Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Rendez-vous au Ministère des Affaires Etrangères.

Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus Tellico
Initié
avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Rendez-vous au Ministère des Affaires Etrangères.    Lun 7 Mar - 22:28

Marcus venait de recevoir un courriel du gouvernement. Il était convié au Ministère des Affaires étrangères, selon les apparences le gouvernement avait besoin d'industriels pour une mission assez importante. Le jeune PDG était assez intrigué, pourquoi le gouvernement n'avait-il pas fait appel à leur cher ami Zul qui était si prolifique dans les affaires, cela restera surement un mystère. Il envoya un courriel, indiquant qu'il serait bien présent à l'heure prévu.

Le jour prévu, Marcus arrive devant le ministère des affaires étrangères. C'était un bâtiment qui paraissait assez ancien, il devait sans doute abrité le ministère depuis un sacré bout de temps, peut-être même depuis l'indépendance de Seranon, en tout cas, si Marcus se souvenait bien il était déjà en place quand il avait fuit vers Luderitz alors qu'il n'avait que quelques années, Marcus chassa rapidement ces pensées qui dérivait maintenant sur ses frères aînés, mort pendant la guerre contre Erikea.

Il se décida enfin à pénétré dans le hall du ministère, parcourant rapidement les lieux, il aperçu la réceptionniste, et s'approcha de cet dernière afin de savoir où dans cet immense bâtiment il devait se rendre.

[Marcus] : Pardon, Mademoiselle, pourriez vous me dire, où je peux trouver les bureaux du Secretaire d'Etat aux relation avec Solaria, j'ai rendez-vous avec lui dans un peu plus de cinq minutes.

La jeune secretaire pianotait pendant quelques secondes sur son ordinateur, puis prit la parole.

[Receptionniste] : Vous devez être Monsieur Tellico, Monsieur le Secretaire d'Etat vous attends, troisième étage, bureau n°4.

[Marcus] : Je vous remercie.

Le Jeune PDG se dirigea donc vers l'ascenseur qui se trouvait non loin, une fois au troisième étage, le bureau du secrétaire d'Etat vu assez facile à trouver. Sa fonction était tout simplement écrite en lettre d'or sur la porte. Marcus toqua à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Rendez-vous au Ministère des Affaires Etrangères.    Lun 7 Mar - 23:06

Le Bureau du Secrétaire d'État était une pièce assez vaste, mélangeant avec goût l'ancien et le nouveau. Elle était ornée de plusieurs copies de peintures célèbres de l'ère spatiale originaires principalement de Solaria. Deux élégantes statues de membres éminents de la dynastie Derregon encadrait la porte et sur le bureau de bois vernis, un drapeau Solarien miniature trônait à côté d'un Drapeau Seranien, miniature aussi. L'un et l'autre étant placés au pied d'une petite bannière aux couleurs du Pacte de Seran-Valen. D'immenses baies vitrées aux arches romanes donnaient sur le quartier du gouvernement, en contrebas, ou les routes rectilignes se chargeaient, à cette heure, de fonctionnaires et de cadres revenant de leur pause de midi.

Le Secretaire d'Etat était un petit homme rougeaud, visiblement sympathique, mais dont on sentait la force d'une expérience ancienne. Marcus n'eut aucun mal à se souvenir de son profil. Louis Chauvignac était un Humain et philanthrope, éloigné du Front Populaire par l'engagement, mais proche dans les idées. Ce n'était pas un politicien, mais l'héritier d'une grande fortune familiale, faite dans le commerce avec Solaria justement. Pendant longtemps, les Chauvignac avaient en effet été les seuls Seraniens à s'intéresser aux Solariens, et à entretenir des relations avec eux. Louis n'avait jamais vraiment travailler de sa vie, mais il avait beaucoup voyagé. Philanthrope, comme on le disait, il était propriétaire, et gestionnaire de la Fondation Derregon sur Seranon. Cette dernière visait au rapprochement entre les cultures Solariennes et Seraniennes.

En effet, on ne l'avait pas placé à ce poste pour rien. Chauvignac aimait à se décrire, en privé, comme un Seranolarien, bref, sa patrie de naissance était Seranon, et sa patrie de cœur était Solaria. Digne, mais tranquille et sage, on appréciait son conseil et son tact. Plein de savoir vivre, il comptait de nombreux amis sur Solaria.

Saluant son invité à la manière Solarienne, il l'invita à s'installer.
    [L. Chauvignac] Monsieur Tellico ! Entrez, entrez, et prenez place. Je terminais justement l'écriture de la lettre que nous destinions aux autorités Solariennes pour préparer l'envoi d'une délégation diplomatique la-bas. Je ne vous apprendrais rien si je vous dis que vous en faites partie ? Le Ministère de l'Économie et des Finances m'a chaudement recommandé votre groupe pour cette visite. Il semble que nos amis communs, en des sphères plus hautes que la mienne, n'ai prit des décisions sur Seranon, visant à faire naitre de nouveaux fleurons industriels et économiques. Et il semble que vous soyez l'un de ces élus !

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Tellico
Initié
avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Rendez-vous au Ministère des Affaires Etrangères.    Mar 8 Mar - 1:36

Le jeune PDG entra dans la pièce, il se retrouva face à un homme petit par rapport à lui. Il savait déjà qu'il suivait plutôt les idées du Front et surtout qu'il adorait Solaria, cela n'étonna pas Marcus, Solaria était un monde en difficulté, une permanente guerre contre les Carcars rien que ça. Apparemment le Front commençait à s’intéresser à la planète.


[L. Chauvignac] Monsieur Tellico ! Entrez, entrez, et prenez place. Je terminais justement l'écriture de la lettre que nous destinions aux autorités Solariennes pour préparer l'envoi d'une délégation diplomatique la-bas. Je ne vous apprendrais rien si je vous dis que vous en faites partie ? Le Ministère de l'Économie et des Finances m'a chaudement recommandé votre groupe pour cette visite. Il semble que nos amis communs, en des sphères plus hautes que la mienne, n'ai prit des décisions sur Seranon, visant à faire naitre de nouveaux fleurons industriels et économiques. Et il semble que vous soyez l'un de ces élus !


Le politicien répondit dès la première réplique à plusieurs de ses questions. Ainsi les amis de son pères parmi les sphères politiques de Seranon allait lui permettre de lancer la Corporation Tellico et en plus avec l'aide bienveillante du gouvernement. Et c'est pour cela que le gouvernement n'avait pas fait appel à Zul. Qui pouvait aisément à lui tout seul fournir à Solaria tout ce qu'elle demandait.


[Marcus] : Ainsi donc, vous voulez lancer d'autre entreprises. Bien entendu, je savais exactement qu'il faudrait que je me rende sur Solaria, au fait au dernière nouvelle à t-elle toujours autant de problème avec les Carcars ? Je pense qu'il faudrait penser à en finir avec cette menace au plus tôt. Dite moi, le gouvernement désire lancé d'autre entreprise, je pense donc qu'il me soutiendra si je veux diversifié l'activité de mon groupe. J'ai pensé commencer à lancer des recherches dans les hautes technologies mais si bien sur Seranon à un besoin particulier je peux tenter de la satisfaire et Solaria va très certainement avoir besoin de nombreuses armes, à moins que nos amis des hautes sphères ne réserve ce juteux contrat à Frederick Zul.

Marcus guettait la réaction du fonctionnaire, il avait délibérément évoqué le PDG du fleuron de Serania, pensant qu'il serait possible de connaitre un peu plus ces soutiens dans les hautes sphères grâce à la réaction du Secrétaire d'Etat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: Rendez-vous au Ministère des Affaires Etrangères.    Mar 8 Mar - 18:23

Chauvignac s'installa à son bureau après une poignée de main chaleureuse. Il hocha la tête en signe d'approbation aux déclarations de Tellico.
    [L. Chauvignac] Les Solariens ont lancé récemment une vaste offensive contre la piraterie dans leur secteur. Je suis entre autre envoyé sur place pour les assurer de tout le soutien de Seranon dans cette initiative, et leur demander s'il souhaite qu'une force Seranienne soit mise à leur disposition dans le cadre du Pacte dont nous faisons tout deux partie.

    Les Solariens sont très indépendantistes et cela se comprend. Ils craignent qu'après avoir réussi à imposer un net recul à la puissance des marchés Erikean sur leur sol, les Seraniens ne viennent pour les remplacer. Cependant, nous sommes à la fois la source de toute leurs peurs et de nombreux espoirs pour eux, car diversifier leurs partenaires commerciaux les aiderait à sortir d'un certain isolationnisme. Hélas, nous sommes dépendant d'Arkilia et d'Erikea pour rallier rapidement Solaria, et cela ne doit pas durer éternellement car l'un et l'autre sont autant d'obstacles à notre rapprochement (1). J'ignore si cela vous aidera mais si vous parvenez à développer une technologie qui donnerait à Seranon la possibilité de dessiner sa propre carte géopolitique, le Gouvernement vous en serrez reconnaissant.

    Pour ce qui est de l'Armement, je crois savoir que votre entreprise n'en produit pas encore. Pardonnez-moi, mais je pense que ce ne serra pas pour tout de suite. Vous devriez vous renseigner auprès de la défense ou du ministère des Finances à ce sujet.

    D'un point de vue purement Diplomatique, Frederic Zul Junior est à la fois un frein et un accélérateur à la Diplomatie Seranienne. Comme moi, vous avez dut écouter le discours du Consul Alexander, et comme moi, vous aurez remarquer qu'il cherche à protéger la Souveraineté des peuples et la Démocratie tout à la fois. Or, certaines des relations qu'entretient Frederic Zul sont à ce jour très gênantes pour la République, et ce positionnement éthique. Et il est certain qu'à moyen terme, nous ne pourrons plus vraiment cautionner les relations tumultueuses de Frédéric Zul Junior. Si vous-mêmes êtes en mesure de concilier éthique, performance et savoir-faire, je peux vous assurer du soutien des responsables des affaires étrangères à vos projets. Ils nous faciliteront la vie.

    Bien, mais si nous revenions aux Solariens ?

Chauvignac adressa un large sourire à son interlocuteur avant de sortir un épais dossier dans lequel il commença à feuilleter.
    [L. Chauvignac] Nous avons besoin que vous contrecarriez une influence Erikeanne, ou du moins que vous mettiez un pied dans le marché Solarien via votre division Bancaire, et que, d'une certaine manière, vous veilliez à ce qu'Erikea ne prenne pas une influence économique trop forte. Les Erikeans négocient actuellement de nombreux contrats d'armement et d'extraction de matière première que nous ne pouvons pas nous permettre de surveiller. Nous souhaiterions que vous vous associez à plusieurs agents Arkiliens, pour émettre une contre-offre crédible. Des experts de Ballastac Systems et du CARS sont déjà sur le coût. Hélas nous n'avons toujours pas put obtenir le cahier des charges de ces contrats. Peut-être serait-il judicieux pour vous de planifier le rachat d'une compagnie Minière à court terme, et que vous rencontriez les responsables de Ballastac et du CARS pour élaborer une contre-offre crédible ? Voyez également à visiter l'Ambassade Krypto-Arkilienne une fois que vous aurez une meilleure idée de la situation. Je pense que les Krypto-Arkiliens n'auront rien contre une alliance conjoncturelle contre l'influence Erikeanne dans la région.

    Second point, les ressources agricoles de Solaria, ainsi que ses espaces habitables sont limités. A moyen terme, il serrait judicieux pour vous d'étudier plus avant cette situation, et de voir si vos ressources financières vous permettront d'élaborer une offre plausible dans le domaine, en vous associant avec la Corporation Nationale des Chantiers Spatiaux d'Actinium par exemple ...


1 : Pour mémo, passer par les courants Hyperspatiaux est ce qu'il y a de plus rapide aujourd'hui pour rallier Solaria, après les portes de saut spatial. Or, aucune porte ne relie Seranon à Solaria, d'ou la déclaration de Chauvignac.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Tellico
Initié
avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Rendez-vous au Ministère des Affaires Etrangères.    Mar 8 Mar - 18:56

Marcus : Ceci un bien vaste programme, il est clair que seul je ne puis réussir à le faire tout seul. Je crois savoir que le CARS produit des armes, il serait possible de contrecarrer les tentatives Erikeannes. Et malheureusement pour nous même s'il est clair que notre ami Zul est dangereux pour l'éthique de Seranon, son immense compte en banque nous sera plus qu'utile, son chiffre d'affaire doit être dix fois plus élevé que le mien. De toute façon , économiquement je ne pourrais faire grand chose sans eux.

Le jeune homme tapota rapidement sur son Hypercom, afin de transférer quelques infos sur son PC personnel.

[Marcus] : Les Erikeans risque de toute façon d'avoir de sacré problème à cause de la fin du programme Unity. A l'aide du CARS il doit être possible de remporter les contrats d'armements, de toute façon, les révoltes sociales pende au nez des Erikeans, ils ne pourront pas surement pas réussir à honorer leur contrat si leur peuple est dans la rue. Les contrats miniers, je pense qu'il est possible de les remporter aussi, avec l'aide de Zul et de son immense portefeuille.

Le travail le plus complexe qui soit serait de réussir à se passer des courants hyperspatiaux, avec l'état actuel de mes connaissances en astronomique, je pense qu'il est totalement impossible de réussir ce coup. La seul possibilité serait de crée un générateur de courant hyperspatial. Mais je ne dispose pas de la technologie nécessaire. Il faudrait que j'embauche des scientifiques pour étudier cette idée.

Pour les problèmes agricoles des Solaria, peut-être serait-il possible de crée des stations spatiales agricole ou alors il faudrait adapté des immeubles, autre idée que je dois pousser, sans doute avec l'aide du CARS. Enfin je vais étudier tout cela avec les dirigeants Ballastac et du CARS pour planifier une tactique sur Solaria, bien entendu je vous tiens au courant de nos plans et de nos avancés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rendez-vous au Ministère des Affaires Etrangères.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous au Ministère des Affaires Etrangères.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Seranon :: Serania-
Sauter vers: