Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]

Aller en bas 
AuteurMessage
Memel Prime
Chef de faction
Chef de faction
avatar

Nombre de messages : 23
Localisation (en RP) : Memel Prime
Date d'inscription : 01/01/2012

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   Jeu 26 Jan - 2:39

Le soleil venait de se lever sur le spatioport de Glabel, et aussi sur le poste de police. Dans lequel se trouvait Hart, surement une fusillade ou autre. Mais en tout cas quelque chose qui avait fait parler de lui parmi les rangs Méméliotes. Ce bruit arriva jusqu'à l'état Major, et au Chancelier en moins de temps, qu'il n'en faut pour le dire. Ce dernier eut une conversation avec le Président Sevchenko lui même. Dans l'ambassade le président Alexandre Sevchenko ainsi que Octavian Martinescu, le général en chef des services secrets Memeliotes était en train de discutait d'affaires de très grande importance concernant l'avenir de la nation. Pendnant cette conversation le Chancelier Andreï Brorodine entra, saluant puis entama:

"Président, je pense que vous devriez être tenu au courant d'un certains Tomas Hart arrêté hier dans la nuit. Pour des circonstances plutôt graves, mais floues d'après certains et ce n'est pas un tendre, je dirais même un rustre, une tête brûlée. Dois-je le faire exécuté ?"

C'est Octavian qui parla, en disant :

"Vous voyez président je pense que nous venons de trouver le parfait candidat pour nos opérations noires, vous ne trouvez pas?"

Le président acquiesça sans mot, d'un simple hochement de tête, puis Octavian continua:

"Je pense même que je vais aller lui rendre une petite visite, et je vais m'occuper personnellement de ce Hart."

Le président répondit :

"Faites ce qui vous semble bon pour Memel Prime."

"Pour Memel Prime."


Les heures avaient passé quand Hart fut envoyé avec des coups dans la salle d'interrogatoire n°2. Un officier de l'armée se tenait devant lui c'était Octavian, de taille moyenne, et méticuleux dans la manière de se tenir et de se présenter. Dans le fond de la salle, deux gardes armés se tenait en position de tir, pendant que deux autres tenait au coté de hart lui tenant les épaules fermement.



Il entama la conversation avec Hart, tout en fixant Hart dans les yeux un dossier à la main :

"Je pense que vous savez très bien pourquoi vous êtes ici, n'est ce pas?"

Octavian attendit qu'il lui explique ce qu'il s'était passé passé depuis son point de vue, puis repris:

"Et je me contrefiche de ce que vous avez fait, ou de ce que vous auriez pu faire car vous n'êtes pas grand chose au final..... juste un simple contrebandier mal dressé. Mais, je pense que tout animal à le droit à une seconde chance, même s'il est enragé. Il suffit de lui montrer ce qu'il aime."

Octavian sorti une liasse de billet, il devait y avoir 10 000 crédits facile dedans à première vue.

"Disons que nous aimerions employé, un certain homme de votre talent pour... disons réglé certains petits problèmes. Si vous voyez ce que je veux dire."

HRP: je te laisse décrire la nuit précédente en plus de ce petit interlude avec Octavian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas Hart
Adepte
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 09/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   Jeu 26 Jan - 10:36

C'est sympa, les gars, d'me ramener à ma chambre... J'ai le droit de vous appeler au milieu de la nuit, et sans pourboire donc ? Vu ce que j'ai déjà mangé à l'oeil, c'est vraiment très, très sympa, ouais. Oh, une nouvelle pièce... Aussi grise et moche que les précédentes. Je souris.

Hart : Nan, sans déconner, c'est qui votre décorateur ?

Ce doit être le beauf d'un des deux bozos, qui en profite pour me coller un crochet dans le gras du ventre. Ca va, je commence à prendre du poids, le gras arrête tout. Sisi, si j'me plie en deux, c'est pour lui faire plaisir. Merde, comment je me suis foutu dedans...

**********************************

Hart : On monte ces caisses les gars ! Les flics du coin, c'est pas la police de proxi' ! J'ai aucune envie de passer mes vacances chez eux...

Ouais, c'est bon ça... A retenir. Je m'allume une clope tout en laissant les jumeaux s'occuper seul du chargement. Ils font le double de mon poids, chacun, je ne vais sûrement pas les empêcher de montrer leur force au monde. Ca, et le fait qu'ils semblaient bien s'amuser. Pensez : c'est tetris, pour eux, un puzzle qu'on donne à un gosse de 6 ans et qui l'aide à s'amuser bête pendant quelques heures.

Mais pourtant, malgré cette ambiance bon enfant dans les troupes, mieux qu'une croisière serranienne, je suis à peu près aussi stressé qu'un jeune puceau quand sa première p'tite copine lui montre sa foune... Et je n'ai définitivement aucune envie de rencontrer la mère matraque, je ne m'entends pas trop avec elle, en général.

**********************************

Je souris, alors qu'un des deux gars "m'aide" à me relever. JE pense que je lui rendrai bien sa beigne, avec intérêt de retard. Un petit coup de fuseur après, mais dieu que ce serait jouissif, le Nirvana avant l'Paradis...

La porte s'ouvre. Entre un officier. Petit officier, bonjour, comment vas-tu ? C'est gentil de me rendre vis... Ferme ta gueule, Hart, ferme ta...

Hart : C'est un peu rude, votre service de chambre... En même temps, si vous engagez des bestiaux pareils, ça m'étonne pas... Faudrait penser à te reconvertir, l'ami, ça marchera jam...

Merde. Nouveau coup, m'empêchant de finir ma phrase. Quel con.

**********************************

Un bon taf', y'a pas à dire, on vient sur la planèt, on prend les containers, et on se casse. Rien de moins, surtout, rien de plus. Mouais, plus facile à dire qu'à faire. A l'extérieur du hangar, une lumière. Puis deux. Trois. Enfin bref, plein de saloperies de lumières qui viennent m'éblouir comme la sainte teub' du Seigneur. Autrement dit : dans la douleur. Et avant que je ne puisse rentrer, plusieurs fusils pointées vers moi. On m'ordonne de me mettre au sol. C'était presque prévisible. Ma main s'éloigne de mon holster, mais sans doute trop lentement pour les gus. Un choc derrière la nuque.

**********************************

Et voila que la pub vivante pour l'amidon commence à jacter.

Hart : Je suis un pauvre commerçant, monsieur. Ma dernière ristourne a pas du plaire à mon fournisseur, rien de plus... Je pense qu'on me fait signer un papelard, et je file, hein ?

Pas de coup, mais les deux clowns raffermissent leur prise. Je souris.

Hart : C'est trop bon, monseigneur... J'dois te baiser les pieds aussi ? Oh, le petit dej', tu l'aimes bien au lit, je suppose ?

Là, j'y ai le droit. Et, entre mes deux, je parviens à articuler un vague...

Hart : Pas bientôt fini, ces conneries...


Le temps de reprendre mon souffle, je regarde sa liasse. Et j'arrive pas à me retenir de rire. Crétin.

Hart : Avec ça, je vous fais faire le tour de la planète, pas grand chose de plus. Et nan, j'vois pas "ce que je veux dire". Vous entrez souvent dans un resto' en demandant au serveur "la carte suivi de voyez ce que je veux dire ?" ? Risquez pas d'être servi...

Nouveau coup ? Ca commence à faire beaucoup... Le poing du gars se dirige à nouveau vers moi. D'un geste, je le bloque, dégageant mon bras dans la foulée, bras passant derrière sa nuque. Et Dieu dit : "que son nez rencontre ton crâne.". Amen. Un craquement sourd, le gars s'effondre en arrière en tentent de retenir une belle gerbe de sang qui gicle par son pif. Un sourire malsain, oui oui, malsain, j'pense en tout cas, éclaire mon visage. Z'avez vu, je fais de la poésie, je m'améliore... Pas duré plus d'une seconde, serait pas bon de trop s'amuser, rien ne vaut un peu de retenue. Un regard vers le second qui a lâché mon épaule.

Hart : Bouh ?

Le gars cherche à sortir quelque chose, peut-être je secoue doucement la tête. Crétin. Un regard sur les deux fusiliers, maintenant au bord des nerfs. Nan, vous inquiétez pas, les aminches, je vais pas sauter sur la kommandantur. Là, c'était juste pour me défouler. Je fais craquer quelques phalanges, c'est inutile, mais ça donne un air plus... Professionnel, dans ce métier...

Hart : Transport de marchandises ? Elimination ? Raid ? Où sont mes hommes ?

Ouais, quatre questions, d'un coup, cash, sans pause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Memel Prime
Chef de faction
Chef de faction
avatar

Nombre de messages : 23
Localisation (en RP) : Memel Prime
Date d'inscription : 01/01/2012

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   Jeu 26 Jan - 15:18

Octavian n'était guère impressionner par Hart, une brute de plus dans un monde de brutes. Mais, il fit signe à ses hommes de se calmer, et de ne pas tenir compte du comportement de Hart. Ayant bien réfléchit, cela pouvait être une mauvaise idée d'engager Hart et puis c'est pas ce qui manquait dans le coin des contrebandiers. Octavian décida donc de continuer :

"Disons que ce sera plus qu'un simple boulot, je veux vous mettre au test, premièrement je ne suis pas tout à fait sur de vos capacités à mettre un bordel immense. Donc ces 10.000 crédits seront votre avance sur les 100.000 prévus à cet effet. Memel Prime est en proie au Chaos roulant avec des contrebandiers de tout horizon. Et je voudrais commencer par votre concurrence."

Il marqua une brève pause, tout en sortant une cigarette, qu'il alluma puis en proposa une à Hart. Il continua tranquillement :

"Je voudrais que vous vous débarrassiez d'un Carcar du nom de Feth, il fait de l'ombre à notre commerce et pense que tout est permis sur notre planète. Comme je sais que le crédit est une bonne chose pour vous, je suis capable de faire bien plus et de fournir bien plus une fois le travail terminé. "

Octavian avait failli oublier ses hommes, mais il se rattrapa :


"Pour ce qui est des idiots qui vous suivent, ils sont en isolement. Disons qu'ils vont se faire exécuté si la situation actuelle ne change pas. Mais vous aller être intéresser cela ne fait aucun doute et ils seront en parfaite santé."

Octavian repris sa cigarette et relâcha une bouffé de fumée.

"Donc voici les détails dans ce porte document."

Dans le porte document, on pouvait y trouver une photo de la cible ainsi que des indications pour accéder à ses hangars. Un plan des sous sols, du bâtiment, etc... Tout en somme. Même le nombre de cars à sa solde sans compter les esclaves carcars répertoriés. Environs 20 carcars et 80 esclaves d'après le rapport, une faible puissance de feu.

Les renseignements sur Feth font état d'un marchand d'esclave de grosse envergure qui prospère sur Memel Prime en volant directement dans le peuple de la planète. Le gouvernement avait fermé les yeux dessus, car Feth s'occupait des opposants politiques et autre révolutionnaires.

Octavian continua:

"Comme vous le voyez vous êtes en possession de toute les cartes, nous avons besoin de vous car une intervention policière ou militaire serait considérer comme hostile venant des carcars. Comme nous commerçons principalement avec cette sous-race, nous ne pouvons effondrer le secteur commmercial fragile que nous avons."

"Je pense que vous comprendrez bien que cela n'est qu'un test de votre habilité, je veux que cela ressemble à un massacre, un règlement de compte. Ne faites surtout pas dans la dentelle. Nous pouvons vous fournir en armes et explosifs si vous le souhaitez. une fois le travail achever vous recevrez votre solde et aussi une petite prime en fonction du déroulement des évènements. Ensuite je suis sur que nous allons rediscuter de votre reconversion professionnel sur Memel Prime."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romy Scharner
Débutant
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   Jeu 26 Jan - 22:20

Comme d'habitude, je n'aurais pas du l'écouter. Comme d'habitude, c'était un plan foireux. Comme d'habitude... j'ai cédé. Après tout, même si ce n'est qu'un titre, c'est lui le capitaine... Et je suis bien obligée de faire ce qu'il demande, ne serait-ce que pour ne pas voir mes frangins finir au fond de l'hyper-espace à coup de pieds dans le derrière. Bref.

La grande rouquine secoue la tête pour la millième fois. A côté d'elle, tire silencieusement sur son mégot, absorbé par les volutes de fumée bleue qui s'élèvent doucement. Romy jette un coup d'oeil sur Ronny, le plus jeune; il est blotti dans un coin, le nez en sang. Pauvre petiot, ces sales brutes l'ont bien amoché...
Elle soupire, et tente de refaire sa tresse; mais ses mains tremblantes ne parviennent pas à ordonner sa chevelure en bataille.

Merde, je suis presque en état de choc; j'ai pas une réserve de sang qui traîne quelque part ? Pfff... ces connards ont tout raflé, les enflures. Même pas de quoi se faire un petit shot d'adré... bande de rats.

Son monologue ne provoque aucune réaction de la part des hommes qui l'entourent; à part un frémissement de plus sur les épaules du gamin qui tente de se fondre dans son coin de mur. Elle a envie de lui dire d'arrêter, qu'ils ne vont pas mourir... mais elle n'en sait rien, en fait.

Pourtant, pour une fois, ça sentait moins le sapin que d'habitude; une commande simple, embarquer deux containers, et hop, livraison, paiement, basta. Sauf que.

La pilote se laisse aller contre la paroi froide, et tente de réguler la respiration. Manquerait plus qu'elle tombe dans les pommes, tiens.

Sauf qu'en fait, la cargaison, c'était nous, pauvres débiles de mercenaires prêts à tout pour quelques zéros sur un écran. Et comme les autres ne sont pas des contrebandiers mais des nobles serviteurs de la Loi, ben ils ne se sont pas fait couillonner, eux. Ils ont fait ça bien, proprement. En fait, c'est simple: Hart et les garçons avaient à peine posé un orteil hors du J-Ship que mon cockpit était envahi par une armada encasquée et hérissée de mitraillettes dernier cri - bon sang, j'avais bien dit à ce capitaine de mes deux qu'on devrait renouveler notre stock! Enfin, passons.
Moi qui déteste le foutoir, et qui abhorre qu'on entre dans mon - MON espace à moi, ma cabine de pilotage, me voilà entourée de blaireaux tous plus militaires des uns que les autres - autant dire, des carcs en armure hologrammique palpable... Scheisse. Tout ça à cause de ce triple crétin.


Nouveau soupir. Romy ferme les yeux pour éviter de penser à Hart. De se souvenir de la panique à bord, quand les autres robots avaient annoncé qu'ils étaient en état d'arrestation, pour crime grave - elle ne savait pas trop, la stupeur avait tout embrouillé. Mais la sortie du vaisseau à grands coups de crosse, poings et pieds, le sang de chaque membre de l'équipage qui tapissait maintenant le sol du J-Ship - ne pas penser à tout ça.

Vomir.

....

Elle attend, les yeux clos, jambes allongées, assise par terre dans l'unique cellule pour eux tous.

Scheisse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas Hart
Adepte
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 09/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   Sam 28 Jan - 20:02

Je prends la clope du bout des doigts, me la collant au bec et tirant une grosse latte dessus. Gentil flic, maintenant, hein ? Mais tonton Hart connait tous tes trucs. S'il accepte, c'est uniquement à cause de sa dépendance à la nicotine... Traitresse... Je lâche doucement...

Je veux même pas savoir comment vous avez séparé les jumeaux... Pour peu que vous ayez réussi à le faire... Vous savez, j'ai beau être un gars du Syndicat, j'ai pas de concurrents... Et c'est sûrement pas dans la vente d'humains qu'on me piquera du chiffre d'affaire.

Nouvelle latte, je laisse tomber le mégot au sol, et l'écrase au sol.

Je ne compte pas non plus faire ma carrière ici, Kapo-man. Juste me tirer.

J'attrape son porte-document, et le parcoure des yeux. Vrai fake. La seule que ça intéressera, j'ai même pas envie d'imaginer son état actuellement.

Alors vous lâchez mes hommes. On fait votre taf'. Et on décanille. Ca s'arrête là. Je ne demande même pas à être payé.

Hein ? Quoi ?! Qu'est ce que j'ai dit ? Pas payé ? Mais de quoi je parle, je fais pas ce job à l'oeil, moi ! Putain, je deviens vieux, mais vieux... Heureusement que des années d'expérience m'ont rendu aussi expressif qu'un mur des Beaux-Arts... Je claque le classeur sèchement.

J'ai rien à faire ici, K-man. Rien du tout, pas plus que mes hommes. Et je pense que le Syndicat approuverait moyen qu'un de ses membres bosse sous la contrainte d'un gouvernement. C'est une fleur que j'te fais. Ton carcars, on va en faire du tartare. A tel point que ses petits copains pisseront dans leur froc à la simple idée de revenir ici. Faudra juste que tu trouves comment justifier le massacre. Si c'est pas des flics, et si je ne veux pas me mettre les carcars de la galaxie à dos, c'est ton boulot.

Je me cale le dossier sous le bras, et tend une main.

T'as pas une autre clope ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Memel Prime
Chef de faction
Chef de faction
avatar

Nombre de messages : 23
Localisation (en RP) : Memel Prime
Date d'inscription : 01/01/2012

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   Lun 30 Jan - 1:59

Dans la cellule ou Romy se trouvait, on pouvait y distinguer plussieurs lits, un vulgaire drap en guise de couverture, mais pas assez pour eux tous. Les murs sont froid et ternes, recouvert d'une légère couche de poussière. Les barreaux des cellules était en fer forgé, le style d'endroit ou l'ont ne voulait pas être. Le sol était tout aussi gelé, le gris environnant de la salle rendait toute pensée heureuse bien triste. les toilettes au fond n'était surement pas nettoyés depuis des années et n'avaient elles aussi pas servies depuis des années. On pouvait voir que l'équipe de Hart était la seule prisonnière dans cette endroit.

************************************************
**************************************************

Pendant ce temps dans la salle d'interrogatoire, on pouvait voir que le Général en avait vraiment rien à foutre de Hart.Puis il indiqua tout en se marrant:


"Hahaha.... c'est bel et bien un contrebandier qui parle... Vous pensez surement que le SGC va vous reprendre comme ça avec cette mission échouée et sans compter le fait qu'il s'en prennent à leurs propres alliés, nous. Pour eux vous êtes mort, vous venez de vous faire exécuté hier soir dans la nuit. Vous avez été pris pour des pirates, c'est tellement simple de modifié et de mentir sur le papier cela en devient presque enfantin. Et si vous pensiez que vous étiez à même de négocier, je ne pense pas. Car dans tout les cas vous êtes comment dire.... inexistant. Vous et votre équipe êtes décédés dans une descente militaire méméliote. Donc maintenant vous aller travailler pour nous, de gré ou de force... Mais nous en sommes pas des êtes sans scrupules non plus même les morts on le droit à un salaire."

Il donna le paquet de cigarette à Hart, ainsi qu'un briquet.

"Ha oui.... j'ai peut être omis quelques détails dans ma présentation succinte, je suis Octavian Martinescu, le général et aussi ministre du département de sécurité intérieur, et militaire. En gros, vous avez le chef des services secret méméliotes devant vous."

Après une petite pose, il fit signe de la main à un de ses gardes.

"Bien sur vous serez quite une fois que vous aurez rempli notre contrat de travail, c'est à dire quelque mission le tout pour un pactole final de 2 milliards de crédits. Bien sûr pas besoin de cotisé pour une retraite à se stade là vous ne penser pas? Mais après si cela ne vous intérésse pas je peux toujours proposer à un autre candidat qui sera je pense un peu plus enclin à coopérer."

**********************************************
***********************************************

Dans sa cellule Romy pouvait entendre des bruits de pas arriver, deux hommes, militaire rien à voir avec les flics.Le pas cadencé, pouvait annoncé sa mort comme sa délivrance. Mais nous sommes sur Memel Prime la seule délivrance c'est la mort. Les militaires arrivèrent devant la cellule, puis ouvrirent dans un silence de mort. L'un annonça:

"Vous êtes libre et mort à la fois, vous n'existait plus pour le SGC, ni pour personne. Votre capitaine est entrain de négocier les termes de votre libération ainsi que du travail que vous aller devoir effectuer pour nous, en guise de réparations, pour le préjudice encouru. Il vous rejoindra dans la salle d'acceuil. Veuillez nous suivre et ne pensez même pas à tentez de faire les Héros, rappellez vous sur quel planète vous êtes les rats."

L'un d'entre eux mena la marche, pour l'autre soldat ferma la marche, Romy pouvait remarquer que tout deux était des gradés.

La salle d'acceuil elle était plus confortable et plus conviviale, mais remplie de gardes militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas Hart
Adepte
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 09/04/2011

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   Mar 31 Jan - 0:13

Je ris doucement. Bah tiens. Cause toujours, connard, t'es aussi crédible qu'une danseuse de ballet dans un braquage de banque... Tiens, j't'imagine bien en tutu...

Hart : Fantastique... Tu crois que c'est la première fois qu'on me croit mort ? Putain, y'a la moitié de la galaxie qui a du se vanter de ça. Et manque de bol, aucun n'a tout à faire réussi.

Je jette une autre clope consumée au sol. Et, avant qu'il ne demande à ses tarlouzes de faire de moi un officieusement décédé, faute de déjà l'être officiellement, je réponds un sobre :

Hart : J'accepte. Tes casses-pipes contre notre liberté. Combien déjà ?

2 milliards. Là, la troisième clope me tombe du bec, je secoue la tête. Puis j'explose :

Hart : De quoi ? Putain, mais y'a de quoi acheter une petite flotte avec ça ! Te fous pas de ma gueule, K-man ! Tu sais pertinemment que vous n'allez pas nous verser cette somme ! Tout ce que je demande, c'est que vous nous lâchiez à la fin ! Pas besoin de vous foutre de nous ! Je suis un putain de mercenaire, t'as peur de quoi, que je lâche les plans foireux de ton gouvernement corrompu ?! J'suis sûr que leurs bureaucrates savent déjà tout, et qu'ils ont mieux à faire, comme moi ! Ta mission ! Notre liberté !

Ouais, je déteste quand les gens se foutent de ma gueule. Et ce mec en fait définitivement parti. Le pire, c'est que la seule raison, sans doute, pour laquelle j'ai toujours ma tête, c'est que je dois l'amuser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Memel Prime
Chef de faction
Chef de faction
avatar

Nombre de messages : 23
Localisation (en RP) : Memel Prime
Date d'inscription : 01/01/2012

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   Mar 31 Jan - 3:05

Il est vrai que hart l'amusait, principalement parce que Hart cachait bien son jeu. Octavian pensait que Hart n'était qu'une grosse brute de contrebandier, mais il était bien plus que cela. Même si le commandant disait vrai parapport aux deux milliards il ne mordait pas à l'hameçon. Le Général commença à ravaler son sourire et commença à devenir sérieux, fixant dans les yeux Hart.

"Mr. Hart... il y a bien des choses que vous ne savez pas à propos de nous. Et il y a bien des choses que nous ne pouvons pas faire librement sans être accusés, la somme proposée n'est rien d'autre que la somme totale qu'un mercenaire aurait pris pour toute les mission que nous avons à proposer, c'est une véritable mine d'or certes. Mais ce n'est rien comparer à ce que nous allons avoir en échange de cet argent. Dite vous bien que si nous investissons tout cet argent c'est bien pour quelque chose en retour et pour ce qui est de la flotte nous l'avons déjà. Aussi pour ce qui est de l'armée, elle est prête à marché, mais le moindre mouvement de notre part dans le secteur serait une véritable galère insurmontable. C'est pour cela que l'on met le prix pour pouvoir récupérer les meilleurs hommes dans l'espace. Vous ne pensez tout de même pas que nous allions utiliser de simples carcarans pour faire le sale boulot. La plupart sont des missions ou votre vie sera mise à l'épreuve et pas qu'un peu. Notre service de renseignement connait les points stratégiques clé à frappé, et les éléments à récupérer afin de gagner et de détourner l'attention."

Il marqua une pause :

"Si vous n'accepter pas ces missions que nous vous proposons, cela risque d'être une catastrophe pour nous. Vous comprendrez maintenant pourquoi votre équipage n'est pas mort fusillé sur place comme nous l'aurions fait. Notre planète se meurt de l'intérieur, un investissement de 2milliards de crédit n'est absolument rien si cela nous permet de devenir puissant. pour l'instant afin de repayer votre peine de prison, la mission du carcarran tiens toujours. Pour ce qui est de la somme totale, nous verrons plus tard si vous êtes intéressé. mais nous avons besoin d'un homme demain qui ne viens pas de Memel Prime et qui n'a pas d'antécédents graves comme nous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romy Scharner
Débutant
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   Dim 5 Fév - 21:36

Bruits de pas, martiaux. Okay, se dit la pilote, on change de vis-à-vis. Encore plus cons que la flicaille: les rejetons de l'armée. Celle de Memel avait dorénavant la primeure dans l'esprit de Romy pour la crétinerie parfaite, après que le soldat les ait informés sur un ton rogue et suffisant. Morts pour tous, inexistants pour le SGC...

Je ne vois pas vraiment ce qui change...

Commentaire fait à voix haute, destiné à personne de précis. Un coup d'oeil rapide à ses camarades d'infortune, un imperceptible hochement de tête, ils se lèvent. Eh oui, en l'absence de Hart c'est elle qui commande, c'est comme ça. Un équipage a toujours besoin de quelqu'un à qui obéir, c'est comme les militaires en somme... en moins discipliné. La stupidité est-elle une fille bâtarde de la discipline ? A méditer.
La rouquine se lève avec difficultés, ressentant toujours l'étourdissement dû au manque de sang dans son organisme - en prime, elle crevait de faim. Même pas eu un casse-croûte, bande de radins.
L'insulte ne fait pas frémir un muscle de son visage pâle et fermé; mais son regard glacé, qui aurait fait passer l'iceberg du Titanic pour un séjour au club Med, en dit long, et l'imprudent qui a lâché le mot doit contenir de toutes ses mâles forces ses sphincters qui menacent de lâcher de frousse.
Un regard qui dit clairement qu'en d'autres circonstances, qui risquent fortement de se produire, elle lui ferait ravaler chaque mot un par un assaisonné d'une douleur tellement aiguë qu'elle en était obscène à décrire ou à imaginer. Bref, il allait passer un sale quart d'heure.

On marche, au rythme monotone des godasses des gradés, les couloirs défilent. Ils atteignent finalement une pièce plutôt vaste, pompeusement susnommée "Accueil", quoique n'ayant d'accueillant que .... non, rien en fait. A peine plus tiède que leur cellule crasseuse et puante.
Un bruit attire son attention: Kens renifle, lamentablement, tenant d'une main son oeil tuméfié. Une bourrade d'un des jumeaux - tiens, c'est drôle, elle n'a jamais pris la peine de les différencier - le fait trébucher. Le gamin lui lance un regard malheureux, étonné et apeuré. La colère ne fait pas partie du cortège d'émotions autorisées chez un faible sous-fifre, hélas pour lui. La pilote secoue doucement la tête, pas trop pour ne pas relancer la migraine qui l'a abandonnée pour quelques instants.

On les installa en ligne dans un coin, et plus rien. Après quelques secondes, Romy s'impatienta:

Bon, on nous sert le thé, ou on se désape tout de suite ?

Hart déteint sur moi, bon sang, mais c'est vrai que ça soulage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Remise en service d'un contrebandier... l'un des pires... [RP avec Hart]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» remise en vente des maisons abandonnees
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Amphithéâtre [évènements officiels et remise de diplômes]
» Cérémonie (Remise de seigneuries/Passation de pouvoir) 1/2 - février 1458
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Le Noyau de la Tempête :: Memel Prime-
Sauter vers: