Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle Vague (Aunadar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1017
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Nouvelle Vague (Aunadar)   Sam 5 Mar - 21:54

Nouvelle Vague est l'une des plus grandes agence de presse d'Aunadar. Reconnue pour son indépendance, Nouvelle Vague founir des informations économiques et financières mais est également en mesure d'informer Aunadar sur le plan politique.

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1017
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Nouvelle Vague (Aunadar)   Sam 5 Mar - 22:52

Aujourd'hui c'est Aunadar Soir qui publia une triple interview réalisée auprès des candidats du district Sud de New Tokyo. District peu remarqué alors, le sud de la capitale s'est démarqué du reste du champs politique lorsque Amian Ae Saster, commentateur politique, polémiste et homme aux positions en acier trempé a annoncé sa candidature aux futures élections législatives dans ledit district Sud. Face à lui, deux candidats qui ont l'habitude de s'échanger leurs opinion depuis six ans déjà, Gang Jo, de l'Union Libérale Démocrate et Yoon Kim du Mouvement Libéral d'Aunadar.


-Quelle est votre position sur l’état actuel de notre économie et ses perspectives ?

(Amian Ae Saster) A mon sens, la politique de Kim Benkei, partait d'une bonne - très - bonne intention, voulant redonner à Aunadar un peu plus d'autonomie. A mon sens, il a fait une faute sémantique. Je souhaite bien plus l'indépendance que l'autonomie. Ainsi, je pense que nous devons développer notre économie de manière à ce qu'elle se complète, et, vu que nous ne pouvons pas être totalement indépendant, que les autres états n'aient aucun intérêt à nous nuire.
Bref, je veux "universaliser" notre économie. Accueillir des étrangers, des entreprises, trouver agressivement des marchés à l'étranger. Tout ça pour relancer encore plus l'économie, permettre à nos élèves surdiplomés de trouver de l'emploi. Pourquoi?
Parce qu'aujourd'hui nous formons des tas d'élèves excellents, mis il n'y a pas de la place pour tous. L'offre et la demande, le salaire moyen baisse donc..
Alors que si à l'étranger nos jeunes diplomés trouvaient du travail, ils réhausseraient le niveau de vie ici, et trouverait de nouvelles expériences.
En bref? Je veux relancer à tout prix l'économie du pays, le travail des gens méritant,et pouvoir vendre à l'étranger nos brevets, tous plus excellents les uns que les autres !


(Gang Jo, ULD) : l’actuel gouvernement, soutenu par la majorité du Parlement, s’est appliquée à mettre en oeuvre un processus long de diversification de l’économie et d’accroissement du prestige de la République à l’étranger. C’est dans cet objectif que l’administration Benkei a tenu à développer des partenariats commerciaux. Le pacte de Jadis et les Etats qui en sont membres ou observateurs sont une sphère commerciale naturelle pour Aunadar qui a tout intérêt à en profiter, tout comme de sa proximité avec d’autres Etats du secteur Centuri. Les grandes entreprises d’Aunadar, doivent se multiplier, avec l’appui du gouvernement, qui se doit de les appuyer afin de garantir la prospérité de la République et accroître son expertise technologique. L’Union Libérale-Démocrate a déjà au cours des six dernières années, été à l’origine de plusieurs réformes qui ont portées leurs fruits, elle est en mesure de les poursuivre et d’aller plus loin encore.

Yoon Kim (MLA) : Notre économie se porte bien, mais elle pourrait se porter mieux. Le gouvernement, plutôt que de favoriser la liberté d’entreprise et l’innovation, soutien une organisation économique à base de grands groupes, véritables monolithes paralysant la société et créant autant de fiefs industriels et technologiques, protégés à grands frais par l’Etat. Tout cela n’encourage pas le développement et encore moins l’esprit combatif des entrepreneurs ! Si l’économie se porte bien, son organisation ne lui permettra pas de tenir la distance, il convient d’ouvrir certains secteurs à la libre concurrence en Aunadar plutôt que de scléroser la République, l’immobiliser au seins de “piliers”.


-La dernière législature, ainsi que celle précédente, ont toutes deux vu la criminalité d’affaire progresser, qu’il s’agisse de fraude, de trafic de faux documents ou encore de criminalité médico-cyborgologique. Quelles sont vos positions ?

J'estime que nous devrions enquêter, et sanctionner beaucoup plus tout ce qui traite à l'illégal dans le secteur des cyborg, car de près ou de loin, on parle là de biologie humaine. Et ça me fait très peur.
Maintenant en effet, j'ai honte de l'avouer,mais ce sont des Aunadariotes, qui font de plus en plus de délis.. Il faut donc faire comprendre pédagogiquement (nous sanctionnerons si cela n'est pas compris) dans les milieux concernés, tout ce que ces méfaits font comme mal au peuple.. Peuple qui fournira nos élites à l'avenir. Et quel modèles voient elles?
Bref, je veux relancer l'(idée d'une nation solidaire. Si cela ne changeait pas, alors il faudrait sanctionner.. Et il faut bien saisir que ce sont à mon sens non pas des délis, mais bien des crimes. Des crimes contre notre avenir. C'est intolérable. Et cela sera punis en conséquence.


(Gang Jo, ULD) : Il est évident que nous devons agir avec la plus grande sévérité surtout en matière cyborgologique et financière. Le gouvernement peut s’appuyer sur plusieurs axes. Les domaines relatifs aux infractions pénales et civiles sont évidemment ses champs de prédilection. Mais, en plus de cela, la majorité pourra user de normes encadrant les politiques des instituts et ordres divers des domaines d’affaire, de la finance et de la médecine, ajoutant des peines d’ordre disciplinaire en cas d’infraction aux codes de déontologie. Ces types d’infractions font partie des plus dangereux pour la République, tant en terme de réputation que de développement économique. La plus grande sévérité est de mise.

Yoon Kim (MLA) : C’est un non débat, il nous appartient de répondre en renforçant notre Justice. Tous les jours des magistrats besogneux de la République travaillent à la sauvegarde de l’ordre et de la morale, soutenons-les.

-Certains candidats ont évoqué l’indépendance politique de notre République, qu’en pensez-vous ?

Comme dit précédemment.. Notre peuple, notre nation,notre culture et nos idées, trouveront un écho chez nos concitoyens de cette galaxie, quand nous existerons. Aujourd'hui nous sommes quasiment un dominion.. Devenons un allié utile, honnête, important, pour ces états, que ce soit l'EKA, le PdJ, soyons considérés comme libre gouvernant. Soyons indépendant. Et cela concerne notre politique certes, mais aussi notre culture - j'encourage les producteurs locaux comme vous pouvez le voir sur les vidéos d'AAS, à nous montrer leurs idées, leurs créations, leur art en quelque sorte -notre industrie.. Bref.
Nous pensions "pacifique" (vis à vis de Vands) pensons maintenant "grandir".


(Gang Jo, ULD) : Aunadar est déjà indépendante, il lui appartient de diversifier ses relations politiques afin de profiter de la richesse (et pas seulement économique) de ses voisins proches comme éloignés, il lui appartient de découvrir mais surtout de faire découvrir. La République dispose de grands atouts, le gouvernement les met en oeuvre, de manière posée et réfléchie, car nous jouons la réputation et la face de la République toute entière. Aunadar a un grand avenir et dispose de tous les atouts pour jouer un rôle dans la société interstellaire.

Yoon Kim (MLA) : Aunadar ne peut se dissocier de ses alliés, et a besoin d’appuis conséquents. Plutôt que de partir à l’avenir dans des cercles que nous ne connaissons pas, élançons-nous plutôt vers les cieux connus et déjà sillonnés. L’indépendance, déjà garantie tant par Aunadar que par ses alliés, doit pouvoir permettre à Aunadar de prospérer. Ce que nous sacrifions d’une liberté d’action dont nous serions incapables de profiter réellement, nous le gagnons d’une autre manière, en prospérité, notamment.

-L’eugénisme et la place des cyborgs dans notre société est un débat récurrent, certains critiques et polémistes se sont souvent attaqué à ce qu’ils désignaient comme étant un symbole d’inégalité. Quelle est votre position ?

Je suis très opposé à l'Eugénisme. Car, aujourd'hui, c'est une sorte de Darwinisme maîtrisé, hors, Darwin, c'est l'élimination "aléatoire" , entendre naturelle, des plus faibles, des inadaptés. Ici, l'eugéniste se prends pour dieu, comme s'il savait quel était l'humain parfait, ça me fait peur.
Et puis, vu que nous ne mourrons plus naturellement à cause de la médecine, nous devrions tuer, supprimer, stériliser les plus faibles?
Je ne pourrais jamais supporter cette idée, et je me battrais toujours contre.


(Gang Jo, ULD) : L’eugénisme est une chose, la possibilité pour un être humain de prolonger sa vie et devenir plus performant dans de nombreux domaines en est une autre. L’on associe souvent à tord ce qui, avec le glutersteam, fait d’Aunadar un fleuron de l’humanité, à de l’eugénisme et à du racisme. Les progrès d’Aunadar en matière cyborgologique ont placés ses facultés de médecine et d’ingénierie tout près des grandes universités jadéennes, unionniennes, krypto-arkiliennes, séraniennes, algannes et solariennes.

Notre robotique fait partie des plus compétitives de l’univers connu et nous sommes près d’entrer pour de bon dans la cours des tous grands. La cyborgologie a aujourd’hui permis le remplacement de membres perdus à moindre coût, mais également d’organes. Il est évident qu’elle prête le flanc à une forte cybercriminalité, susceptible d’attaquer des individus par leur cerveau. L’agression physique n’est plus seule dans notre société. Mais notre police est efficace et le faible taux d’attaques et le plus faible taux encore d’attaques réussies sur les cyborgs en Aunadar prouve le caractère dissuasif de notre police, preuve incontestable de performance.


Yoon Kim (MLA) : La cyborgologie permettrait aux aunadariotes de passer un stade supérieur de l’humanité, mais l’on en fait un instrument de lutte sociale, de compression des salaires, de concurrence déloyale. L’humain, mit en concurrence avec le cyborg, est écrasé. Il faut à tout prix stopper cela ou donner la possibilité à tous d’être cyborg, ce qui n’est pas le cas ! Je ne peux que dénoncer ce darwinisme technologique...

-Plusieurs d’entre vous ont souhaités aborder le thème de l’éducation, notamment celui de la politique universitaire d’Aunadar...

Oui. Je n'ai jamais caché mes opinions. Je suis un égalistariste, pas un discriminateur. Pour moi, l'élite doit apprendre et grandir. Pas l'élite riche. Toute l'élite.
Nous ne devons pas proposer à nos banques - bien qu'elle fasse un travail fantastique - de s'enrichir sur le dos de l'avenir de la nation. Nous devons permettre à tout les étudiants, sans exception, de vivre leur jeunesse, d'étudier, de quelques milieu qui soit. Qui plus est, je souhaite que nos universités forment en premier lieu des élites et des cadres, qui comprennent le rôle crucial que l'état a joué pour eux dans l'évolution intellectuelle et l'importance qu'ils ont pour les autres Aunadariotes (et vis versa). Bref, que nos élèves soient intelligents,oui, mais qu'ils soient humains et digne de voir la nation leur prêter gratuitement , et encore, je serais plus partisan du don, car l'ingénieur de haut niveau rembourse par le travail qu'il crée, pour qu'ils s'affirment.


(Gang Jo, ULD) : Notre système universitaire fait partie des plus performants existants. Il est le meilleur de Bavandar et talonne de près celui de nos voisins krypto-arkiliens et jadéens, certaines méthodes d’enseignement sont étudiées par les grands partis politique et hauts fonctionnaires de ces Etats afin de les analyser et les adapter à leurs propres systèmes éducatifs. Je connais le débat récurrent sur les bourses privées et les emprunts. Il me semble que si le système est sévère et peut parfois dans certains cas de figure être considéré comme discriminatoire. Fondamentalement le système actuel, s’il pourrait être révisé à la marge afin de garantir de meilleures conditions de prêts et de remboursement, a le mérite de responsabiliser l’étudiant et de participer à son entrée l’âge adulte, ce qui insère ledit système de prêt dans la formation professionnelle de l’étudiant, il lui fait réfléchir sur son avenir et analyser sérieusement ses possibilités et perspectives plutôt que de cultiver une culture de l’acquis.

Yoon Kim (MLA) : Notre politique universitaire est un désastre ! Le MLA est favorable à une concurrence saine sur le territoire, mais nous ne pouvons intégrer l’éducation dans une telle équation, c’est l’unique moyen permettant à chacun de démarrer avec des chances équivalentes. Le système d’université et d’enseignement privé a le malheur de segmenter notre population en classes sociales quasi héréditaire, se hisser dans la société relève du miracle ! Il serait franchement temps de réorganiser le système éducatif et de cesser de subventionner (un comble !) des écoles privées (et ainsi de couvrir la majorité de leurs dépenses stratégiques) au profit de grands établissements publics, destinés à fournir une meilleure formation à tous et pas uniquement à quelques uns.

-Parlons politique étrangère à présent, vous savez tous bien évidemment que la chambre des représentants, notre chambre basse, dispose de la faculté par le biais d’une commission ad hoc de sanctionner la politique du gouvernement en la matière. L’attitude ambivalente du gouvernement a souvent été critiquée de tous bord. Pas assez pro jadéenne, trop à contresens de la politique du pacte ? Quelle serait selon vous la position à adopter ?

Hum..
Tout d'abord, j'estime que la chambre basse, qui est formée de gens intelligents, et bien conseillés, doit avoir un maximum de pouvoir. Enfin non, mais que l'état doit être contrôlé, même quand élu, et y compris par une minorité d'opposition forte, tout pour ne pas viser une dictature, comme certains de nos voisins en fait.

Sinon, notre politique étrangère.. Je pourrais en parler pendant des siècles, des vies peut être même. Jadis nous a aidé, mais aujourd'hui, Jadis doit arrêter de nous gérer comme un enfant, de concurrencer ,notamment en matière électronique,nos entreprises, de nous forcer à suivre les standards qui avantagent leurs entreprises.. Bref.
Nous devons être autonome et indépendant,mais ne pas non plus dire "merde" à ceux qui nous ont tendus leur main. Jadis c'est important pour moi, vu qu'ils ont soignés ma mère à une époque. Nous devons les respecter, les laisser rentrer chez nous, comme des amis, mais des amis,nous écoutent aussi quand on donne un avis, et nous laisse entrer chez eux.. Sur leur marché commercial.
Voir diplomatique.
Nous devons nous éloigner de cet ami, mais à pas comptés, et attendre qu'il nous traite dignement, sans jamais toutefois leur tourner le dos s'ils avaient besoins de nous à l'avenir.. Et ne pas, ne surtout pas, tenter de faire un profit sur leur dos, s'ils étaient un jour dans la difficulté, comme nous l'avons été..


(Gang Jo, ULD) : Notre intégration du Pacte de Jadis, si elle fut décidée de manière assez autoritaire, a apporté un bénéfice d’importance à Aunadar et continue de lui apporter des dividendes plus importants que si elle ne s’y trouvait pas. La République devrait chercher à progresser avec Jadis plutôt que contre elle, comme certains le voudraient, cela ne rapporterait rien à Aunadar qui dispose de débouchés d’importance sur Jadis même, en Union si elle désirait s’y intéresser par parmi tous ses alliés et Etats-membres du Pacte. Aunadar se doit cependant de diversifier ses rapports diplomatiques et chercher à être bien plus active dans les organisations internationales régionales afin d’apporter sa pierre à l’édifice internationale, de promouvoir paix et prospérité à ses frontières dans le respect des traditions de ses partenaires.

Yoon Kim (MLA) : L’on aime ces derniers temps critiquer notre alliance jadéenne, il faut reconnaître que c’est un sujet facile. Certes la République jadéenne a ses tords, mais ne serait-il pas plus intelligent de chercher à occuper réellement nos sièges à la Commission du Pacte et de rechercher activement des solutions aux litiges plutôt que de nous plaindre de présences jadéennes à nos frontières avec Vands. Les partenariats avec Jadis, économiques notamment, nous ont beaucoup apportés et pourraient nous rapporter davantage si nous daignions réformer notre économie...

-Quelle attitude devrions-nous adopter vis-à-vis de Vands ? Les conflits autour des zones de pèche, et de plusieurs-autres dossiers relatifs à des conflits de souveraineté autours de territoires revendiqués par toutes les parties.

Vands.
Réfléchissons. Qui cela arrange t'il nos conflits avec Vands?
Les Vandsiens? Non. Ils entretiennent une immense armée qui les empêche d'évoluer socialement.
Le pouvoir de Vands? Oui peut être, mais je doute qu'il se plaise à vivre sur les frontières d'une guerre terrible potentielle, qui les verraient être cible prioritaire.
Nous? A l'évidence non.
Nos dirigeants? Non, car démocratiquement élus, ils ont besoin de satisfaire la population pour l'être à nouveau. Et on ne satisfait pas une population éduquées comme la notre, avec des bruits de bottes, et en fondant des canons.

Une puissance étrangère qui pourrait, nous voyant divisés, vendre ses compétences ici, se rendre nécessaire à Vands et nous, pour poursuivre un dialogue, pour importer certaines choses... Nous pourrions importer certaines choses de Vands, qui pourraient nous en acheter d'autres. Qui cela n'arrange-t-il pas franchement?
Je ne citerais personne.

Je pense que nous devons évoluer.
Je pense que nous devons tendre la main à Vands, et leur dire "évoluez avec nous!". S'ils ne veulent pas, tant pis, nous nous serviront de notre éducation,de nos technologies supérieures pour développer des armes défensives terribles. Mais je ne prônerais jamais l'investissement dans des technologies offensives envers eux. Et puis, quel gaspillage.. Très honnêtement, tout ces fonds dépensés dans de l'armement de quantité et pas de qualité..
Non, je trouve ça décevant. Je veux que nous soyons respectés par Vands, non pas pour nos armes, mais en tant que peuple. Et si nous les respectons, ils nous respecteront aussi. Mais arrêtons d'écouter les persifflages de certains qui ont tout intérêts à nous voir en guerre.

Après, il faudra discuter humblement, à deux ou à quatre, pour voir tout nos torts, absolument tous. Que ce soit les zones de pêches, les vaisseaux se permettant de sonder nos invités.. Nous devons clarifier la situation, nous devons être adultes avant d'être enfants voyous.


(Gang Jo, ULD) : Le régime dictatorial de la République de Vands est une menace pour notre sécurité et empêche Aunadar de regarder sereinement vers l’avenir. Notre diplomatie, très active, tente par tous les moyens de réduire les fractures séparant les deux républiques. Il convient cependant de tenir compte des souvenirs vivaces de la guerre de Kimberley et des bombardements de nos villes... Plus récemment des actions d’apparence hostiles furent perpétrées à l’encontre d’astronefs diplomatiques, des manoeuvres proches de notre espace orbital ont été effectuées, nous avons pu voir là l’efficacité de la politique d’alliance du gouvernement Benkeï à cette occasion. Ces choses atroces doivent cesser et nous de devons pas baisser la garde et être prêts à défendre notre liberté. Nous pouvons cependant faire confiance à notre armée, l’une des mieux équipées de cette partie de l’univers, pour défendre notre indépendance et protéger les citoyens de la République.

Yoon Kim (MLA) : Nous devons chercher la paix avec Vands, c’est évident. La rhétorique militariste paralyse notre économie, affaibli notre crédibilité en plus de nous fâcher avec nos plus proches alliés. C’est par la paix et la diplomatie que nous devons progresser et non par le chant des canons, de toute façon totalement inefficace, nous avons déjà pu le constater. Tous les peuples de l’univers aspirent à la paix, c’est évident. Il appartient à la République d’oeuvrer en ce sens et de préserver l’harmonie.

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1017
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Nouvelle Vague (Aunadar)   Mar 8 Mar - 0:30


(...)
Et nous voici à présent avec Kim Fujiwama, analyste politique. Kim Fujuwama qu is’est intéressé récemment au “phénomène Ae Saster”. Rappelons qu’Amian Ae Saster, aunadariote d’origine caucasienne, polémiste et commentateur politique sorti du lot depuis plusieurs semaines et même mois, s’est lancé dans la campagne des élections législatives qui auront lieu, je vous le rappelle, dans onze semaines.

Kim Fujiwama que pensez-vous donc de la récente prestation d’Amian Ae Saster dans nos colonnes ?


-L’on peut voir dans cette interview de trois personnages politiques qu’Amian Ae Saster, sur le plan individuel est tout à fait en mesure de rivaliser sur un district avec des candidats de partis qui y sont très solidement établis. Sur le plan des discours.

Vous pensez qu’il ne peut réellement s’opposer aux deux candidats qu’il a en face de lui ?

-Face à Yoon Kim peut-être, il le domine clairement sur le plan des idées dans cette interview. Mais Je crois que quelqu’un comme Gang Jo, parfois considéré au sein de son parti comme une future personnalité politique, je ne crois pas.

Vous estimez donc qu’Amain Ae Saster n’a rien à gagner dans cette élection ?


-Mais bien sûr que si qu’il y gagne quelque chose ! Même en perdant il y gagne. Ae Saster , politiquement, est sorti de nulle part au fond, il est une sorte d’émanation du peuple et prouve, par cette candidature, qu’il cherche réellement à s’investir, il démontre qu’il n’est pas un personnage de passage et qu’il cherche à durer.

Ae Saster par cette élection peut réellement commencer à former un véritable parti politique, ou ce qui s’en approche. S’il avait réellement cherché à remporter cette élection il ne se serait pas contenté d’une seule circonscription. Avec cette campagne Saster est en mesure de se positionner pour les élections régionales, puis communales. Les calendriers tombent serré ces trois années à venir.


Donc Amian Ae Saster dispose ici d’un moyen pour rebondir vers d’autres élections et cette fois si réellement jouer dans la cours des grands ?

-Notre système de vote majoritaire rend la chose très difficile. L’on peut être d’opposition, mais arracher une majorité pour un nouveau parti n’est guère aisé. Cela dit Saster est jeune, a une certaine aura dans le monde estudiantin, à savoir les hommes politiques de demain et dispose de plusieurs campagnes électorales consécutives pour devenir un homme médiatique. La question n’est pas celle de son potentiel électoral mais sa capacité à intégrer le monde politique une fois sur scène. Comme je l’ai dit, il est en train de prouver qu’il a l’intention de durer et non pas d’être une comète, comme tant de commentateurs et polémistes l’ont été et le sont encore.

Voilà qui s’annonce corsé pour ce jeune homme, souhaitons-lui bonne chance à lui, comme à tous les autres candidats.

Parlons politique de santé à présent, le gouvernement (...)

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle Vague (Aunadar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle Vague (Aunadar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [19 août] Nouvelle vague de chevaux
» Un nouvelle amoure (PV Petite Vague)
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Chaînes d'Informations-
Sauter vers: