Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 L'Ombre de la vérité [Albert Blake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Sam 16 Avr - 5:36

Opale, 15h34
Bureaux du FSD de Milicent Hill.

Les Bureaux du FSD dans le districte de Milicent Hill étaient un bâtiment de verre et d'acier construit il y a une trentaine d'année lorsque Milicent Hill était en proie à une véritable prolifération de petits immeuble de verres, acceuillant généralement de petites PME, les grandes entreprises étant généralement installé dans le centre-ville. Plus de 5000 personnes travaillaient dans ces bureaux et Albert Blake faisait partit de ceux-ci. Chaque agent du FSD détenait un bureau individuel qu'ils personalisaient quelque fois. Toutefois, ils ne l'occupaient que la moitié du temps puisqu'ils étaient particulièrement sur le terrain lors de leurs enquêtes. Albert Blake se trouvait à cette heure à son bureau. Il avait devant lui un notepad holographique qui faisait défiler des informations sur un dénommé Valentin Summers. Il venait de recevoir ce notepad et apparemment le Directeur lui avait confié ûne enquête sur un suspect d'expionnage industriel à la FoxWeapon Industries. Généralement, l'espionnage industriel dans des entreprises d'armement était toujours prit au sérieux...surtout si il y avait la possibilité que des États d'un autre pacte puisse être derrière cet espionnage. Le suspect, Valentin Summers était agés de 38 ans, il était cadre au département de développement de produits à la FoxWeapon Industries et il n'avait aucun antécédant criminel, exepté quelques contraventions.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Sam 16 Avr - 16:17

J'étais dans mon bureau dans le district de Milicent Hill, un endroit sobre où je ne laissais jamais rien de réelle importance, et surtout qui n'ait aucune relation avec mes recherches internes menées dans le secret, car si de tels documents venaient à être découverts, je risquais d'être condamné pour haute trahison. Je prenais cependant toutes les précautions possibles pour que la probabilité qu'une telle chose arrive relève de l'impossible. Comme à mon habitude, tout en fumant une cigarette, je réfléchissais sur ce que pouvaient fomenter les SSJ et plus particulièrement les membres de l'Ombre Pourpre en ce moment ... ce que pouvait faire mon frère à l'heure qu'il était.

C'est alors que je reçus une notification de mes supérieurs, sous la forme d'un notepad holographique qui se matérialisa devant moi. "Ils me confient une autre mission ..." pensais-je. Crachant une volute de fumée blanche, je lisais attentivement les informations qui défilaient rapidement devant moi. Valentin Summers. 38 ans. Soupçonné d'espionnage industriel à la FoxWeapon Industries, une entreprise d'armement jadéenne. Il était cadre dans cette entreprise. Je ne pus réprimer un léger sourire en pensant que nos situations étaient similaires. Il infiltrait une entreprise d'armement, peut-être pour le compte d'un autre Etat ; tandis que de mon côté j'infiltrais les SSJ pour mon propre compte, cependant jusqu'à preuve du contraire personne ne me soupçonnait de rien. J'appréciais toujours ce genre de missions nécessitant de traquer un autre espion : ceux-ci disposaient peut-être d'informations relatives à Jadis que j'ignorais et qu'ils avaient réussi à collecter, surtout lorsqu'ils agissaient pour d'autres Etats ennemis de ma chère République Jadéenne, et je devais voir si ce Valentin Summers savait quelque chose, si c'était réellement un espion pour le compte d'un autre Etat et s'il pouvait donc m'être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Sam 16 Avr - 19:47

Les bureaux de la FoxWeapon Industries à Opale se trouvaient dans le District du Centre Ville, en face de Milicent Hill, de l'autre côté de la Pearl River qui divisait Opale. Toutefois, la seule usine Opalienne de l'entreprise, se trouvait dans le District de Middle Coram. au Nord de la ville, sur le bord de la Wayne River. Finalement, le suspect habitait très loin dans les banlieues Nord, très prisé par la classe moyenne, dans le Districte de New-Westbury. Il travaillait pour l'entreprise depuis 8 ans et il n'avait jamais quitté la planète apparemment. Le Directeur de la FoxWeapon Industries à Opale le soupçonait d'espionage industriel, toutefois...il ne détenait aucune peuve. Seulement le comportement parfois bizarre du suspect à proximité des archives de l'entreprise et le fait qu'il y ait eut une entré par effraction il y a un mois dans les bureaux de la compagnie durant la nuit. Mais rien n'avait été vraiment volé. Mais le ravisseur avait oublié de refermer un des terminaux de la salle des archives...se qui avait mit le Directeur sur la piste. Pour davantage d'information, Blake devait aller sur le terrain. Rencontrer le Directeur serait un bon début.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Dim 17 Avr - 2:49

Ma mission officielle ainsi que mes projets plus secret en tête, je sortais des bureaux de la FSD où travaillaient mes collègues - d'autres pions manipulés par la République de Jadis. Je me demandais par ailleurs si d'autres agents menaient des investigations secrètes similaires aux miennes et disposaient d'informations que je n'avais pas. C'était une piste à explorer, et je tâchai de garder cette éventualité en mémoire en cas de manque d'informations quant à l'Ombre Pourpre.

Pour le moment, je jetai ma cigarette et l'écrasai sur le sol en ayant tiré une dernière bouffée auparavant. Contemplant l'édifice de verre et d'acier qui me servait de lieu de travail, je réfléchissais sur ce que j'avais à faire. Plusieurs options s'offraient à moi : me rendre dans les bureaux de la FoxWeapons Industries afin d'y rencontrer le Directeur qui aurait sans doute de précieuses informations sur ce Valentin Summers et ce qui l'amenait à penser qu'il s'agissait d'un espion, sans compter qu'il devait connaître un minimum la psychologie du suspect et au moins, si Summers était un espion efficace, la personnalité que celui-ci s'était construite pour son opération d'espionnage industriel. Je pouvais également me rendre dans le domicile du suspect afin d'y chercher des informations, des indices et des pistes ou éventuellement, mais c'était risqué, de discrètement l'interroger ; ou encore aller dans l'usine de la FoxWeapons Industries afin également d'y chercher informations, indices et pistes, notamment auprès des collègues de Summers. Cependant, je pensais que les informations que pouvait m'apporter le Directeur prévalaient sur une visite directe chez le suspect ou à son usine, car connaître les fondements des suspicions de ce directeur et ainsi la raison de ma mission m'aiderait dans ma recherche d'indices et d'informations en me basant sur des éléments précis.

Je devais donc en savoir plus en me rendant chez le Directeur de la FoxWeapons Industries, qui siégeait dans son bureau dans le District du Centre Ville. Après cette rapide réflexion, réajustant mes lunettes, marchant d'un pas décidé, je laissai derrière moi un mégot et quelques cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Lun 18 Avr - 1:45

Le Directeur de la division Opalienne de la FowWeapon Industrie était un homme de la cinquantaine, les cheveuz poivres et sel, un habit de travail impeccable, mais pas trop cher. Il était plutôt grand et l'on pouvait facilement remarquer qu'il ne fumait pas par ses dents blanches comme des nuages. Toutefois, la présence d'une petite boite de noyer, laisser présager la présence de cigarres. La marque sur la boite et le type de bois utilisé confirmait l'origine des cigarres. Erenil, planète perdu dans le secteur centuri. Une planète en constant conflit, guerre civile, coup d'État, révoltes, soulèvements et guerres étatiques. Pourtant, celà ne les empêchaient pas de produire des cigarres de très bonnne qualité. Ladite boite se trouvait sur le bureau de verre du Directeur. Le noyer contrastait étrangement avec le verre. Le reste du bureau était recouverte d'une zone de travail tactile holographique et de quelques notepad confidentiel. Il y avait aussi quelques biblots sans intérêts, dont une statuette ambigu en argent, placé là comme pour combler un vide généralement présent dans n'importe quel bureau. Bref, le Directeur David Owen demanda à l'agent du FSD de s'asseoir. Albert n'avait pas attendu 2 minutes après être arrivé dans le bureau de verre de l'entreprise.

-Bonjour euh...inspecteur? agent? comment dois-je vous appeler?

Le Directeur leva sa main pour serrer celle d'Albert.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mar 19 Avr - 2:16

Je me tenais face au Directeur de la FoxWeapons Industries. Je jetais un rapide coup d'œil au bureau. Des notepads holographiques se trouvaient sur le bureau ainsi que d'autres outils de communication digne de notre 28e siècle. On y voyait également une petite statuette sans intérêt et ce que je reconnus immédiatement être une boîte de cigares d'excellente qualité, bien que je n'en fume personnellement pas. Je me retournai vers le Directeur. L'homme semblait de mon âge et arborait un sourire étincelant, aux dents parfaitement blanches. Ce fait contrastait avec la présence de cigares mais je n'avais pas la moindre idée de ce que cela signifiait alors.

Je fis de mon mieux pour lui rendre un pareil sourire, bien que le mien fut certainement bien moins étincelant. Je méprisais les supérieurs hiérarchiques, les directeurs, les généraux depuis la mort de ma femme, mais je ne comptais absolument pas le faire ressentir. Ma mission - l'officielle et mes objectifs personnels - m'interdisait de laisser transparaître mes sentiments. Je doutais que ce "directeur" puisse se douter de l'hypocrisie de mon comportement car j'avais déjà réussi à berner des espions avérés là où ce type n'était qu'un simple et riche bureaucrate né avec une cuillère en or dans la bouche.

Il me demanda de m'asseoir, ce que je fis, et me tendit la main en me demandant mon nom. Je la serrai et sourit de plus belle. Si malgré tout il était capable de remarquer mon hypocrisie, il me fallait dissiper tout embryon de doute. Fort heureusement, je me considérai doué dans l'art d'imiter les autres et d'incarner d'autres personnages. J'y songeais d'ailleurs avec une certaine mélancolie. Personne d'autre que ma chère Alexandra ne me connaissait réellement et personne d'autre n'aura plus jamais une telle proximité.

Le Directeur continuait de m'observer. C'est alors que je me rendis compte que je divaguais dans mes pensées. Je ne devais pas me laisser distraire ni laisser au directeur la possibilité de douter de moi. Cet homme n'était peut-être qu'un simple directeur d'une entreprise d'armement ayant quelques problèmes, mais mon métier et ma propre expérience (et mes méthodes) m'avaient appris que je ne devais faire confiance à personne. Seule mon intuition comptait. Il s'était écoulé moins de dix secondes après qu'il m'ait serré la main.


"Je suis Albert Blake, Agent des Services Secrets Jadéens au Département du Contre-Espionnage, Monsieur le Directeur, entonnais-je cérémonialement. J'ai été envoyé ici pour une affaire qui concerne votre entreprise. Vous avez des soupçons concernant l'un de vos employés ... *je sortis machinalement une feuille vierge de ma poche et fit semblant d'y lire des informations écrites par mes soins, tout en ayant pris toutes les précautions pour que le Directeur ne voit pas mon numéro* ... Valentin Summers, 38 ans, cadre depuis 8 ans dans votre société ... c'est bien cela ? *je levai les yeux de la feuille vierge, la rangea dans ma poche et fixai ceux du Directeur en prenant un faux air interrogateur* J'aimerai davantage d'informations. Parlez-moi plus en détails de votre employé et de ce qui vous amène à penser qu'il s'agit d'un espion. Après tout, cette mission est commanditée par vous et vous êtes donc le mieux placé pour m'informer avant que je ne débute mon enquête."

Mon ton avait été voulu machinal et procédurier, comme si Albert Blake était un agent respectant scrupuleusement chaque étape des procédures. Les hommes d'affaires et directeurs voyaient le plus souvent les gens n'appartenant pas à leur monde comme des êtres inférieurs qui étaient à peine leurs égaux d'un certain point de vue certainement pas économique. Lui donner l'illusion d'un respect étonnant et pratiquement mécanique devrait le conforter dans ses idées et ne pas véritablement le brusquer. Suite à quoi il répondrait à mes questions. Je continuai de le regarder, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mar 19 Avr - 4:47

Le Directeur émit un sourire avant de prendre la parole.

-J'ai fais parvenir mes soupçons auprès du FSD pour la simple raison qu'elle avait les compétences pour ce genre d'affaire. Sans compter que l'espionnage industriel sur des entreprises d'armement est toujours très délicat et une des plus grande peurs de la classe militaire de la République. L'employé en question, bien qu'il travail depuis huit ans dans notre entreprise, se comporte de manière étrange, selon ses collègues depuis quelques semaines. De plus, il aurait effectué quelques appels inhabituel à partir du bureau vers des comlink public dispersé dans Opale. Le dernier à été effectué la semaine dernière à un comlink public dans la Gare Centrale d'Opale dans le district de la Vieille-Ville.

Il fit une pause de quelques secondes avant de continuer.

-De plus, il y a quelques semaines, il y a eut une entré par effraction dans les bureaux de l'entreprise. La salle des archives était apparemment visé. Des informations sur des projets mineurs en plein développement ont été dérobé et nous avons dû annulé lesdits projets. Je ne connais rien en espionnage Monsieur Blake, mais j'ai l'impression que Valentin Summers n'est pas expert en espionnage. Malgré tout, nous n'avons aucune preuve contre lui et nous avons verouillé l'accès à de nombreux endroits pour la plupart de nos employés pour qu'il évite de se douter que nous le soupçonons.

Il toussota un instant avant de continuer.

-Valentin travaille ici depuis 8 ans, il est l'un de ces hommes sans intérêts appartenant à cette classe de monsieur et madame tout le monde, sans histoire, vie morose de la classe moyenne. Une vie dédié au travail de bureau, à la routine ennuyante et à la palpitante perspective d'être un jour Directeur du département de recherche et développement. Nous n'avons pas grand chose sur lui au niveau de sa vie personelle...à part le fait qu'il passe ses pauses dîner à l'extérieur du bureau...contrairement à ses collègues. Il va dîner avec quelqu'un apparemment, une femme selon ses collègues.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mar 19 Avr - 23:35

Le Directeur avait répondu. J'assimilais les informations et tâchai de réfléchir. Valentin Summers se comportait bizarrement depuis quelques semaines selon ses collègues, il aurait effectué des appels inhabituels et quelqu'un est entré par effraction dans la salle des archives mais seules des informations relatives à des projets n'ayant pas vraiment d'importance avaient été volées. Le fait d'entendre le Directeur dire que ce Valentin dînait avec une femme éveilla en moi une vive douleur d'ordre psychologique mais qui se faisait ressentir par une douleur aiguë dans ma poitrine. La cicatrice laissée par la mort d'Alexandra ne s'était toujours pas refermé. Je ne dînais plus que de sommaires repas assez grossiers que j'avalai entre deux séances de recherche, que ce soient mes missions ou mes recherches sur les SSJ et l'Ombre Pourpre.

Mais elle ne reviendra plus jamais. J'avais suffisamment pleuré sa mort. Je devais la venger, et pour cela, infiltrer et agir comme ceux qui avaient causé la mort de ma femme. Ils m'avaient donné une mission et je devais la remplir afin de gagner leur confiance ... et également afin d'obtenir un salaire.

Donc. Conformément à l'espion zélé et procédurier que je paraissais être aux yeux du Directeur, je sortis la même feuille vierge que précédemment mais cette fois écrivit quelques informations sur cette affaire. "Comportement étrange ; appels inhabituels et effraction dans la salle des archives => infos projets mineurs volées" était lisible sur la feuille. Quoi qu'il en était, je conservai toujours les informations relatives à mes enquêtes et recherches de tous types en mémoire, mais conserver quelques notes pouvait toujours aider. Je n'avais cependant aucun doute quant au fait que j'avais tous les détails de cette affaire en tête et la note prise devant le Directeur n'était qu'un simple investissement afin de mieux coller au personnage que je laissai transparaître face à celui-ci.

Je me levai alors. Je supposais que le Directeur n'avait plus aucun élément à m'apporter, du moins qu'il veuille bien dévoiler, et je le remerciai avec la formule de politesse qui convenait à un homme de son statut - riche et hautain. Le saluant et lui souhaitant de passer une bonne journée en lui assurant que je m'occupais de l'affaire, je réfléchissais à ma prochaine étape. Les collègues de Summers semblaient disposer d'informations intéressantes. Sortant des bureaux de la FoxWeapons Industries, je me dirigeai vers l'usine de l'entreprise d'armement tout en réfléchissant à l'intérêt qu'aurait pu trouver Summers -si c'était lui- et ses employeurs dans le vol de projets d'envergure mineure. Quelque chose ne collait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mer 20 Avr - 4:12

Dès qu'il sortit du bureau, Albert pu voir l'immense pièce qui contenait une panoplie de petit airs de travail bien morose, ou travaillais des employés gris et morose. Une vie de bureau quoi. Or, il ne s'attendait pas à voir Valentin Summers passer devant lui en trombe pour entrer dans l'un des ascenseurs magnétiques. Il semblait pressé, particulièrement pressé. Il ne jeta même pas un regard à Albert qui se trouvait pourtant très proche. L'on pouvait remarquer, si l'on observait attentivement l'homme en question, que sa cravate en fibre synthétique était légèrement de travers et il avait des gouttes de suer qui perlait sur son front. Apparemment, il sortait de l'immeuble, puisqu'il avait prit un menteau léger, toutefois, il n'avait pas prit la peine de le fermer. L'ascenseur se ferma brusquement et Albert entendit derrière lui.

-Mais que fait-il? se n'est pas sa pause dîner!

Le Directeur se trouvait dans l'encadrement de la porte de son bureau et il regardait Albert d'un air intrigué. Se pouvait-il que Valentin ait découvert que le FSD enquêtait sur lui? peu probable...Albert avait à peine commencé son enquête.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Jeu 21 Avr - 16:24

Alors que je sortais du bureau du Directeur pour me rendre à l'usine de FoxWeapons Industries afin d'y interroger les collègues de Summers, quelque chose se passa. Valentin Summers, visiblement très pressé, courut vers un des ascenseurs magnétiques. Sa cravate était mal placée et sa veste mal fermée. Il était effectivement très pressé. Une remarque du Directeur derrière moi confirmait le fait que c'était bel et bien Summers et qu'il quittait les bureaux de l'entreprise. Il était cependant impossible qu'il ait pu découvrir que j'enquêtais sur lui aussi rapidement. Quelque chose avait dû se passer, et j'ignorais encore si ça avait un lien avec l'espionnage supposément mené par le suspect. Je me retournai vers le Directeur.

"Je m'en charge, Monsieur le Directeur." déclarais-je avant de me diriger vers les escaliers, une alternative aux ascenseurs malgré qu'on fut au 28e siècle.

La main dans la poche droite de mon imperméable, sur mon pistolet, je me rendais au rez-de-chaussée en trombe, espérant rattraper Summers avant qu'il ne sorte de l'ascenseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Sam 23 Avr - 22:42

Malheureusement pour Blake, les ascenseur magnétique étaient particulièrement rapide. Ainsi, lorsque Albert sortit de la cage d'escalier, il eut tout juste le temps de voir Valentin Summers sortit du hall d'entré et s'arrêter devant la porte d'entré de l'immeuble. Il regarda derrière lui pour vérifier si personne ne le suivait, puis il se fonda dans la foule de passants en veston-cravattes. Il se dirigeait vers le sud et apparemment, il s'assurait que personne ne le suivait.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Sam 23 Avr - 23:32

Sortant de la cage d'escalier, j'eus tout juste le loisir de voir Summers quelques mètres devant moi, à l'entrée des bureaux de la FoxWeapons Industries. Il se retourna soudainement au moment où par réflexe je me cachai dans l'angle du mur rattaché à la cage d'escalier. Il n'avait pas pu me voir, et s'il m'avait vu, je doute qu'il ait pu me reconnaître. Je sortis de ma cachette pour voir qu'il avait repris sa route et qu'il se dirigeait vers le sud. Le Sud ... Il ne se dirigeait pas vers l'usine ni vers chez lui, les deux se situant au Nord. Son attitude en marchant semblait méfiante et il paraissait vouloir se confondre dans la foule. Je le prenais en filature de manière à ce qu'il ne puisse absolument pas ressentir que je le suivais : en l'imitant, en marchant moi aussi au milieu des passants tous semblables, tels des armées de fourmis. Je prenais bien évidemment toute précaution pour paraître également être l'une de ces "fourmis", en fixant un but déviant légèrement de la direction dans laquelle Summers se dirigeait, tout en le gardant parfaitement en vue. J'étais toujours sceptique, mais son attitude était très suspecte. Si c'était bel et bien un espion, il y avait des chances pour qu'il aille voir ses commanditaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Dim 24 Avr - 0:27

Le sud du bureau de la FoxWeapon Industries n'était composé que de quelques immeubles à bureaux de quelques entreprises de moyenne envergure avant d'atteindre les promenades sur le bord de la Pearl River. La rivière qui séparait le District de Milicent Hill à celui du Centre-Ville d'Opale. Le spectacle était plutôt saisisant. Le centre-ville et sa forêts de tours blanches et de verres faisant face à Milicent Hill, un labyrinthe de petits immeubles d'habitations et d'anciens bâtiment de l'époque de l'indépendance. Seul l'immeuble du FSD, de moyenne envergure dominait tout le district. Summers s'engagea sur une voix piétonne qui enjambait la 34eme Avenue, là ou circulait de nombreuses et multiples voitures anti-grav. Au desus d'eux, un trains magnétique passa en trombe en émettant un doux sifflement. Il disparut dans un orifice à l'intérieur d'un immeuble. Les voies des magnétrains pouvaient passé n'importe ou. Certaines stations, même, était installé à l'intérieur de certaines tours, comme la tour Gouvernementale ou celle de la Banque de la République. Tout le réseau du transport en commmun àériens était particulièrement dense et ressemblait généralement à une véritable toile d'araigné. C'est sans compter le réseau de transport de marchandise qui s'effectuait généralement dans les sous-terrain de la Cité. Des magnétrains de marchandises partout sous la ville, allant d'entrepôts souterrain à entrepôt souterrain. De ce fait, il n'y avait plus de camions lourd en circulation, uniquement des voitures. Summers s'arrêta brutalement prêts d'un terminal à tramway. De petits tramway anti-grav, longeant les voies pietonière, particulièrement rapide et qui pouvait acceuillir une dizaine de personne. Ils ressemblaient en fait à des cylindre de verre argentée. Ils étaient sans pilote, tout comme les magnétrains. En fait, tout le réseau était contrôlé par l'IA en charge du transport en commun. De ce fait, il n'y avait jamais d'accident, ni de retard et ni de problèmes de coordination. Dès qu'il fût arrivé, Summers pénétra à l'intérieur suivit de cinq piétons. Selon les inscriptions holographique au sommet du tramway magnétique, celui-ci menait vers les promenades de la Pearl River. Des promenades pour piétons longeant toute la rivière, un endroit parfait pour un rendez-vous.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Dim 24 Avr - 1:57

Je continuais à suivre Summers. Il ne semblait pas m'avoir repéré. Tout allait bien, la filature se déroulait comme prévue. Il s'engagea sur la 34ème avenue et je le suivis. Il s'arrêta soudainement à un terminal à tramway magnétique et s'engagea à l'intérieur d'un de ces petits tramways qui étaient partout sur Opale. A priori, il se dirigeait vers les promenades autour de la Pearl River. Les promenades ... Summers allait effectivement voir quelqu'un. Il devait s'agir d'un rendez-vous. Sûrement ses commanditaires. Il me fallait redoubler de prudence. Je m'engageai à la suite des quelques passagers qui entraient dans le tramway et m'assit en face de celui que je suivais si discrètement depuis avant. S'il se doutait qu'on le suivait, ses soupçons sur la personne qui l'espionnait se porteraient sur les gens cherchant volontiers à ne pas se montrer. En me montrant ainsi, je doutais sincèrement qu'il puisse me voir comme un espion. J'étais bien plus malin et retors que lui, et je n'avais pas eu le moindre mal à le prendre en filature. Si c'était effectivement un espion, c'était un débutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Dim 24 Avr - 3:25

Le tram s'arrêta prêts des promenades pour laisser un flot de passagers sortir. Summers débarqua avec eux et une voix sonore annonça qu'il était maintenant 17h. Il y avait peu de monde à cette heure, il faut dire que la plupart se préparaient à partir pour rejoindre leurs familles en banlieu. Quelques personnes se promenaient ici et là, certains promenait un chien à la discipline impecable, d'autre discutant avec un compagnon. Mais il y avait davantage de gens durant la journée que lorsque celle-ci se terminait. Il fallait préciser que le centre-ville se vidait carrément durant la nuit, dû au fait qu'il n'y avait aucune habitation résidentielle...uniquement des bureaux d'entreprises, des banques ou des bâtiments publiques. L'activité nocturne se déroulait généralement dans la vieille-ville et dans le district de Milicent Hill. Summers n'alla pas très loin. Il s'arrêta près de la rembarde qui séparait les promenades de la rivière, puis il regarda sa montre bracelet holographique. Apparemment, il attendait quelqu'un, et celui-ci n'allait pas tarder à arriver.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Dim 24 Avr - 4:37

Le train s'arrêta. Une voix informatisée annonça qu'il était 17h. Cela faisait donc 1h30 que ma mission avait commencé. Summers et les autres passagers sortirent. Je fis de même. Celui que je suivais n'avait pas semblé émettre de soupçon durant le trajet en tramway magnétique. Tout semblait parfaitement se dérouler. Il s'arrêta près de la rembarde qui séparait la rivière et le sentier qu'empruntaient les promeneurs et regarda sa montre. Il attendait quelqu'un, en effet. Selon toute possibilité, certainement la personne qui lui avait remise la mission. Je passai devant lui et alla quelques mètres plus loin. Observant la Pearl River, un des joyaux fluviaux d'Opale, je sortis une cigarette et l'allumai. Le soleil allait se coucher d'ici quelques heures. Je me demandais combien de temps celui qu'attendait Summers mettrait pour venir, et ma foi, de qui il pouvait s'agir, même si je doutais le connaître. Les réseaux d'espions sont très discrets et méconnus, même pour des agents membres du FSD depuis des années et ayant débusqué de nombreux espions. Je jetai un bref coup d'œil à mon suspect et constatai qu'il attendait toujours avec une impatience presque palpable. Mon regard dériva sur les alentours. Aucun doute sur pourquoi on appelait cet endroit "Les promenades de la Pearl River", le coin étant très joli et ayant de la verdure. C'était dépaysant, au milieu de tous ces édifices gigantesques qui se dressaient tels des monolithes sur la surface d'Opale. Peu de monde cependant se promenait. Recrachant un peu de fumée, je me retournai vers la rivière, attendant tout comme Summers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mar 26 Avr - 4:02

Blake n'entendit pas l'homme passé derrière lui d'un pas calme. Celui-ci le dépassa, il avait une démarche décontracté et il portait un veston cravate comme tout homme d'affaire présent à cette heure dans le centre-ville de la capitale. Summers lui jeta un coup d'oeil, puis il retourna à la contemplation de la Pearl River. Blake pu remarqué qu'il n'y avait presque plus personne et seul un couple s'éloignait au loin. Du coin de l'oeil, Blake vit un tramway qui s'approchait, à quelques dizaines de mètres des promenades. Or, lorsque l'homme en veston cravatte passa derrière Summers, Blake vit quelque chose briller et l'homme se colla au dos de Summers. Celui-ci se figea, son visage se crispa et il ne bougea plus, comme si il était devenu une statue, ses yeux exorbité affichait la surprise. L'homme poussa Summers par dessus la rembarde et celui-ci tomba à l'eau. Tout ceci c'était déroulé en 3 secondes et l'homme se mit alors à courir pour atteindre le tramway qui venait de s'arrêter. Sans regarder si quelqu'un le suivait il s'y engoufra.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mar 26 Avr - 5:28

Je terminais ma cigarette en constatant que presque personne n'était présent quand je vis un homme habillé comme un homme d'affaires s'approcher discrètement de Summers qui se perdait dans sa contemplation de la Pearl River. L'homme s'approcha, quelque chose de brillant attira mon attention et Summers se figea, crispé. Je n'avais pas besoin d'en voir davantage. L'inconnu poussa celui sur lequel j'enquêtais par-dessus la rambarde et son corps tomba dans l'eau. Hébété par la surprise, j'en laissai tomber ma cigarette sur le sol. Valentin Summers, 38 ans, cadre chez la FoxWeapons Industries et soupçonné d'espionnage industriel, venait d'être tué sous mes yeux. L'homme en veston cravate n'était pas un homme d'affaires. C'était un déguisement. Un espion, tout comme moi. J'ignorais tout de ses raisons pour se débarrasser de Summers, mais quelque chose me disait que si je venais à les apprendre elles ne me plairaient pas. Par réflexe, je mis la main dans ma poche et m'apprêta à dégainer mon arme. Après une courte réflexion, je renonçai à mon action. Il y avait peu de monde, mais tuer cet homme ne me servirait à rien. Je devais le suivre à son tour et en apprendre plus. Quelque chose m'échappait. L'homme courut alors vers un tramway que j'avais vu arriver peu de temps auparavant. Mon rival avait le sens du timing et semblait excessivement plus doué que feu Valentin Summers. Ça ne serait pas mince affaire, d'autant plus que le seul signe distinctif que je retins de ma très brève observation était que mon homme était habillé comme un homme d'affaires. Je me précipitai à sa suite à l'intérieur du tramway, espérant ne pas croiser d'autres personnes habillées en veston cravate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Ven 29 Avr - 2:45

Le tramway s'arrêta sur la 42eme avenue pour laisser sortir un flot de passager. Les deux hommes se faisait face, l'autre semblait ne pas avoir remarqué Blake. Or, dès que tout les passagers qui désirait sortir quittèrent le tramway, l'homme s'élança vers la sortie, bousculant une dame qui s'apprêtait à entrer. Il eut juste le temps d'atteindre l'extérieur avant qu'une foule de personne commença à pénétrer à l'intérieur du tramway, laissant Blake coincé dans le tram pendant quelques temps.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Ven 29 Avr - 16:47

J'avais utilisé la même tactique que précédemment face à Summers. Je m'étais assis face à celui que je suivais. Le tramway était bondé de monde mais heureusement pour moi, il n'y avait qu'un homme habillé en veston cravate. Je songeais à ma chance d'avoir pu assister à tous les évènements : si je n'avais pas suivi Summers je n'aurais pas pu arriver dans ma situation actuelle et il aurait été impossible de retrouver la trace de cet homme mystérieux. Il me fallait maintenant découvrir quelles étaient ses intentions et à quoi rimait l'assassinat de Valentin Summers, qui n'était pourtant qu'un espion de pacotille. Le tramway s'arrêta. L'homme en face de moi s'élança à toute allure vers la sortie. Il n'avait pourtant laissé ressentir aucune trace d'une telle agitation lors du trajet ... Impossible ! Il aurait vu à travers mon jeu et deviné que je le suivais ?! Je n'avais pas le temps de me poser de telles questions. Je courais à sa poursuite, bousculant les hordes de passagers qui freinaient mon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mer 4 Mai - 1:48

L'homme courut sur la voie piétone, bousculant quelques personnes au passage, ainsi qu'un robot publicitaire qui s'écrasa au sol dans un fracas épouventable. Mais il rencontra subitement une foule de personne qui sortait d'un tramway. Le mur humain l'empêchait d'avancer Blake allait arriver d'une minute à l'autre. C'est pourquoi, il sortit un pistolet Tz de son veston et tira un coup de feu dans les airs. La foule se dispersa en criant et l'homme poursuivit son chemin pour disparaître ensuite dans une ruelle. Contrairement au 21ème siècle, les ruelles des villes Jadéenne du 28ème siècle étaient généralement propre et bien entretenu. La plupart du temps, quelques droides s'occupait à ramasser les conteneur métallique antigravité qui acceuillait les déchet non-organique et non recyclanbe rejeté par les immeubles aux alentours., ou bien inspectaient les entrés des bouches d'aération automatique qui donnait généralement dans ces ruelles.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mer 4 Mai - 3:45

L'homme que je poursuivais continuait à courir sans s'arrêter afin de me semer. Une marée humaine sortant d'un tramway lui bloqua le passage tandis que je m'approchais de plus en plus. Visiblement excédé, il sortit alors son pistolet et tira en l'air, ce qui eut pour effet de disperser la foule et de lui permettre de continuer sa folle course. Fait étonnant, j'avais pu voir que son pistolet était du même modèle que le mien : un pistolet Tz. Cela prouvait que mon adversaire était bien équipé et qu'il serait infiniment plus coriace que Summers. Il m'avait très certainement repéré puisqu'il n'avait pas hésité à tirer en l'air afin de m'échapper. Il continua sa course et s'engouffra dans une ruelle étroite. Je m'y engageai également. Le chemin était dégagé et rien n'obstruait nos mouvements. Il y avait quelques droïdes mais ils ne se trouvaient pas sur mon chemin et ne servaient qu'à des tâches abandonnées depuis longtemps par les humains et ingratement reléguées aux robots. Ceux-ci étaient primaires et simplement conçus pour effectuer leur tâche, ils ne disposaient d'aucun système d'alarme ou de quoi que ce soit de similaire. J'ignorais où mon ennemi cherchait à aller et ce qu'il me réservait, mais je me préparai à toute éventualité. Ces ruelles seraient parfaites pour un meurtre et s'il était décidé à me tuer à l'abri du regard de la foule, il ne tarderait pas à essayer de m'arrêter. Je sortais mon propre pistolet Tz en essayant de perdre le moins de temps possible. S'il s'apprêtait à faire volte-face pour m'abattre, je devrais riposter, au risque de le tuer. Je ne souhaitais pas sa mort, car je sentais qu'il détenait de précieuses informations. Je continuai à courir et m'arrêta lorsque je jugeais la distance suffisante. Je brandis rapidement mon pistolet et visai ses jambes en analysant ses mouvements et sa vitesse de manière approximative. Lorsque je jugeai l'angle parfait, je tirai. Tout se passa en quelques secondes seulement et j'avais conservé une distance appréciable supposée suffisante pour continuer à le poursuivre si par malheur le tir ne l'avait pas touché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mer 4 Mai - 10:47

L'homme avait fait volte-face au même moment mais le tir (je sais même pas si ton Tz à des balles ou des lasers, tu me le précisera) le blessa à la jambe droite. Et tomba à la renverse et il s'écrasa sur un droide d'entretient apparemment un modèle Solarien d'une vingtaine d'année. Le droide poussa quelques bip sonnores et bruits mécaniques avant de se désactiver. L'on pouvait voir qu'une tâche sombre se formait autour de lui, apparemment du liquide provenant de son système hydraulique d'entretient. Or, une autre tâche sombre se formait tout près, celui de l'homme et sa jambe blessé, le tir n'avait pas touché d'artère principale, mais l'homme saignait abondamment. Toutefois, il n'avait pas lâché son arme et il l'a pointa vers Blake. Au même moment, les deux hommes entendirent au loin lees sirènes de police approcher. L'homme baissa son arme, regarda sa jambe blessé et se tira une balle dans la tête, sans hésitation, sous le yeux médusé de Blake qui avait maintenant devant une énorme flaque de sang provenant du crâne à moitié éclaté de l'homme. Il c'était tiré dans la tête sans aucune hésitation, c'était particulièrement perturbant. Il savait certainement qu'avec sa blessure à la jambe, la présence de Blake qu'il l'avait mit en joue et la police qui arriverait bientôt sur les lieux dans quelques minutes, il n'avait aucune chance de s'enfuir. Deux morts en l'espace d'une demie-heure...c'était hallucinant...sans compter que celà ne l'avançait guère dans son enquête. Sauf si le macchabée avait laisser derrière lui une identité ou quelques informations utiles.

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Blake
Adepte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Mer 4 Mai - 15:35

L'homme avait fait volte-face pour m'abattre au moment où mon tir partit. Heureusement, la balle lui transperça la jambe droite et il chancela en entraînant un droïde dans sa chute. Le sang coulait abondamment de la plaie et j'avais certainement causé une hémorragie. Il était bon de voir que je n'avais pas perdu la main et que mon pistolet Tz était fiable. Finalement, je m'étais montré supérieur à cet homme. Il brandit son arme en ma direction mais sa blessure et la douleur l'empêchaient de viser correctement et sa main décrivait des cercles grossiers. Il n'avait aucune chance de me toucher. Je m'approchais de lui, quand les sirènes de la police brisèrent le silence créé par l'affrontement. Les flics allaient arriver. Mon adversaire s'en rendait compte aussi et, ne pouvant pas s'enfuir, n'hésita pas une seconde : il colla son pistolet contre sa tempe et appuya sur la détente. Son crâne fut littéralement pulvérisé par la puissance de la balle, ce qui confirmait que le modèle de mon pistolet était loin d'être désuet. Mais loin de ce genre de considérations, j'avais un homme mort devant moi. Le deuxième en une demi-heure. Les flics se rapprochaient et je n'avais toujours aucune idée concernant cette affaire. Je me penchai sur le cadavre en fouillant toutes les poches afin de déceler une pièce d'identité (même si elle était très certainement falsifiée vu la qualification de l'homme) ou d'autres indices. J'estimais également nécessiter l'appui de la police dans cette affaire et aussi, plutôt que de m'enfuir, comme les SSJ faisaient partie du gouvernement jadéen, je me préparai à sortir ma carte d'agent du département de contre-espionnage ainsi qu'à raconter, pour une fois, ce qu'il s'était réellement passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   Sam 7 Mai - 3:24

Se que Blake trouva dans les poches de l'homme mystérieux était un objet particulier mais que Blake reconnaissait que trop bien. Une plaque en titane avec les insignes du FSD. Une image holographique apparut montrant le visage de l'homme et les quelques informations le concernant, ainsi que les authentifications officiels. L'homme que Blake poursuivait était un agent du FSD. Celui-ci avait tué une personne en plein centre d'Opale. Une personne sous enquête même du FSD, c'était incompréhensible, surtout que l'agent c'était suicidé. Comment il alait expliquer ceci aux policiers? au Directeur du FSD à Opale? L'enquête devenait de plus en plus compliqué. Des policiers entrèrent dans la ruelle, arme à la mains, ils regardèrent la plaque du FSD de Blake avant de s'occuper de l'homme au sol.

-Que c'est-il passé? demanda l'un des policiers.

La mort d'un agent du FSD relevait du FID, le Federal Investigation Department, se n'était pas le boulot du FSD d'enquêter sur des morts d'agents. Et puis, il c'était suicidé. L'identification de la balle à la jambe droite de la ''victime'' prouvait qu'il n'avait pas tuer cet homme, mais il l'avait uniquement blessé. Et puis, il y avait Summers dont le corps n'avait sûrement pas encore été découvert. Dans un cas comme celui-ci, le protocole prônait la suspension de l'enquête en cours et de coopérer avec le FID pour leur propre enquête.


_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ombre de la vérité [Albert Blake]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ombre de la vérité [Albert Blake]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]
» Le Londres de l'Ombre - se repérer
» Perte des points en dextérité après Up
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Présentation Mike Blake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Jadis :: Opale-
Sauter vers: