affaires, il n’aurait qu’a afficher un visage indifférent et rester silencieux durant tout le repas. Il se remémora les quelques réceptions qu’il avait assisté dû à son appartenance à la famille Worcester. Il se souvint de chaque utilité des ustensiles présents sur la table. Bien que pour lui, il trouvait tellement inutile et superflu d’utiliser autant de vaisselles pour un repas, malgré les nombreux services. Il faut dire qu’à la station Xenovia une fourchette et un couteau suffisait amplement.

_________________
''De toute les formes de vie que j'ai eut la chance d'étudier, seule l'espèce humaine m'a donner l'impression d'une grande déception'' Dr.Singh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Tellico
Initié
avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Lun 24 Jan - 22:19

Marcus avait rejoins un groupe de gens à la suite du jeune homme qui avait aidé le serveur auparavant. Le groupe même s'il était réuni ne parlait pas forcément du même sujet, il avait remarqué trois personnes dont une femme dont les maigres paroles laissait entendre qu'il versait dans l'illégal. La plupart des autres était des commerçant de moyenne envergure sans trop d'importance. Plus quelque banquiers qui intéressait au plus au point Marcus car il semblait être plutôt intéressé par la question du transport, sans doute parce qu'il assurait des vaisseaux et donc qu'en cas de catastrophe il risquait de perdre beaucoup d'argent.
Mais quatre personnes avait vraiment attiré sont intérêt tout d'abord Amian, qu'il avait déjà abordé et avait qui il avait convenu de discuter plus tard dans la soirée. Mais aussi les trois personnes qui semblait trempé dans l'illégal. Marcus y gardait des contacts à cause de la période où il avait du pénétré le milieu pour pouvoir amener des armes à la rébellion. Mais il y avait aussi un homme qui l'intriguait, il était apparemment Jadéen, un scientifique à première vu. Mais il n'avait quasiment pas parlé à par quelque remarques qui n'avait aucune importance.

Mais bientôt le dîner fut annoncé. Marcus pris alors le parti d'aller déjà parler avec Amian qui lui semblait un potentiel allié intéressant et surtout qui partageait surement la même répulsion que lui pour la vanité des gens puissants. Aussi il se dit que la meilleur manière de discuter avec ce dernier était de lui demander de bien vouloir dîner avec lui. Aussi Marcus se mit-il à la recherche du jeune homme.

Il fut assez facile à trouver, le jeune homme était toujours en compagnie de son amie que Marcus avait aperçu lorsqu'il l'avait abordé. Aussi comme il l'avait prévu, il invita Amian ainsi que sa compagne à se joindre à lui pour le dîner afin de commencer à parler des choses sérieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Mer 26 Jan - 0:07



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 20h05 (heure de Jadis)
Hel - Marcus Claudius Calvus - Amian Ae Saster - Kamal Singh - Marcus Tellico


Le Sirius' Pride s'éloignait déjà dans l'espace interstellaire lorsque le dîner fut servi aux tablées de circonstance. Hel s'était retrouvée avec Kamal Singh et Marcus Claudius Calvus, ainsi qu'une demi-douzaine d'autres, dont l'un des hommes de la mafia. Pendant ce temps, à la table d'à côté, Marcus Tellico et Amian s'étaient installés côte à côte, Camille près d'Amian.

La vieille gâteuse que le jeune homme avait éconduit se retrouvait comme par hasard près de Marcus, avec son mari, et ne semblait même pas reconnaitre le "serveur" de plus tôt. D'ailleurs, rien n'était moins sûr qu'elle l'ait compris; peut-être qu'elle était encore en train d'attendre sa flute de champagne.

Pendant le repas, Hel resta assez silencieuse. Être assise avec cette robe l'énervait; elle se sentait exposée. En cas de pépin - au sens kamenskite du terme - prendre la poudre d'escampette serait très difficile. Avec talons hauts et robe, ça serait même presque impossible.
Naturellement, il n'y aurait rien. C'était stupide de penser cela. Mais des réflexes conditionnés demeuraient. Elle les cachait relativement bien, même s'il était possible que ses regards circulaires réguliers éveillent l'attention d'un observateur à l'œil aiguisé.

Le consul unionien, deux tables plus loin, ignorait tout de la présence de la nièce de l'amiral Syllas. Placé à la table d'honneur avec deux magnats de l'armement, le chef d'une ONG de grande ampleur, le capitaine et quelques représentants de think-tanks, il discutait paisiblement, maniant avec art les paroles diplomatiques.

[HRP]Mettons encore un tour de repas avec modération de ma part, puis vous vous disperserez pour la nuit. Et demain (IRP), ça sera... show-time!

D'ailleurs il nous manque encore Sander et son intérêt légendaire pour les jeunes demoiselles^^[HRP]

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Claudius Calvus
Débutant
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 1380
Localisation (en RP) : Serania
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Sam 29 Jan - 17:19

Marcus, après avoir consulté le plan de table, gagna sa place. Il était en compagnie de plusieurs personnalités dont l’une lui paraissait louche, un homme un peu fat du consortium scientifique jadéen qui avait déjà donné quelques conférence sur de nouvelles espèces découvertes sur la colonie jadéenne d’Allyrie. Il devait être là pour traiter des dangers causés par des armes chimiques, ou quelque chose du même tonneau qui n’arrêterait personne. Marcus avait du en tant que directeur des renseignements généraux traiter une série de menaces d’ordre chimique sur Seranon pendant la guerre civile. Résoudre ces problèmes d’excroissance naturaliste n’avait pas été facile, d’autant plus que les matériaux essentiels pouvaient se trouver n’importe où, une simple coopérative agricole pouvait, entre de mauvaises mains, devenir une petite usine à atrocités.

Le regard de Marcus s’arrêta un bref instant sur une rousse, superbe à vrai dire. Marcus se concentra un bref instant sur son verre avant de revenir sur la jeune femme. Elle n’évoluait pas dans le milieu dans lequel elle se trouvait actuellement. Une légère gène tempérée par un comportement adapté montrait qu’elle avait reçu une éducation mais que son environnement habituel n’était pas celui-ci. Enfin ses mains prouvaient qu’elle n’avait pas fait que manipuler des couverts de luxe.

L’entrée fut calme et peu bavarde, mais l’attente du principal et le champagne aidant, une conversation démarra entre deux commerçants, dont un érikean, de discuter de la problématique carcare et des verrous artificiels crées par ces derniers. Une fois appliqué sur les humains, ils disposaient d’esclaves redoutables capable de diriger des atelirs d’une main de maître ou de coordonner des troupes de supplétifs humains lorsqu’il s’agissait d’ex militaires.

Marcus, hésitant à entrer dans une telle conversation qui avait lieue à l’autre bout de la table, se tourna vers Singh, tentant par là de savoir ce qu’il venait faire à la conférence et éventuellement, faire parler d’autres.

-Excusez-moi vous êtes bien le docteur Singh du consortium scientifique jadéen n’est-ce pas ? Marcus Calvus. J’ai eu l’occasion de vous écouter l’année dernière lors d’une conférence traitant des enjeux tournant autour de la création d’humus et de l’adaptation de plantes cultivables sur certains mondes considérés comme étant sous développés. Il me semble que vous aviez également souligné les problèmes liés à l’empoissonnement des sols, conséquence secondaire de l’instabilité de nombreux mondes. La position sur consortium en la matière a-t-elle changée depuis ? j'ai cru comprendre que la situation sur certains mondes comme Mazrek ou plus marginalement Seranon.

Marcus ne s'étendit pas sur la situation séranienne, la présence de bois mitraillé dans les alentour des zones rebelles n'était pas prête de disparaître tout comme certaines zones entières, polluées par les bombardements tant rebelles qu'ex impériaux...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamal Singh
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation (en RP) : LSSS Sirus'Pride
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Sam 29 Jan - 21:58

Kamal Singh se détendit instantanément lorsque Marcus débuta une conversation sur une de ses conférences qu’il avait données l’année dernière.

[Kamal Singh]: Oui je suis le Dr.Singh. Et pour répondre à vos questions, je peux dire que j’ai toujours le même avis sur la question. Les États de Mazrek ayant utilisé de nombreux armes chimiques lors de leurs guerres passé, leur utilisation à grandement endommagé la structure même des sédiments. Nous avions observé à l’époque une aggravation de la désertification du désert de Lubonjei, mais aussi un appauvrissement des sols au centre des régions contesté sur Mazrek. On remarque déjà une multiplication des végétaux malades et un rythme de croissance au ralentit. Pour Seranon, les bombardements résultant de la guerre civile a grandement endommagé ses forêts, mais aussi les sols qui s’y trouvaient. Bien que nous n’ayons encore effectué de sortie sur le terrain dû à l’instabilité de la région, même après la fin de la guerre civil, nous pouvons toutefois remarquer par des images satellites que de grandes régions autour des ancienne ville de Dabrimoi et de Kurolvik, vous m’excuserez mais leur nom actuel ne me vienne pas à l’esprit, sont actuellement contaminé par les bombardement de la guerre. Les armes utilisées diffèrent généralement, créant alors des mélanges plutôt néfastes pour la végétation et le sol. Mais ne vous inquiétez pas, le cycle naturel prend toujours le dessus, la régénération des sols se fera naturellement, mais prendra du temps. Tout dépendant des dégâts causés par la guerre. Regardez Mazaharpet, le no man’s land créé lors de la guerre d’Erikea y est toujours. Il n’y a que de l’herbe qui y pousse actuellement tandis qu’autrefois, il y avait de grandes forêts. Une forêt se régénère entièrement en 1000 ans. Cela peu être long pour un humain, mais du point de vue d’une planète…ce n’est qu’une fraction de seconde de sa propre vie.

Il prit son verre de vin et il le porta à sa bouche en regardant un serveur lui porter son repas. Il regarda d’un regard neutre le filet mignon se trouvant devant ses yeux. Il n’y toucha pas et reporta son attention vers Marcus.

[Kamal Singh]: Je peux déduire par votre nom que vous êtes séranien , mais malgré tout je suis incapable de déduire votre profession. Mais il reste que je suis plutôt étonné qu’un homme comme vous ait participé à une de mes conférences.

_________________
''De toute les formes de vie que j'ai eut la chance d'étudier, seule l'espèce humaine m'a donner l'impression d'une grande déception'' Dr.Singh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Lun 31 Jan - 19:33

Je poste pour faire avancer le sujet. Désolé pour les users que je saute, mais ne vous inquiétez pas: vous ne le regretterez pas!



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 20h05 (heure de Jadis)
Hel - Marcus Claudius Calvus - Amian Ae Saster - Kamal Singh - Marcus Tellico


La fin de soirée se passa assez bien. Il y eut des tractations intéressées autour de quelques verres descendant avec une lenteur calculée dans un coin "loundge" de la salle de bal, pendant que scientifiques et responsables d'ONG s'égaillaient à travers le vaisseau. Hel et quelques autres types du business clandestin se rencontrèrent un peu à l'écart, dans une coursive de traverse, et marchandèrent pendant plus d'une heure sur la fourniture d'une division d'artillerie de l'armée de Karmiel-Fojnitza. Hel avait les munitions, le baraqué les affûts, un autre divers accesoires, et le type du syndicat de transporteur les moyens de faiore parvenir le matériel. Le tout était de se mettre d'accord sur les primes respectives; elle marchanda impitoyablement, et, finalement, même si ce ne fut pas elle qui gagnait le plus dans l'affaire, sa position demeurait malgré tout confortable.
Rentrée dans sa cabine, elle jeta rageusement robe et chaussures sur le porte-bagage, et massa ses pieds endoloris. Ces chaussures à talon étaient un esclavage immonde! Après quelques minutes, elle décida de s'habiller plus "normalement" le lendemain.



LSSS Sirius' Pride
Niveau 1 - 00h15 (heure de Jadis)
Capitaine Skjöld - responsable Interpol



Pendant que la trafiquante maugréait sur les moeurs décadentes de la haute-société, les gens à bord allaient lentement se coucher. Le capitaine, lui, quoique fatiguait, avait regagné la passerelle, où l'homme d'interpol vint le trouver.
Après quelques banalités, il déclara, précautionneusement:

-Capitaine, il se pourrait que nous ayons un problème.

Il le lui dit. Les traits du commandant du navire se contractèrent.

-Que comptez-vous faire? demanda-t-il à la fin.
-Tout est prévu, ne vous inquiétez pas. Mais faites en sorte que tout semble se dérouler comme prévu.
Il opina lentement.



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 8h25 (heure de Jadis)
Hel


Le lendemain, ce fut une Hel plus dispo - et moins bien habillée - qui s'installa, perdue dans ses pensées, à sa table de petit déjeuner.

[HRP]Désolé de faire aussi court, mais mon cours de russe commence.[HRP]

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Lun 31 Jan - 22:14

[HRP]Prière de ne pas prendre en compte mon dernier post.

La modération va changer (nécessités extérieures).[HRP]

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amian Ae Saster
Initié
avatar

Nombre de messages : 222
Localisation (en RP) : Les genoux de Mr Benta
Date d'inscription : 21/12/2010

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Mar 1 Fév - 20:44

La soirée s'éternisait. Déjà quelques personnes avaient perdues de leur pudeur et se désinhibait.
On parlait fort, et on mangeait beaucoup, tout en buvant... Trop. Les serveurs semblant perdre du poids à mesure que leurs clients d'un jour en prenaient. Ils étaient affairés, couraient d'une table à l'autre se donnait des ordres discrets, et simulaient toujours un visage parfaitement placide à leurs interlocuteurs. On aurait pu croire qu'ils n'étaient pas assez intelligent pour comprendre ce qui se tramaient devant eux. On sait cependant bien aujourd'hui que la plupart des grands espions de l'histoire ont été ces meubles, gens qu'on oublie et devant qui on parle, pourtant doté de conscience.

Enfin, Amian regardait ce ballet s'égailler autour de lui, tout semblait si réglé dans une anarchie pourtant totale. Il y eu une dispute à une autre table, et quelques insultes fusèrent, ce qui fut amusant ces que les protagonistes changèrent de langue plusieurs fois dans leur petite histoire, pour enfin s'accorder sur un dialecte inconnu du jeune Caucasien, mais parfaitement hideux à ses oreilles.

Camille ne ratait pas une miette de la conversation, on parlait d'armes à répétition allégées destinées à des transports civils et totalement dronisée qui ne pourraient agir que dans certains cas très précis, pour pouvoir tirer sur les pirates. Le nœud de contrainte était ici que certains ne souhaitaient pas mettre encore plus d'arme en circulation, même très bridées, quand d'autres déclarait que moins il y aurait de pirates, plus on serait en sécurité,même avec des armes lourdes et efficaces en liberté dans l'Espace.

La musique de fond soudain prit du volume, et donna aux oreilles des diverses personnes présentes à se rappeler d'une mélodie oubliée, la Charge des Walkyries. Quand cet air s'arrêta, toute la salle était silencieuse, un tour du regard d'Amian lui indiqua que Camille, Marcus, mais tout les gens de sa table, de celle d'à côté et ainsi de suite regardait, ou, le cas échéant, s'était retourné, vers la scêne où le commandant avait parlé.

L'attente dura une seconde, puis deux, les gens se demandaient si c'était un effet du type "trois coups" au théâtre ou un simple couac organisationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    Ven 4 Fév - 16:27



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 22h35 (heure de Jadis)
Hel - Marcus Claudius Calvus - Amian Ae Saster - Kamal Singh - Marcus Tellico

La fin de soirée se passa assez bien; le dessert arriva après la fin de Wagner; trois magnifiques plateaux géants ployant sous des gâteaux savoureux, que les convives dévorèrent avidement. Il y eut des tractations intéressées autour de quelques verres descendant avec une lenteur calculée dans un coin "loundge" de la salle de bal, pendant que scientifiques et responsables d'ONG s'égaillaient à travers le vaisseau. Hel et quelques autres types du business clandestin se rencontrèrent un peu à l'écart, dans une coursive de traverse, et marchandèrent pendant plus d'une heure sur la fourniture d'une division d'artillerie de l'armée de Karmiel-Fojnitza. Hel avait les munitions, le baraqué les affûts, un autre divers accesoires, et le type du syndicat de transporteur les moyens de faiore parvenir le matériel. Le tout était de se mettre d'accord sur les primes respectives; elle marchanda impitoyablement, et, finalement, même si ce ne fut pas elle qui gagnait le plus dans l'affaire, sa position demeurait malgré tout confortable.
Rentrée dans sa cabine, elle jeta rageusement robe et chaussures sur le porte-bagage, et massa ses pieds endoloris. Ces chaussures à talon étaient un esclavage immonde! Après quelques minutes, elle décida de s'habiller plus "normalement" le lendemain.





Jardin botanique
Niveau 1 - Tribord - 23h02 (heure de Jadis)
Kamal Singh


L'éclairage du jardin botanique avait été réduit, et il était à peu près vide. Seuls deux types discutaient tranquillement à l'entrée, tenant deux verres, et sortaient au moment où Kamal Singh y pénétrait. De nombreuses zones ombragées existaient, et les canards avaient disparu dans leurs nids au bord de l'eau. Le jadéen avança jusqu'à l'endroit où il s'était trouvé plus tôt dans la journée, et commença à attendre.
Après quelques minutes, il entendit un bref "pssst" en provenance du couvert d'un petit arbre, et s'en approcha doucement. On distinguait une silhouette habillée en noir, soigneusement placée de façon à demeurer largement cachée.

-Vous êtes seul? Demanda-t-elle dans un chuchotement presque inaudible.

Singh hocha la tête.

-Il faut que vous preniez votre petit déjeuner demain à 8h15, c'est absolument nécessaire.

La silhouette recula de quelques pas, et disparu dans le fourrés. Le bruit des pas sur l'herbe suivit, s'éloignant très rapidement. Lorsque Singh revint sur le chemin, contournant un bosquet, il n'y avait plus rien à voir.
Il était très perplexe.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sirius][Event] [Jour 1]Montez à bord du Sirius' Pride: Une conférence louche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» event: jour du bonheur! /!\ reporter le 15 avril!!! /!\
» [event jour] Te revoir serait un doux supplice [JunHong Yoon/Bonnie Flinfletcher]
» [event jour] Je te retrouverais, dussais-je en mourir [Julie Dasilva/Tom James]
» [Jour I] Bienvenue à Bord !
» Même les moutons mordent un jour [Event - Team A]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Archives :: Archives-
Sauter vers: