Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Christophe Ashworth
Initié
avatar

Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Mar 22 Fév - 3:13

So what ?




Chistophe regarda rapidement le nouveau venu, écoutant attentivement ses dires. Il ne se prenait pas pour un grand stratège : il n’avait que de la théorie mais pas assez de pratique et il en était au courant : ce n’était guère plus qu’un « stratège d’opérette » que l’on aurait put dire. La personne qui venait de parler semblait cependant beaucoup plus expérimenté que lui dans ce domaine, c’était donc sans le moindre remord ni la moindre once de fierté mal placé que Christophe lui répondit d’un ton des plus neutre…

« Vos arguments sont sensés et pleins de bon sens Mr. … ? Cependant, où que l’on aille, je m’interroge si le déplacement n’est pas plus risqué encore car au moindre individu rencontré, combien de personnes tomberont ? Peut-être pourrions-nous utiliser les combinaisons des 3 prisonniers pour nous infiltrer plus facilement le temps de trouver une position plus défendable, je concède sans mal n’être qu’un piètre stratège : ce n’est pas mon travail après tout… Alors, que préconisez vous précisément…

D’un certains point de vue, on pouvait presque affirmer que Chistophe était bien content de déléguer les responsabilités des actes qui allait suivre à quelqu’un d’autre qui serait plus compétent, ou au moins prétendait l’être : dans le meilleurs des cas cela pourrait sauver sa vie, et si cela échouer on ne lui en tiendrait sans doute pas rigueur…


[HJ : désolé de la réponse plutôt mauvaise, mais à cette heure pas trop la motiv et plutôt fatigué...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Jeu 24 Fév - 18:16



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 8h22 (heure de Jadis)
Christophe Ashworth - Kamal Singh - Marcus Calvus



Pendant que le débat se poursuivait, certains avaient rassemblé les naturalistes pris, mais était encore perplexe sur la façon dont il fallait ouvrir leurs combinaisons. Tirer sur la cagoule avait échoué, rechercher une fermeture mag aussi. C'était à devenir fou.
Finalement, au terme d'efforts herculéens, le trou pratiqué par l'aiguille du klan dans l'une des cagoules put être aggrandi, permettant de jeter un coup d'oeil à l'intérieur. Il n'était pas aussi lisse que l'extérieur, et semblait couvrir la peau du propriétaire d'un liquide grisâtre visqueux qui, peut-être, émis un collègue unionien de Singh, servait d'interface entre le propriétaire et les nanosystèmes. En attendant, beaucoup d'invités eurent les doigts visqueux.
Finalement, menacé d'être piétiné à mort, l'un des terroristes accepte d'enlever l'étrange équipement. Une fermeture apparut subitement au niveau du col, et il tira, lentement, la cagoule, avant de faire de même avec le reste du corps, l'étrange matériau s'étirant fortement sans rompre. Son corps était couvert de la substance grise, qui dégoulinait à présent lentement. L'intérieur de ce qu'il avait retiré n'avait pas l'air beaucoup plus ragoûtant...

Pendant ce temps, Aschen eut la désagréable surprise de constater que si elle parvenait à capter par des moyens détournés la présence d'une émission, elle ne pouvait pour autant reconstituer assez de celle-ci pour qu'elle fasse sens...

Alors que le maire de Serania venait de causer le jadéen, un troisième homme s'avança, doté d'une carrure large et faisant une grimace franchement laide.

-Bon sang, vous allez pas décider pour moi, c'est sûr! Moi j'dis qu'on doit prendre ces flingues et partir aussi vite que possible vers les hangars à navettes de secours. On va tous se faire tuer si on reste ici. Bordel, ces types...

Il désignait le naturaliste mort, et les survivants, dont celui qui à présent, presque nu, était vautré contre les siens. Il y avait un corps, et trois survivants. L'un d'eux s'était éclipsé juste avant qu'ils ne perdent totalement le contrôle. Il était à craindre que les autres étaient déjà avertis...

-...sont capables de tirer contre la paroi, et là, c'est finito pour nous!

On doigt était passé des prisonniers à l'endroit où de la mousse carbonique dégoulinait encore lentement de la polymère transparente blindée de la vitre. L'angle formé par la polymère, sans être alarmant, était assez préoccupant. Attaquer cet endroit avec une hache à froid était peu recommandé...
Un murmure approbateur monta parmi les ex-otages.
Un serveur s'avança, et déclara doucement:

-Il y a un ascenseur devant sur babord, juste à côté de l'accès à cette salle. On peut le prendre pour accéder au niveau 2, et ensuite avancer vers l'arrière jusqu'aux navettes...

La rumeur enfla.




LSSS Sirius' Pride
Niveau 1 - tribord - 8h19 (heure de Jadis)
Hel


Le naturaliste s'avança dans la cuisine, où la lumière avait été éteinte. Il l'ignora, et commença à s'orienter sans problème dans les différentes allées, avançant à pas lents et mesurés, l'arme tendue. Il ne tournait pas la tête, mais il n'y avait étrangement aucun doute concernant le fait qu'il voyait tout ce qui était visible.
Alors qu'il était presque arrivé au bout de la cuisine, le canon du SIP de Hel émergea de derrière un plan de travail, sur la droite du terroriste, tellement rapidement qu'il se pétrifia.
Il tomba comme une masse au sol lorsque la puissante charge de plasma brûla comme une feuille de papier le torse de sa combinaison et consuma ce qu'il y avait à l'intérieur, transformant le terroriste d'il y a quelques instant en sac de cendres anthropomorphe.

Hel quitta la cuisine en crachant sur le naturaliste, et après avoir caché dans un pot son arme.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichkhan Demek
Adepte
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation (en RP) : EKA.
Date d'inscription : 12/02/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Ven 25 Fév - 1:59

Il n’y avait personne dans le couloir, et la position privilégiée de la porte de la suite permettait de voir l’intégralité du couloir. Ainsi, le Klan était parvenu à rejoindre sa suite, à récupérer ses armes, il pouvait à présent envisager de parcourir le vaisseau, et d’essayer de retrouver ceux avec qui il avait assisté à la prise d’otage de la salle de représentation, encore fallait-il trouver comment.

Donc, Shaseraas retira l’attirail qui bloquait l’ouverture de la porte. Après avoir jeté un dernier coup d’œil par le judas, il fit coulisser la poignée et ouvrit la porte. Elle n’émit aucun son, et ainsi le Klan put s’avancer à pas de loup dans le couloir, son fauchard dans le dos, et le petit bouclier ornant son avant-bras droit.

Un premier croisement se présenta, et le Shluikor put expérimenter son premier gadget artisanal. Avant de quitter la suite, il avait brisé le miroir de la salle de bain, alors étant dans le couloir, il s’agenouilla au croisement. Shaseraas se saisit de l’éclat de miroir et tendit son extrémité de façon à pouvoir observer le couloir sans pour autant craindre à sa vie. Il n’y avait rien… hormis le cadavre à moitié brulé qui pendait à un l’une des lampes du couloir.

Shaseraas s’engagea sur le chemin de moquette, et s’arrêta devant le corps sans vie. Même pendant à dix centimètres au-dessus du sol, il tenait encore crispé entre ses doigts un PDA. Jugeant utile de le prendre, le Klan dû briser deux phalanges au cadavre pour lui soutirer l’appareil électronique, un message clignotait sur l’écran… un simple « help ».
L’écran était aspergé de sang brulé et la coque du PDA était noirci par de la graisse carbonisée.

Le Klan repris son chemin non sans dégout… Les couloirs étaient aussi vides les uns que les autres. Et le silence en devenait oppressant. De même l’atmosphère aseptisée des lieux rendait l’ambiance encore plus étrange.
On se serait cru dans un labyrinthe, et peu à peu Shaseraas perdait de son stress, mais aussi de son acuité auditive, par pure déconcentration.
Il tourna à un embranchement, le rapprochant des ascenseurs, on pouvait voir qu’ici, la pluie provoquée par les extincteurs venait à peine de finir.
Une main s’enserra sur sa gorge, ses pieds quittèrent le sol, et une douleur sourde éclata au niveau de son ventre…
Pieds battant, le Klan posa son regard sur un homme, un tatouage au niveau du front indiquait son appartenance aux naturalistes. Celui-ci souriait. Écarquillant les yeux, Shaseraas n’eut qu’une demi-seconde de réflexion, alors que l’homme retirait une sorte d’aiguillon métallique du ventre de son adversaire, se préparant à un deuxième coup, au niveau du cœur.

Alors que la main droite de Shaseraas s’enserra sur le bras du naturaliste, afin d’amoindrir l’impression d’étouffement provoqué par l’étreinte de l’une des grosses mains de son agresseur. De l’autre, le Klan porta un coup violent à son opposant. Il envoya les phalanges de son index et de son majeur dans la gorge de l’homme, le coup porté enfonça la pomme d’Adam de celui-ci, lui bloquant la respiration et lui évitant de crier, avertissant de probables coéquipiers.
L’homme le lâcha, et le Shluikor retomba lourdement au sol, la douleur au ventre lui laissa échapper un gémissement. Shaseraas projeta un crochet dans les côtes flottantes du naturaliste, qui se pencha en avant sous la douleur, d’un revers de son bras droit, le Klan envoya le tranchant de son petit bouclier de cristal à la gorge de son adversaire. Le visage de l’extraterrestre fut aspergé de sang rougeâtre alors que le naturaliste voulut en vain tenter de contenir l’hémorragie qui touchait l'une de ses artères carotides.

L’homme s’affaissa dans un léger borborygme. Puis la vie disparut dans ce corps.

La douleur vint d’un coup chez le Klan, il porta ses mains à son ventre, celles-ci se couvrirent d’un liquide bleu azur, son sang. Il se vidait rapidement, l’aiguillon que tenait encore le cadavre avait dû toucher un rein. Le cadavre possédait à sa ceinture l’une des armes lance-flammes dont les naturalistes avaient fait usage dans la salle de bal. Le survivant déchira un bout de tissu de l’habit du cadavre, et avec s’empara de l’aiguillon, de son autre main, il prit l’arme et fit feu sur l’aiguillon qui s’enflamma et vira au rouge.
Shaseraas le savait pour arrêter l’hémorragie, il fallait plonger l’aiguillon dans la blessure, et la brulure qui en résulterait cautérisera la plaie. Le Shluikor porta le fer au niveau de la blessure, la chaleur se faisait déjà sentir. La main du Klan se mit à trembler.

Il jeta au loin l’outil ardent qui en atterrissant fit fondre la moquette qui ornait le sol du couloir, il fallait partir, et vite. Le Shluikor se maudissait, son manque d’entrainement l’avait amolli, cent ans auparavant, il aurait plongé l’aiguillon dans la blessure sans hésiter, là il n'avait pu joindre la pensée au geste, il ne parvint pas à se résoudre à cautériser la plaie. Quel con, manquer de courage en ce moment...
Shaseraas arracha une longue bande de tissu de l’habit du naturaliste, au prix d’un effort qui lui parut interminable, il rentra son ventre en serrant ses abdominaux, d’une pression de la main, il compressa la blessure, et de l’autre, il entoura son ventre de la bande de tissu, faisant ainsi une sorte de garrot au niveau du trou ensanglanté. La blessure fut prête à la cicatrisation, mais un filet de sang continuait de couler. Un bruit se fit entendre, et avant de disparaître en claudiquant, le Klan tira deux fois sur le cadavre, faisant croire à une victime d’un naturaliste, tout en emportant le pistolet lance-flammes, l’accrochant à sa ceinture.

Enfin, le Klan parvint devant des ascenseurs, l’écran de contrôle était rouge, il indiquait une mesure de containment anti-incendie, ainsi, le tir des armes naturalistes n’avait pas uniquement enclenché l’alarme incendie. Il n’y avait plus qu’une chose à faire, Shaseraas s’empara de son fauchard et introduit la lame entre les deux battants de la porte. Tel un pied de biche, il parvint à ouvrir l’ascenseur, un vide incommensurable se présenta, et l’extraterrestre eut un accès rapide de vertige, comme si il allait être aspiré dans le vide. D’un coup d’œil, l’ascenseur en lui-même était bloqué au pont d’observation panoramique. Sur le côté, on pouvait voir une échelle. D’un bond mal assuré, le Klan se projeta sur l’échelle et s’en saisit à deux mains, non sans provoquer une intense douleur ventrale.

S’amorça alors une longue descente, qui dura bien deux minutes. Au niveau 0, là où étaient situé la salle de balle, le lieu de la prise d’otage. La porte de l’ascenseur n’était pas ouverte, impossible donc de la passer dans ce sens, il ne pouvait donc rejoindre ce niveau et essayer de retrouver ses compagnons d’infortune. Ce n’était pas si mal, aucun naturaliste ne semblait pouvoir venir le chercher dans ce lieu.
A contrecœur, le Klan se résigna à descendre d’encore un niveau, vers les sas de secours… Devait-il se résigner à partir du vaisseau, seul et ainsi sauver sa peau, ou devait-il d’abord penser à l’état de ce Christopher Ashword, ou même de ce vieux scientifique nommé Kamal…

Perdu dans ses pensées, il faillit lâcher l’échelle lorsque la sonnerie du PDA retentit. Fébrilement, le Klan alluma l’écran de l’objet et lit le message qui y fut affiché. C’était en galactique standard.

++Ceci est un message automatique, veuillez nous excuser des désagréments, mais les niveaux ont été verrouillés suite à l’alerte incendie déclenchée au niveau 0, ceci est pour votre sécurité, veuillez ne pas essayer de forcer les accès, ceux-ci évitant tout risque de propagation d’incendie.++

C’était clair, les IA du vaisseau avaient interprété les tirs des armes naturalistes comme des départs de feu, et avaient mis en place des « quarantaines « anti-incendie. Et les tirs qui devaient fuser partout dans le vaisseau bloquaient donc tous déplacements humains dans l’astronef, empêchant donc quiconque de rejoindre le niveau -1, et donc les sas de secours.
Le Klan parvenant à ce niveau justement, se tenant douloureusement le flanc se mit en tête de parvenir à désactiver la sécurité des portes. La porte de la cage d’ascenseur était aussi fermée, mais un conduit d’aération se présenta, et Shaseraas put une nouvelle fois emprunter les conduits pour se faufiler dans le vaisseau.
Jurant, il parvint dans une immense salle, là, les murs scintillaient de cellules énergétiques, cela devait alimenter le vaisseau dans son intégralité. La salle en elle-même était vide, et seuls les cliquetis des accumulateurs se faisaient entendre. Ainsi, Shaseraas débarqua dans la salle, il n’était pas habitué à la technologie humaine, trop primitive, mais il pensait pouvoir s’en sortir.

Soudain, une IA apparut, et dans un accent doucereux, elle lui demanda sa requête.

« Euh… Backup des verrouillages des systèmes d’ascenseurs . L’IA refusa cette commande, il fallait s’y attendre. Isole les compartiments énergétiques du système de protection et de verrouillage des accès internes du Sirius… Ouvre les connecteurs et ports externes… Comment ça s’appelle déjà… Enclenche les réseaux de… fusibles des accumulateurs des systèmes de protection de l’intégrité externe du vaisseau… »

L’IA s’exécuta, il y eut comme un bruit électrique et un compartiment s’ouvrit sur l’un des murs, toute une portion des batteries qui y étaient accolés virent leur lumignon bleu virer au rouge. Shaseraas décrocha de sa ceinture un cylindre de cristal, c’était une batterie Shluikor.
Alors que des gouttes de sang tombaient peu à peu au sol, le Klan colla la batterie dans les connecteurs muraux et le relai avec des fils.

« Enclenche la procédure de backup des fonctions des système de verrouillage, demande d’isolation énergétique totale. »

La manœuvre était quelque peu désespérée, Shaseraas comptait sur une surcharge des systèmes de verrouillage pour enclencher une remise à zéro, ce qui pourrait débloquer l’accès au niveau -1, et donc l’accès aux capsules de sauvetage.
Le Klan prit une profonde inspiration, puis d’un glissement de doigt sur la batterie, il envoya un choc énergétique dans le système de contrôle des verrouillages. La portion de mur associée s’éteignit. Quelques secondes passèrent. Le Klan prenait le temps d’attendre que les accumulateurs se refroidissent. Le Klan espérait ne pas avoir grillé les circuits de verrouillage, et donc de bloquer définitivement les accès entre les niveaux.

Puis il se retourna vers le tableau de commande du mur, un bouton rouge était inscrit de l’indication Backup. L'extraterrestre pressa le bouton, espérant que cette opération ne détruise pas la totalité des programmes de verrouillage.
Alors que la machine émit un sifflement, Shaseraas sentit un malaise commencer à le vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe Ashworth
Initié
avatar

Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Jeu 3 Mar - 23:23



Ne jugez pas quelqu’un à ses actes, mais à la volonté derrière ces derniers…
Car c’est souvent des pires esprits que peuvent naitre les meilleurs idées.



Christophe faillit flancher lorsque les personnes s’avancèrent et exposèrent l’idée « géniale » de se rendre aux pods d’évacuations. L’ironie de la situation entouré de tous ces grands de ce monde incapable de réfléchir plus de 2 secondes consécutives par eux-mêmes aurait put le faire rire dans d’autres circonstances. Là cela ne faisait que le rendre un peu plus amer devant une telle ineptie qui venait d’être dite. Après tout, ce n’était pas parce que la situation était presque désespérée que les pensée des gens se devaient forcément d’être absurdes…

« Oui, bien sur, les capsules de sauvetage, quelle brillante idée : sans nul doute l’une des zones les plus surveillées du vaisseau ! Comment ais-je put ne pas réaliser que notre salut se trouvait là où nos ennemis nous attendent arme au poing ? Il nous suffira juste de prendre le contrôle des dites capsules après avoir éliminé la bonne dizaine de garde qui nous y attendra et ceux qui viendront renforcer la zone alors que très peu d’entre nous ne savent se servir d’une arme aussi bien que les naturalistes. Après quoi, nous retournerons les capsules contre le Sirius afin que l’un d’entre nous puisse sortir dans l’espace en combinaison spatiale afin de déposer une bombe atomique qui se trouvait là totalement par hasard afin de détruire le vaisseau et sauver le monde des naturalistes, faisant de nous des héros…
- Non, sérieusement, vous en avez d’autres des stupidités comme celle là ? Quitte à se suicider, prenez du cyanure pour ceux qui en ont sur eux, et pour les autres prenez un couteau et taillez vous les veines : ça sera sans doute moins douloureux que cet espèce d’acide et plus humain pour votre entourage que de mourir seul et ne pas les entrainer avec vous. Enfin, après ce n’est que mon avis, mais les 3 endroits à réellement éviter reste selon toute logique les pods d’évacuation, la passerelle et le centre des communications. Maintenant, si vous voulez vous faire tuer, cela reste en effet l’option la plus sure pour mourir dans d’atroce souffrance, les organes brulée au cinquième degrés.


Quelques instants plus tard, ce fut une Aschen toujours surexcitée qui se présenta au rapport concernant la fréquence radio des terroristes. Celle-ci semblait particulièrement joyeuse tout d’un coup…

« Chef ! J’ai réussit à trouver la fréquence des terroristes ! Mais elle se trouve être trop brouillée pour que mes systèmes puissent la décryptée actuellement ! Il s’agit de la fréquence 143.420.324 !
- Et pourquoi une telle allégresse pour des chiffres qui ne nous servent presque à rien si ce n’est à recevoir de la neige ?
- Parce que cela ne nous sert pas qu’à ça idiot ! Avec ça on peut sans doute utiliser les combinaisons de nos nouveaux amis et des morts pour avoir des récepteurs capable de décrypté leurs communications ! Et moi-même je peux me servir de cela comme une sorte de radar afin de détecter les naturalistes sur une bonne partie du vaisseau : ce que je capte me permet de déterminer leurs positions en fonction de l’arrivée de l’onde, du temps de parcours et du mouvement des personnes qui n’arrête pas d’oscillé, du moins de façon globale : je peux dire où il y en a, mais pas combien il y en à dans une petite surface.
- Décidément, tu m’étonneras toujours
- YATAAAAAAH !
- Bien, fais donc ça et continue à scanner les ondes, des fois que tu captes autre chose, et pas forcément des naturalistes. Quand à ceux qui comme moi pensent que partir les pieds devant n’est pas une option viable et que nous devrions trouver un point de fuite rapidement, je vous conseille de revêtir les combinaisons de naturalistes non endommagés : elles nous permettrons non seulement de savoir peut-être de quoi ils parlent chiffons, mais aussi de nous déplacer plus librement en faisant passer les autres pour des otages et surprendre les éventuels ennemis par l’effet de surprise. Maintenant, si vous avez d’autres « idées géniales », dites les, après tout, y en aura peut être une valable dans le lot… Mais je vous rappel que nous devons rapidement nous décider, très rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Dim 13 Mar - 21:01



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 8h22 (heure de Jadis)
Christophe Ashworth - Kamal Singh - Marcus Calvus



Le petit discours de Ashworth avait été mal reçu. L'un des critiques s'était retenu d'être violent, avec peine, avant de détourner la tête, dégoûté, et de partir, en lâchant:

-Vous allez tous nous tuer, c'est tout...

Une partie des gens le suivit, mais la majorité de l'assistance restait globalement incertaine. Les regards angoissés vers l'endroit où la verrière dégoûlinait encore de neige carbonique en disaient long.
On reposa la question des volontaires pour les combinaisons naturalistes, et les gens échangèrent d'autres regards, chargés d'une inertie teintée de peur.
Quand, soudain, démarra une alarme terrible. Ce fut la panique. Le groupe tout juste constitué s'égailla; des gens foncèrent vers la porte, d'autres vers les escaliers, quelques uns se cachèrent sous les tables. On essaya d'arracher les armes aux personnes qui les avaient. Un type tenta de tirer le corps d'un naturaliste encore équipé vers un coin.
Nombre de membres de l'assistance se disaient que c'était la Berezina...



LSSS Sirius' Pride
Niveau 1 - tribord - 8h22 (heure de Jadis)
Shas.


Shaseraas Edenhahenyyk observait les systèmes. L'écran holo principal avait l'air... perturbé. Des algorythmes contradictoires passaient, et les systèmes de bord montraient des signes clairs de déréglement. Une voix tordue déclara:

-Déverrouillage terminé en section arrière, conclut paisiblement la machine,avant de s'affoler: systèmes anti-incendie réactivés, bon appétit capitaine, nous sommes arrivés à destination, nous espérons que les systèmes anti-incendies valent deux thés verts avec deux dés de sucre, bonsoir capitaine, bonsoir capitaine, transfert de: deux gigots, six poulets, trois entrecôtes, dix-huit boulons E-17, huit savonnettes première classe, ... bon appétit capitaine, nous sommes arrivé à trois gigots d'agneau avec 21 cl de vin rouge, ALERTE INTRUS ALERTE INTRUS ALERTE INTRUS ALERTE... trois savonnettes première classe... Shaseraas Edenhahenyyk, passager 187561, veuillez... bon appétit... six poulets...systèmes anti-incendies... nous arriverons dans... ALERTE INTRUS ALERTE INTUS ALERTE INTRUS...

Cela était...perturbant. Mais Shas avait la voie libre.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichkhan Demek
Adepte
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation (en RP) : EKA.
Date d'inscription : 12/02/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Lun 14 Mar - 0:15

L’ordinateur annonça la réussite de la manœuvre du Klan, dans une telle circonstance, un homme aurait hurlé de joie, mais l’extraterrestre resta de marbre… Il haussa tout de même les sourcils devant le débit d’annonces incohérentes qui sortit des haut-parleurs de la machine. Selon les plans du niveau les navettes de secours s’y situait, mais à l’autre extrémité du vaisseau, littéralement plus de deux kilomètres en ligne droite. La difficulté serait donc de mise.
Shaseraas se dirigea vers la porte de sortie de la salle des serveurs informatiques. Soudain, un lourd bruit de crissement se fit entendre, suivit du bruit d’un choc… On aurait dit une explosion. Le Shluikors vit soulever du sol et vint s’écraser sur l’un des serveurs débranchant une série de câbles, se cognant violemment le crane. Il perdit connaissance.
Cette perte de connaissance avait dû durer entre dix et vingt minutes car lorsqu’il reprit ses esprits, il remarqua qu’une petite flaque de sang s’étalait autour de son crâne. Nauséeux par manque d’hémoglobines. Shaseraas se dirigea à nouveau vers la porte de sortie. Quelque chose avait heurté la coque, un astéroïde, un missile, un vaisseau ? Qui pouvait savoir ?

Shaseraas commença à arpenter les couloirs, les lampes pendant au plafond, craignant de se décrocher à chaque instant grésillaient et projetaient des flashs lumineux, plongeant par intermittence les couloirs dans le noir.
L’extraterrestre n’appréciait pas, cette ambiance lui rappelait l’intérieur de son vaisseau lorsqu’il frôla la mort face aux xénos.
Au détour d’un couloir, une porte se présenta et l’extraterrestre put apprécier l’étendue de son travail lorsque celle-ci se déverrouilla à son passage. Les oreilles de Shaseraas sifflèrent, c’était un différentiel de pression, dans les environs, une brèche dans la coque avait dû se former, et colmaté instantanément. Peut-être, s’il avait ouvert cette porte avant, l’extraterrestre aurait été dépressurisé. Difficilement respirant, Shaseraas se mit à parcourir cette portion de couloir, et au détour de l’un de ceux-ci, il apparut une paroi du mur éclaté, et empalé à un piton de métal écharpé, se tenait le cadavre de l’un de ces naturalistes en armure. Et du trou béant percé par l’excroissance métallique s’échappait du sang, mêlé à une sorte de pate visqueuse translucide. Shaseraas n’avait jamais vu ça, c’était étrange. Pourtant, le Klan ne préféra pas s’attarder. Tout de même, il emprunta au cadavre le Pad électronique qu’il portait à sa ceinture, d’une matière tout aussi étrange que l’armure.
Il quitta la zone dépressurisée.

Shaseraas reprit son périple, de temps à autre, il entendait des cris s’échapper d’une chambre verrouillait suivi de coups de feu. Le Shluikor ne préféra pas s’attarder.
Soudain un cri rententit derrière lui. Par réflexe, le Klan se baissa il sentit un souffle brulant passer au-dessus de son crâne. En une fraction de seconde, il se retourna et prenant son arme cristalline en bandoulière, il fit glisser son doigt sur l’une des parties de celle-ci.
Sifflement…
Un éclat en forme de disque jaillit de l’arme et vint cisailler le cou de l’opposant, au trois quart tranché le reste du cou se déchira sous le choc du corps sans vie mis à genou. La tête roula, une réaction nerveuse faisait imprimer un rictus infâme sur son visage. Alors que le cœur battait encore, les murs furent aspergés de sang.
Plusieurs cris retentirent, et Shaseraas pensa qu’il valait mieux déguerpir.

Il prit les jambes à son cou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Claudius Calvus
Débutant
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 1380
Localisation (en RP) : Serania
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Lun 21 Mar - 0:16

Marcus donna un bon coup au premier type qui tenta de lui prendre son arme et parvint à se mettre sur le côté lorsqu’une bonne partie des paniqués filèrent par la porte. Calvus aperçu Tyler, son majordome qui désarma un civil affolé d’une bonne clef de bras et, s’emparant de son pistolet, rejoignit son maître afin de former un bloc plus crédible. Ensemble les deux hommes barrèrent une partie du passage puis Tyler trouva enfin le système d’urgence de la porte devant laquelle les deux séraniens se trouvaient et l’activa. Tirant prestement un vieil imbécile, Marcus lui évita de finir coupé en deux.

-À présent on se calme ! Cria-t-il d’un ton tout à fait militaire, remontant au temps de la Grande Guerre. Que ceux qui disposent d’armes se rassemblent ici afin que nous puissions déterminer ce que nous avons. Ensuite nous chercherons une salle plus sûre et moins exposée pour nous abriter ou nous échapper.

Vous ! Oui vous, postez-vous là et surveillez ce qui se passe dans les travées supérieures, exécution ! exécution ! Quant à vus surveillez-moi cette porte.




Calvus n’envisageait même pas d’essayer d’évaluer le nombre de fuyards, il n’y avait pas le temps de les rattraper. Et vu que ce qui se passait, il n’en avait pas le temps. Il balaya la pièce du regard, tentant d'évaluer combien de gens restaient... Il disposait d'un tout petit peu de temps pour organiser cette bande d'écervelés et en faire un groupe cohérent. Il détestait ça mais sa survie en dépendait.

Calvus n'aimait pas ce qui venait de se passer. Un tel choc ne pouvait que résulter d'une panne très grave à bord ou alors pire, de l'abordage avec un objet stellaire ou de capsules d'abordage militaire. Certains modèles ne faisait pas dans la dentelle et peut-être qu'un opérationnel avait perdu son sang froid. Bref, soit l'on bougeait d'ici vite ou alors l'on risquait de voir les gens isolés dans différentes sections du vaisseau et laissés à la merci des naturalistes s'y trouvant ou pris entre deux feux. Calvus cependant, jugeait plus probable l'abordage avec un astéroïde. Une force de secours si proche relevait plus du miracle que d'autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamal Singh
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation (en RP) : LSSS Sirus'Pride
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Lun 21 Mar - 0:52

Kamal Singh était resté silencieux depuis déjà une dizaine de minute. Déjà que le petit spectacle effrayant de l'access l'avait un peu troublé, la situation avait quelque peu dégénéré. Malgré tout, Marcus Claudius Calvus était un homme de confiance. C'était un politique, mais Kamal avait remarquer certaines de ses habitudes militaires. Il faut dire qu'il y avait beaucoup de Seranien qui avait servit durant la Grande Guerre, la guerre civile et la guerre de sucession d'Erikea. Il était donc très courant que beaucoup de Seraniens aient un passé militaire. Et puis, Kamal n'avait aucun entraînement militaire à son actif, il n'avait même jamais tenu une arme. Il avait fait pendant un temps de l'escrime à l'université et joué pendant quelques années dans l'équipe de foot de l'université, mais celà s'arrêtait là. Et puis, vu la situation, il était un des seuls à ne pas paniquer, il faut dire que lui-même avait un certain sang-froid lors de situations plutôt désastreuses. En tant que chef du département de biologie...il faisait face à des alertes biologiques et virale au moins une fois pas mois. La dernière était bien entendu l'attaque biologique sur la station Xenovia.

Un homme le bouscula et Kamal Singh tomba face contre terre. L'homme en question s'enfuyait vers l'une des sortit et le scientifique grogna de mécontenement lorsqu'il s'assit sur le sol. Il vit qu'il avait laissé tombé son notepad du consortium scientifique sur le sol. Il le ramassa et l'alluma pour voir si il fonctionnait. Le système de communication indépendant du Consortium était conçut pour relié entre eux tout le membres de l'organisation. Peu importe l'endroit ou ils se trouvaient. Le Consortium avait alors conçut ce notepad, ressemblant à n'importe quel notepad ordinaire mais largement amélioré et possédant de multiple fonctions. De ce fait, il était un outil de communication, mais aussi un outil de travail. D'ailleurs, Kamal y avait tout ses fichiers détenant les informations qu'il allait traité à la conférence. Il se souvint qu'il avait effectué des recherches sur les naturalistes dans la archives du Consortium Scientifique avant de venir ici. Mais avait-il penser à mettre ces fichiers à l'intérieur de son notepad? Il faut dire qu'il l'utilisait comme un véritable ordinateur. Kamal Singh resta assit sur le sol, se qui rendait la situation bien étrange. Avec son index, il fit défilé les fichiers sur l'écran holographique. Il se dit qu'il avait un peu trop de fichier sur son notepad et qu'il devrait faire un peu de ménage lorsqu'il retournerait sur la station Xenovia. Si, bien sûr, il y retourne un jour. Cette pensée le rendit soudain nostalgique et il resta quelque seconde immobile, l'index en l'air...comme pétrifié. Mais il se reprit rapidement avant de continuer de feuilleter son notepad. Si ses souvenirs étaient exacts, le Consortium avait fait une liste des gadgets, armes et équipement technologique dérobé par les naturalistes le siècle dernier. Et au vu des équipements actuels de ces naturalistes, certains matériaux qu'il avait reconnu facilement n'était plus utilisé pour fabriquer des tissu intélligent. Il avait donc déduit que ces combinaisons et ces armes n'était pas du tout récent. Toutefois, il faut dire qu'ils restaient plutôt efficace.

_________________
''De toute les formes de vie que j'ai eut la chance d'étudier, seule l'espèce humaine m'a donner l'impression d'une grande déception'' Dr.Singh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Dim 27 Mar - 18:43

[HRP]Tellico, tu peux me dire si finalement tu continue ou pas ce RP?

Chris, j'ai aussi besoin de toi ici.

Je modérerais mardi ou mercredi soir, avec ou sans ces apports (mais avec, c'est mieux).[HRP]

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Tellico
Initié
avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Dim 27 Mar - 19:26

HRP : Syllas je suis toujours là. Mais bon j'ai rien à faire à part courir dans les couloirs. S'il le faut je poste d'ici mercredi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Dim 27 Mar - 19:44

[HRP]Vu.[HRP]

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe Ashworth
Initié
avatar

Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 29/01/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Lun 28 Mar - 1:46

Christophe ne fit que hausser les épaules à la remarque du critique, y répondant à faible voix alors que ce dernier s’éloignait… sans doute même sans l’entendre.

« Peut-être, mais au moins j’aurais fournit des idées. Si vous aviez meilleur plan vous ne tourneriez même pas…

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’une alarme stridente retentit dans la pièce, provoquant la panique générale alors que la majorité cherchait à fuir ailleurs, où ils ne le savaient sans doute pas eux-mêmes, mais ils fuyaient inconsciemment, parfois pour se jeter dans un danger encore plus grand. Christophe poussa un soupir alors qu’Aschen faisait voler une personne qui tentait de lui subtiliser son arme, la faisant atterrir sur un fuyard quelconque. En d’autres termes, c’était le plus grand ramdam qu’il ait jamais vu depuis au moins 15 bonnes années de mémoire.

C’est alors qu’au milieu de la foule une personne se dressa, militaire de nature apparemment. Ce dernier dominait le vacarme de sa voix autoritaire et commençait à donner des ordres. C’était toujours le même individu que celui à qui il s’était adressé précédemment. Aussi n’avait-il aucun mal à l’entendre alors qu’il donnait un ordre à son Access. Cette dernière s’apprêtait à répondre verballement quand Christophe lui tapota l’épaule, lui faisant signe d’obéir tranquillement. Ce n’était plus de son ressort désormais.

Et c’était tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Mar 29 Mar - 22:01



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 8h22 (heure de Jadis)
Christophe Ashworth - Kamal Singh - Marcus Calvus


Les personnes restées derrières, soit qu'elles étaient moins paniquées, soit juste pas assez douées ou bien placée pour sortir au moment de la ruée, exécutèrent après quelques hésitations ce que disait l'imposant séranien. Deux ou trois lancèrent un regard en directeur du jadéen et de sa super-secrétaire, mais, finalement, rentrèrent dans le rang sans demander leur reste.
Les entrées furent "sécurisées" tant bien que mal, deux hommes se posant à chacune, regardant nerveusement. La lumière avait décliné, et, dans la section avant du couloir, elle clignotait en rouge. Des crissements sinistres provenaient de partout
Deux ou trois collègues de Singh regardèrent par dessus l'épaule de ce dernier, et restèrent sceptique. C'était bel et bien beau, mais que pourrait-on faire?




LSSS Sirius' Pride
Niveau 1 - tribord - 8h19 (heure de Jadis)
Shaseraas Edenhahenyyk



Shas avait apparemment mal choisi le moment pour s'initier à la charcuterie: il était tombé sur une patrouille de cinq terroristes, qui se rendaient vers la salle de bal depuis leur QG - la passerelle? En voyant l'un des leurs fauché, ils se tournèrent net. Une milliseconde plus tard, quatre de ces petites boules chimiques volaient vers le schluikor, qui s'en tira par une roulade puissance hors de la cage d'escalier, dans le couloir du premier niveau.
Ils le suivirent dans un silence total, en courant, avec encore une salve qui alla noircir - et en partie percer - une cloison.
Shas s'engouffra dans le jardin botanique, dont l'une des entrées se trouvait en face de l'accès à la gage d'escalier. Il courut à travers l'herbe, sous le regard placide des canards, en direction d'un des autres accès.
Derrière lui, les naturalistes changèrent d'arme: ils sortirent d'étranges arceaux rétractables. Deux des naturalistes lancèrent les leurs - les étranges armes volèrent à une vitesse vertigineuse, coupant une partie d'une haie, et manquèrent de très peu de réduire Shas en spaghettis. Ayant manqué leur cibles, ils revinrent comme des boomerangs vers leurs propriétaires, qui, cependant, n'étaient pas en mesure de les rattraper.
En effet, au moment même où ils lançaient, une horde d'une soixantaine de personnes paniquées s'était aveuglement déversée à travers la porte, et avait proprement dit écrasé les naturalistes sur son passage. Deux gisaient à présent, les bras en croix. Les deux autres, ayant conservés leurs chakrams - les anneaux - étaient occupés à faire une récolte sanglante des fuyards...

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)




Dernière édition par Moira Syllas le Jeu 14 Avr - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichkhan Demek
Adepte
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation (en RP) : EKA.
Date d'inscription : 12/02/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Sam 2 Avr - 18:12

Shaseraas sentit l’adrénaline, mais aussi la peur lui monter au cerveau, il se retourna pour faire face aux cinq assaillants, trois venaient d’être mis à terre et piétinés à mort par une foule hystérique, reparti comme elle était venue. Seuls deux naturalistes étaient encore debout et faisait dos au Klan. Celui-ci en profita. Il s’empara de son fauchard cristallin et fonça littéralement sur ses ennemis réalisant un véritable carnage dans la foule en fuite. Shaseraas ne produisit aucun bruit en courant sur le gazon et d’un bond.
Un des naturalistes hurla alors que ses cervicales furent tranchées nettes tandis que l’autre se retourna brusquement pour parer d’un de ses gants de maille le coup de l’extraterrestre. Son chakram vint alors percuter l’arrière du crâne du naturaliste qui vacilla.
Le Shluikor en profita pour entailler l’abdomen de l’homme qui finit sa misérable vie dans un borborygme, tenant maladroitement et douloureusement ses intestins entre ses mains gantées.

C’est alors que Shaseraas remarqua le point d’impact de l’un des tirs des naturalistes, le sphère chimique corrosive était venu s’éclater contre une paroi de la vitre de protection séparant la salle du vide spatiale. Les gens qui fermaient la marche de la foule hystérique stoppèrent leur folie instantanément. La vue de la vitre se fissurant les pétrifiait.
Shaseraas respira tout l’air qu’il put et se mit à courir vers la sortie. Jaugeant ses jambes il fit à la place un bond de côté pour venir plaquer son dos sur l’écorce de l’arbre planté au milieu du jardin.

La vitre éclata et pendant quelque secondes alors que l’air se répandait dans l’immensité spatiale, Shaseraas entendit de multiples voix hurler… Ses oreilles sifflèrent, puis une étrange impression de parcourut, c’était comme si sa peau sembler se détacher de ses os, que sa salive commençait à bouillir, et qu’un irrésistible froid commençait à le parcourir.

Shaseraas sentit l’arbre vibrer, et il y eu un long bruit d’expiration.

« Quarantaine levée, Pressurisation rétablie. »

Shaseraas, bascula au sol, et se releva avec grande difficulté. Il se mit à vomir quelques gerbes de sang. Le vieil extraterrestre semblait sentir la mort venir, il avait beaucoup de blessures et un matériel médical absent n’aurait pas été de refus.
Alors qu’il se releva péniblement et qu’il se mit à boitiller vers la sortie du jardin botanique, il vit devant lui apparaître une femme, étrange, Shaseraas crut en premier lieu à une hallucination.
Puis il tomba à la renverse pour finir par s’asseoir.

« Madame, auriez-vous l’extrême obligeance de m’aider à nous faire gagner le pont d’embarquement afin de quitter au plus vite cet endroit »

L’extraterrestre tendit sa main vers la jeune femme. Son avant-bras était orné d’un étrange ordinateur portatif et ses cheveux étaient d’un noir profond.

« Je me nomme Shaseraas Endenhanenyyk ! »

Le Klan espérait une réponse affirmative de son protagoniste inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamal Singh
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation (en RP) : LSSS Sirus'Pride
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Dim 10 Avr - 20:48

Kamal Singh trouvait enfin ses fichiers sur les naturalistes. Il chercha pendant quelques minutes puis leva la tête vers la combinaison d'un des naturaliste.

-Ces combinaisons permette une certaine protection contre une panoplie de chose dont les radiations et même des armes chimique. Le seul hic, c'est qu'elle injecte, par la peau, une drogue puissante et dont on ne sait que très peu de chose. Sauf peut-être les effets: Ne ressentent plus la douleur, leurs sens sont amplifié, amplification de la capacité de leur force musculaire et de leur système sanguin. Une telle drogue laisse toutefois des effets secondaire plutôt puissant. Mais ceux-ci dépend du sujet. Une personne comme un naturaliste, en bonne forme physique, sûrement trié sur le volet, résisteront mieux à cette drogue et à leurs effets secondaire, mais une personne comme moi ou quelqu'un d'autre dans cette pièce, les effets pourrait être dévastateur. En tant que biologiste, je déconseil fortement de mettre ces combinaisons.

Il regarda quelque secondes son Notepad avant de lever la tête une nouvelle fois.

-Je ne sais si c'est important...mais...je devais parler des naturalistes lors de la conférence. Il y a quelque semaines, une attaque biologique sur la station Xenovia à fait 3 morts, mais a pu être stoppé. Les échantillons biologique receuillit avait des similitudes génétique avec des échantillons biologique prise il y a plus de 80 ans...à Vélina, lorsque l'armée à tenter de reprendre la ville des mains des naturalistes. J'ai travaillé sur l'étude de ces échantillons biologique et je devais en parler lors de la conférence, sur les danger des armes biologique et le possible retour des naturalistes. Or, ceux-ci attaque le Sirius. Est-ce une coincidence? Je commence a avoir des doutes là-dessus. De plus, hier soir, un inconnu m'a demander de prendre mon déjeuner à l'heure exact de l'attaque des naturalistes. Je trouve celà extrêmement louche.

_________________
''De toute les formes de vie que j'ai eut la chance d'étudier, seule l'espèce humaine m'a donner l'impression d'une grande déception'' Dr.Singh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Jeu 14 Avr - 13:05

[HRP]Shas; Hel a des cheveux bruns, pas noirs. Si c'est bien elle.[/HRP]



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 8h22 (heure de Jadis)
Christophe Ashworth - Kamal Singh - Marcus Calvus


En écoutant Singh, un homme ayant tenu d'un air sceptique l'une des mystérieuses peaux la lâcha avec une grimace dégoûtée et recula. Les gens échangeaient de regards inquiets - encore plus en apprenant que les naturalistes avaient peut-être un plan plus ambitieux qu'une simple prise d'otage derrière la tête.

-Mais que faut-il faire? Nous devons trouver un moyen de quitter ce vaisseau, sinon on va mourrir d'une façon ou d'une autre.

L'homme qui venait de parler, un petit bavannois fluet, avait montré du doigt l'endroit où la baie vitrée avait été endommagée par l'impact d'une des mystérieuses armes des naturalistes.

-Et s'ils essayaient de nous contaminer pour voir quel effet ça donne? s'écria, effaré, une femme, assez jeune, qui se fit l'instant d'après brimer par un vieux barbon qui était soit son mari soit son père.

A peine quelques instants s'étaient écoulés que toute le vaisseau fut secoué, et un puissant courant d'air passa partout, manquant de renverser certaines personnes située devant les ouvertures. Dans le lointain, une sonnerie d'urgence retentit.

Après quelques minutes, il y eut des exclamations en provenance de l'autre coin de la salle: un des hommes d'Interpol s'était réveillé. C'était un agent en costume sombre (fripé à présent), avec une chevelure blonde courte et un vilain bleu sur la joue droite.
Soutenu par un invité, il s'avança plus près du cercle principal.

-Arrrh... je pense savoir où aller... la section arrière est isolée du reste du vaisseau...j'ai le code d'accès...




LSSS Sirius' Pride
Niveau 1 - tribord - 8h19 (heure de Jadis)
Shaseraas Edenhahenyyk - Hel


Hel fronça, sceptique, les sourcils, en voyant le schluikor blessé s'avança péniblement vers elle. Sa main droite serrait fermement le SIP noir luisant dont la batterie tiède indiquait qu'il avait déjà tiré. Ses cheveux bruns étaient en désordre, et déjà deux fois elle avait utilisé son bloc-motograv lorsque la situation l'avait requit.
En entendant le bruit causé par la dépressurisation - et en percevant le tangage net du vaisseau sous l'effet de la gigantesque perte d'air -, elle avait couru dans sa direction, pour arriver à temps afin de voir l'extraterrestre sortir, visiblement vilainement touché, de l'ex-jardin d'agrément.
La jeune unionienne se mordilla la lèvre inférieure en balançant doucement son arme, quand, tout à coup, un grognement lui fit relever la tête.

Occupé à éviter de mourir dans une terrible dépressurisation, Shaseraas n'avait pas vu qu'un des naturalistes, non touché par son attaque, était parvenu à s'échapper par l'une des autres portes juste avant qu'un battant hermétique retombe. La combinaison du naturaliste s'était rigidifiée brutalement lorsque l'air avait commencé à se raréfier, le préservant en bonne partie des conséquences dévastatrices jusqu'à ce qu'il s'échappe par une autre porte d'accès.

-Bordel... Articla-t-elle entre ses dents, avant, d'un bon, de saisir par le col le Klan, et de le tirer sans ménagement vers le coude du couloir donnant accès à l'atrium, par lequel elle venait d'arriver. Au passage, la jambe droite du malheureux alla heurter le coin, et il siffla, mais elle n'y prêta pas attention.

Retenant son souffle, Hel écouta ensuite les pas, lents et presques inaudibles, du survivant. Celui-ci devait avoir été blessé, car il n'avait apparemment pas entendu la lamentable fuite de Shaseraas.
L'arme au poing mais prenant le temps d'un peu souffler, son regard retomba sur l'autre.

-Qu'est-ce que tu m'offres? Murmura-t-elle lorsque les pas se furent rageusement éloignés.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Claudius Calvus
Débutant
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 1380
Localisation (en RP) : Serania
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Ven 15 Avr - 13:27

Marcus se retourna. Il avait peut-être trouvé un allié providentiel. Et ce n’était pas de refus. L’ancien général n’y entendait pas grand chose en matière de vaisseaux spatiaux mais des courants d’airs à bord ce n’était jamais bon. Trouver un endroit où l’on avait moins de chances de finir par les nébuleuses (certes magnifiques mais l’excès ne rendait-il pas la chose insipide ?)

-Voilà qui est bien. Il serait bon de nous mettre en route et si possible éviter les sections avant. Je ne sais pas ce qui s’est passé mais quelque chose a ralenti notre course il y à peu.

Etes-vous en état de marcher et... De tirer, monsieur ?


Un mot et l’un des civils se voyaient dépossédé de son arme au profit de l’homme...

-Tyler, regroupez-moi tout ce beau monde, ça ne fera pas de tord. Quoi que l’on fasse. Et faites s’asseoir qui n’est pas utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichkhan Demek
Adepte
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation (en RP) : EKA.
Date d'inscription : 12/02/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Ven 15 Avr - 23:01

La vue du Klan se brouilla alors qu’il crut comprendre que la jeune femme, qui semblait plutôt brune une fois rapprochée venait de jurer. D’un sursaut, la jeune femme tira Shaseraas hors du champ de vision d’un naturaliste survivant.
La jeune femme le tira par le col dans le couloir menant à l’atrium, les lumières pendant au plafond grésillaient et projetés des flashs qui s’imprimaient sur la rétine de l’extraterrestre. Non sans lâcher quelques jurons, la jeune femme peu courtoise et attentionnée traina Shaseraas dans le recoin d’une ombre.

« Avant tout, je tiens à vous remercier de la mauvaise passe dont vous m’avez sorti… »

Shaseraas murmurait le plus possible, les naturalises étaient encore nombreux, et de nombreux bruits de pas se laissaient entendre. Lorsque ceux-ci furent partis, la jeune femme dit une phrase simple, cinglante, tranchante révélant un langage rustre et peu aristocratique.

« Vous n’avez pas l’air d’avoir été invitée sur ce vaisseau à mon humble avis… Mais bon je ne suis pas en position de force pour juger… Vous voulez marchander, bien… »

L’extraterrestre vint détacher la mallette de métal qui était solidement harnachée à son dos. Y entrant un code pour le moins le plus compliqué qu’aurait pu voir l’humaine, le Klan l’ouvrit, produisant un sifflement de pressurisation.
Plongea la main dans la longue et fine mallette et en ressorti un cylindre métallique, celui-ci était pourvu de multiples boutons que l’extraterrestre pressa selon un ordre qui pouvait sembler passablement aléatoire.
Puis il apposa le cylindre sur le fauchard télescopique qui pendait à sa ceinture. Un gaz blanchâtre en sortit et engloba une partie de l’arme.
Le Shluikor entra une nouvelle série de coordonnées et il y eut comme un claquement. La brume se dissipa. Soudain un éclat de l’arme se détacha et chuta mollement au sol. Il avait l’étrange forme d’un poignard, fin et effilé, particulièrement affuté.
L’extraterrestre ramassa l’arme par ce qui devait être le manche.

« Poignard cristallin, au tranchant mono moléculaire et au poids plus léger qu’une plume, véloce, peut être utilisé autant au corps à corps qu’au lancer. »

Enjoignant le geste à la parole, le Klan empoigna l’arme et d’un geste vif, mais qui ne révélait aucune violence, il enfonça la lame dans le mur à côté de la jeune femme. La lame pénétra jusqu’à la garde dans le métal borique des parois du vaisseau, comme si c’était du beurre.

« Technologie Klan cent pour cent garantie… »

L’extraterrestre savait appâter les humains, les ayant côtoyés de près pendant plus de trois siècles autant en tant qu’alliés qu’ennemi, il avait appris à penser comme eux, et aucun humain ne pouvait résister à l’appât du gain d’une technologie incompréhensible doublée d’une arme puissante entre de bonnes mains.
Le Klan retira le poignard du mur et le lança vers la jeune femme, espérant que celle-ci saurait rattraper l’arme, ainsi l’extraterrestre saura juger sa capacité à réagir, et à manier des armes.
Ce poignard en soi n’était pas une prouesse, fragile à outrance, cet objet pouvait tout de même se révéler mortel. Shaseraas eut tout de même un pincement au cœur en détachant une partie de son arme familiale ancestrale pour la donner à un humain.

« Bon, vous n’avez toujours pas dit votre nom, ni si vous allez m’aider à m’échapper de ce vaisseau… Autant que vous en profitiez, vous aussi, il y a eu probablement un abordage tout à l’heure et vos… naturalistes sont bien capables de faire sauter le Sirius… »

Shaseraas se releva, tenant mollement sur ses jambes, se maintenant debout grâce à son fauchard, s’en servant comme une canne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamal Singh
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation (en RP) : LSSS Sirus'Pride
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Mar 19 Avr - 5:27

Kamal Singh se leva enfin, rengeant son notepad dans sa chemise. Le réveil d'un des agents d'Interpol leva un vent d'optimisme parmit les passagers présent. Sentiment compréhensible. Lorsqu'il y avait présence d'unee autorité compétente, généralement, la majorité se rangeait du côté de celle-ci. C'était tellement humain. Mais Kamal avoua qu'il préférait écouter cet hommee que de penser que les naturalistes avaient un autre plan derrière la tête. Il jeta un coup d'oeil vers la baie vitré. La fissure qui c'était formé était plutôt inquiétante. Mais il avait confiance en la solidité de ladite baie. Il faut dire que les normes de construction de vaisseaux, surtout les civils,en matière de sécurité était particulièrement stricte. Bref, Kamal revint au groupe, il attendait qu'on se mette enfin en mouvement.

_________________
''De toute les formes de vie que j'ai eut la chance d'étudier, seule l'espèce humaine m'a donner l'impression d'une grande déception'' Dr.Singh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Dim 8 Mai - 19:58



LSSS Sirius' Pride
Niveau 0 - Bâbord - 8h28 (heure de Jadis)
Christophe Ashworth - Kamal Singh - Marcus Calvus


Lentement, le groupe s'était préparé, et avait quitté sans regards en arrière - ou presque - la salle de bal ravagée, tirant tant bien que mal les prisonniers. L'étrange jadéen avec wonderwomen fermait la marche, peut-être amère que son plan n'ait été retenu.
Toutefois, dans les couloirs sombres et devenus comme oppressants, l'atmosphère n'était guère rassurante également, d'autant plus qu'ils étaient étroits pour ce grand nombre de personnes avançant lentement, car devant porter des blessés, tandis que l'homme d'Interpol avançait difficilement.

Soudain, l'avant de la colonne se figea, entrainant des protestations derrière. Calvus leva la main d'un air impérieux.

Il y avait du bruit sur le côté, derrière les portes fermées de l'auditorium principal.

[HRP]Situation de la colonne[/HRP]


Source: Photoway.com

LSSS Sirius' Pride
Niveau 1 - tribord - 8h28 (heure de Jadis)
Shaseraas Edenhahenyyk - Hel


Hel rattrapa le couteau, mais avec une expression de tête de mort qui en disait long sur ce qu'elle pensait de cela.

-C'est pas fini les conneries!? Tu veux tous nous tuer?

Elle rangea toutefois l'objet, sans rien laisser voir, secouant uniquement sa tête. Quelques petites gouttes de sueur perlaient sur son front, et on sentait la tension chez elle.

-J'avais pas proprement l'intention de pourrir ici... Il faut gagner le hall des navettes. Et si tu commences à me ralentir, tant pis.

Sans ajouter davantage, elle prit les devants, s'avança le long du couloir selon l'itinéraire qu'elle s'était choisit auparavant, vers la proue, avec le klan se trainant plus ou moins derrière elle. Arrivée devant la porte clause, elle fit s'accroupit, et sortit d'une poche un petit outil laser avec lequel elle découpa lentement - de la main gauche - le clapet de sécurité. Un moment, elle s'arrêta, et serra le SIP de sa main droite, écarquillant les yeux. Puis, rassurée, elle se remit au travail. Après un instant de plus, le clapet tomba. Elle triffouilla dans les câbles, en court-circuita un, puis un autre, et, finalement, donna un coup de pied dedans. Les battants s'ouvrirent en soupirant, laissant une fente tout juste assez étroite pour la laisser passer.

L'intérieur de la cage d'ascenseur était éclairé à intervalles réguliers par des lumières blanchâtres d'un commun rassurant, et on voyait l'invariable échelle de sécurité, sous forme de creux dans la paroi droite. L'ascenseur étiat en ce moment au rez-de-chaussée - probablement pour longtemps.

-Prêt pour une petite partie d'escalade, le bleu? fit-elle, un brin narquoise, en revenant en arrière.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichkhan Demek
Adepte
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation (en RP) : EKA.
Date d'inscription : 12/02/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Lun 16 Mai - 0:17

Sans dire mots, Shaseraas laissait parler la jeune femme, la petite brunette visiblement à nerf cherchait tous les moyens pour se défouler. Du coin de l’œil le Klan regarda la jeunette ranger son cadeau bien au fond de sa sacoche.
Douloureusement, l’extraterrestre suivit son interlocutrice bien peu bavarde pour finir devant une porte. Précautionneusement, et avec des doigts de fée, la jeune femme força la sécurité électronique de l’ascenseur. Shaseraas observa la scène d’un regard flegmatique, attendant que la roublarde ait fini son job.

« Vous savez… Depuis mon passage dans la salle des serveurs informatiques du vaisseau, aucune sécurité de ce vieux bâtiment ne fonctionne… »

Shaseraas souriait intérieurement, tout ce savoir-faire réduit à néant par un simple débranchement au bon endroit… des années d’exercices pour deux secondes d’inconscience.
L’extraterrestre essayait en vain de nouer une conversation, évitant de regarder le vide qui s’étendait sous ses pieds tandis qu’il prenait place dans l’habitacle de l’échelle de secours.

« Vous ne m’avez toujours pas dit votre nom vous savez… Et puis à bien vous regarder… vous n’avez vraiment pas la tête d’une financière, d’une aristocrate ou même encore d’une scientifique. Mais bon, à mon avis on n’est pas ici pour parler de vos petites… affaires sur ce vaisseau. Dites-moi au moi votre nom, ça m’aiderait à avoir plus confiance. »

Le klan venait de parler avec un ton mêlant compassion et sincérité, Shaseraas connaissait la capacité des humains à être particulièrement retord une fois provoqués. Une longue montée commença vers le niveau deux du LSSS Sirius. Soixante-dix mètres de vide au bas mot.
La cage des ascenseurs comprenait six voies.
A la faveur d’une explosion, Shaseraas contempla horrifié l’un des six ascenseurs tomber, embrasé et retentissant de cris. La lourde masse de métal vint s’écraser plus bas, stoppant nette toute souffrance, peur et vie en son sein. Un souffle d’air chaud balaya le visage du schluikor.
Il avala sa salive et continua la descente. Le niveau du hangar des capsules de sauvetage et des vaisseaux n’était pas très loin, mais c’était sans compter sur les naturalistes.
Quittant promptement la cage de l’ascenseur du niveau deux, à moitié en flamme, le duo s’engagea dans une série de couloir. On avait quitté les magnifiques allées du niveau zéro, les murs étaient à présent à nus, laissant voir plomberie, circuits de refroidissement et câbles.

Par deux fois, le groupe faillit tomber sur un naturaliste, mais de peu, celui-ci fut esquivé. Au détour d’un couloir, il parvinrent devant une porte, enfin un sas, et celui-ci avait été verrouillé manuellement.

« Chienne de vie! »

L’extraterrestre eut peur de parler trop fort, et jetant un coup d’œil autour de lui, il ne remarqua aucune autre issue.

« Bien… montrez-moi à nouveau vos talents de passe-partout… S’il vous plait. »

Le klan était perplexe… si près du but.


Dernière édition par Shaseraas Edenhahenyyk le Lun 16 Mai - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Lun 16 Mai - 17:32


Source: Photoway.com

LSSS Sirius' Pride
Niveau 1 - tribord - 8h28 (heure de Jadis)
Shaseraas Edenhahenyyk - Hel


[HRP]Les navettes sont au niveau 2. Je pars de ce principe.[HRP]


Hel montra les dents devant la première remarque de l'extraterrestre, et grinça:

-Ouais, ben t'a tout bloqué en position fermée, Einstein. Sans énergie ces portes sont programmées pour se verrouiller automatiquement, afin d'éviter la décompression. Et mon nom te regardes pas, si t'as pas confiance t'as qu'à rester ici ajouta-t-elle après un instant, ne l'attendant pas pour commencer à grimper.

Les échelons étaient assez espacés et lisses - très intelligente configuration pour une échelle de secours, songea-t-elle -, mais les années de gymnastiques en zéro G et sa stature un peu au dessus de la moyenne suffisaient pour les passer assez vite. Plus d'une fois, la jeune unionienne songea à écraser les doigts de l'autre bleu. Elle l'aurait probablement fait si elle avait eut sous la main ses bonnes vieilles bottes à semelles compensées. Mais dans l'immédiat elle ne les avait pas, et faisant donc sans, d'autant plus que l'autre ascenseur écrasé ne rendait l'endroit guère adapté à un séjour prolongé, même d'un peu

Le niveau 2 était plongé comme les autres dans les lumières d'urgence, et un certain désordre dans le lobby central montrait que des combats avaient eut lieu. Des bruits forts montaient de l'atrium, et Hel pressa le pas.
Une fois, il fut nécessaire de brutalement pousser le klan dans une chambre ouverte afin d'éviter un naturaliste courant depuis l'extrémité du couloir. Les choses devaient se passer très mal en bas...

Bien évidemment la porte du hangar à navette était fermée à clé. C'était un verrou manuel à barillet magnétique rotatif, à en juger du gros cercle blindé au centre de la porte. Un petit boitier à digicode ressortait de la paroi - en fait, une partie de la surface de celle-ci où des numéros apparaissaient comme "à travers" le métal.

-Merde, fut le seule commentaire de Hel.

Elle tenta une combinaison, plus ou moins au hasard - le numéro du vaisseau, affiché sur la coque, on ne sait jamais -, sans succès. Nerveusement, elle serra la crosse de son SIP. Pendant une trentaine de secondes, la jeune femme demeura indécise, puis regarda autour d'elle.
Quelques portes s'ouvraient sur la paroi d'en face. Prestement, elle ouvrit la première. Il y avait des dizaines de cases de rangements et des bancs au milieu; un rapide regard à l'intérieur d'une case lui apprit qu'il s'agissait de la soute à scaphandre.
La porte suivante, normalement fermée mais dont la serrure électronique avait été fracassée avec une violence inouïe, donnait sur une pièce possédant des armoires hautes du genre que Hel connaissait bien. Des armes y étaient rangées, soigneusement alignées. Quelques-unes étaient vides.
Au lieu de chercher là, elle alla dans les tiroirs du fond, fouilla parmi les petits paquets sous l'oeil intrigué du Klan, et finit par sortir un objet: c'était un petit cylindre de la taille d'un pouce. Les extrémités étaient métallisées et reliées par des tiges grises, toutefois, un verre transparent - qui n'était naturellement pas du vrai verre - laissait voir une sorte de liquide bleuté inquiétant.

-Avec ça, on aura de quoi.

Sans davantage s'expliquer, elle quitta la pièce, avec le klan à la traine. Il avait du comprendre que ce chargeur d'arme à impulsion contenait du plasma à très forte pression - en fait une soupe neutronique - qui, si on commettait d'erreur stupide de l'endommager, explosait.

Elle prit un des fusils de l'armurerie revint à la porte du hangar, et adossa le fusil contre. ensuite, elle prit la cartouche, et la posa en équilibre au sommet, tout contre la porte.

Puis, la jeune femme recula en faisant signe de faire de même au Klan, jusqu'à la porte de la soute à munition, qu'elle referma presque entière.

-C'est un modèle des zones neutres, de la camelote. Lorsque c'est touché, ça ne se décharge pas, ça explose. Pas comme celui-ci, expliqua-t-elle en tapotant avec la crosse de son SIP la paume de sa main gauche, maintenant, fais-moi de l'air, le bleu.

Lentement, elle ajusta à travers l'embrasure de la porte le SIP, et visa la cartouche. Sa langue lécha sa lèvre supérieure, et elle enfonça la gâchette. L'instant d'après, avec vivacité, elle ferma la porte blindée.
La vibration et le tonnerre de l'explosion furent net, et tout deux le percurent jusque dans leurs os. Après de longues secondes, elle rouvrit la porte.
En face, une longue section de la porte et du mur étaient éventrés. Par terre, une partie du revêtement avait été arrachée, révélant les câblages courant sous le sol. A un endroit, on entrevoyait même le couloir au niveau 1.

Hel sauta avec légèreté au dessus du trou, et, sans attendre le Klan, pénétra dans le hangar à navettes 1.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Claudius Calvus
Débutant
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 1380
Localisation (en RP) : Serania
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Lun 16 Mai - 19:28

La colonne, piteuse, ressemblait à une armée décimée retraitant face à un ennemi implacable. Calvus en gardait un souvenir amère, vieux de trente ans. Tyler avait, sur son ordre, nommé manu militari des chefs de groupe chargés de veiller à ce que les plus démunis et affaiblis gardent leur cohésion avec le reste, afin de ne pas ralentir l’ensemble plus que de raison.

Marcus réfléchit. Les naturalistes avaient jusque là fait preuve d’une très grande imagination et d’une organisation presque sans faille. Si ces gens ne voulaient pas se faire entendre ils savaient comment s’y prendre, aussi Marcus regarda-t-il instinctivement vers les autres portes, la salle de sport en particulier. Si les naturalistes tendaient vraiment une embuscade, mieux valait l’éventer tout de suite que de passer et finir encerclé plus tard. L’ennemi pourrait aisément se rabattre de tous côtés de la colonne de civils et massacrer absolument tout le monde en quelques minutes à peine, voir même quelques secondes, au regard des armes sophistiquées dont ils disposaient. Les repousser les ralentiraient peut-être... Calvus devient bien l’admettre -intérieurement-, il était, au regard des moyens dont il disposait, à court d’idées construites permettant de sauver le plus de monde possible. Limiter les pertes serait déjà un luxe...

-Tyler, attention sur l’arrière, fais passer. L’on mit rapidement les gens accroupis, afin de réduire la taille des cibles -pour autant que cela puisse changer quelque chose.

Cela fait, Marcus et l’homme d’interpol s’avancèrent vers la porte. Tyler, plus alerte, veilllait dans les autres direction. Une majorité des écoutilles du vaisseau avaient été verrouillées par un dysfonctionnement du système de sécurité, apparemment non voulu par les naturalistes. Cela plus les secousses et craquements de la coque n’étaient pas pour plaire à tout le monde. Marcus ouvrit la porte qui se referma aussitôt lorsqu’une explosion secoua de nouveau le vaisseau. Projeté sur la moquette de luxe, Marcus brandit prestement son arme, effrayé, espérant intérieurement que les chefs de groupes désignés avaient su maintenir leurs ouailles... Les choses allaient de mal en pis, c’était certain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichkhan Demek
Adepte
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation (en RP) : EKA.
Date d'inscription : 12/02/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Mer 25 Mai - 1:27

Les sarcasmes de la jeune femme commençaient à titiller les nerfs de Shaseraas, même les Klans vivant quatre siècles avaient une patience limitée. Finalement, arrivés à la dernière porte séparant l’extraterrestre et sa compagne d’infortune des navettes de secours, ils furent bloqués par une serrure particulièrement vicelarde.
La jeune femme particulièrement connaisseuse des mécanismes de serrures électroniques paraissait perplexe d’autant qu’une série d’échecs semblait vraiment la contrarier. Shaseraas ne put s’empêcher de sourire.
Mais celui-ci s’effaça lorsqu’il comprit qu’elle voulait faire sauter la porte.

« Tu es folle, ça va attirer tout le vaisseau. »

Les discours et monologues à rallonge de la femme tiraillaient la maitrise de soi de l’extraterrestre. Voulant faire un peu d’humour autour de l’allusion de la camelote qu’était l’équipement humain, il laissa filtrait de ces cordes vocales quelques paroles…

« Tu sais, le jour où vous les humains seront capables de créer une arme qui vous pête pas à la tronche, vous ferai un bond en avant. »

Sans attendre de réponse, l’extraterrestre observa le manège de la jeune femme. Ni une ni deux, Shaseraas fut tiré par le col dans une succursale jouxtant le couloir donnant sur la porte verrouillée. Un cylindre contenant apparemment du plasma servit de combustible explosif. La porte fut soufflée.

Après quelques secondes, le duo pénétra dans le hangar. Il y avait une navette, et tout un empilement de caisses.
Du geste brusque, Shaseraas poussa la jeunette derrière les caisses. Il s’y précipita à la suite. Un groupe de cinq naturalistes sans armure semblait inspecter les lieux, alertés par les bruits de l’explosion. Par chance, ils n’avaient pas vu le duo. Et pour une fois, le Schluikor avait réagi plus promptement, était-ce par ce que les Klans voyaient mieux dans le noir et que le hangar était plongé dans une puissante pénombre ?

Faisant signe de se faire silencieuse à Hel’, le Klan ouvrit discrètement sa mallette, il en sortit un cylindre et une sorte de télécommande étrange. D’un lancer discret et bien ciblé, il envoya l’étrange conserve sur le groupe et appuya instantanément sur la télécommande. A la manière d’un gaz fumigène, une fumée azur enveloppa le quintet. Shaseraas pressa une seconde fois sur la télécommande. Les naturalistes tombèrent à genoux laissant entendre des gargouillis passablement immonde.

Après une quinzaine de secondes Shaseraas s’empara de son fusil cristallin et quitta son couvert. Alors qu’au sol déjà un naturaliste semblait avoir péri, comme s’il s’était noyé dans un liquide invisible, l’extraterrestre mit fin aux souffrances des quatre autres.

La salle se fit soudain silencieuse. Shaseraas ramassa le cylindre vide, appela la jeune femme.

« Je ne sais pas piloter les navettes humaines, j’imagine que tu as une idée, d’autant que le sas de sortie a l’air verrouillé. »

Le stress revint alors que des sons provenant de l’extérieure du hangar se faisaient de plus en plus entendre. C’était des bruits de pas, un pas de course, et un cliquetis métallique redondant… des armes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamal Singh
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Localisation (en RP) : LSSS Sirus'Pride
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   Ven 27 Mai - 7:27

La secousse projeta Kamal sur le sol, en emportant avec lui une femme hystérique qui tenta de pousser un hurlement de frayeur, mais fût prestement arrêté par Kamal qui lui mit sa main sur la bouche. Quelque peu interloqué, Kamal mit un de ses doight devant sa bouche pour faire signe à la dame de rester silencieuse. Celle-ci hocha lentement la tête en démontrant un regard quelque peu outré au scientifique. Kamal fût légèrement dégoûté de cet air hautain, en espérant presque que la dame en question se fasse découpé en morçeau par ces fichu naturalistes. La situation était particulièrement stressante et Kamal, bien qu'il ne se trouvait point à l'avant, commençait à être particulièrement nerveux. Chose qu'il tentait plus ou moins de contrôler en tentant de garder son sang-froid. Un homme derrière lui tremblait comme une feuille, se qui ne réglait en rien la situation. Le Docteur Singh faillit émettre un soupir, mais il se retint pendant un moment, il espérait qu'aucun naturaliste ne surgissent de nul part et massacre la longue fille de passagers terrifié avec leurs armes de barbares.

_________________
''De toute les formes de vie que j'ai eut la chance d'étudier, seule l'espèce humaine m'a donner l'impression d'une grande déception'' Dr.Singh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sirius][Event] [Jour 2] Une journée qui avait si bien commencé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» event: jour du bonheur! /!\ reporter le 15 avril!!! /!\
» [event jour] Te revoir serait un doux supplice [JunHong Yoon/Bonnie Flinfletcher]
» Event N°2 • Journée portes ouvertes à l'université
» [event jour] Je te retrouverais, dussais-je en mourir [Julie Dasilva/Tom James]
» Monter son stuff soi même

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Archives :: Archives-
Sauter vers: