Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sec itur ad astra (suite 1)

Aller en bas 
AuteurMessage
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Sec itur ad astra (suite 1)   Mer 15 Juin - 0:24

Pergame était à 36 heures d’hyperespace en vitesse de croisière, moins de douze en cas d’urgence. Plus de la moitié du temps nécessaire était consacrée au franchissement de l’espace séparant la voie libre arkilienne à Pergame elle-même aussi eut-on le temps de briquer ce qui ne l’était pas déjà. Thorne réalisa d’ailleurs une paire exercices d’alerte particulièrement exigeants en terme de temps imparti. L’équipage était mort dans les deux cas quoique le second fut discutable. Le premier pour ne pas avoir pu prendre les postes de combat en sept minutes comme exigé, et la seconde fois parce que le second avait bricolé une situation face à laquelle il était presque impossible de survivre. La FFG 346 était cependant parvenue à vaincre trois astronefs équivalent frégates (deux destruction et une mise hors de combat condamnée à s’effondrer sur elle-même pour dégâts structurels irréversibles) avant de voir ses systèmes environnementaux succomber ainsi que ses hyperdrive et sa section communications.

Le Fort Drogounov était une base relativement spacieuse même si l’espace avait été rentabilisé au maximum. Tout semblait avoir été empilé ça et là sans logique apparente et il fallait s’y prendre à deux fois pour se rendre compte que les concepteurs de la base étaient parvenus à concilier les impératifs qu’étaient l’espace disponibles, les risques de mousson, le besoin en terme de capacité et l’impératif : caser quatre catapultes magnétiques TMC-Z800 et les gigantesques robots d’entretien de ces installations en plus d’une centrale électrique autonome (en l'occurrence une raffinerie de deutérium et une centrale adaptée, directement connectée çà l’océan, qui fournissait également une partie du sel marin de la base). La base était en mesure d’accueillir une flottille de trente-deux corvettes et trois frégates de classe Athéna. La moitié de la flottille no 39 était absente de la base en ce moment et patrouillait sur la voie libre. Le reste était pour l’instant à quai et quatre bâtiments avaient actuellement leurs moteurs à nu pour inspection, ils revenaient d’une patrouille animée par la poursuite d’une paire d’astronefs suspects qui avaient finis par échapper à la Navy au bout de trois jours de traque.

La Marine Pergamite accepta l’invitation de Franz et averti qu’une délégation de sept personnes comprenant notamment le vice-amiral Nabhith Zakiy, commandant des forces légères, le capitaine de frégate Vikranta Aadarsh, capitaine du “Akshay” (un rapide check up de la base de données du vaisseau indiqua l’Akshay était un escorteur d’origine alttorienne de classe Vilna qui avait été modernisé aux chantiers Spacetech pour tirer des missiles krypto-arkiliens et disposait d’une système de communications d’origine impériale) et le premier assistant du ministre de la Défense, Akroor Kaamil, le ministre étant actuellement en visite à Arkilia dans le cadre de la phase finale de la conclusion d’accords de défense visant à former une centaine de pilotes par l’Empire Krypto-Arkilien en raison de l’achat de chasseurs “ballons noir” d’origine bulkariote devant servir à bord du “Tejomay”, un croiseur porte astronefs sorti des chantiers Zul mais actuellement dans les chantiers de Kryptonn pour recevoir un équipement électronique (notamment de détection et de contrôle de chasse) performant ou en tout cas bien plus que celui de la version exportation ainsi que de subir un réaménagement de ses zones de vie et de fret, afin de pouvoir loger de futurs quartiers pour troupes de marine ainsi qu’une aménagements de sas propres à la manoeuvre de véhicules, de troupes, et d’astronefs légers de tous types.

Les échanges avec l’Etat-Major pergamite apprirent aussi à Franz que le capitaine Aadarsh et son Akshay seraient parties à l’exercice tactique projeté et serait également déployé dans le système Baal avec la FFG 346.


_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Sec itur ad astra (suite 1)   Mer 15 Juin - 18:49

Franz était sur la passerelle, le trajet c’était bien passé et aucun incident notable avait était remarqué par les ingénieurs et les pilotes. Quelques exercices avaient été donnés par Thorme, et l’équipage s’en était très bien sortit, bien mieux qu’il ne l’aurait pensé.

Franz regarda son PDA et prépara le message pour le Docteur Harvet, il avait demandé à l’amirauté Pergame l’autorisation de débarquer du matériel ainsi que des équipes médicales dans certain point de la planète. Néanmoins, et il fallait s’y attendre, sa demande fut rejeté.

Destinataire : Docteur Harvet
Objet : Demande de dépôt sur Pergame
Message :

Cher Docteur,

Je viens de recevoir la réponse à la demande que vous m’avez formulé hier lors du briefing, j’ai le regret de vous annoncer que cette requête à été refusée. Je comprend votre frustration mais je vous demande de rester sereine pour la suite de la mission.

Sincèrement
Capitaine Franz Scorzi

Franz n’aimait pas ça, d’autant plus qu’ils allaient recevoir une délégation Pergamite sous peu. Comment allait elle réagir ?Franz croisa les doigts espérant intérieurement qu’Harvet l’écouterait.

Il regarda autour de lui, il était près de 4heure du matin sur Arkilia, et il n’y avait que le personnel strictement nécessaire sur le pont, les autres étaient au repos, d’autant plus qu’ils avaient participé à deux exercices notables. D’ailleurs Franz tenait entre ses mains le rapport écrit relatant cet exercice, écrit par son second.

Il le parcoura, lisant tantôt en diagonale, tantôt sérieusement, il en retint que son équipage avait été bien encadré par les vétérans, que la motivation des jeunes sortis de l’écoles, comme eux même, avait permit de vaincre les deux simulations. Mais le Second rappela qu’il ne fallait pas les féliciter sous peine qu’ils se ramollissent un peu, ce qui , dans l’espace, signifiait la mort du vaisseau.

Une fois cela fait, il s’assoupit quelques instants, il n’avait pas dormit depuis deux jours et la fatigue commençait à se faire sentir sur lui….

Quelques jours plus tard.
Espace limitrophe de Pergame
Frégate FFG 346
14h01 heure locale

Franz marchait dans le couloir qui l’amenait à son bureau, la veille il avait reçut la délégation Pergame, il leur fit faire un tour de l’appareil, leur présenta les principaux membres de l’équipage… Puis après quelques heures de discussion il leur proposa d’assister à un exercice, simulation d’attaque surprise sur l’appareil. Dans le but de promouvoir la technologie Impériale ainsi que le savoir faire de ses marins…

L’exercice se déroula sans accro et l’équipage eut bientôt mis hors de combats les quatre astronef de type corvette qui avaient été simulé. La délégation fut impressionnée par l’exercice et notamment par le niveau de savoir faire des membres de l’équipage, il ne serrait pas étonnant qu’ils envoient encore plus de soldat se faire former sur les planètes impériales…

Puis ils retournèrent sur la planète pour déposer leurs invités et prendre un peu de repos sur la base de l’Empire, avant de repartir pour une véritable mission cette fois. Franz avait d’ailleurs passé une bonne partie de la nuit avec le Capitaine Aadarsh pour mettre au point le trajet de la patrouille et les dernières recommandations émises par les capitaines de corvette Impériale patrouillant dans la zone depuis des mois.

Finalement, à 3heure du matin heure locale, le Capitaine Pergamite quitta la base, et rejoignit son unité. Franz lui n’avait même pas réussit à atteindre son lit et s’était endormit dans le couloir juste devant sa porte. Il fut réveillé quelques heures plus tard par l’enseigne Elena Dran, celle ci l’avait conduit jusqu'à son lit pour qu’il puisse vraiment dormir.

En se rappelant cela il eu un petit sourire, il s’était ridiculisé devant une enseigne.. C’était vraiment ridicule à souhait.. Mais bon, c’était fait il n’aurait pas du s’endormir comme une loque devant sa porte aussi….

Franz regarda autour de lui, il venait d’arriver à son bureau, il récupéra sa casquette et ses dossiers et retourna sur le pont, pour la suite des opérations.

Au même instant, Zone de repos A-21

-« Tu crois qu’on va revoir quelqu’un de ses foutu Carcars ? J’ai un petit compte à régler avec eux… »

L’hommes qui venait de parler était l’officier Gord, tandis qu’il nettoyait son arme, il observait lieutenant Wood, commandant de la chasse de la frégate. Lui était tranquillement assit sur la table, en train de boire un café.

-« Franchement ? je pense que oui, car j’ai vraiment hâte de leur faire payer la disparition du All in Wait… » Dit il avec rage.

Le All In Wait était la frégate FFG 123 ou avait été affecté les deux hommes, la perte du vaisseau sur lequel ils avaient vécu pendant tant d’année, les avait marqués à vie. Tout ces marins qui avaient donnés leurs vies pour mettre fin au règne de la terreur orchestré par les Carcars.

Wood se leva et se dirigea vers l’une des plaques commémorative, ils les avaient installé lors de la mise en service de la FFG 346, le Capitaine Scorzi avait accepté cela, mais il n’était pas obligé de le faire. Des centaines de noms étaient présent sur ces plaques, rappelant à tous que le sacrifice ultime pourrait être à faire un jour…

Clac.

-« En tout cas je suis prêt à les accueillir… » dit Gord en rechargeant son arme, il en voulait et ce serrait utile en combat…

Quelques instants plus tard, infirmerie centrale.

Le docteur Harvet préparait ses affaires, l’infirmerie , pour le moment vide, était calme. Au fond d’elle elle savait que cela ne durerait pas éternellement, elle devrait encore se battre pour sauver des vies, elle et tous ses collègues hommes et femmes de l’infirmerie.

L’infirmerie était totalement opérationnelle, comprenant tout ce dont un hôpital classique pouvait rêver, de la simple table d’opération au scanner dernier crie, tout y était pour pouvoir sauver des vies.

Elle prit cinq minutes pour s’asseoir à son bureau, mettant de côté les dossiers médicaux des membres de l’équipage, elle regarda son élève qui travaillait. Elena était en train de ranger toutes les seringues qu’ils avaient récupérés sur la base de Pergame, cela leur serrait utile pour la suite des opérations, tout le monde le savait.

L’infirmerie était placé au centre du bâtiment, mais le navire possédait une infirmerie secondaire à l’arrière de la frégate. Sous la responsabilité du Docteur Niver, docteur d’une cinquantaine d’année, proche de la retraite, cette infirmerie servira à s’occuper des blesser des zones environnantes.

-« Elena ? Peux tu venir un instant je te prie ? »


H-60, 16h heure locale
Zone de maintenance C-455

« Putain, mais vous allez vous taire oui ? »

L’homme qui venait d’hurler de la sorte était le sous lieutenant Alk, responsable de la maintenance sur la FFG 346. Il était en train de travailler sur un terminal informatique de sécurité des pressions et des gaz et devait donc rester extrêmement concentré pour mener à bien sa mission.

-« on se bouge les gars, il nous reste une heure pour finir les révisions avant le départ en mission, sa ne vous plairez pas de vous trouver dépressurisé et éjecté dans l’espace parce que vous avez été trop con pour tout vérifier ? »

Non mais sans blague, ces gens n’avaient aucun talent et ils s’occupaient de choses aussi sensible que cela… Il faudrait en parler au capitaine, mais, ce militaire ne sera pas d’accord avec ses propositions.

*foutue militaire …. *

Puis il se relança dans ses manipulations laissant sa rage s’évacuer en même temps que la pression des moteurs….

H-5, 16h55 heure locale
Passerelle




Destinateur : Solaria
Objet : Aucun
Message :

Cher frère,

J’ai bien reçut ton colis, encore merci. Tu as le bonjour d’Henry. Bonne chance pour ta première mission, je suis de tout cœur avec toi. Je vais rejoindre mes cours, aujourd'hui on reçoit la visite d'un membre important. Va savoir qui sa peut être...

Papa et Maman aurait été fier de toi Grand frère, tout comme je le suis actuellement. Si tu as besoin de quoi que ce soit surtout n’hésite pas, je suis là pour toi, surtout après tout ce que tu as fais pour moi….

Gros bisou D’Arkilia, tu me manques

Ta sœur…


Franz leva les yeux et rangea sa tablette, il était content que sa sœur aille bien, surtout que cet homme, cet Henry était un type bien, et le petit ami de sa sœur depuis près de quatre mois, il devait encore le rencontrer dès sa mission finie.

Il leva ses yeux vers son second qui attendait les ordres en regardant sa montre, il paraissait stresser à l’idée de sa première mission. A vrai dire ils devaient tous l’être, surtout Franz, mais il ne devait rien laisser transcrire.

-« Tu es prêt Albert ? » fit le capitaine avec une pointe d’amusement
-« Comme toujours Franz….. Comme toujours… »

Le capitaine et son second se tenait devait la vitre du pont, droit comme des I, leurs uniformes en parfait état, et leurs casquettes visées sur la tête, car c’était ça aussi un officier de l’Empire.
Un petit ding retentit sur le pont et en regardant de près on pouvait voir que le vaisseau Pergamite s’était mis en route, Franz se retourna vers les membres de l’équipage.

-« Machine avant toute, mise en route des moteurs, suivez de près le navire Pergamite… »

Et c’est alors que commença la première mission de la frégate FFG 346, sortit des chantiers spatiaux il n’y a pas un mois et déjà lancé dans une patrouille contre les pirates et les esclavagistes. L’Empire et l’Alliance prenaient leur travail et leur position diplomatique au sérieux….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Sec itur ad astra (suite 1)   Dim 19 Juin - 14:22

Étrangement personne ne fut au courant de l’épisode où le capitaine s’était endormi debout dans une coursive. Ou en tout cas rien ne permit de penser que le chose s’était ébruitée.

Elena Dran fut presque immédiatement disponible mais le combat ne serait pas pour tout de suite.

suite


_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sec itur ad astra (suite 1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sec itur ad astra (suite 1)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CLAUDIA RUFIA ? Macte animo, generose puer ! Sic itur ad astra ...
» CLAUDIA RUFIA ? Sic itur ad astra ...
» sic itur ad astra.
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Ad Astra, Per Aspera

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Pergame-
Sauter vers: