Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Opération Tigre Bleu, système Baal

Aller en bas 
AuteurMessage
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Opération Tigre Bleu, système Baal   Dim 19 Juin - 14:22

Opération Tigre bleu, système Baal, 1341 heures

Cela faisait deux jours que les quatre astronefs quadrillaient le secteur sous propulsion classique. La FFG 346 avait reçut l’appui de deux corvettes de la 39ième flottille et l’escorteur pergamite avait déjà pu contrôler deux astronefs, deux miniers, la FFG 346 avait pu inspecter un astronef cargo indépendant.

La patrouille était donc composée de deux frégates et de deux corvettes. Le pergamite avait prit place assez près de la ceinture avec les deux corvettes et patrouillait en ce sens. La FFG 346 avec ses capteurs plus puissants et sa vitesse de pointe supérieure occupait une position d’interception envers le champs de débris et le reste du système.

Tout le monde à bord avait revêtu sa combinaisons spatiale souple, antiradiation et disposant de plaques antichoc cousues dans la tenue. Des casiers contenant le reste de la tenue de combat proprement dite étaient à portée de main des postes de combat, ainsi que les casques à semi-subduction se repliant sur l’arrière de la tête. Les pistolets de service étaient de rigueur et les fusils étaient proches des postes de combat, rangés avec les combinaisons spatiales blindées. Les SSA quant à eux n’attendaient qu’un signal (à savoir le bugle ordonnant la prise des postes de combat) pour sauter dans leurs tenues type 10 et de saisir de leurs armes. Sur le pont d’envol, les pilotes discutaient ensemble dans la soute du transbordeur du bord, le second ayant instauré un “no fly day” afin de laisser souffler les machines et mécanos qui étaient eux particulièrement occupés à la réparation de deux robots d’entretien et d’une des navettes Tl 84 qui connaissait un problème de synchronisation de ses huit répulseurs. En dehors de cela tout allait bien et les équipes de mécano au repos étaient occupées à bâtir une maquette de quarante centimètres de long d’une pentarême d’origine unionnienne, d’autres potassaient des manuels techniques ou lisaient l’un ou l’autre roman.

Les capteurs n’affichaient rien ou presque. Beaucoup de débris, une petite station de traitement isolée mais solidement défendue par des pergamites entreprenants et peu amène envers tout ce qui ne se présentait pas avec une balise pergamite ou alliée de l’Union républicaine. Un vaisseau minier qui avait achevé sa campagne était en train de quitter la ceinture et s’était annoncé à la corvette 39-24, il se trouvait à la limite des capteurs de la FFG 346 mais la corvette le suivait encore sur ses détecteurs.

La monotonie de la patrouille fut rompue par un signal des sondeurs passifs de la frégate. Quelqu’un venait d’entrer dans le système. La section tactique du lieutenant Muinnen qui assumait, comme à bord de tous les astronefs de la Navy la veille radar, tenta immédiatement d’accrocher le nouvel arrivant. Il s’agissait d’un ferry transportant des passagers et des marchandises, un astronef de classe Jum IV, un vaisseau d’origin alganne, son transpondeur était coupé. Une quinzaine de minutes s’écoulèrent et l’enseigne Al Moussaf, suivant le ferry, put obtenir des informations supplémentaires, l’astronef était touché et avait essuyé des tirs, apparemment au niveau de sa soute à bagages, il vomissait de l’air mais au regard de la taille de l’astronef (il jaugeait davantage que la FFG 346), les pertes n’étaient pas catastrophiques. Le vaisseau n’émettait pas mais filait à toute vitesse, toutes sécurités déverrouillées au regard des émissions, les moniteurs d’Al Moussaf indiquaient que les impulseurs du ferry étaient à ce régime depuis un petit temps et que la marge s’affaiblissait de plus en plus.

Muinnen cherchait à déterminer à distance si la section communication du ferry avait été détruite mais surtout qu’est-ce qui était précisément arrivé au vaisseau. Le lieutenant se tourna vers Franz et ouvrit la bouche lorsque le détecteur capta deux nouvelles entrées dans le système, dans le sillage du Jum IV. Il s’agissait de deux unités. Un cargo IM-8 trader d’origine érikeanne et cargo moyen de classe Trenton. Ils fonçaient également à toute vitesse mais eux ne se faisaient pas discrets pour un sou. Albert afficha la situation sur l’hologramme principal qui envahit la pièce. Il était actuellement impossible de déterminer l’efficacité réelle des sondeurs des deux poursuivants mais la puissance des détecteurs de l’IM-8 laissaient clairement entendre qu’il disposait d’un système électronique de qualité militaire, sans pour autant être au top. Les deux poursuivants étaient mieux motorisés que leur proie et commencèrent à le rattraper, l’IM-8 poussait au maximum et était en train de remonter le ferry, ce dernier tirait à la limite de la portée pratique de ses missiles bas de gamme, pour la plus grande joie de l’équipage des présumés pirates.

La corvette 39-24, plus éloignée, ne recevait pas tout de l’échange mais elle avait apparemment captée quelque chose sur ses scanners passifs : un message du capitaine de corvette Rossi parvint au lieutenant Duromolov, de la section communication. Rossi demandait si les nouveaux entrants du systèmes représentaient une menace et s’il fallait prendre les postes de combat.

Albert regarda son ami en catimini et s’approcha discrètement, il le fit si bien que Scorzi ne remarqua pas sa présence avant qu'il ne parle.

-À vue de nez et vu comment ils scannent comme des sauvages, ils vont nous repérer dans une dizaine de minutes sur leurs sondeurs actifs, l’IM-8 en tout cas, mais nous ne serons pas à portée de tir avant vingt minutes et même avec ça, il faudra au moins en compter cinq de plus pour nous permettre un coup sûr ne pulvérisant pas le ferry par la même occasion et nous n'avons aucune idée de l'armement des deux présumés pirates. Le trenton aura accroché le traqué avant ça et si les moteurs du ferry lâchent... Par contre la signature de la corvette est plus faible, ils ne devraient pas l’avoir sur leurs écrans si nous lui donnons les bons ordres.

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar


Dernière édition par Alexandre Orlov le Jeu 23 Juin - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Mer 22 Juin - 21:36

Lorsque son ami lui expliqua la situation Franz était déjà en train de concevoir un plan de combat pour mettre hors d’usage le plus rapide des deux poursuivants. L’hologramme principal mettait en avant les distances séparant les trois appareil. Il ne fallait pas être un génie pour se rendre compte que la position du ferry était pour le moins inconfortable. Son équipage se défendait tant bien que mal en faisant tirer des défenses de qualité plus que douteuse. Mais en même temps on ne pouvait pas leur reprocher de ne pas avoir installer des CAM sur leur vaisseau.

Quelques secondes avant l’enseigne Rossi de la corvette 39-24 était entré en communication avec eux pour avoir des détails sur les nouveaux entrants, et s’il fallait par la même, mettre le navire en position de bataille.

Un plan naissait dans l’esprit de Franz, il avait la responsabilité des quatre navires ainsi que la protection de tout vaisseau en difficulté dans ce secteur, tel que le ferry. Aussi n’attendit il pas un instant de plus.

« Mettez moi en relation avec les capitaines des trois autres vaisseaux, priorité Un » Dit il en se rapprochant encore un peu de l’hologramme central.

Le lieutenant responsable des communication respecta l’ordre de son capitaine et peu de temps après l’on pu apercevoir trois silhouettes de plus sur le pont. Les transmissions par hologramme était très pratique, surtout cette partie « entretien »

« Messieurs, il y a une quinzaine de minutes nous avons repéré un appareil civil endommagé, il s’agissait d’un ferry de classe Jum IV originaire d’Alganne. Son système de communication étant endommagé nous n’avons pas pu entrer en communication avec le dit vaisseau.

Quelques instant après deux nouveaux signaux sont apparu, une IM-8 Erikeain ainsi qu’un cargo de classe Trenton. Ses deux dernier semblaient poursuivre le premier. Le ferry est actuellement en train de se défendre en faisant tirer ses défenses, qui bien que sommaire ont pu les retenir un petit instant mais il semble sous le point de tomber sous les coups de ses assaillants. »


Les trois capitaines étaient en train de noter dans leurs esprits toutes ces données, attendant les ordres de Franz, ils se tenaient prêt à tout pour sauver ce ferry. Mais il fallait penser à tout…

« Nous devons envisager le fait que cela puisse être un piège, aussi nous allons réduire au maximum nos signatures en diminuants nos activités électronique et de communication, laissant juste les systèmes de combat ainsi que les systèmes de survie.

Capitaine Al Yesy, votre corvette étant la plus proche des poursuivants je vous demande de les retarder de la manière suivante. »


Le dit capitaine se tenait prêt à donner ses ordres tandis que les deux autres donnaient déjà les leur pour passer en mode bataille et préparer les soldats à toutes interventions et attaque possible.

« En suivant votre trajectoire actuelle vous arriverez sur le flanc des pirates présumés, je ne vous demande pas d’entrer en contact avec eux. Vous allez devoir anéantir leurs moyens de déplacement, en tirant au CAM sur leurs réacteurs. Visez principalement le Classe Trenton qui semble être le plus rapide. Vous ferez au maximum deux passages, pas plus. Une fois cela accomplit vous nous l’indiquerez par communication, ce qui nous permettra de passer à l’attaque. Une fois cela vous vous retirerez du combat et surveillerez les alentours du vaisseau endommagé et le protégerez. Garder à l’esprit qu’ils peuvent être des pirates. Bonne chance Capitaine. »

« Il en sera fait ainsi Capitaine. »

Al Yesy salua et il coupa sa transmission, mettant en place la stratégie de bataille établit par Franz. Les deux autres étaient en trains de donner leurs ordres à leurs équipages respectif. Franz regarda Albert et lui fit signe de lui donner les dernières informations concernant la course poursuite.

« Le ferry continue d’avancer, ses réacteurs n’ont pas encore laché mais cela ne saurait tarder. Il faut faire vite car les pirates sont en train de se rapprocher. La Corvette 39-24 est passé à sa vitesse maximale et l’on commence à avoir du mal à la repéré tant ils ont diminuer leurs émissions. Il ne devrait pas être capable de la repéré. »

Puis Albert alla vers le lieutenant responsable de la veille radar et mis à jour l’hologramme. Franz se retourna vers les deux autres capitaines.

« Quand à nous nous allons augmenter notre vitesse, aucune communication, une fois le signal transmit par le capitaine Al Yesy, l’on passe en vitesse maximale et ont fonce le plus rapidement possible sur l’ennemi. Priorité de tir sur les systèmes offensif et de communication des deux vaisseaux.

Une fois les deux hors de combat je lancerai mes SSA sur le ferry, pour remettre en marche leur système de communication et pour savoir ou ils en sont de leur dommage.

Gardez à l’esprit que cela est peut être un piége. En avant messieurs ! »


Et la communication coupa, Franz se retourna vers Albert qui était déjà sur le système de communication interne du vaisseau. Il n’attendait que les ordres de son capitaine. Ordre que celui ci lui donna. Il lança une commande sur son terminal et une alarme rouge et sonore retentit dans tout le vaisseau.

« Vaisseaux ennemis repérés tout le monde à son poste, ceci n’est pas un exercice, je répète ceci n’est pas un exercice. Tout le personnel aux postes de combats !!!! »

Quelques instants plus tard le vaisseau était fin prêt pour le combat, les SSA, même s’ils n’allaient pas participer au combat, était armé et prêt à entrer dans le ferry fuyant. Intérieurement Gord espérait que ce ferry était plein de pirate tant il avait envie d’en découdre avec les Carcars.

Il les regarda ses hommes, eux aussi en voulaient, il avait hâte de se farcir du Carcar, ces soldats étaient tous un peu fou, mais une chose était sur, ils aimaient tous leur métier. Et le Cerbère les mèneraient à la victoire….

* Comment allez vous gérer cette mission… Capitaine…. * pensa t’il, il avait toujours des doutes sur les compétences du jeune officier, et ce combat lui permettrait d’avoir ses réponses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Jeu 23 Juin - 19:39

HJ : Mea Culpa, j’ai confondu deux grades, Rossi est capitaine de corvette et c’est lui le plus proche.

Le capitaine Rossi coupa toutes ses émissions superflues et lança ses répulseurs au maximum puis les coupa peu de temps après et réduit la puissance de ses générateurs d’énergie au maximum, le chauffage fut également coupé et la corvette se laissa dériver, prête à repartir à pleine puissance dès qu’il le faudrait. Rossi s’était placé de manière à ce que l’IM-8 ne puisse “se cacher” devant le ferry, il n’avait aucune chance, normalement.

Le temps que l’embuscade se mette en place, IM-8 a déjà rattrapé le ferry (qui a épuisé ses munitions). Une paire de navettes de classe Phénix se détachèrent du cargo érikean et filèrent en direction d’un sas. Une douzaine de pirates (estimation de l’officier tactique) étaient en train de monter une tête de pont, l’IM-8 se prépara à s’arrimer au ferry lorsque ses capteurs détectèrent la corvette 39-24 du capitaine Rossi qui avait déjà anticipé la manoeuvre. Rossi fit monter sa centrale en puissance en utilisant les dispositifs d’urgence comme il l’avait prévu et fit pivoter la tourelle de 215 millimètres. Deux obus filèrent en l’espace de deux secondes et demi. Le premier pulvérisa le bouclier du cargo érikean tandis que le second frappait une partie des moteurs, le privant d’une moitié de propulsion. Le pilote de l’IM-8 réagit rapidement et se rapprocha instantanément de sa proie tandis que ses artilleurs ouvraient le feu, il était fichu et le savait mais se rendre semblait impossible aux yeux du commandant pirate. La corvette tira un troisième coup qui endommagea encore plus les moteurs à impulsion déjà endommagés, l’IM-8 était en train d’effectuer un arrimage d’urgence au ferry.

Le cargo trenton réagit immédiatement à l’attaque du capitaine Rossi. Il était légèrement en arrière du ferry cible et son capitaine fit trois choses. La première fut de tirer un objet, probablement un robot de reconnaissance, dans la direction générale de la FFG 346. La chose était assez surprenante, en général les pirates, même s’ils avaient les moyens d’embarquer des robots civils ou paramilitaires, s’en dispensaient pour des raisons de rentabilité. La seconde chose que fit le cargo Trenton fut de passer à l’attaque...

Le cargo vira sur tribord, gîtant sur le côté et passa sous le ferry afin d’engager la corvette, ce qu’il fit de biais, usant de ses pièces de poursuite et de canons lasers en sabord. La passe fut brève mais violente. Rossi riposta avec son CAM qui ramena le bouclier de son adversaire à 1% de sa puissance tandis que la corvette laissa près de 80% de son bouclier. Le cargo fuyait et laissa l’IM-8 à la merci des militaires. Il filait dans la direction opposée à celle de la corvette et se servait du ferry comme protection contre tout astronef provenant de son autre flanc, en l'occurrence la FFG 346, qui avait été repérée...

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Sam 25 Juin - 14:21

Franz attendait, l'impatiente se faisait sentir dans la salle de contrôle, les soldats regardaient leurs terminaux, tapaient des commandes. Tous gardaient un œil sur l'Hologramme principal, en effet l'on pouvait voir le combat entre la corvette 39-24 et les deux pirates. Plusieurs longues minutes après le capitaine Rossi et non pas Al Yesy en effet Franz s'était trompé dans les noms, apparut en hologramme.

« Capitaine, deux navettes ont quittées le IM-8 pirates et ont débarquées sur le ferry, le vaisseau en lui même et très endommagé et je pense pourvoir les éliminer. Le deuxième vaisseau s'est mit sur le flanc du ferry, pour éviter un tir de votre part.

De plus un objet inconnu à été lancé dans votre direction et je vous propose de rester prudent.
Quels sont les ordres. »


« Achever le IM-8, nous allons nous occuper des pirates sur le ferry rapidement avant une prise d'otage. Mes brigades mobiles s'en occuperont. Je vais envoyer la deuxième frégate du Capitaine AL Yessey, d’ailleurs désolé de mettre trompé tout à l'heure.

Pour la suite et si vous éliminez rapidement le IM-8, je vous demande de prendre en chasse le trenton. Mais faite bien attention, ne vous éloignez pas, l'important est de protéger les civils.

Je vous remercie capitaine. »


« Il en sera fait ainsi Monsieur »

Puis l'hologramme disparut, Franz se retourna vers son ami, qui avant même d'avoir reçut l'ordre avait déjà donné l'ordre de partir à la chasse du deuxième vaisseau. Ce dernier c'était mit de flanc au ferry pour empêcher tout tir à son encontre. IL fallait donc faire vite si l'on voulait l'abattre...

Au même instant les SSA attendaient dans la zone d'embarquement leurs ordres de mission, ils étaient tous prêt à combattre une fois de plus les pirates Carcars ou autres. L'officier Gord vérifiait une nouvelle fois son armement quand son communicateur sonna.

« Gord, montez dans les navettes nous allons vous lacher sur le ferry, votre mission est de sécuriser le vaisseau. D'après la corvette 39-24 il y aurait une douzaine de pirates à bord. »

Gord était content, il allait enfin pouvoir casser des guelles...

« Une dernière chose, essayer de m'en ramener un ou deux en vie s'il vous plait. »

« On va essayer capt'ain »

Il mit fin à la communication, et il donna ses ordres, tout le monde entra dans les navettes tandis que les pilotes de chasseurs et de navette montaient à bord de leur appareil. Une fois à l'intérieur, les soldat mirent les derniers éléments de leurs armures et écoutèrent leur officier.

« Bon les ptits gars, on va boter le cul à des pirates, ils ne sont pas des masses mais tant pis, ils payeront pour les autres. Une chose, le capitaine en veux quelque un en vie, donc on essaye, et j'insiste bien sur ce mot, de pas trop amocher deux ou trois de ses ptits con. Merci. Et on se bouge le cul!!! »
Puis il se rassit, il n'aimait pas faire des prisonniers, mais peut être qu'il faudrait les faire parler, et là le capitaine ferait certainement appel à lui...
Les SSA allaient donc entrer dans la bataille tandis que les marins donnaient le coup de grâce au vaisseau dejà bien endommagé et se mettaient en chasse du second.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Sam 25 Juin - 16:13

Rossi abandonna la poursuite du Trenton et s’approcha de l’IM-8, il avait une équipe d’une douzaine de matelots armés prêts à intervenir si nécessaire. La corvette ouvrit de nouveau le feu mais cette fois-ci avec ses canons de 40mm à tir ultra rapide. Plus question de tirer au 250 si près du ferry. L’explosion de l’IM-8 transformerait la carlingue du civil en passoire et les gens dedans subiraient décompression sur décompression. C’était une duel d’armes légères mais à ce petit jeu le capitaine de corvette disposait d’un véritable vaisseau militaire, pas d’un cargo armé sous blindé. Lorsque son équipe de quinze matelots en tenues semi blindées pénétrèrent à bord de l’astronef, il ne restait plus que onze pirates en vie, terrorisés et retranchés dans un sas de secours. Parmi eux, le second du vaisseau.

Gord embarqua dans le transbordeur avec une section. Une demi section suivait immédiatement dans un Tl 84. Un sas d’abordage fut fixé sur la carlingue de l’astronef et les SSA pénétrèrent à l’intérieur. Les douze pirates avaient déjà tué sept membres du personnel de sécurité sur les douze existants, les autres étaient blessés à l’exception d’un seul. L’élimination des pirates ne causa guère de problème, tout comme la capture de deux hommes de main.

Gord fit cependant face à un “léger problème” de prise d’otage par les trois derniers pirates, peut enclins à se rendre. Il fallait dire qu’étant donné qu’il s’agissait de krypto-arkiliens, ils auraient pu risquer le bagne. Ce que les pirates ne savaient pas c’est que la FFG-346 devait normalement remettre les prisonniers à Pergame, qui pratiquait la peine de mort à l’égard des pirates, Gord ne fit qu’épargner les frais d’une procédure pénale, car de manière générale, armée et police impériale ne négociaient pas avec les preneurs d’otages. Les tireurs d’élites réglèrent la question assez vite, avec un blessé dans les rangs des civils.

À bord de la FFG-346, l’on connut la déception de voir le Trenton s’évaporer dans l’espace, dans un saut d’urgence vers une destination inconnue. Al Yesi avait bien tenté un micro-saut avec l'autre corvette (39-14) mais était arrivé trop tard en raison de son éloignement et du fait qu'il avait du dépendre des transmissions de la FFG-346. Il demandait l'autorisation de rattraper la sonde lancée par le pirate et de la récupérer pour analyse, cela permettrait d'identifier d'éventuels fournisseurs, ils n'y parviendraient pas eux-mêmes mais le service central de la section anti-piraterie de l'ONI à Arkengelsk pourrait s'en charger une fois les dossiers constitués. Franz reçut un message de la part du lieutenant Kuerguezec, officier de renseignement du bord.

-Mon capitaine, j’aimerais pouvoir cuisiner les éventuels prisonniers avant qu’on les remettent aux pergamites, je crois qu’on pourrait en tirer pas mal à leur sujet, surtout à en croire le capitaine Rossi qui se serait emparé d’un officier. Si leurs ordinateurs sont intactes l’on devrait pouvoir leur “parler” et il y à de fortes chances de céder si l’on utilise quelques articles du Code de Marine impérial. Il existe certains mécanismes qui permettraient de les soustraire aux pergamites et donc de les envoyer au bagne plutôt qu’à l’échafaud, ça plus le lieutenant Gord...

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Sam 25 Juin - 17:11

Le Trenton s'était enfuit mais la mission était une réussite, partielle certes, mais ils avaient sauvé les civils et c'était ça le plus important. Lorsque le Capitaine Al Yessy avait demandé la permission de récupérer la sonde lancé par les pirates pendant le combat, Franz lui en avait donné la permission. En effet les services secrets allaient sûrement pouvoir ce servir de ce qu'elle pouvait contenir.

Il était toujours sur le pont, certain marin se détendaient, d'autre restaient en alerte, mais globalement la situation était devenue bien plus calme que pendant le combat. Albert regardait de nouveau l'hologramme central dans l'éventualité d'un retour des pirates, tandis que Franz recevait un message.



-Mon capitaine, j’aimerais pouvoir cuisiner les éventuels prisonniers avant qu’on les remettent aux pergamites, je crois qu’on pourrait en tirer pas mal à leur sujet, surtout à en croire le capitaine Rossi qui se serait emparé d’un officier. Si leurs ordinateurs sont intactes l’on devrait pouvoir leur “parler” et il y à de fortes chances de céder si l’on utilise quelques articles du Code de Marine impérial. Il existe certains mécanismes qui permettraient de les soustraire aux pergamites et donc de les envoyer au bagne plutôt qu’à l’échafaud, ça plus le lieutenant Gord...


Oui en effet, il y avait de grande chance que cela puisse être utile à Franz et ses hommes aussi lui donna il l'ordre de ne pas les ménager, lui et Gord devraient pouvoir soutirer n'importe quel type d'information.

Une des navettes était rentrée avec le capitaine du ferry, alors qu'il allait bientôt entrer ici, Franz se prépara pour un petit questionnaire qu'il allait proposer à son « hôte ». Que faisait t'il ici ? Qui ou que transporte il ? Etc....

Au même moment, couloir latéral 23E, l'officier Gord et le Lieutenant Kuerguzec se dirigeaient vers la salle ou l'on avait enfermer l'officier pirate, il avait pour objectif de le faire parler.

« Aller Martine, tu me laisse le cogner et tu interroge après »
« Et comment qu'il va me répondre ce guss si tu lui arrache toutes ses dents ? »

Gord s’arrêta, la petite blonde avait raison, bha de toute façon il allait pas trop y aller fort, même s'il le souhaitait.

« Roh, tout de suite les grands mots. Je vais lui arracher les dents... Juste faciliter sa discutions. » Dit il en ricanant.
« Oui bha tu vois ce petit rire ne me dit rien qui vaille. »

Les deux officiers arrivèrent devant la porte, Kuerguzec regarda Gord, qui lui montrait toutes ses dents dans un rictus plutôt barbare. Sûrement l'envie du sang...Ils allaient devoir tout mettre en oeuvre pour les faire parler, quoi qu'il en coute, avec du sang et des larmes... Enfin surtout du côté pirate..

Gord enfonça la porte violement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Mar 28 Juin - 10:11

Le lieutenant Sophie Kuerguzec était intérieurement exaspérée. Elle avait été mutée ici à sa demande parce qu’elle en avait marre des analyses géostratégiques longues comme le bras et qu’au fonds, le boulot de “flic” lui plaisait mieux, et que d’ici dix ans elle aurait probablement quittée l’armée et rejoint la Police Impériale où elle se retrouverait derrière un bureau - vu sa formation et son grade de marine elle savait déjà qu’elle se retrouverait au moins commandant, voir colonel. Gord l’énervait avec son petit jeu de brute mais elle songeait déjà à l’exploiter comme il se devait.

-D’accord lieutenant, faites votre cirque... Mais sans le toucher, je veux qu’il soit certain que si jamais je vous lâche de nouveau dans sa cellule, il passera un sale quart d’heure. Et surtout, je dois même pas avoir besoin de le lui dire, acheva-t-elle avec un sourire.

Elle ne précisa pas que si jamais Gord faisait n’importe quoi, le rapport qui suivrait l’enverrait aux bataillons disciplinaires pour le restant de sa carrière... Avec un grade de sous officier. Au fond c’était pire que le bagne.

Le tintamarre qui suivit dura cinq minutes et le second de l’astronef pirate hurla de terreur. Le lieutenant regarda la chose à l’aide de la caméra et demeura impassible, elle était satisfaite. Lorsque Gord sortit, elle avait compris pourquoi les officiers de terrain de l’ONI étaient parfois perçus comme des ordures par le reste des cosmonautes. Elle savait d'avance qu'elle ne pourrait pas tenir le quart de ce qu'elle promettrait à ce type.

Kuerguzec pénétra tranquillement dans la pièce, la porte coulissante claquant comme un fouet aux oreilles du prisonnier, agissant en relent du passage de Gord. Une partie du mobilier incassable était brisé... Il faudrait le faire réparer pour éviter les suicides. Le prisonnier ne remarqua même pas que le pistolet que portait le lieutenant. Elle l’appela par son matricule provisoire ME-FFG346-01-04 (soit mis en examen - bâtiment FFG 346 - mission numéro 1 -détenu numéro 4), il avait déjà cessé d’exister en tant qu’individu et ce petit détail n’était que la poursuite d’un processus d’isolement du prisonnier qui avait déjà débuté dès sa capture. Elle lui parla doucement, sans s’énerver et lui posa plusieurs questions, lui précisa qu’elle avait le pouvoir de lui faire éviter la pendaison voir le SAS de décompression pergamite s’il se montrait assez coopératif toutefois. Il finit par céder et parla, parla et ne put s’arrêter.

Kuerguzec disposait au bout de trente minutes de la composition du groupe pirate -1 Trenton, l’IM-8 capturé, deux ST-03 armés et trois sloops de classe Nunavik -. Il ne comportait pas de carcars mais la revente des passagers était prévue, c’était d’ailleurs ce qui rapporterait le plus sur le bateau. Enfin apparemment le petit warlord commandant l’escadre cherchait quelque chose sur l’astronef, quelqu’un ou quelque chose, mais il ne savait pas quoi.

Un message de la section communication avertit le capitaine que le lieu de rendez-vous des pirates était connu et que la flottille de flibustiers ne devait pas se retrouver au complet avant quatre jours, ça laissait la possibilité d’attaquer le navire amiral ou alors de monter une embuscade.

En revanche si une poursuite devait être lancée, peut-être était-il préférable de laisser les prisonniers aux pergamites...

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Mar 28 Juin - 12:20

Franz attendait sur le pont, les deux officiers Gord et Kuerguzec était en train de faire parler les prisonniers pirates, on aura sûrement des réponses sous peu. Néanmoins Franz avait peur pour ces hommes, il était assez violent quand il le voulait, surtout avec les pirates.....

Sur le pont les soldats attendaient, pour l'instant il n'y avait pas grand chose à faire, pas de combat, pas de poursuite... La droiture de leur formation leurs empêchaient tout laxisme de quelque sorte. Franz laissa quartier libre à certain d'entre eux, il fallait qu'ils soient tous en pleine forme pour le dernier combat contre les pirates, du moins avant le suivant.

Son système de communication se mit à bipper, il activa la communication.

« Capitaine, nous avons réussit à récupérer les informations nécessaire pour la poursuite de notre mission. En effet l'officier pirate nous a fait part des données concernant la petite flotte pirate que nous avons combattu.

Je vous fais parvenir les coordonnées du rendez vous des pirates, d'après les informations dont nous disposons il faudrait a peut prêt quatre jours aux pirates pour se regrouper. Nous avons donc deux possibilités, soit nous attaquons tout de suite et nous nous occupons du vaisseau amiral. Soit nous mettons en place une embuscade et nous nous occupons de tout les pirates d'un coups. A vous de voir capitaine. »


La situation était claire, il fallait attraper le plus de pirate possible, pour les empêcher de faire du mal à la population galactique. Très bien, il était maintenant temps de remettre en place la paix dans cette partie du secteur. Mais il ne fallait pas être naïf, une fois ce « seigneur de guerre » abattu, un autre prendra sa place.. Mais sa fera toujours un pirate de moins dans la galaxie.


« Très bien lieutenant, bon travail, je pense que l'on devrai se séparer de nos nouveaux « amis », offrons les à nos amis Pergamites. Faite moi un petit compte rendu de votre interrogatoire, toutes les informations disponibles seront les bien venue. Bon travail lieutenant. »


« Merci capitaine »

Et la communication coupa, Franz se retourna vers son officier en second, il attendait les ordres. Qu'aurait il fait sans lui, ce bon vieux Albert...

Au même instant, salle des machines.

« Vous allez me remettre tout cela en place et que sa saute. Nous devons être fin prêt pour combattre les pirates. Alors on se bouge le cul.. »

Les mécanos étaient surmené par le temps de travail imposé par leur supérieur, mais bon il fallait avouer qu'ils faisaient une très bonne équipe ensemble. En même temps pour avoir un vaisseau en bon état il fallait que les gens soient vraiment motivé par leur travail et surtout il fallait l'aimer...

« bon je vais voir le capitaine pour lui faire part de mes recommandations quand à la manipulation de notre joujou, peut être que ce militaire m'écoutera. Courage les mecs. Vous pensez pouvoir vous en sortir sans moi ? Hahaha »

Il partit loin, son objectif était clair : Son capitaine allait l'écouter et mettre en place le système qu'il voulait sinon sa allait mal ce passer...

Mess des officiers alias salle de briefing, Deux heures après le combat.

Ils était là, Gord, Harvet, Alk. À attendre les ordres de mission pour le prochain combat, Franz entra dans la salle avec Albert.

« Bon voilà ou nous en sommes, après avoir fait parler les pirates précédemment capturé nous avons récupéré les coordonnées du lieu de rendez vous des pirates avec leur commandant. J'ai décidé de mettre en place une embuscade pour les détruire ou les capturer. »

« Personnellement je préférerait les voir mort Monsieur, mais après ce n'est que mon avis. »

« Sa ne m’étonne pas de vous lieutenant, mais bon à mon avis vu comment ont réagit les derniers pirates, je pense que votre vœu sera réalisé. Bref si nous voulons y arriver nous devons être sur que tout le monde comprenne bien l'importance de notre mission. »

« Oui bha sa va hein, on est pas débile non plus.. Imbecille de militaire... »

« Oui bon vous sa va hein.... »

« Tu veux que je te casse la gueule pour voir ? »

« Silence, on est pas là pour se manger la pomme, taisez vous un peu... »

La suite de la réunions fut mouvementé mais ils réussirent quand même à obtenir leurs ordres de mission, ils mirent en place leur tactique de combat et le vaisseau partit se mettre en position avec les autres vaisseaux du groupe. Quelques militaires Pergamites restèrent avec les civils, pour les guider vers leur monde et entamer les réparations nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Ven 1 Juil - 13:23

Domi fut vertement remis en place par le second, Kuerguezec ne dit rien mais nota mentalement. Tout ça finirait dans un dossier tôt ou tard. Les mécontents n’étaient pas obligés de rester...


Le capitaine Aadarsch resta pour poursuivre la veille sur le système et le capitaine Al Yesy se porta volontaire pour faire rapidement l’aller-retour jusqu’à Pergame avec le ferry afin de l’y déposer et le laisser entre les mains des douaniers pergamites. Aucun fouille sévère n’avait pu être réalisée, mais il y avait manifestement de la marchandise de contrebande dans cet astronef, ou quelque chose d’encore plus important bien que beaucoup en doutèrent. Il ne restait plus que Rossi pour la poursuite, même si une bonne embuscade permettrait de faire un véritable carton.

L’on arriva dans le système de ralliement, un obscure endroit, zone contestée mais non réellement renvendiqé (en tout cas personne ne se donnait les moyens de le faire). Une étoile naine, deux planètes telluriques sans intérêt une géante ne disposant pas de quoi être exploitée.

L’escadre pirate put être évaluée assez vite. L’on avait un Trenton armé, apparemment lourdement. L’on craignait des missiles Fedarm voir bulkarriotes, ce qui n’annonçait rien de beau. Deux ST-03 armés et trois Sloop Nunavik, également armés seraient probablement de la partie. Enfin un nouveau décompte fit état d’un ferry de classe Topolev non armés ou en tout cas à l’armement tout à fait négligeable. Enfin un cargo classe Malen-Vetyk, apparemment légèrement armé mais rapide, était attendu au lieu de rendez-vous avec deux sloops susmentionnés. Il faudrait cependant être prudent, les pirates pourraient très bien revenir avec des prises... Armées.

Les deux bâtiments surgirent de l’hyperespace au plus près du pôle Nord de l’étoile naine, les astres cibles étaient assez loin et les équipes de détection disposaient de temps pour scruter le système de leurs détecteurs passifs. Tout le monde était sur le qui vive. Il y en avait pour des jours, les cuistots avaient reçu l’ordre de préparer des sandwitch ou tout autre forme de repas pouvant être aisément conservé et d’être rapidement distribué. Les veilles étaient longues. Après 24 heures d’investigation la section tactique capta des résidus de communication vieux d’une semaine se baladant dans le système et situa leur origine au niveau de la géante gazeuse. L’on s’orienta donc par là en usant de la masse d’une des deux planètes telluriques pour se cacher le plus longtemps possible. Il fallu une dizaine d’heures pour localiser une base temporaire comprenant le ferry Topolev et des éléments de station spatiale, probablement récupérée dans le système même ou très proche. Le Topoloev devait servir de petite relâche, conclu Albert. Un nouveau résidu de communications indiqua que le Malen-Vetyk était armé de quatre canons à impulsion d’origine alttorienne, obtenus par contrebande, ce qui lui donnait à lui seul la capacité de se mesurer à la corvette de Rossi. Il était passé il y à une semaine avec une prise, un cargo de classe Bann transportant du fret commun qui pourrait être revendu Il avait déposa sa prise, apparemment cannibalisée par les pirates pour fournir des pièces détachées et était reparti avec son escorte pour un autre système, ils avaient repérés des mineurs indépendants... Plus aucune émission.

Albert s'approcha du capitaine, Gord qui était monté sur la passerelle pour écouter les rapports prit la parole.

-J’ai l’impression qu’on a affaire à de vieux pros ayant recruté des jeunots. Ya pas mal de seconds couteaux qui dépendaient du clan Balthazar et de l’opération Strangulation et des anciens militaires séraniens qui ont du se mettre sur le marché d’une manière ou d’une autre.


-Je suggère que nous enfoncions leur vaisseau amiral, le Trenton et de provoquer une panique, ils tiennent à leur fric avant tout, pas à mourir. Et si cela ne suffit pas, je crois qu’on va devoir filer et relever les identités des hyperdrives, ça sera déjà pas mal. Si par contre nous faisons une panique, il y à un vaisseau servant de base qui ne pourra pas fuir. Leur butin est là dedans, acheva Albert avec un sourire.
Nous devrions sélectionner nos cibles de manière à en détruire certaines sciemment, les unités de combat surtout et à en capturer d’autres, celles susceptibles de contenir des civiles. Enfin il va falloir faire attention à Rossi, il peut donner des coups et des gros avec ses missiles mais il ne va pas pouvoir prendre beaucoup si les pirates décident d’agir contre lui.

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Ven 1 Juil - 14:50

Franz écoutait ses deux officiers, en effet enfoncer le Trenton était une bonne idée, car ils étaient en infériorité numérique notable. De plus l'on ne pouvait pas savoir la teneur de l'armement des autres vaisseau pirates. Il fallait donc frapper vite et fort, faire le plus de dommage possible et dans le cas ou ils ne s'enfuient pas il fallait vite se replier et relever les identités des hyperdrives.

« D'accord, on va faire comme ça, mais il faudra être rapide, envoyer tout ce que nous avons sur le Trenton pour le détruire en une seule attaque. Nous avons pour nous l'effet de surprise tant que le vaisseau qui s'est enfui ne divulgue pas notre présence, et nous nous devons d'en profiter le plus possible.

Notre objectif et de récupéré, si possible le butin des pirates dans le ou les vaisseaux civils qu'ils possèdent. Mais l'objectif principale reste la destruction du Trenton. Comme là dit Gord ce sont sûrement d'ancien militaire ou alors des mercenaires, il faudra donc être prudent.

Gord dans le cas où ils s'enfuient, il vous faudra prendre d'assaut les vaisseaux civils pour en prendre possession pour sauver d'éventuels civils mais aussi pour récupéré leur butin. Je vous veux donc en position prêt à 'sauter' sur l'un de ses vaisseaux à mon ordre.

Albert envoit les ordres au Capitaine Rossi, qu'il prépare son équipage à une combat sûrement court mais d'une grande violence, qu'il prépare aussi tout ce qu'il pourrait envoyer sur les pirates. Je pense que c'est tout.. Je vais m'occuper de notre récalcitrant... »


Franz salua les deux officiers, salut qu'ils lui rendirent, heureusement qu'il pouvait compter sur eux... Qu'allait il pouvoir faire avec Alk ? Il verait bien. Il se rapprocha du communicateur et convoquât Alk dans son bureau, il avait des choses à lui dire et surtout à lui faire comprendre...

Au même moment, salle des machines.

« Je pense que vous aller prendre carton monsieur » dit le technicien en regardant son sous officier.

Domi ne bougeait plus, il reconnaissait qu'il était aller trop loin tout à l'heure. Des fois même lui ne se comprenait plus, il ne tenait pas a se faire virer une fois de plus, parce qu’il n'y avait pas d'autre endroit où aller après ce vaisseau..

Sans un mot il sortit de la salle sous le regards de ses collègues de travail qui était impressionner de ne pas avoir eu droit à une pique verbale de sa part... En fait il ne voulait pas en plus se faire de nouveau ennemi, il en avait déjà bien assez.

Il fit quelque mètre et tomba nez à nez avec l'enseigne médicale Dran, elle semblait de mauvaise humeur vu que dés qu'elle le vit elle lui mit une baffe bien sentie. Cela le laissa perplexe, pourquoi l'avait elle frappée ? Il ne lui avait pourtant rien fait, ou alors il ne s'en rappelait plus du tout..

« Espèce d'idiot, le docteur Harvet m'a tout raconté. Sa ne va pas de dire des choses pareil en pleine réunion d'officier ? On forme un famille merde, met toi sa dans le crane une bonne fois pour toute. Même toi on ne veux pas te perdre alors un peu de sang froid. »

Elle avait tout crié d'une traite et a peine eu elle fini qu'elle repartie aussi vite qu'elle était arrivée, laissant Domi seul dans le couloir, perplexe..

Une dizaine de minute plus tard, bureau du capitaine.

« Assoyez vous Domi, je ne suis pas satisfait de votre comportement. Lorsque je vous ai choisit nombreux on été ceux qui m'ont conseillé de ne pas vous choisir, et pourtant je vous ai laisser votre chance, et c'est ainsi que vous me remercier ? »

Domi ouvra la bouche pour dire quelque chose mais Franz le coupa net

« Non, vous me laisser finir. Je sais pas quoi vous avez quel age pour vous comporter ainsi ? 12 ans ? Je savais que vous serez difficile mais là j’avoue que je ne m'y attendait pas du tout. Mon second vous à déjà réprimander je n'ai donc pas besoin d'en remettre une couche. »


Domi ne savait plus ou se mettre, il repensait à ce que lui avait dit Helena juste avant de venir, il n'avait jamais vu l'équipage de cette manière. Elle lui avait en quelque sorte ouvert les yeux, mais l'on ne pouvait pas changer du jour au lendemain. Franz continuait de parler, de lui expliquer ce qu'il attendait de lui et pourquoi il l'avait convoqué ici.

Puis au bout d'une quinzaine de minutes la voix du second se fit entendre dans le mégaphone du bâtiment, il semblait de bonne humeur et prêt pour la bataille.

« Nous sommes en position Capitaine, nous vous attendons sur la passerelle. »

Franz regarda Domi et soupira, il en avait marre, tellement marre.. Il pensa à sa sœur qui lui aurait bien foutue son poing dans la figure pour le calmer une bonne fois pour toute, et puis il observa attentivement le visage de domi, il possédait déjà une marque rouge sur une partie du visage. EN regardant cela Franz ne put cacher un sourire.

« Je vois que l'un d'entre nous vous à déjà expliquer sa façon de penser. Bref vous pouvez disposer Mais faite attention à vous dorénavant. Je passe l'éponge pour cette fois, mais la prochaine mon second ne vous ratera pas, et là je ne pourrai plus rien faire pour vous. Vous faite du bon boulot se serait con de votre part de tout foutre en l'air. »

Et sur ces mots Franz quitta son bureau laissant un Domi pensif dans son antre. Il espérait qu'il allait changer, sinon Franz ne pourrait vraiment plus rien pour lui, et ce sera la cour martiale... Voire bien pire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Dim 3 Juil - 16:40

Il fallu attendre quatre heures avant de voir un ST 03 revenir, bredouille. Une longue trace noire zébrait sa coque. D’après les optiques de la FFG 346, pas de dommages mais une belle frayeur. Visiblement une escorter quelconque s’en était mêlé.

Il fallut attendre sept heures supplémentaires (et une révision complète du ST-03 revenu) pour voir apparaître deux sloops nunavik, un autre ST-03 et le Malen Vetyk revenir avec ce qui semblait être le jackpot : un cargo de classe Mikonan. Sa valeur derevente en plus de la cargaison devait faire rentrer tout le monde dans ses frais voir même compenser la perte de l’IM-8. À proximité de la base temporaire des pirates, les flibustiers de l’espace s'étaient également tus, pas de communications. L’on devait faire l’inventaire des captures et... Attendre. Personne ne désirait se faire repérer par un astronef de guerre en maraude... L’avantage était qu’ils ne cherchaient pas après la frégate et la corvette impériale.


Le Trenton était toujours invisible. Sachant qu’il avait été accroché par un astronef de guerre, il devait multiplier les précautions afin de s’assurer de ne pas être suivi. Le second prit sur lui de baisser encore plus les émissions.

Une heure plus tard, le Trenton sorti de l’hyperespace à quelques millions de kilomètres de la base de fortune... Une sonde partit immédiatement vers la base. Vérifications ou message d’urgence ?






HJ : Tu interviens comme tu veux.

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Lun 4 Juil - 20:03

Lorsque la sonde partit Franz sut immédiatement qu'il n'avait que deux possibilités : attaquer immédiatement et faire un maximum de dégât ou alors attendre et attraper le navire « amiral » de la flotte pirate... Mais cette sonde que pouvait elle contenir ? Un message d'urgence, un simple message de vérification, d'identification ? Franz n'en savait rien mais il en était sur.. il fallait agir immédiatement.

La sonde, suivant le message qu'elle contenait, allait réconforter les flibustiers, déjà trop confiant, car ils ne cherchaient pas de navire militaire. Ils ne prenaient aucune mesure de sécurité et devait être en train de faire la fête et/ou l'inventaire de leur prise. Un cible facile en somme.

Néanmoins il n'en restait pas moins qu'ils restaient nombreux et qu'il n'était pas bon de trop les sous estimer. Une attaque rapide et brutale aurait raison de leur « ordre » et les forcerait à se replier en abandonnant leurs prises. Car en théorie l'homme tien plus à sa vie qu'a son butin, mais les pirates étaient si peu prévisible que plus rien n'aurait pu le surprendre.

Il porta son regard sur la passerelle, tous étaient prêt à passer à l'action, il fallait donc en profiter pendant que le Trenton n'était pas là, peut être s'enfuirait il, peut être s'avancerait il pour protéger ses biens mal acquit..Franz n'hésitait plus

« Nous ne pouvons pas attendre indéfiniment, nous devons frapper vite et fort. » Dit il à Albert « Que tout le monde soit à son poste, faite passer le message au Capitaine Rossi, il faudra mettre tout ce que nous avons dans cette attaque car nous devons les faire fuir. Le principal objectif et la récupération du butin, à l'aide des SAS et de détruire un maximum de navire flibustier le plus rapidement possible. Bien entendu on ne les poursuit pas, ils sont bien trop nombreux. »

Albert se retourna pour donner les ordres tandis que Franz regardait une dernière fois l'hologramme principal de la passerelle. Ils devaient frapper vite et fort... Sur l’écran il voyait son vaisseau et la corvette avancer de plus en plus vite, mettant cap sur la base pirate. Leurs armes étaient prêtes et tous feraient leur travail pour mener à bien cette mission...

Au même moment, hangar du vaisseau

« Contact externe avec l'ennemi imminent. Que tout le monde soit à sa place. Ordre est donné au SAS de rejoindre les navettes et d'attendre leurs ordres de missions. »

A ce moment là les diverses escouades de l'officier Gord se mirent en branle et récupèrent leurs armes, équipement divers, armures et autres grenades pour mettre à bas la puissance de la piraterie. Car même s'ils n'étaient pas Carcars, ils avaient des comptes à régler avec les pirates en général.

« On se bouge le cul bande de mollusque, il vous reste trente secondes pour vous mettre en position dans les navettes » Hurla l'officier Henry Gord à ses hommes, Hommes qui allaient botter des culs de flibustier

En montant dans la navette il sentit l’excitation monter au fond de lui... Ils étaient prêt, et si le capitaine faisait bien son boulot ils pourraient prendre d'assaut les navires-butins des pirates et en reprendre le contrôle. Car il ne fallait pas se leurrer, c'était ça le but principal de la mission : récupérer le butin des pirates... Les tuer c'était, en quelque sorte, le bonus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Mer 6 Juil - 0:07

Une communication fut envoyée par la sonde alors que le Trenton fonçait à accélération maximale, du moins au maximume que ce que ces moteurs pouvaient fournir. La communication était codée, les ordinateurs prirent en charge, il s’agissait d’un code indépendant.

À peine le message reçu, les capteurs passifs de la FFG 346 captèrent une montée en puissance des émissions des pirates. Tous leurs générateurs s’allumaient en catastrophe. De nombreux échanges de communication, codés, zébraient les fréquences. Des scanners s’activent, un par astronef, les brouilleurs de la frégate peinent à absorber. Du côté de la base temporaire, l'on semblait également s'agiter mais l'on ne captait rien de très pertinent.

Le message est enfin décodé
Citation :

Avons été accroché par un astronef EKA - Fulton capturé ou mort - Ordre de dispersion, regroupement au point Beta-3 selon plan F2 - Arrivée frégate et corvettes potentiellement imminente en dépit dépistage.

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Jeu 14 Juil - 2:00

Franz vit rapidement que quelque chose n'allait pas du tout, depuis l'arrivé de la sonde l'activité des pirate allait en s'accentuant, puis il comprit... Sans trop réfléchir il se saisit de son système de communication.

« Machine à la puissance maximum, préparez vous pour un contact violent avec les pirates, que toutes les batteries soient prêtent à ouvrir le feux à mon ordre, nous ne pouvons pas nous permettre de les perdre ici. En avant !! »

Il avait crier la dernière phrase, mais tout le monde avait bien comprit l'importance de capturer ou de tuer un maximum de pirate dans cette zone. Car tout pirate que n'aura pas été mis hors de combat aura la possibilité de tuer des innocents plus tard..... Et cela personne n'en voulait, surtout pas Franz.

Tout le monde était à son poste et était prêt à ouvrir le feux sur l’ennemi, ils avaient tous envie d'en découdre avec eux, les mettre à l'amende en quelques sortes.. La corvette suivait de près, ils n'auraient pas le droit à un second passage et devaient donc faire un maximum de dégât lors du premier et peut être du seul passage que feraient les deux vaisseaux... Un coup au but et un maximum de victoire en peu de temps.

La frégate et la corvette avançaient réacteurs aux maximums de leurs capacités et étaient quasiment à porter d'ouvrir le feux sur les pirates qui étaient en train de fuir... Franz regardait l'hologramme principal de la salle de contrôle et se tenait prêt à toutes éventualités. Sur la carte l'on pouvait voir la trajectoire des deux vaisseaux symbolisé par un tracé pointillé rouge vif, bientôt il serait à porté de tir.

Albert était à côté de lui, comme toujours, prêt à prendre la bonne décision à n'importe quel instant, dans le même temps, toute sa « team » d'officiers était prête à faire ce pourquoi ils étaient à bord : remplir des missions et vaincre les ennemis de l'Empire...

Ils étaient tous prêt à vaincre les pirates, tous prêt à sacrifier leur vie s'il le fallait, tous prêt pour un seul but, instaurer la « pax impérialis » dans cette partie de l'univers... Franz continuait de regarder de prêt l'hologramme, le combat s'approchait de seconde en seconde, bientôt il pourrait ouvrir les hostilité à coup de CAM, serrement qu'ils avaient été détecté par les pirates, mais maintenant ce n'était plus très important...

Franz regarda son ami, et d'une phrase nette claire et sans ambiguïté lui dit :


« Allez y Commandant en second, vous pouvez lancer les hostilités, faite tirer les CAM. Pas de quartier pour l'instant. Que les SAS soient prêt à intervenir à tout instant et que la chasse se tienne prête à les escorter puis à engager l'ennemi »

Albert hurla donc ses ordres vers l'équipage grâce à son communicator, et les premiers tirs de CAM partirent vers les pirates....


HRP : désolé pour le retard j'ai eu beaucoup de boulot IRL:s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Sam 16 Juil - 16:34

La corvette 39-24 ouvrit le feu. Quatre missiles filèrent vers la petite armada qui lançait ses impulseurs. Aussitôt de nombreuses contre mesures dépassées vrillèrent les fréquences de guidages, perturbèrent les têtes chercheuses, tentèrent de créer des fantômes électroniques. Enfin et surtout l’on s’égailla.

Deux missiles partirent de la frégate renforcer la salve du capitaine Rossi tandis que les CAM de 215mm firent feu sur le Trenton qui riposta de tous ces tubes lanceurs. Les ordinateurs repérèrent trois missiles Fedarm multisystems et quatre missiles d’origine bulkarriote. Les contre mesures actives et passives de la frégate éliminèrent les missiles un à un. Mal coordonnés, ils ne pouvaient passer au travers du rideau défensif de la frégate.

Quelques secondes plus tard, alors que le Trenton plongeait pour présenter son bouclier et ses contremesures sous un angle favorable afin de contrer les obus, six missiles jaillirent des rampes de lancement de la FFG 346, aussitôt remplacés par de nouveaux qui attendaient déjà dans les bandes de chargement, les contre mesures du cargo armé ne suffirent pas à contrer l’attaque. Le bouclier, déjà affaibli par les tir de CAM, céda sous deux impacts et quatre têtes de proximité ravagèrent le bord de radiations, condamnant la moitié de l’équipage à une mort atroce. Le trenton roula, ses moteurs perdirent de puissance et plusieurs s’éteignirent. Il était mur pour l’abordage... Rossi, peu intéressé par un duel avec un des plus petits bâtiments, restait collé à la frégate de Scorzi, profitant de sa puissance de feu et de ses contre-mesures.

L’un des six missiles tirés à l’adresse des astronefs légers fila à côté du Mikonan et explosa à proximité d’un ST-03 qui filait sans demander son reste, larguant tout ce qu’il pouvait afin d'accroître son accélération et créer des échos fantômes. Son bouclier s’évapora et l’onde de choc craquela sa coque qui, sous la pression de l’air situé à l’intérieur, céda, dépressurisant l’équipage sans autre forme de procès. La coque du Mikonan eut du mal à encaisser les radiations en revanche... Une paire de sloops disparurent dans une explosion tandis que le troisième disparaissait des écrans. Destruction non confirmée. Abandonnant ses complices, le Malen Vetyk mit la gomme et fila sans demander son reste, balaçant des contre mesures aussi vite qu’il pouvait. Un missile fila tout droit et explosa à côté de lui. Signal perdu mais destruction non confirmée. Ne tenant plus en place, Rossi se détacha de la frégate et se rua à la poursuite d’un ST-03 qui tentait de filer, la coque noircie par les radiations des têtes ayant nucléaires. Il semblait intact et son pilote était alerte.

À bord de la base de fortune, les opérations de décollage s’étaient brusquement arrêtées, et l’on disait vouloir se rendre à la flotte krypto-arkilienne. Le message ne laissait aucun doute sur l’identité de ceux qui devraient accepter la reddition selon les pirates du coin.

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Jeu 21 Juil - 21:35

La bataille se déroulait bien, les rares pirates encore en vie ou en état de fuir étaient en train de plier bagage sans demander leur reste, pour le moment tout ce passer comme prévue, et Franz espérait que tout continuerait ainsi. Franz n'avait pas bougé depuis le début de la courte bataille, en effet il était resté droit les bras croisés devant lui, suivant le court de la bataille d'un œil attentif, et donnant ses ordres suivant tel ou tel instant...

Puis au bout d'un moment, les opérations de décollage de la base de fortune cessèrent et un message fut transmit à la frégate. A priori les pirates souhaitaient se rendre, mais bien entendu ils voulaient se rendre aux Impériaux et non pas à un Pergamite qui les auraient entre autre envoyé vers une mort certaine.

« Envoyez un message à la frégate Pergamite, et faite leur savoir que nous avons capturer un nombre conséquent de pirates. Qu'ils viennent rapidement pour les récupérer, à moins qu'ils souhaitent que nous les amenions nous même sur la planète. Et envoyez l'officier Gord les cueillir, et dite lui bien de ne pas trop les amocher cette fois. Et envoyez un message aux pirates, qu'ils se rendent sans faire d'histoire... » dit il en regardant son second.

Celui ci se saisit de son communicateur personnel et transmit les ordres de son capitaine, les SAS allaient prendre le contrôle de la station pirate, recenser les biens et en confisquer une partie celon les règles Pergamite... Le reste serait laisser au gouvernement local, va savoir a quoi cela allait leur servir. Mais Franz n'était pas là pour penser, il était là pour agir et mettre hors d'état de nuire les pirates et autres ennemis de l'Empire.


« Merde Lieutenant, quand est ce qu'on pourra faire mumuse nous ? On a même pas le droit de taper du pirate... Franchement c'est injuste. » Se plaignit un soldat à son lieutenant qui fulminait lui aussi.

« Que veux tu que je te dise, tu voulais aller dans l'espace sans vaisseau ? Ou alors espérais tu faire du stop ? » Répondit son supérieur passablement énervé.

« Bha moi je dis ça je dis rien monsieur... »
Gord tapa dans ses mains et se leva, il donna ses ordres à ses hommes, s'ils se défendent ils ne feraient pas de quartier, ils étaient assez énervé de n'avoir pas pu participer au combat qu'ils allaient maintenant tout faire pour se mettre quelques pirates sous la dent...


Au même instant,

« Une bataille de plus, et pas un seul bléssé, tu vois Elena c'est ainsi que j'aime les batailles. » Dit l'officier Harvet. Elle était droite devant son bureau, bien contente de n'avoir personne à soigner pour une fois.

« Oui en effet, espérons que cela durera ainsi.... » Répondit l'enseigne avec un grand sourire....

Elle nettoyait mécaniquement les instruments médicaux dans le but de les rendre les plus visible possible, et surtout les plus efficace. Même si elle ne voulait pas voir des gens souffrir, cela aurait été instructif de voir et d'opérer un bléssé de guerre.. Mais étant sur un navire comme celui ci il ne faisait pas de doute qu'elle devrait le faire tôt ou tard....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Ven 22 Juil - 14:08

Gord fut exhaussé : Devant la certitude de finir à l'échafaud pergamite, quelques pirates tentèrent de filer en chasseur. Ils furent prestement abattus tandis qu'un cargo de classe Bann, capturé par les pirates et utilisés pour fuir avec à bord quelques otages dont des pergamites et deux krypto-arkiliens trouvés sur place, une aubaine, fut immobilisé par la corvette du capitaine Rossi.


Sur ces entre-faits, le capitaine Aadarsch qui était parvenu à se faire libérer, arriva avec son escorteur et quelques menus communications. Entre autres qu'une fois la mission achevée la FFG 346 devrait poursuivre son déploiement à bord du fort cosmique contre-amiral Conte Vicenzo Amalfi , dans le secteur Proxima.

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorhan FeLongue
Débutant
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation (en RP) : Secteur Proxima
Date d'inscription : 06/06/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Sam 23 Juil - 9:57

Dans la station spatiale pirate l'officier Gord avançait avec ses hommes, déployant dans la zone toute la puissance des SAS de l'Empire, ne laissant aucune chance aux pirates. Certain résistait, d'autre non et autant dire que ce sont ces derniers qui avaient fait preuve de plus de jugeote. En effet ceux qui résistaient étaient abattu sans autre forme de procès, c'est ainsi que fonctionne Henry Gord.

Alors qu'ils étaient en train de rassembler les pirates pour les faire monter dans un vaisseau Pergamite qui allait arriver, Henry eut vent de la capture d'un vaisseau pirate qui aurait à son bord des otages pergamites, Kryto-arkiliens et autre. Le vaisseau avait été capturer par la corvette du capitaine Rossi, ce dernier avait charger avec ses marins dans les entrailles du vaisseau forban car ses occupants ne voulaient pas, du moins au début, se rendre.

Plusieurs dizaines de minutes plus tard c'est d'autres vaisseaux qui arrivèrent dans la zone, la frégate du capitaine Aadarsch et son escorteur. Ils venaient pour récupérer les pirates, le butin laissé, à contre cœur par certain, ainsi que pour donner la suite des ordres de mission au capitaine Scorzi.

Dans la salle de contrôle Franz écoutait le message du capitaine Pergamite et prenait des notes intérieurement. Une fois la communication terminé, il salua l'officier Pergamite et ouvrit une communication avec le capitaine Rossi. Au bout de quelques secondes celui ci apparue sous forme d'un hologramme.

« Capitaine » dit le capitaine de corvette en saluant

« Félicitation pour votre capture Capitaine Rossi, je vous demanderez juste une chose, un fois que vos hommes auront récupéré ce qui leur revient de droit, pourriez vous escorter les otages jusqu'à Pergame ? SI les otages pergamites souhaitent aller sur un de leur vaisseau qu'il en soit ainsi, mais prenez grand soin des nôtres ainsi que des étranges. »

« Bien entendu Capitaine. »

La communication prit fin, Franz se retourna et s'assit dans son fauteuil et commença à réfléchir, le fort cosmique du secteur Proxima... Pourquoi aller là bas ? D' autre pirates à combattre ? Ou quelque chose de bien plus gros ?

Une fois les SAS à bord du vaisseau et tout ses occupants prêt au départ, La Bienveillante s'élança vers la destination de sa nouvelle mission. Quel pouvait être la teneur de celle ci ? Personne ne le savait, mais on espérait que cela avait un rapport avec l'activité récente des Carcars. Cela ne pouvait être que ça, puisqu'aucune guerre n'était en cours en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   Mar 26 Juil - 23:35


_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opération Tigre Bleu, système Baal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération Tigre Bleu, système Baal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les problèmes de la 1ère génération
» tuto haradrim, opération désert
» Le "Carré Bleu"
» Salle d'opération section civile
» Renom et Wanted du tigre marin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Pergame-
Sauter vers: