Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"

Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Benkei
Adepte
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation (en RP) : Aunadar
Date d'inscription : 09/06/2009

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   Sam 3 Sep - 14:39

Kim Benkei n'avait pas vu de journaliste depuis plus d'un mois, ce qui représentait une période excessivement longue quand on est Président de la République d'Aunadar. Mais les élections approchant, il allait devoir s'afficher le plus possible, et surtout, inciter les citoyens à voter pour les membres de son parti. Aussi, il avait accepté l'invitation de la célèbre émission : les Multiples Interrogations de Mr Sung-soo. Ce programme télévisuel réunissait l'invité, un homme célèbre, et le journaliste, Mr Sung-Soo, dans un entretien de 30 minutes, durant lequel le dit journaliste posait tout un tas de questions plus ou moins gênantes devant un public souvent hystérique. Kim savait très bien que l'homme était incorruptible et qu'il n'hésiterait pas à poser les questions les plus embarrassantes. Alors, afin de préparer le terrain, il avait fait entrer dans le public des acteurs, chargés de chauffer la foule à son avantage. Cela n'était pas compliqué puisque le plateau était accessible à tous, dans la limite des places disponibles.

- Bonjour Monsieur le Président Kim Benkeï, laissez-moi vous souhaiter la bienvenue sur le plateau des Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !!

- Bonjour Monsieur Sung-soo, je vous remercie de m'avoir invité et laissé l'opportunité de m'exprimer devant mes très chers concitoyens. Vous savez que je regarde toutes vos émissions.

- C'est que vous faites preuve de bon goût, Monsieur le Président. Bref, ne perdons pas de temps ! Nous n'avons qu'une demi-heure devant nous, demi-heure durant laquelle je vous poserai plusieurs questions, auxquelles, je l'espère, vous saurez répondre rapidement et brièvement.

- Je vous écoute.

- Bien, la première question semble évidente, vous avez disparu du paysage audio-visuel pendant plus d'un mois. Mais qu'avez-vous donc fait durant tout ce temps, monsieur le Président ?


C'était effectivement évident, et Kim avait bien entendu préparé la réponse, et même le terrain...

- Et bien, je vais vous raconter l'histoire d'un jeune Aunadariote qui n'a fait que servir son pays tout au long de sa vie. Il y a près de 30 ans à présent, ce jeune homme sortant à peine de ses études, s'engagea dans l'armée afin de protéger les frontières des incursions des militaires Vandsiens. Je vous rappelle qu'à l'époque, les soldats n'étaient pas des cyborgs blindés, et les exo-armures étaient bien plus rudimentaires. Malheureusement, nos voisins, durant une nuit d'hiver aussi sombre que silencieuse, lancèrent une attaque aussi rapide et mortelle qu'injustifiée et honteuse. Les balles pleuvaient de toute part et nos braves militaires avaient bien du mal à riposter.

Kim baissa la tête, tâchant de paraître triste par ce qu'il racontait :

- Notre jeune homme, qui se trouvait là, essayant de sauver ses frères d'armes, fut alors touché par un projectile mortel qui lui arracha quasiment la jambe, le tuant presque sur le coup. S'il fut blessé, ce n'est pas par manque de chance ou par incompétence, c'est parce qu'il se jeta sur un de ses compagnons pour le protéger de son propre corps.

Le président relava alors la tête, se redressant comme pour afficher sa fierté.

- Le soldat dont je vous parle, vous l'aurez compris, se tient devant vous à présent. Et vous avez probablement constaté que je boite sévèrement depuis ce jour. L'homme que j'ai sauvé ce nomme Cheong Ken, et vous pouvez le voir ici dans le public avec sa femme et ses quatre merveilleux enfants. Il est mon meilleur ami et il n'y a pas un jour qui passe sans que nous nous parlions.

Kim montra alors l'homme en question et sa famille, tous furent applaudit avec insistance. On aimait bien les soldats à Aunadar.

- Malheureusement, Ken fut longtemps rongé par les remords de me voir ainsi diminué. Car si j'ai plutôt essayé de rendre mon handicap discret jusque là, j'endure une douleur quotidienne, qui m'empêche bien souvent de trouver le sommeil. Même si j'avais permis à mon ami de vivre plus longtemps et de connaître ses enfants, je ne pouvais continuer à le regarder ainsi s'en vouloir pour un acte dont je suis plutôt fier. Ainsi, il ne me restait pas beaucoup de solutions, et malgré le scandale qui entacha la réputation de mon parti il y a maintenant 6 ans, je suis allé voir la Komodo Corp afin qu'elle puisse s'occuper de mon problème.

L'asiatique se leva alors, semblant d'abord éprouver quelques difficultés, et ajouta d'un ton enjoué :

- Après quelques semaines d'éducation, me revoilà sur pieds et je vous laisse découvrir les prouesses qu'Aunadar a accomplit en matière de Cyborgologie.

Le président marcha alors d'un pas assuré sur le plateau, montrant à tous qu'il ne boitait plus du tout. Il leva alors le bas de son pantalon, au niveau de la jambe droite, affichant ainsi une prothèse cybernétique en parfait état de marche. Les acteurs payés pour cela commencèrent à applaudir en criant, et furent rapidement suivit par le public et l'animateur. Cheong Ken, le fameux ami, se leva alors et prit dans ses bras Kim Benkai, l'enlaçant d'une accolade virile et sincère. Du moins en apparence, car ils avaient répété ce simple mouvement pendant près de deux semaines afin qu'il puisse toucher un maximum de personnes. Cela sembla marcher car il y avait un bruit fou dans la petite salle. Satisfait du résultat, le président put alors se rassoir, affichant un sourire ému. Après quelques secondes, le silence revint et l'animateur put poser une autre question :

- Monsieur le Président, laissez-moi vous féliciter pour se rétablissement miraculeux. La Komodo Corp a monopole des améliorations cybernétiques en Aunadar, et c'est un marché relativement récent, n'avez-vous pas peur de vivre quelques complications ?

- Vous savez, depuis sa création, et encore de nos jours, la Komodo Corp. et le Gouvernement entretiennent de fortes relations et travaillent main dans la main afin de permettre le développement d'Aunadar. Et je peux vous assurer que cette entreprise est très largement surveillée par l’État. Aujourd'hui, 1% de la population a adopté le Cranial Containment Unit, qui consiste à placer son cerveau dans un corps cybernétique, essentiellement des militaires. Nous savons aussi à présent qu'environ 2 350 000 Aunadariotes disposent d'améliorations biotechnologiques. Aunadar est porteur d'un nouveau cycle : celui de l'évolution contrôlée ! Nous avons transcendé la nature afin d'explorer cette nouvelle ère.

Les yeux du président semblaient être plein d'étoiles ! C'était bien sûr exagéré, mais les Aunadariotes raffolaient de ce genre de démonstration hystérique.

- Ces améliorations peuvent en inquiéter certains, mais nous enregistrons une qualité de vie largement supérieur chez ceux qui en disposent. Ainsi, on remarque que les chances de survie lors d'un accident de la route sont 14 fois plus élevé avec les implants adéquats. La productivité augmente en moyenne de 27% chez un individu ayant au moins une amélioration en rapport avec son domaine d'activité. Et même l'accès au soin est facilité par l'apparition sur le marché de nombreux jeunes médecins maîtrisant parfaitement ce domaine scientifique.

Kim se calma alors, comme pour assurer le monde qu'il était parfaitement zen.

- Alors non, je ne suis pas inquiet. Je suis même plutôt serein, et même heureux d'avoir échangé ma bonne vieille jambe meurtrie par cette amélioration simplifiant ma vie. Vous rendez-vous compte ? Je ne savais plus ce que c'était de monter un escalier sans saisir la rambarde. Je ne me souvenais plus du plaisir que l'on pouvait avoir à courir. Je ne savais pas non plus que se lever le matin n'était pas synonyme de souffrance.

Des "Oooooh..." d’apitoiement surgirent du public et même une des actrices pleura de façon tout à fait crédible, le tout mêlés bien entendu à des applaudissements.

-Malgré les nombreuses améliorations apportées par la cybernétique, on remarque qu'avec l'âge, le corps supporte de moins en moins les implantations. Que pouvez-vous répondre aux familles des victimes touchées par ce problème ?

Kim se mordit la langue, ce présentateur allait vraiment trop loin dans ses questions. Mais il fallait bien passer par là pour gagner en crédibilité.

- Il existe effectivement un risque de rejet qui est proportionnel à l'âge de l'implanté. Fort heureusement, c'est un phénomène qui est rarissime ! Mais nous ne pouvons nous contenter d'ignorer les familles des victimes, et il est de notre devoir de veiller à ce que cela ne se reproduise plus. Suite à de nombreuses études, il est avéré que plus l'âge augmente, plus le sujet s'attache à son corps. C'est un mystère de la psychologie. J'ai donc trouvé un accord avec la Komodo Corp afin qu'elle accueille un département spécialisé dans la prise en charge des individus en phase pré-opératoire. Il s'agit d'être sûr que l'on souhaite vraiment cette modification. Pour le post-opératoire, et ce afin de minimiser les risques, la -GC-Chimical Industry et la Komodo Corp travailleront ensembles, en partenariat avec le gouvernement, sur la conception d'un médicament facilitant l'acceptation de l'implant. Enfin, je compte intégrer les réparations cybernétiques dans notre régime de sécurité sociale. La pause d'implants fera aussi partit de cela. Ainsi, les classes les moins aisées pourront dorénavant s'équiper sereinement. Ce renforcement institutionnel entre la Komodo Corp et le gouvernement permettra une meilleure transparence des actions des deux entités, et une meilleure compréhension du système par les citoyens.

Le président s'en était sortit de justesse, mais il faut dire qu'il avait eu le temps de se préparer à la question. Ses yeux aussi étaient des implants, et ils étaient quasiment impossible à détecter sans appareils spécialisés. Kim ne se gênait donc pas pour 'zoomer' sur les petites feuilles du présentateur et voir ce qui l'attendait...

- Très bien, nous allons passer à un autre point de votre mandat, ce sont les relations avec Vands, qui ne ce sont guère améliorées. Les escarmouches continuent toujours et le pays est sous la menace d'une invasion qui pourrait être bien plus sanglante que la guerre de Kimberley. Quel regard portez-vous sur vos actions ? Que comptez-vous faire si vous êtes réélu ?

- Et bien Monsieur Sung-soo, laissez-moi vous dire que le pays n'a jamais été autant en sureté que sous mes deux mandats consécutifs. Nous disposons de super-soldats, ultra protégés et équipés des meilleurs exo-armures de l'univers. De plusieurs sous-marins porte-avions d'une puissance remarquable et de chars aussi polyvalents que dévastateurs. Notre espace est protégé par des vaisseaux à la pointe de la technologie et bien entendu j'ai mis en place plusieurs accords nous garantissant une certaine avance sur Vands. Ainsi, vous vous souvenez sûrement de cet accord trouvé avec l'EKA, accord qui nous garantit une protection militaire en cas d'invasion. De ce fait, huit de leurs vaisseaux sont en orbite de Bavandar et suffiront à dissuader les Vandsiens de lancer une attaque massive contre Aunadar.

L'homme réfléchit quelques secondes puis reprit, avec la même assurance habituelle :

- Mais rassurez-vous, contrairement à ce que j'ai pu voir dans certaines critiques, notre appartenance au pacte de Jadis même si nous nous en éloignons un peu, permet de nous protéger d'une tentative de l'EKA de prendre possession de nos terres. Cependant, nos relations sont très bonnes et permettez-moi de douter que l'Empire se lance dans pareille aventure. Dans tous les cas, Aunadar se taille une place importante dans l'univers, au-delà de notre marché du Glutersteam, et cela n'est pas étranger à la hausse de productivité des citoyens équipés d'implants cybernétiques.

Le président s'installa plus confortablement sur son siège avant de reprendre.

- Par conséquent, je compte bien continuer sur ma lancée lors d'un prochain mandat. Développer cette fabuleuse science que nous appelons la cyborgologie, renforcer nos relations avec l'EKA, explorer de nouveaux marchés... Il y a encore beaucoup de travail à accomplir et je vous assure que vous pouvez me faire confiance. Le PIB et l'IDH n'ont jamais été autant élevé que sous mes deux mandats, le système de sécurité sociale n'a jamais été autant développé ; je dirais même que nous n'avons jamais connu pareille croissance tout au long de notre histoire. Je vous le dis, nous sommes dans l'âge d'or d'Aunadar, et cela ne fait que commencer ! C'est bien la preuve que je pense avant tout au bien-être des citoyens d'Aunadar ! C'est pour cela que je vous invite à voter pour les candidats de l'ULD lors des prochaines élections législatives !

Il y eut d'autres bruyant applaudissements pendant de très longues secondes. Les acteurs faisaient bien leur boulot et Kim songea à les réembaucher pour ses prochaines apparitions. Bien sûr, eux seuls ne suffisaient pas, mais un discours enflammé suivit de ce petit stratagème, et la foule entrait rapidement dans un délire intense...


[HRP : je continuerai plus tard, MJ, Admin, vous pouvez aussi poser des questions via le journaliste Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith
Initié
avatar

Nombre de messages : 487
Age : 25
Localisation (en RP) : Au fin fond de l'espace connu.
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   Sam 3 Sep - 15:09

[Hrp: Juste pour m'amuser je t'ai écrit ça]



Un homme présent, la cinquantaine se leva et par son charisme imposant força le silence dans le brouhaha grandissant dans la salle.

« Garibaldi Tentran, pour GNN-Jadis, qu’en est-il de vos relations avec Bavanne dans le cadre de paix de Bavandar vis-à-vis de la puissance militaire montante de Vands. De même quelle position prenez-vous monsieur le Président dans les relations économiques de votre pays et de celui de Bavanne. »

Il passa sa langue sur ses lèvres.

« De même la forme de votre armée se rapproche de plus en plus de l’Erikean Cyborg Corps, n’avez-vous pas peur qu’il en advienne des dérives totalitaires et répressives de la part du gouvernement une fois que l’armée cybernétique d’Anaudar se soit profondément implantée dans l’état, la société et l’économie anaudariote ? »

La question était limpide, l’ECA était une force de défense et de répression monstrueuse sur le sol Erikéan, même si la situation était différente. Une armée très puissante, trop peut-être était autant un danger externe pour les autres pays qu’interne pour la nation anaudariote.

_________________

James Smith, un MJ qui vous veut du bien.
N'oubliez pas: Ω = 1


Dernière édition par James Smith le Dim 4 Sep - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Benkei
Adepte
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation (en RP) : Aunadar
Date d'inscription : 09/06/2009

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   Sam 3 Sep - 20:00

Kim Benkei se tourna vers l'homme avec un sourire aux lèvres. Bon en réalité, il avait envie de lui carrer sa nouvelle jambe cybernétique droit dans l'arrière-train, mais il n'était pas vraiment certain que cela plaise à son électorat. Aussi, il décida de répondre le plus calmement possible :

- Oui monsieur Tentran, je sais qui vous êtes, votre réputation vous précède. Je vais tâcher de répondre à vos questions tout de suite. Je sais bien que vous ne venez pas de Bavandar, aussi vais-je vous expliquer simplement la réalité de notre situation géopolitique. Comme vous le savez, notre planète est découpée entre trois pays, Vands, réputé pour ses armées, Bavanne, pour sa capacité de production, et Aunadar, pour son glutersteam et à présent sa force scientifique. Le fait est que les trois pays entretiennent de nombreux points de dissensions concernant certains aspects de la répartition territoriale, et qu'une certaine inimité existe entre nos cultures. En particulier entre Vands et Aunadar, je vous le concède. Si Vands nous attaquait, du moins, si ce pays osait nous attaquer, car j'ai déjà mentionner nos multiples moyens de nous défendre, il est à peu près certain que Bavanne s'attaquerait à Vands. Pour quelle raison, me direz-vous ? Et bien parce que cela déséquilibrerait l'échelle des pouvoirs. En effet, si les Vandsiens arrivaient à conquérir Aunadar, nous pouvons être sûr qu'il s'en prendrait à Bavanne ensuite.

Kim passa une main sous son menton et croisa les jambes.

- La puissance militaire de Vands augmente en effet, mais elle ne suffirait pas à vaincre deux pays. Surtout depuis qu'Aunadar développe son système de défense. Mais aussi parce que nous sommes un partenaire économique privilégié de Bavanne, autant dans le domaine des télécommunications que dans celui du Glutersteam. En réalité, nous sommes même un partenaire économique privilégié de la majorité des puissances de l'univers. Il n'y a pas de meilleurs experts sur ce carburant que dans notre pays, sachez bien que de nombreuses puissances feraient tout pour nous protéger.

Le président fit une pause, regardant le journaliste plus intensément et l'air grave. Il s'exclama alors d'une voix bien plus puissante qu'à son habitude, manifestement en colère :

- Quand à vos vagues insinuations, elles sont tout à fait déplacées. Il est de notoriété publique que l'Erikean Cyborg Corps s'est inspirée en partie de nos soldats, pas l'inverse. Aunadar est un pays qui n'a PAS perdu le sens des valeurs, de la morale et de l'honneur. En insinuant que nos soldats puissent, avec la complicité du gouvernement, s'abandonner à des dérives totalitaires est, au mieux, une bêtise sans nom ! Au pire, c'est une insulte à l'encontre de notre pays ! Bien sûr que l'armée est profondément implantée dans l'Etat, le président est le chef des armées ! Bien sûr que l'armée est profondément implantée dans la société, puisqu'elle en est le gardien ! Et bien sûr qu'elle est profondément implantée dans l'économie, puisque les contrats militaires ont toujours rapporté énormément d'argent à l'état, parce que la plupart des nouvelles technologies sont d'abord utilisées par l'armée avant d'être distribuées aux civils ! Et si vous aviez connu la guerre, monsieur Tentran, si vous étiez partit au front en compagnie de nos braves militaires Aunadariotes, vous sauriez qu'un soldat sacrifie sa vie pour sa patrie, et pour les citoyens qui la compose !!

Kim s'était levé en prononçant cette dernière phrase, pointant un doigt accusateur sur le journaliste. Bien évidemment, il en avait rajouté beaucoup, mais comme nous le savons déjà, les Aunadariotes aimaient voir le déchaînement des passions !


[je te remercie chef Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith
Initié
avatar

Nombre de messages : 487
Age : 25
Localisation (en RP) : Au fin fond de l'espace connu.
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   Sam 3 Sep - 20:50

[HRP, de rien, tu n'es pas au bout de tes peines ^^', normalement, je pourrais t'écrire des questions jusqu'à ce soir, après un autres MJs doit te prendre en charge.]

Garibaldi Tentran se rassit, dissimulant sa colère suite à la dernière injonction du président, il était connu que le journaliste avait dans sa jeunesse été photographe de guerre et avait couvert les grands conflits du dernier quart de siècle, et avait dénoncé de nombreux génocides, notamment dans le pacte de Seran-Valen. La source de sa colère fut qu'il était de notoriété publique que Tentran avait été gravement blessé par un tir de char séranien durant la Guerre civile de Séranon en 2747, il en avait retiré d'ailleurs une photo de l'incident qui l'avait porté à la renommée.
Mais les questions du journaliste étaient légitimes, et le ton que prit le président, impétueux et impulsif avait fait naitre un lourd silence dans la salle.
Une jeune journaliste se leva.

"Hesaïn Al-Denas pour GNN-UTE, Vous dites que les améliorations sont un bonus pour les humains dans leur travail, leur santé, et leur vie familiale, mais qu’en est-il des gens qui sont incapables de se payer ce genre d’améliorations cybernétiques. Ne risquent-ils l’exclusion sociale, la marginalisation, au mieux, une scission de la société ? En effet, c’est rendre les humains « purs » comme handicapés physiquement, et intellectuellement face aux humains « améliorés ». Ne peut-on pas faire un rapprochement avec les Tiefflins séraniens qui supérieur à l’homme sur le plan génétique en sont venus à dominer les humains "normaux"."

Il y eu un brouhaha d’approbation parmi les journalistes.


_________________

James Smith, un MJ qui vous veut du bien.
N'oubliez pas: Ω = 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Benkei
Adepte
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation (en RP) : Aunadar
Date d'inscription : 09/06/2009

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   Dim 4 Sep - 18:51

Kim Benkei tourna la tête vers l'autre journaliste. Décidément, Mr Sung-soo avait tout prévu... Répondre à ces reporters d'autres pays étaient très dangereux. En fait, il devait à la fois donner des réponses très diplomatiques à l'égard des autres pays, et très populiste à l'égard des citoyens d'Aunadar... Dur dur...

- Mais, mon cher monsieur Al-Denas, comme je l'ai dis plus tôt, mon gouvernement va travailler sur une réforme de la sécurité sociale, dès les prochains jours, afin d'y intégrer les améliorations cybernétiques. De ce fait, même les ménages les plus pauvres auront le luxe de pouvoir s'acheter des implants, ce qui évitera toute forme d'exclusion. Vous me direz, comment financer cela ? Et bien c'est très simple, un amélioré connait une telle hausse de sa productivité, que cela se répercute sur l'économie même du pays. Il suffira juste de redistribuer cet argent au profit du bien collectif. A présent, il faut se rendre à l'évidence, l'homme a le pouvoir d'accéder à son prochain stade d'évolution. Il est du devoir des états de guider l'humanité vers ce but. En Aunadar, nous avons toujours eu d'immense valeur morale en matière de solidarité. Et il n'est donc pas question que certains de nos citoyens puissent être laissés de côté dans ce pays. Tout le monde, devra avoir un accès libre à la cybertechnologie.

Le président se leva, se tournant vers tout le public, espérant que les acteurs comprendront que la situation était tendue.

- Je vois ici de nombreux journalistes étrangers, apeurés par l'idée qu'Aunadar reproduise le schéma sociétale de certains pays totalitaires. Mais il ne peut être question de cela ici. Nous sommes avant tout une démocratie, et au nom de cette idéologie, nous privilégions toujours les intérêts du peuple. Confucius disait : Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour... Et je vous l'assure, nous nous efforcerons de suivre ce précepte jusqu'au bout !

[Je suppose que ça fait partit du jeu de se faire enquiquiner^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   Dim 4 Sep - 20:21

Les propos rassurèrent un peu, mais juste un peu et l'opinion générale de la salle ne varia que fort peu. Il y eut un léger silence puis plusieurs questions fusèrent. Contrairement aux précédentes elles n’émanaient pas de journalistes mais du public, et manifestement pas des acteurs payés par Kim.

-Monsieur le président envoyez-vous toujours vos notes de frais à la même adresse ? Car pour ce qui est du spot publicitaire la Komodo vient de réaliser un grand coup, le premier de la Nation récitant un prospectus. Vingt-sept pour-cents de hausse de productivité, dites-vous ? Entre faits d’armes et promotion d’un unique industriel créant somme toute peu d’activité sur Aunadar, peu d’emplois, si ce n’est dans les tribunaux doublement subventionnés, et n’offrant ses services qu’aux riches en mesure de les payer, quand penserez vous à une véritable diversification de notre économie plutôt que de confier de facto la sécurité sociale à un acteur privé ?

-Quand votre administration, si jamais elle venait à être réélue, daignera-t-elle se pencher sur la situation inique de notre enseignement, asservissant pour plus d’une décennie toute personne non fortunée par des prêts aux taux d’intérêt faramineux ? D’un autre côté c’est assez cohérent avec l’ensemble de votre programme, cyborgs et enseignement nous donnant une caste. N’êtes vous pas le président de la Nation monsieur ?


-Monsieur, votre rhétorique guerrière se déploie dans ce plateau depuis maintenant un bon quart d'heure, Vands nous attaquera, vous concédez une politique passive à Bavanne - quoique -, l’Empire Krypto-Arkilien n’est retenu de fondre sur nous que par un traité et le sourire étincelant du président de la République. Y a-t-il quelqu’un monsieur le président contre lequel vous n’avez pas l’intention de charger sabre au clair ? Je ne vous demande pas ça pour les journalistes je connais déjà la réponse.



_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Benkei
Adepte
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation (en RP) : Aunadar
Date d'inscription : 09/06/2009

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   Dim 4 Sep - 21:06

Kim Benkei faillit lever les yeux au ciel. Il avait vraiment l'impression d'être fasse à toutes la jeunesse bourgeoise et pseudo-contestataire qui adhéraient bien souvent au Mouvement LiSo. Cependant, il ne fallait pas se leurrer. Mr Sung-soo ou même n'importe lequel de ses opposants avaient pu placer ces gens dans le public. Mais les téléspectateurs, eux, pouvaient toujours être de son côté. Son parti était encore le plus apprécié par les Aunadariotes, Kim n'avait pas à s'inquiéter outre-mesure de cela. Alors autant jouer la carte du conservateur avant-gardiste un brun provocateur, qui lui avait permit de gagner les élections par deux fois. Le Président, soucieux de répondre à toutes les questions, commença donc par se tourner vers le premier :

- Madame, la Komodo Corp est l'unique acteur auquel je puis me référer, pour la simple et bonne raison que c'est la seule entreprise assez avancée pour produire des implants cybernétiques. Cela a commencé bien avant mes mandats, quand cette entreprise a décroché un contrat auprès de l'armée Aunadariote, sous le gouvernement de Grand Parti National. Depuis, l'entreprise s'est avéré être un partenaire de choix, conscient de la nécessité d'oeuvrer avec le gouvernement, pour l'intérêt général. Quand à la suite de vos questions, je vais tâcher d'y répondre le plus clairement possible puisque manifestement, vous avez du mal avec ces notions basiques. La Komodo Corp offre énormément d'emplois contrairement à ce que vous pensez. Nous pouvons compter 100 000 personnes travaillant directement pour l'entreprise, des chercheurs, médecins, ingénieurs, neurologues... pour la majorité. Ce qui est déjà beaucoup. Mais nous pouvons encore rajouter bien plus de travailleurs si nous comptons les multiples prestataires et partenaires d'affaires. Sans oublier toutes les professions qui découlent de ce domaine d'activité. Dans tous les cas, notre économie tend à se diversifier. Je vous rappelle qu'avant, nous étions dépendant du Glutersteam, et seulement du Glutersteam. A présent, en plus des progrès scientifiques découlant de la cyborgologie, nous exportons parmi les meilleurs systèmes de télécommunication. Enfin, nos étudiants sont très recherchés pour leur savoir-faire et la qualité de leur formation.

Kim se mit à rire doucement en parlant, comme pour moquer les propos de la femme :

- Quand à dire que notre sécurité sociale est confiée à un acteur privé, je crois que vous vous méprenez grandement. Quand vous achetez un médicament pour vos maux de têtes, et que la sécurité sociale vous rembourse, cela ne veut pas dire que cette-dernière est aux mains des industries pharmaceutiques !

Puis, reprenant son sérieux -qu'il n'avait en réalité jamais perdu- il se tourna vers la deuxième personne :

- Voyez-vous, nos universités fournissent un des meilleurs enseignements de l'univers. Mais cela a un coût, vous vous en doutez. Avez-vous seulement déjà connu un établissement scolaire publique ? Ce sont des bâtiments sales, avec des professeurs sous-payés et un bien piètre enseignement. De là à dire que nos écoles sont chères... non, pas quand on les compare à celles d'autres pays. Et je vous l'assure, nos établissements ne sont vraiment pas chers. En effet, ce sont les entreprises privées qui, via un impôt très élevés, entretiennent nos écoles. Enfin, pour les plus pauvres de nos concitoyens, un système de bourse d'Etat existe ainsi que des fonds privés liant l'étudiant pour 5 ans à l'une des entreprises (au choix) finançant le fond boursier ayant alloué l'argent. Comme je l'ai dis plus tôt, cela permet à nos étudiants de trouver très facilement un travail car de nombreux autres pays font appel à nos braves travailleurs en raison de leurs compétences.

Enfin, il finit par se tourner vers le dernier :

- Monsieur, comme je l'ai répété, Vands ne nous attaquera pas, ce serait un suicide. Il y a un équilibre des forces que nous devons maintenir afin de préserver la paix. Si vous aviez l'obligeance d'écouter mes paroles sans les déformer, au bas mot cinq minutes plus tard, vous auriez compris que je ne cherche qu'à préserver notre pays de forces qui semblent totalement vous dépasser. Nous sommes dans une position précaire, le glutersteam est un additif très recherché et nous avons en notre sol, 90% des réserves connues. Si nous ne nous assurons pas le protectorat de différentes forces, se contrant les unes aux autres, nous pourrions bien perdre ce que nous avons si durement construit : notre souveraineté. Ainsi, que ce soit l'Empire Krypto-Arkilien, le pacte de Jadis ou même Vands et Bavanne, tous contribuent à la paix d'Aunadar, d'une certaine manière. Renforcer l'armée nous permettra de nous affranchir de cela, mais en attendant, nous ne pouvons pas nous le permettre. Cependant, monsieur, je vous invite à faire un tour près de nos frontières, histoire de voir un peu l'état de nos relations avec Vands...

Ah la provocation ! Les médias s'insurgeaient toujours contre un président un peu sanguin, et pourtant, c'était le meilleur moyen de s'attirer la sympathie des foules. Le bas-peuple aimait bien les hommes ayant de la poigne et un discours agressif. Les gens plus cultivés appréciés aussi la franchise, souvent lassés par les mensonges des dirigeants. Et puis, dans le pire des cas, ils se disaient que les ministres au gouvernement saurait contrebalancer les actes enflammées de leur supérieur. En tout cas, ce reportage allait passer en boucle à la télévision et sur l'holonet. Kim Benkai allait être affiché partout, et le fait de monopoliser l'espace audio-visuel, que ce soit en bien ou en mal, incitait beaucoup de gens à voter pour vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chronos
Administration
avatar

Nombre de messages : 2775
Age : 1018
Localisation (en RP) : Dans les limbes du temps
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: Infini positif

MessageSujet: Re: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   Mer 7 Sep - 17:59

L’on grogna lorsque le président évoqua le nombre d’emplois directs générés par la Komodo Corp. Il était un secret de polichinelle que la Komodo avait selon de nombreux experts économiques, quasiment saturée le marché d’Aunadar et qu’elle devait faire face à de sérieux concurrents à l’international. Il était fort probable que la Komodo ne serait plus en mesure de recruter tant que cela. De plus l’absence de réponse à l’allusion faite aux tribunaux n’échappa pas à grand monde. . .

Les acteurs payés par le président eurent du mal à couvrir le bruit que généra le développement présidentiel sur l’enseignement. L’enseignement public était donc inutile parce qu’il était mal financé et que ses bâtiments étaient sales ? Mais qui était donc responsable de son financement ce n’était pas l’administration en place ? Le propos suscita l’indignation et l’audimat vota sur l’holoweb, presque instantanément. La pente glissa encore plus lorsque le président affirma qu’un étudiant n’était lié que pour cinq ans à l’entreprise ayant financé ses études. Si l’on rajoutait les stages post diplômes, faiblement rémunérés, ayant un impact certain sur la capacité de remboursement, l’on pouvait considérer que la période de dépendance vis-à-vis d’une entreprise était de huit à onze ans et non cinq, car naturellement l’on enchaînait les stages et sortir du cycle stagiaire n’était guère aisé.

Et enfin l’insulte. Apparemment la politique de monsieur le président dépassait ceux devant qui il était responsable. Entre ça et contentez-vous de voter et l’on vous allaitera, il n’y avait guère de différence, la popularité était en chute libre et les vingt dernières minutes avaient été globalement préjudiciables au président, la rhétorique militariste sauvant à peine le mobilier. Kim Benkei se reportait vers Sung Soo lorsque qu’un homme se leva dans l’assistance.

-Gloire à Vands !

Quatre tirs filèrent vers le plateau, deux touchèrent le président qui tomba en arrière tandis que ses vêtements prenaient feu, un troisième coup fit exploser la table tandis que le quatrième, tiré juste au moment où les gardes du président ripostaient au milieu de la foule, fila par erreur vers le présentateur qui fut blessé. La confusion était maximale, deux spectateurs avaient filés contre toute logique vers la scène, bloquant les caméras, il y avait déjà trois piétinés. Certains journalistes en revanche avaient compris que c’était la scène qu’on visait et que les sorites étaient obstruées. Ils se cachèrent et tentèrent de comprendre ce qui se passait. . .

_________________
MJ et gestionnaire de l'Empire Krypto-Arkilien, la République d'Aunadar et la Station Bulkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Benkei
Adepte
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation (en RP) : Aunadar
Date d'inscription : 09/06/2009

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   Jeu 8 Sep - 13:52

Avant même d'avoir eu le temps de réagir, deux tirs touchèrent le président en plein dans le torse, le projetant deux mètres plus loin et l’assommant sur le coup. Apparemment, c'était une arme énergétique car les vêtements de Benkei commencèrent à s'enflammer dangereusement. Certainement mort, ou très proche en tout cas, il resta inerte sur le sol durant la suite des évènements. Lui-même était dans le noir le plus complet, il n'avait pas eu le temps d'avoir une pensée, il ne réalisait pas ce qu'il venait de se passer, il était comme... dans le vide.

Cheong Ken, le fameux ami, avait déjà dégainé un pistolet à décharge électrique et tira vers l'homme, manquant sa cible et touchant le présentateur à la place. Ce-dernier se tordit en une étrange position, laissant échappé quelques syllabes désordonnées de sa bouche, avant de s'écrouler à côté du chef de l'état. Aussitôt, les gardes du président débarquèrent dans la salle, entourant le corps de Kim afin de le protéger et tirant vers l'assassin. L'un d'eux, conscient de la situation, commença a étouffer les flammes avec une veste de costume et appela à l'aide un de ses collègues pour évacuer le corps.

Filant entre les spectateurs afin d'échapper aux tirs des gardes, le Vandsiens fut intercepté à nouveau par Cheong Ken qui pointa son pistolet directement sur la poitrine de l'assassin. Avant même que ce-dernier ne puisse réagir, l'arme ressemblant à un taser s'activa, électrocutant l'homme qui tomba à terre, inconscient mais toujours en vie. L'ami de Benkei ordonna alors de cesser le feu, tandis que d'autres gardes arrivaient pour emporter le meurtrier. Certains civils avaient été blessé et des ambulances furent appelées en urgence.

La scène s'était passé en une fraction de secondes, et dans la panique générale, la foule, en tentant de fuir, avait renversé certaines caméras au passage, ajoutant encore plus de chaos sur ce plateau filmé en direct. Les transmissions avaient été arrêtées tandis qu'un message d'excuses passait sur la chaîne. Quelques minutes plus tard, tous les journaux télévisés du pays avaient déjà préparé un flash spécial relatant ce qu'il s'était passé à l'instant. Personne ne savait si le Président était encore en vie ou non. Mais une chose était sûr, cet acte meurtrier avait été perpétré par un Vandsien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"   

Revenir en haut Aller en bas
 
[New Tokyo] Sur le Plateau des "Multiples Interrogations de Mr Sung-soo !"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» Horus Heresy - Jeu de Plateau?
» Questions,interrogations et suggestions autour de la Soule artésienne (ouvert à tous les souleurs)
» Plateau de jeu maison...
» décor maison : plateau rocheux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Bavandar :: Aunadar-
Sauter vers: