Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La Cadre de l'univers - Commentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: La Cadre de l'univers - Commentaire   Sam 1 Déc - 2:26

Zone prioritaire de Espérance, Syllas, Dmitri et Amian (et Alex).

Voilà l’endroit où sera débattu l’avenir InRP du forum, c'est-à-dire les changements de formats, de contexte qui permettront de donner une nouvelle jeunesse au forum.

La centralisation des idées sur ce sujet sont à retrouver ici.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith
Initié
avatar

Nombre de messages : 487
Age : 25
Localisation (en RP) : Au fin fond de l'espace connu.
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Dim 2 Déc - 22:28

Sincèrement Espérance!


Année 2800

Un excellent travail sur lequel il ne m’apparaît même pas de revenir, (malgré un petit pincement au cœur en voyant Erikéa tomber si bas, voire même, face à cette Séranon que je hais tant ^^). La mise en place de l’univers de 2800 est très bien ficelée avec ses difficultés, ses intrigues politiques, économiques et militaires et le bond dans le temps serait assez court pour permettre aux anciens de conserver leur personnage.
La seule chose qui serait dommage ce serait que l’aspect trop hégémonique de Séranon soit un obstacle à l’attractivité de la partie Wargame du forum, surtout dans le cadre ou Séranon est joué par un autre joueur (autre que toi en tout cas).
Mais si cette hégémonie est savamment balancé InGame comme tu l’as présenté dans ton intrigue, je pense qu’il faut sauter sur l’occasion.

Pourtant on a ici le terreau d’une véritable histoire (sur laquelle on pourrait rédiger une véritable saga).



Les conséquences sur l’encyclopédie.

Dans le cadre de cette option, on pourrait définitivement lock l’encyclopédie (le forum) et donc créer une partie histoire et contexte directement sur le forum afin de rendre ça plus accessible pour tout le monde.

Ceci impliquerait de ressortir les anciennes chronologies de l’encyclo et juste créer des descriptifs courts de chaque nation (une page word ou deux par nations importantes). De même cela permettrait de rendre en soi le forum bien plus facile d’accès bien qu’après chaque administrateur de nations pourra reprendre, développer et réécrire sur le forum l’histoire de sa nation à partir de l’encyclo qui sera intouchable.

Les conséquences sur les joueurs de la V2.0

Les entrepreneurs pourront développer leur entreprise, les soldats auront pu monter en grade voire accéder à des postes politiques, cela permettrait de créer une base de joueurs présents qui ont déjà une influence sur l’avenir du forum contre la potentielle apparition de joueurs éphémères qui voudront quand même jouer dans la cour des grands.



L’année 2590

C’est la deuxième date que je retiens, elle laisse beaucoup de possibilités au niveau Wargame, mais peut-être moins au niveau RP (surtout dans le cadre de RP qui pourraient avoir une importance profonde sur l’aspect wargame du jeu).
Il serait dommage de devoir faire un bond en arrière car on mettrait de coté une bonne partie de l'histoire construite par la communauté hégémonique depuis sa création, même si cela rendrait les choses plus simples.

Je suis aussi pour la réduction totale du nombre de planètes habitables, ou tout du moins utilisées réellement au sein du RP, le reste ne sont que statistiques de WarGame.


Pour les hiérarchies entre les planètes je suis justement en train d'y penser au niveau du système de wargame (je vais faire quelque chose sur excel et j'aimerais bien tes règles de DSP pour voire ce que tu avais déjà créé).

Bref, très beau boulot, si j’ai d’autres réflexions je ferais suivre.

_________________

James Smith, un MJ qui vous veut du bien.
N'oubliez pas: Ω = 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Dim 2 Déc - 22:48

Si je retrouves ces règles je te les passerai. J'ai changé de PC depuis. Et même si je les ai gardé (j'en suis sûr), j'ai un peu tout transféré sur un disque dur externe en un gros fatras hyperbordélique donc, il faudrait que je consacre deux bonnes heures à les retrouver.

Je doute que ce soit intéressant vu que je peux te le faire en mille : "Elles étaient merdiques". C'est pas pour rien que DSP s'est arrêté aussi vite. En règle général, quand un Wargame prend fin, c'est parce que le MJ n'a plus le temps e s'y consacrer. Ce qui laisse deux options : soit il a mal créer le jeu, donc il en recrée un. Soit il n'a plus de temps IRL. Dans mon cas, j'avais du temps IRL. Mais les règles de DSP étaient merdiques car hyper chronophages et très très mal équilibrées ...

En ce qui concerne la stature Hégémonique de Seranon, elle est tout simplement due au fait qu'en fait, le risque de voir toute les factions en face s'unir contre elle est, de loin, pas négligeable. Donc, il faut qu'elle tienne le choc. Donc, elle occupe une place de dominant avéré contre toute les autres puissances désunies.

Le problème, c'est qu'en 2800, on risque d'en avoir pour cinq ou six mois de travail encyclopédique, et exclusivement encyclopédique. Il faut donc se poser la question de savoir combien d'entre nous sont prêts à bosser six mois sur une encyclo (en comptant encore un bon mois pour des bonnes règles bien équilibrées, et encore un bon mois pour un graphisme plaisant et accueillant).

Bref, c'est d'abord une question de motivation ...

Moi la motivation, je ne l'ai pas forcément, même si la date me botte beaucoup. Donc je préfère laisser à d'autres la main quand à installer le jeu en 2800. Edit : Je suivrais parce que j'ai pris un engagement. Mais franchement, ça me fais chier de laisser la main de l'écriture de certaines choses du BG qui me concernent pourtant à d'autres (ne serait-ce parce que j'ai parfois l'impression d'avoir été dépossédé de certaines choses).


La Date de 2590 me plait vraiment beaucoup. Mais il reste à mesurer le poids et l'impact que ça aura sur le travail à fournir. Et ça c'est, de loin, ce qui m'amènera à choisir entre 2590 et 2425. Parce qu'au fond, 2425, c'est la même chose, en moins ambitieux.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith
Initié
avatar

Nombre de messages : 487
Age : 25
Localisation (en RP) : Au fin fond de l'espace connu.
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Dim 2 Déc - 23:18

Citation :
Le problème, c'est qu'en 2800, on risque d'en avoir pour cinq ou six mois de travail encyclopédique, et exclusivement encyclopédique. Il faut donc se poser la question de savoir combien d'entre nous sont prêts à bosser six mois sur une encyclo (en comptant encore un bon mois pour des bonnes règles bien équilibrées, et encore un bon mois pour un graphisme plaisant et accueillant).

Je pense que tu exagères un peu, 40 ans d'histoire peuvent être très bien résumée rapidement si les points principaux sont fixés. De plus je suis partisan de laisser des zones d'ombres pour permettre de donner aux gestionnaires la possibilité aussi de créer une "petite" partie du passé de la nation. D'une les gens aiment créer, de deux ça va les fidéliser à leur nation et donc tertio rendre ces joueurs bien plus actifs (j'en sais quelque chose car j'en suis un exemple, me serais-je autant investi si je n'avais pas eu la possibilité de créer des topics pour Erikéa dans l'encyclo?).

Citation :
Moi la motivation, je ne l'ai pas forcément, même si la date me botte beaucoup. Donc je préfère laisser à d'autres la main quand à installer le jeu en 2800. Edit : Je suivrais parce que j'ai pris un engagement. Mais franchement, ça me fais chier de laisser la main de l'écriture de certaines choses du BG qui me concernent pourtant à d'autres (ne serait-ce parce que j'ai parfois l'impression d'avoir été dépossédé de certaines choses).

La motivation et le temps d'écrire tu l'as peut-être pas, mais tu as au moins les idées, dès lors rien ne t'empêche de trouver le bon successeur à Séranon, tu pourras lui expliquer l'ame de la nation et je pense que ce genre de personne sera assez capable pour comprendre et acquérir ce qui en fera un bon gestionnaire.

Citation :
La Date de 2590 me plait vraiment beaucoup. Mais il reste à mesurer le poids et l'impact que ça aura sur le travail à fournir. Et ça c'est, de loin, ce qui m'amènera à choisir entre 2590 et 2425. Parce qu'au fond, 2425, c'est la même chose, en moins ambitieux.

Il faut toujours être ambitieux!

Citation :
Je doute que ce soit intéressant vu que je peux te le faire en mille : "Elles étaient merdiques". C'est pas pour rien que DSP s'est arrêté aussi vite. En règle général, quand un Wargame prend fin, c'est parce que le MJ n'a plus le temps e s'y consacrer. Ce qui laisse deux options : soit il a mal créer le jeu, donc il en recrée un. Soit il n'a plus de temps IRL. Dans mon cas, j'avais du temps IRL. Mais les règles de DSP étaient merdiques car hyper chronophages et très très mal équilibrées ...


Pour les règles je vais un peu m'inspirer de Arsenal of Democracy au moins pour rendre une gestion facile et pourtant complète.

_________________

James Smith, un MJ qui vous veut du bien.
N'oubliez pas: Ω = 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Dim 2 Déc - 23:32

Moi je penses que tu sous-estimes le travail encyclopédique ^^.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith
Initié
avatar

Nombre de messages : 487
Age : 25
Localisation (en RP) : Au fin fond de l'espace connu.
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Dim 2 Déc - 23:42

Si personne ne nous lache en cours on est approximativement sept, en s'organisant efficacement moi je dis qu'on peut le faire avant fin janvier.

_________________

James Smith, un MJ qui vous veut du bien.
N'oubliez pas: Ω = 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Lun 3 Déc - 0:01

Tu sous-estime aussi les partiels alors ^^.

Enfin, on verra, je souhaite de tout coeur que tu ai raison, parce que j'ai envie de jouer. Mais je n'y crois que moyennement. Je tables plutôt sur mai-juin. Quoiqu'il en soit, ce n'est pas le sujet ici. Nous verrons bien. L'important c'est de se rendre compte qu'on peut en effet être efficace.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Mer 5 Déc - 2:21

Allo ? J'ai dis que je ne voulais pas porter ce projet à bout de bras ... Qu'est ce pensent les autres membres de ladite commission ?

Je vous fais juste un quote de ce qui a été dit lors de la précédente relance par l'équipe administrative, et qui récapitule tout de même une bonne partie de l'engagement de chacun sur cette relance-ci.

Citation :
Hegemony, autrefois Seran Civil War, autrefois Tief Civil War, est un jeu qui nâquit autour d’un RP collectif au sein de la section Role-Play du forum Ogame. Le jeu fut institué par Espérence, Rumulus, Syllas et moi-même, réunis autour d’une volonté commune de réaliser une expérience RP plus élaborée qu’un simple RP collectif. L’expérience fut, en dépit de vicissitudes inhérente à toute coopération, concluantes. TCW-SCW-Hegemony a pu vivre plusieurs années, passant par des périodes fastes mais aussi d’inactivités, généralement à l’origine de discussions, parfois mémorables, presque immanquablement suivies de réformes, s’appuyant sur l’expérience de jeu mais également l’opinion des utilisateurs de bonne foi.

Les récents développements de certains membres impliqués dans les discussions autour de la relance d’Hegemony nous ont amenés, Syllas, Rumulus, Espérance et moi-même, à nous pencher sur la pertinence de la poursuite d’un tel projet, notamment en prenant en considération les personnes réellement motivées par une évolution du forum et par une relance du RP mais disposant également du temps d’y participer. Cette analyse exclut donc les personnes ayant ou semblant avoir pour principale préoccupation le règlement de comptes et la critique gratuite.

Force est de constater que ce nombre de membres intéressées est très réduit et eut égard aux dernières observations, se réduit à un nombre très faible de personnes. Deux (trois maximum) à vrai dire, une troisième/quatrième étant plus éloignée à brève échéance et donc par essence indisponible. Plusieurs personnes qui s’étaient au départ signalées comme étant prêtes à s’investir semblent, les premières approches réalisées, peu intéressées de continuer sous la forme d’un investissement quotidien, pourtant essentiel et pierre angulaire de déclarations de disponibilités formulées il y a quelques temps. La réponse aux observations de leurs premiers jet sont en attente depuis plus d’une semaine en dépit du fait qu’elles se connectent tous les jours et, n’ayant pas signalées d’absence ou de problème technique, sont donc réputées disponibles. D’autres ne donnent plus signe de vie depuis le même laps de temps environs, et n’ont pas signalé d’indisponibilité ou de problème technique, affaire d’importance majeure qui est à l’origine de l'essoufflement de bien des role plays entamés mais jamais terminés. Certaines réapparitions ne changent malheureusement guère la donne. Seul un membre volontaire et ne faisant pas partie de l’équipe administrative a signalé une absence due à des problèmes informatiques. Une telle situation n’est pas en mesure d’instaurer ou de restaurer une confiance de travail.

Ceci ne nous permet que d’envisager une perspective sombre quant à une éventuelle relance du role-play à brève ou moyenne échéance, ne serait-ce que par la contraction à prévoir - plus importante que celle qui sévit actuellement - de l’équipe administrative, et le signal fort émit par quelques-uns quant à leur disponibilité réelle voir même leur volonté.

En raison de tout ce qui précède il apparaît donc que l’expérience que fut Hegemony et qui dura une demi douzaine d’années ne peut plus être poursuivie, sa viabilité et sa permanence ne pouvant plus être garanties. Peut-être mieux vaut-il s'arrêter maintenant avec de bon souvenirs, et ne garder que ceux-là, plutôt que de tout gâcher en voulant faire plus et aboutir uniquement à des conflits de personnes.

L’administration annonce donc qu’elle n’assumera plus les fonctions qu’elle s’était engagée à remplir, que le Role-Play n’est plus accessible. Aucune fiche de création de personnage ne sera plus traitée. Afin de permettre à la communauté de rester en contact et de continuer à échanger, les parties de discussion demeureront accessibles. Les articles, role-plays et créations qui tiennent à coeur aux joueurs pourront naturellement être récupérées par ceux-ci, il en ira de même pour les contributions au wikimony.

Les membres de l'administration remercient sincèrement tout les RPistes qui par leur Role Play et de leur imagination ont fait vivre ce forum et son univers.


Chronos, Espérance, Rumulus, Syllas.

Simplement pour constater que sur les membres de cette commission aucun ne s'est encore exprimé (en dehors de moi sous entendu), et sur l'équipe totale, seuls deux se sont exprimés sur les idées proposées (moi compris).

Après je conçois que tout le monde n'ai pas forcément d'idée sur le cadre, mais AU MOINS qu'ils réagissent en deux trois phrases à ce qui a déjà été dit alors ... C'est en croisant les idées qu'on ferra émergé l'idée finale. Donc ce n'est pas parce que l'on a pas d'idée que l'avis ne pèse rien ...

J'essaierai de faire un recap des points de convergence généraux demain (car plusieurs idées se recoupent à mon avis). Mais ce serait cool que les avis exprimés soit ceux de la commission, pas ceux des membres externes aussi Surprised.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Mer 5 Déc - 10:31

Je posterai ce soir ou demain soir, selon ma charge de travail, qui est assez forte actuellement.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Mer 5 Déc - 17:01

Comme promis voici un recapitulatif des points d'accord et de divergence constaté sur les idées proposées :

Nombre de planète :
A priori, tout le monde s'accorde sur la réduction du nombre de planète du jeu afin de recentrer le RP sur certains mondes "prioritaires" ou "représentatifs". Aucun nombre n'a encore été arrêté quoique j'ai proposé le nombre de 11 Mondes de RP.

Pays/factions :
A priori, la aussi, tout le monde s'accorde également sur la réduction du nombre de pays ou de factions, cela ne semble pas constituer un obstacle au développement des intrigues dans le RP, voire, peu même les rendre plus intéressantes en les recentrant et en concentrant plusieurs joueurs actifs sur une même faction.

Epoque :
Sur les avis exprimés, une majorité semble accepter un bond dans le temps (3 avis favorables ou neutres sur la question), mais ne récuse pas non plus le choix d'une époque du passé. Aucun consensus ne semble encore apparaitre sur la question. Je propose d'en débattre en premier dans l'organisation de la réunion, afin de fixer, ensuite, un cadre spatial en accord avec cela.

Peuples Extraterrestres :
A priori tout le monde est d'accord pour les "marginaliser", ou pour les intégrer à des états plus grands, de telle sorte qu'ils ne paraissent plus comme des factions "surpuissantes et trop fortes" qui déséquilibrent le jeu.

Topographie Stellaire :
Les participants ne sont pas d'accord sur le statut des zones neutres : doivent-elles être intégrées à la structure du jeu comme un espace "neutre" qui soit "bien pour commencer" ? Ou faut-il les supprimer pour les intégrer à la structure des Etats.

L'intrigue :
Aucun consensus sur la question. En même temps, vu que le cadre temporel n'est pas fixé, il est difficile de donner une intrigue consensuelle ^^. Tout le monde s'accorde cependant sur le retour de la FSU en temps que puissance.





Mon avis sur la question :

NB : Je pars du principe, mes propositions de Gameplay n'étant pour l'heure pas critiquées, que toute mes propositions, en dehors de la section Economique, ont, pour l'instant, reçu l'assentiment général. Car qui ne dit mot consent, et qu'en dehors de moi, en partie Gameplay, personne n'a encore rien proposé.

Naturellement, ce n'est pas définitif, si d'autres propositions interviennent sur le Gameplay Core, on pourra parfaitement y revenir !

Nombre de planète :

Planètes de RP :
Je maintiens donc mon nombre de 11 planètes RP, comprenant les mondes suivants : Arkilia, Bavandar, Carcaran, Christiansa, Erikea, Jadis, Luderitz, Kyrptonn, Mazaharpet, Seranon, Tsarysyn. Ces planètes seront dotés de leurs propres sous-forums, et organiser en fonction des frontières nationales (et non pas des secteurs).

C'est sur ces mondes que le RP sera largement privilégié. Tout simplement parce que TOUTES les missions seront EXCLUSIVEMENT données sur ces planètes. C'est aussi là qu'on trouvera des magasins ou acheter armes et munitions (et kits), et il ne serra pas possible d'en acheter ailleurs. Enfin, c'est également là que se feront la grande majorité des quêtes (et notamment au moins 90% de celles n'ayant pas trait au Wargame. C'est à dire les quêtes crées de toute pièce par un MJ pour donner quelque chose à faire à un joueur. Les quêtes données par un joueur pourront toujours se dérouler ailleurs, avec les restrictions précisées plus bas.

D'un point de vue du Wargame, ce sont des capitales, elles sont très dures à prendre, et sont très bien défendues. Ce sont de gros centres économiques aussi, puisque c'est là que l'on trouvera le gros de l'infrastructure économique d'un pays.

Planète de Wargame :
Et je suggère également le nombre de 44 Planètes de Wargame, en en créant s'il le faut afin de maintenir l'équilibre des puissances, comme indiqués dans mon document. On supprimera tout les mondes en dehors de cette zone ou on les réduira au statut de "décor" (voir plus bas). Ces planètes seront dotés de topics (mais jamais de sous-forums), et ne deviendront des mondes de RP qu'avec un accord intégral de l'ensemble des membres de l'équipe et du bureau administratif.

Au niveau du RP, elles peuvent devenir le cadre de missions ou de quêtes, notamment celles données par des joueurs (parce qu'il s'y passe quelque chose en rapport avec les batailles qu'ils livrent par exemple). MAIS, on ne peut pas y trouver de quête, ou alors, uniquement des "suites de quête". C'est à dire que l'on a reçu une quête sur Bavandar, qui nous envoie sur Enderasia par exemple, et qu'après la quête sur Enderasia, on trouve un datapad qui prolonge cette quête par un nouvel élément (par exemple on découvre que le Mafieu que l'on poursuit depuis le début n'est pas là, mais qu'il effectue des virements vers un compte offshore situé sur La Serena. Du coup, prochaine étape, la Serena). En outre, on ne peut rien y acheter, rien y vendre, et on peut uniquement trouvé du butin à la suite d'une mission (donc on peut toucher des récompenses de mission. C'est tout.)

D'un point de vue Wargame, ces mondes sont les égaux des mondes de RP. Mais comme ils sont plus faciles à conquérir (moins de province à capturer lors des batailles terrestres), on risque quand même d'y trouver moins de choses.

Planètes de "Décor" :
Enfin, je suggère toujours l'ajout, ou la création de 330 planètes de "décor" (6 par planètes RP et 6 par planètes de Wargame). Ces dernières ne serviront cependant JAMAIS au RP. Et elles ne peuvent être utilisées que pour servir de cadre dans les campagnes des joueurs (pour éviter que les batailles spatiales ne se déroulent toujours aux mêmes endroits : l'orbite des planètes de WarGame ou des planètes de RP). On ne peut pas y construire de bâtiments économiques, on ne peut pas y gagner d'argent ... En fait on ne peut QUE y perdre des choses (des vaisseaux, des flottes entières, des armées ou de l'équipement ...).

Je vais procéder différemment. En fait au lieu d'expliquer ce que l'on ne peut pas y faire, je vais expliquer ce qu'on peut y faire. Partez donc du principe, pour me comprendre, que tout ce qui n'est pas dans cette liste ne peut pas y être fait :
  • On peut y livrer bataille.
  • On peut y construire des installations militaires provisoires (jamais permanentes) qui disparaissent donc à la fin d'une campagne.
  • On peut y faire une mission, si ça éclate le joueur d'y aller, mais cette mission sera TOTALEMENT sans récompense : pas de salaire, pas de prime, pas de butin ... RIEN !
L'objectif en fait, c'est que les joueurs les fuient, pour qu'ils se concentrent sur les planètes de RP.

Comme vous le voyiez, les planètes de décor portent très bien leur nom : c'est du décor !

Pays/factions :
Il me semble qu'on peut acter, au moins le principe, de réduire le nombre de pays. On verra comment ça se passera ensuite quand aux pays choisis (je dirais, une fois qu'on aura fixer le cadre temporel !).

Epoque :
J'appuie finalement la proposition de 2800, avec le scénario que je propose. Cependant, je suis en désaccord avec James. A mon avis, fin Janvier, c'est avoir les yeux plus gros que le ventre. Je tablerai d'avantage sur fin Mars.

Peuples Extra-terrestres :
Attendons d'avoir définitivement acté la Date pour se concentrer sur les peuples extra-terrestres et leur statut. A mon avis, il n'est pas pertinent de tous les marginaliser. Les Xenos sont toujours intéressant, et les Apiens et Schluikors peuvent avoir un certain rôle, même si je suis d'accord qu'il faut les réduire à des parties d'un autre Etat, et pas à un Etat en soit.

Topographie Stellaire :
Je vais couper la poire en deux. Je propose que l'on considère que les zones neutres, hormis Carcaran et ses dépendances, sont désormais entre les mains des grandes puissances, qui y ont établi des avants-postes et des bases militaires, et en exploitent les richesses. Néanmoins, ces dépendances sont toujours des "marches" menacées par les raids Carcars et les clans de la main, dont la pieuvre tentaculaire est très loin d'avoir disparue. Cette dernière s'est juste accommodée de ses nouveaux maîtres. Ce qui fait que malgré la présence, non négligeable, d'états et d'une certaine force de loi, ces espaces seront toujours des marches non sécurisés. Cela présente à mon avis plus d'intérêt qu'une zone totalement hors de contrôle, ou les mafieux appliquent leur propre loi. C'est plus propices à des parties de "policier et de voleurs" ou à des affaires criminelles. Les chasseurs de prime y trouvent d'avantage leur compte et les pirates aussi (état signifie liaison avec la capitale, donc commerce, donc proies. Marches signifie bordel, et guerre larvée avec les autres puissances dans la région, donc marchés et contrats. L'ensemble équivaut à une incertitude propice à l’émergence de ces aventuriers).

Carcaran peut amplement suffire pour servir d'espace "pour débutant". C'était d'ailleurs son rôle primordial et il a totalement disparut aujourd'hui. Ca permettra de recentrer les choses autour de cette planète.

Intrigue :
2800 avec le scénario proposé.

Voila comment je réagis à l'ensemble des propositions.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Jeu 6 Déc - 14:28

Deux cartes, immenses, et plus moches que ce que je pensais.

La première c'est la transposition de la carte réalisé par Syllas, en un peu moins sobre.

La seconde est une carte de la manière dont je vois les choses en matière de plateau de jeu : Les planètes représentés par une planète (ou un vaisseau ou une station spatiale) correspondent aux mondes RPs et mondes du Wargame. Les points correspondent aux mondes de décor.

Je ne sais plus si je vous l'ai déjà dit, mais la raison pour laquelle je pense que cette structuration est une bonne idée, c'est qu'elle va nous donner des "reserves" de planètes que l'on pourra transposer en mondes RPs si la communauté de joueurs se développe.

http://i49.servimg.com/u/f49/13/29/91/11/galaxy10.png => Courants et tempêtes

http://img4.hostingpics.net/pics/353203Galaxymaphugeavecprovinces.png => Provinces et plateau de jeu complet

Cette carte comprend normalement quasiment toutes les planètes de l'encyclopédie, plus certaines ajoutées pour rééquilibrer les choses.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Ulric
Débutant


Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation (en RP) : ''Non localisé''
Date d'inscription : 14/10/2012

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Jeu 6 Déc - 19:22

Salutations, Messires et Sieurs,

Je vous rejoins, en ce jour, avec plaisir avéré, en voyant que ce monde se relève des cendres de l'ancien.

Je suis et demeure présent, en observant concrètement toutes les démarches entreprises, aussi, non seulement ne vais-je pas me contenter d'observer, mais je vais participer, puisque, apparemment, je semble avoir le mérite suffisant pour me joindre à notre belle équipe. ici même constituée.

Je bien lu, et personnellement, je trouve les œuvres de cartographie très réussies. Quant à la date, j'appuie, comme Héphaistos (Espé), l'année 2800.

Commençons par le commencement, tout simplement.

La réduction des factions ainsi que des planètes est nécessaire, certes, et l'idée des planètes en guise de décor, est une idée plutôt adéquate, en prenant en compte que nous ne pourrons pas nous disperser sur l'Univers entier, s'il y a des centaines de système. Cependant, qu'en sera-t-il des joueurs désirant pourfendre l'espace pour l'explorer, des ''Christophe Colomb'' de l'Univers ?

Administrativement, où serons-nous et quel sera notre place, à chacun de nous, exactement ?

Ah...Les mégapoles et métropoles économiques seront certainement protégées, et les joueurs ou nations voulant les attaquer devront débourser une somme colossale en ressources, tant humaines que matérielles, mais ça pourrait demeurer possible, quelque part, si un tyran puissant, un peu comme la Guerre des Étoiles, s'insinue discrètement dans le Sénat ou la Cour impériale de l'endroit, pour y prendre le pouvoir RP, à la façon maintenant caricaturée de l'Empereur Palpatine/Dark Sidious, à l'époque où il n'était que Chancelier...À s'y méprendre, mais cette machination fut inspirée de la monté du ''Führer'' Adolf Hitler.
N'oublions pas que l’ascension de Palpatine a été parfaitement exécutée. Il a commencé en tant que sénateur de Naboo (Je ne suis pas un connaisseur très approfondi de Star Wars, mais je mentionne ce que je connais au niveau politique.)

Les planète Wargame seront des liens où, selon ce que j'ai compris, il sera possible d’envahir ou de combattre. Le terrain pour les joueurs plus ''martiaux''.

Y a-t-il quelque chose que je me dois de savoir avant de débuter avec vous, chers membres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Ven 7 Déc - 0:53

Attention! Ce post est très long! Nous recommandons que vous alliez chercher à boire avant de commencer cette lecture! Nous déclinons toute responsabilité en cas d'accident!



Bien bien, après une longue journée, le réconfort. Une fois reposé, je me suis attaqué à la relecture du topic, et à l'examen des fameuses cartes.

Bon, parmi le scénarios temporels envisagés, je pense que sur le plan encyclopédique le plus simple a mettre en place serait le 2800, pour la bonne raison qu'il suffit d'ajouter des éléments, et non de revenir en arrière comme pour les autres. Après, cela demande aussi un travail de réécriture et d'extension du background sur une cinquantaine d'années. Enfin, le principe ne me déplait pas, de même je salue le travail espérien jusqu'ici.

Toutefois, au-delà de l'aspect du choix de l'ère, quelques points aussi bien à l'échelle macro que micro restent à discuter.

Nombre de planètes :

Je n'ai rien contre la base à 11 mondes centraux, qui me semble relativement correcte.

Pays/factions :
La réduction du nombre objectif de factions semble en effet nécessaire afin de clarifier la carte. Au pire, on fera passer sous protectorat celles dont on veut sauver la fiche politique, ou conserver comme carte (comprendre bargaining chip) géopolitique utilisée par les différents acteurs de la vie internationale.


Peuples Extraterrestres :
A priori tout le monde est d'accord pour les "marginaliser", ou pour les intégrer à des états plus grands, de telle sorte qu'ils ne paraissent plus comme des factions "surpuissantes et trop fortes" qui déséquilibrent le jeu.

Les aliens ont pour moi toujours fait partie du décorum, et pour les hemlins et aséaltéens il n'y aura rien à changer par conséquent. Pas de problème pour moi. Les carcars, ma foi, seront de facto marginalisés par l'évolution géopolitique.


Topographie Stellaire :
Chaque position a ses avantages, toujours on pourrait supposer que l'affaiblissement de la tempête terrienne s'est traduit par un affaiblissement de celle de carcars, permettant aux grands Etats de renforcer leur contrôle sur la région par une série de protectorats. Une autre explication pourrait être une amélioration de la propulsion. Le coeur de la tempête demeurant largement impraticable (parce que, soyons honnête, le lendemain du jour où carcaran est accessible, c'est coup de balai généralisé mouahaha).
Note: que faisons-nous du Titan, de la Roue et compagnie?

L'intrigue :

Bon bon, attaquons le coeur de la question.
Concernant la FSU, et bien nous avons déjà quelques bases de travail pas trop mauvaises. Toutefois, il faudra déterminer quelques données importantes:

Population: Nous étions restés sur un truc assez gros. Alors, essaimage vers les colonies, ou alors maintient dans le système solaire?
Planètes sous contrôle: Nous avons déjà la carte, mais faut voir quelle est la structure du contrôle terrien sur la région. Colonies militaires, colonies de peuplement, anciens territoires ayant rejoint spontannément la FSU à son retour?
Système politique: J'aurais tendance à pousser la FSU telle que je l'ai développée dans mon roman, c'est-à-dire comme une sorte de monstre empêtré dans sa bureaucratie et sa masse, ce qui l'empêche de tout broyer. Le gouvernement étant très dépendant de la majorité dans la chambre haute, le Conseil des Mondes, où les parties pro-terriens et pro-colonies sont plus ou moins toujours en train de chipoter sur les attributions de chacun (un peu comme les républicains et démocrates US au sujet du "big government").
Forces militaires: Bon, y a pas un pli, une armée énorme de soldats plus ou moins bien équipés. La flotte est très nombreuse, mais l'hyperespace militaire des terriens garde un léger retard sur celui des autres, pour des raisons évidentes. Les officiers terriens ont malheureusement peu d'expérience, les quelques opérations de police menées jusqu'ici n'ayant pas eu une envergure consistante.
Relations diplomatiques: la grosse question. J'aurais tendance à la mettre en mauvais termes avec Seranon, pour des raisons historiques autant que stratégiques, et pas trop mal avec l'UTE, fin', globalement neutre vu la distance, mais préférant garder la possibilité d'une alliance à revers contre Seranon avec Tsarysyn. Quant aux relations avec l'EKA, la réponse à cette question dépend grandement de ce que nous acceptons concernant l'expansion de la FSU, car celle-ci s'est clairement produite dans la sphère d'influence de l'EKA. Guerre? pas guerre? bataille de polochons? Renaissance de Tancrède Lejeune qui détruit un croiseur de la FSU à mains nues?

Concernant l'expansion de Seranon, je la traiterais principalement dans les problématiques ci-dessous, mais je suis globalement d'avis qu'elle est trop forte ici pour être réaliste, du moins pas sans poser de sérieuses hypothèques /politiques / militaires / économiques / sociales (selon l'approche choisie par Seranon); on ne bouffe pas tout le pacte Seran-Valen en quarante ans, puis colonise la moitié du secteur, sans conséquences, surtout vu que l'EKA, la FSU et l'UTE ne seraient guère motivées pour rester observer les petites nations du coin se faire bouffer.


Problématiques:

Trame globale:

UTE
Bon, les cinquante années suivantes dans l'UTE, le gouvernement achève sa démocratisation plus ou moins forte , aboutissant finalement au retrait de la junte de certes postes, et l'amiral Syllas devenant président de l'Union à la mort du chancelier Von Heiggins. Toutefois, malgré des débuts prometteurs, les projets soigneusement huilés du gouvernement secret de l'UTE (Syllas, Liung, Cetreçesçu et Law, qui sont tous membres de Condor, initialement un projet de développement secret, lequel possède une influence décisive dans l'armée et l'Etatet a tendance à devenir un organe secret central et caché) sont dérangés par l'expansion séranienne et l'invasion Xenos (voir le paragraphe traitant d'icelle ci-dessous), ce qui conduit à un progressif retour du gouvernement autoritaire; aux suivantes élections, le parti de l'armée reprend la majorité absolue, et réinstaure un Etat avec des méthodes dures de gouvernance, et notamment un accent très nationaliste, avec la constitution de milices de patriotes dans les mondes mineurs et éloignés potentiellement menacés. Évidemment, vu l'âge moyens des amiraux (qui sont au pouvoir depuis 2730...), il va falloir avoir un peu de turn over à la tête, mais bon le calibre des hommes d'Etat demeure globalement. Mettons qu'après avoir glorieusement guidé l'UTE dans les périodes les plus sombres, l'amiral Syllas prend sa retraite en 2782, à l'âge honorable de 92 ans, laissant la place à d'autre dirigeants, principalement des protégés de l'amirauté. Jusqu'à sa mort, en 2796, il garde toutefois une influence décisive. En l'an 2800, seul l'amiral Liung Wu et l'amiral Cetresçesçu de la junte d'origine encore vivants. Je décrirai les nouveaux dirigeants et leur doctrine plus tard, mais ça risque d'être la junte des douze en version rajeunie et un peu plus dure.
Compte tenu du choc de l'éco erikeane (voir plus bas aussi) et des importantes menaces, l'éco unionienne s'est progressivement restructurée dans une logique productiviste de quasi-guerre, augmentant la part de l'industrie moyenne notamment, afin d'assurer simultanément la production de consommation et de guerre. Cela a réduit globalement la croissance des services, mais la technologie et les grandes corporations traditionnelles unioniennes amortissent globalement cela, tandis que la simple masse de l'éco unionienne absorbe le plus gros du choc. Globalement, grâce à leur immense infrastructure + aux ressources de la taille du territoire, l'UTE, Jadis et leurs satellites se constituent en marché plus ou moins séparés du reste de l'univers humain, échangeant un peu avec l'EKA et très peu avec Seranon, qui est devenue une menace aussi bien d'ordre économique que politique. (toutes ces mesures sont évidemment relatives à l'éco "mondialisée" que nous avions en 2760, où les échanges étaient très nombreux; ainsi, le "peu" de l'UTE peut être une quantité non-négligeable, c'est juste qu'elle est nettement inférieure à ce qu'il y avait avant).

Alttoria
Juste une question, sur ta carte, Alttoria est encore indépendante?
Un problème étant que Alttoria est probablement avec la chute d'Erikea devenue le plus solide des membres du pacte Seran-Valen, et le seul à ne pas risquer de tomber tout de suite dans l'escarcelle de Seranon. Or les alttoriens sont plutôt attachés leur indépendance (c'est leur principale caractéristique en fait, ils sont pas super forts, mais déterminés à être debout seuls), et ça m'étonnerait qu'ils acceptent d'être avalés comme ça, quitte à consentir à un rapprochement avec l'UTE, qui, occupée par les Xenos et préoccupée par Seranon, est tout naturellement capable de garantir l'indépendance Alttorienne sans tenter de bouffer la république tout de suite. Ils se retrouveraient en position d'Etat tampon, plus ou moins en train de jongler entre les deux, peut-être en tentant d'avoir aussi de bonnes relations avec la FSU.

Question erikeane
Voilà, on a Erikea. Une dizaine de milliards de types sur une planète super-polluée, chargée d'une industrie de malade, lourdement robotisée, des gens entassés dans des villes de la taille de petits continents. Si Seranon désire réellement démanteler Erikea, c'est-à-dire le réduire à l'ampleur d'une planète normale (format Alttoria), et bien Seranon devra mettre une quantité d'efforts phénoménale, de quoi hypothéquer sa croissance sur des décennies. Rien que pour démanteler la ville d'Aquilaris, je dirais que sans utiliser de nuke faudrait des machines lourdes pendant une trentaine d'années. Ensuite faut faire quelque chose des milliards de types vivant là-dedans, soit en les transférant sur d'autres colonies (ce qui est très coûteux, très, très), soit en les relocalisant dans des zones rurales (qui sont dévastées sur Erikea et demandent par conséquent également une coûteuse réhabilisation. Bref, si Seranon compte digérer Erikea, je lui donne cinquante ans en mettant l'essentiel de ses ressources à contribution, pour avoir juste bien avancé dans le processus. Pour le compléter, je dirais un siècle.
Par contrecoup, si on accepte un tel processus entamé, l'effondrement de l'export erikean de produits de base n'est pas sans retentissement dans l'univers, car il tue une partie de la base de la prospérité de l'univers en 2760: des produits de base pas chers, qui sont ensuite manufacturés sur Jadis, Arkilia, Bavandar, Christiansa, Tsarysyn et plus récemment aussi Seranon. Les écos industrielles seraient donc forcées de recalibrer leur appareil de production et de globalement abandonner des productions à plus haute valeur ajoutée afin de compenser le déficit, ce qui causerait une crise économique majeure à l'échelle macro. Comme déjà dit, l'éco de l'UTE par sa simple masse serait en mesure de globalement s'en sortir - pas sans pots cassés, mais l'éco unionienne est taillée pour survivre à une guerre totale contre Erikea et ses alliés, donc a priori ses dirigeants savent qu'ils doivent pouvoir se passer de la prod erikeane -, tandis que celle de la FSU est déjà adaptée plus ou moins à l'autarcie. Seranon, Jadis, Maza, Bavandar, Alttoria et l'EKA (sauf s'il bénéficie massivement d'une perfusion apienne, dans quel cas la donne est très différente) par contre risquent de se prendre une pelle monumentale au niveau éco, avec récession carabinée, chômage de masse et co. Globalement, cette morosité éco risquerait aussi de durablement ralentir, voir totalement arrêter les colonisations en cours, dans les territoires transchristianiens et de l'EKA, mais aussi et surtout la masse de colos séraniennes apparaissant sur ta carte, qui n'est pas réaliste: soit Seranon ne démolit par Erikea et peut coloniser (mais manque de colons), soit elle la démolit et ne le peut pas (mais a la blinde de colons potentiels).


Expansion de la FSU et de Seranon

Déjà mentionné plus tôt à partir d'autres problématiques, celle de l'expansion de ces deux pays. Pour la FSU, faudra voir avec quels pays elle se frotte, et si elle a déclenché déjà une guerre. POur Seranon, c'est la question de 1/ la colonisation (cf. ci-dessus) et 2/ l'influence dans les autres nations. Alttoria déjà serait très réticente, et ensuite, il faudra expliquer le détail de la prise de contrôle sur Maza, qui est plus réaliste. Guerre? Progressive? Enfin, y a les zones neutres, mais ça a été déjà traité.

Territoire de l'EKA

Me semble que Chronos me disait que le territoire de l'EKA, Resha, Karela et plusieurs morceaux d'espace profond ont été bizarrement modifiés. Je ne pense pas qu'il soit extrêmement important dans l'absolu, comme les territoires transchristianiens, mais peut-être restructurer le coin afin de l'harmoniser avec les anciennes données plutôt.

Ensuite, les galiléens, faudra qu'on fixe comment ils se sont retrouvés dans l'EKA, surtout considérant le bordel total qui y régnait jusqu'il y a peu (chez les galiléens, pas dans l'EKA).

Territoire de l'UTE

Concernant la carte, okay pour intégrer Galicia Prime, par contre plusieurs des mondes mineurs sont placés aux mauvais endroits, leur placement exacte étant ici: Carte
Evidemment, il serait irréaliste de les mettre tel quels sur la carte finale, mais alors je te donnerai les noms à placer autour de Galicia Prime et compagnie, ainsi que leur position, par esprit perfectionnisme.
Autre problème, les mondes transchristianiens (ceux avec les noms latinisants, Kaus Borealis, Antiae, Arae, etc.) sont placés en réalité au-delà des limites de la carte, et je suis d'avis de les garder là-bas. Après tout, stratégiquement vis-à-vis des autres pays, cela ne fait aucune différence s'ils le sont ou pas. Et par rapport aux Xenos, ça fait une grande différence s'ils sont à l'emplacement réel ou alors à celui-là, à une demi-journée de vaisseau de Lüderitz.

Xenos

Partie totalement à faire. A quoi ressembleront-ils? COmment attaqueront-ils? Dans quelle mesure l'UTE leur bottera les fesses? Quel sera le rapport avec les schluikors et autres trucs que Rumy avait inventé dans les liens schluikors-Xenos?

A voir entièrement, si on commence par des escarmouches colonies avec l'UTE et Jadis, aboutissant en guerre à grande échelle par corps expéditionnaires interposés, sans batailles décisives mais avec une série d'engagements moyens bien sanglants imposant une garde constante de la frontière, et une forte militariation de la société, concomitante au renforcement des forces armées.

Territoire de la FSU:
Alpha et Proxima Century sont situées à des dizaines de parsecs l'une de l'autre, et sont même pas les mondes les deux plus proches de la terre^^
Je ne connais pas d'Epsilon Eridani dans nos planètes proches de la Terre, par contre on a déjà un Epsilon Indi, à mettre peut-être à la place. On a aussi un Ursa, à mettre à la place d'un Tau Ceti n'existant pas dans notre univers me semble.

Concernant les nouvelles planètes:
Je vis seulement que l'antiquité gréco-romaine c'est ton truc actuellement ha ha

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Ven 7 Déc - 1:50

Pardonnes-moi Syllas, ton post est très long, donc je réponds point par point, ce qui peut donner des incohérences (je me relirais, mais du coup je vais encore m’emmêler les pinceaux, donc je préviens que ce serra peut-être pas clair).


D'abord :

Citation :
Concernant l'expansion de Seranon, je la traiterais principalement dans les problématiques ci-dessous, mais je suis globalement d'avis qu'elle est trop forte ici pour être réaliste, du moins pas sans poser de sérieuses hypothèques /politiques / militaires / économiques / sociales (selon l'approche choisie par Seranon); on ne bouffe pas tout le pacte Seran-Valen en quarante ans, puis colonise la moitié du secteur, sans conséquences, surtout vu que l'EKA, la FSU et l'UTE ne seraient guère motivées pour rester observer les petites nations du coin se faire bouffer.

Ou pas. Entre 300 et 270 avant Jésus-Christ, l'Empire Romain unifie la péninsule Italienne. Donc à priori plus vite que Seranon en plus ! Et ce n'est qu'une petite cité de 200 000 Individus. Pour un territoire peuplés de 5 Millions de personnes. Il a également fallut une vingtaine d'année à César pour conquérir la Gaule, peuplée de 15 millions de personnes !

Le rapport de Rome sur l'Italie est de 1 contre 25.

Ici, le rapport est totalement différent : Seranon, qui pèse 4 milliards d'individus quand même, unifie un territoire de 20 Milliards de personne. Soit un rapport de 1 contre 5. Cinq fois plus.

Plus récemment, il a fallu un ans et demi à Hitler pour conquérir l'Europe ...

Il a fallut 30 ans à Alexandre pour conquérir la Perse ...

Je continue ? Razz. Et ici, ce n'est même pas une conquête militaire. A l'exception d'Erikea !

Nombre de planète :

Je considère donc que c'est arrêté pour ma part.

Pays/Factions :

Pareil, arrêté. Reste à s'entendre sur les modalité, ce qu'à priori on est déjà en train de faire ...

Peuple Extra-terrestre :

Da. Attention à pas trop marginalisé les Carcars quand même. Pour moi, c'est un peu comme des huns ces mecs là. Ils peuvent végéter dans leur coin pendant trois siècles puis surgir de leur boite comme des gros barbares (voire les multiples Empires Huns : les Xiongnu, Attila, puis les Khanats Avars).

Topographie Stellaire :

La Roue a disparut de ma carte car je retrouvais pas sa localisation. Si on me dit ou c'est, je modifie en conséquence.

Le Titan, je l'ai mit dessus comme un espace de "Wargame". On pourra le transformer rapidement en espace "de jeu", quand on constatera encore une fois qu'il y a huit joueurs pirates pour deux joueurs enfactionnés ...

L'intrigue :

FSU :
Pas trop d'accord la-dessus. Ta FSU est celle d'avant la rupture, je suis d'accord. A mon avis, celle d'après doit être beaucoup plus chiante et beaucoup plus apte à faire chier tout le monde, donc à se comporter en vrai puissance dans le concert des nations. (GUILFORD ACT POWAAA ! Comme ça ils colonisent les zones neutres, et l'armée est hypertrophiée ... Non ?).

UTE :
Ok pour moi.

Alttoria :
Je vais commencer à répondre à ta question. Ma carte vise à faire un truc simpliste accessible à tous. Ainsi, je sais pas si tu te souviens, mais à un moment, j'avais parler, dans mon doc Word, de la possibilité "pour un géopoliticien qui voudrait forcir le trait" de "faire passer Seranon pour des gros impérialistes" en "incorporant tout les Etats du PSV dans la République". C'est ce que j'ai fais là.

En fait j'ai imaginé pour Seranon tout un système que j'expliquerai plus bas. Alttoria est en fait un Foederati de Seranon, donc un peuple Fédéré. C'est à dire militairement dépendant de Seranon (les planètes précédées de la mention "ORD" (Ordnance Regional Depot => Pompé de Star Wars, j'admets), sont en fait des bases militaires Seranienne protégeant Alttoria de l'UTE. Mais la planète est toujours indépendante du point de vue du droit (la structure de l'OTS fait cependant qu'elle n'est pas indépendante sur le plan diplomatique et Militaire. Elle n'a entre autre, plus d'armée en dehors du corps des Foederati, qui sont commandés par des Seraniens).

Erikea :
Seranon n'a pas démolit Erikea. Elle l'a pillé : démontage de machine, transfert de l'industrie vers d'autres points de la planète, ou carrément vers d'autres mondes, "déportations" maquillées de population à travers l'armée (sur Seranon le Guilford Act est une réalité depuis la fondation de la République : son armée est au modèle Romain).

Il faut appréhender la puissance Seranienne de la même manière qu'il faut appréhender la puissance de la République Romaine. Et dans cette équation, Erikea, c'est Carthage. Donc quand Erikea sera détruite Seranon n'aura plus de problèmes. Et là, je qualifierai la situation de entre les deuxièmes et troisièmes guerres puniques. Ca veut dire que si Erikea fait chier, Seranon Botmélisera proprement ...

Je reviens à la thèse de Seranon comme l'Empire Romain. Imagine Seranon comme Athènes, et l'ensemble de la République comme sa Chora ... Comme Rome, et son Empire Méditerranéen.

Seranon ne remplace pas les autorités passées. Elle exploite. C'est tout. Pour le plus grand kiff de sa population, qui vit bien, et de celle de ses alliés pas chiants (Alganzaar, Liza et Skeibei principalement) et anciens ennemis pas chiants non plus (Alttoria ... surtout). L'intégration est ultra-progressive, et se fait en fonction de qui est chiant, qui ne l'est pas. Les Algans, dans mon idée, sont par exemple presque totalement intégrés (ils sont citoyens Seraniens). Mais c'est quasiment les seuls (à l'exception d'une centaine de million de colons Erikeans ... A la louche ... sur Liza, qui eux, sont aussi doté de la citoyenneté Seranienne totale, parce que c'est tout les collabos qui aident la République Seranienne à exploité tranquillement Erikea).

Sur l'expansion de Seranon :
Pour moi, qui a Erikea, a le PSV. C'est aussi simple que ça. On ne résiste pas non plus à un Etat de 16 Milliards d'individus quand la population cumulée de tout les Etats Mazaharpiotes ne dépasse pas le Milliard d'individus ... Pareil pour Alttoria. C'est plutôt un magnétisme automatique lié au poids brutal prit par Seranon qui rattache ces nains à la République (pardonnez l'expression ... Mais aujourd'hui on imagine mal le Luxembourg vivre sans qu'un de ses voisins ne soit son grand allié ...)

J’enverrai un doc word qui explique tout ça. L'important, c'est juste de comprendre pour l'instant que Seranon n'est pas un Empire dans sa forme "Traditionnelle" de la SF. C'est une République Impérialiste, à la manière de Rome.

En fait en une phrase : "Seranon n'est pas la capitale d'un Empire. C'est une cité-Etat qui a conquis de vastes territoires." Après y'a des modèles politiques d'intégration qui construisent une société Seranienne ultra hierarchisée, et divisent les peuples en une multitude de statuts différends. Cette multitude de statuts empèche les peuples de se rapprocher, donc empêches aussi aux Rebelles de faire chier.

D'autant que je pars aussi du principe qu'en zigouillant les élites Erikeannes, les Seraniens ont zigouillé la volonté de combattre des Erikeans. En fait, je les vois même débarquant comme des grands princes dans leurs vaisseaux étincellants au milieu d'un Etat qui aurait sombrer à l'âge de pierre sans leur présence. Donc malgré le fait qu'ils se fassent exploiter doucement, les Erikeans voient les Seraniens comme des quasi-dieux (en plus un Seranien est en général un demi-tieffelin, donc c'est dur de le prendre par surprise, il a des réflexes de maousse et il est plus intelligent que la moyenne ... Forcément, ça aide pas ...)

Sur les territoires :
Donnez-moi des maps ... Je sais pas si vous savez, mais la moitié des Maps vraiment utiles d'Hegemony NE sont PAS dans la partie Atlas de l'encyclo Razz ... Amuses-toi pour placer les mondes aux bons endroits après !

Après, je ferrais des déplacements, klein problem ...

Quand au nombre général des planètes, faut pas oublier la hiérarchie que j'ai évoqué : seule les planètes qui sont symbolisées par une planète (justement) sont de vraies colonies, dépassant la centaine de millions d'habitants. Ailleurs, ce sont des stations de recherche paumées, des installations minières ou des usines, des pods d'extraction d'Hexanox, bref, du matos lourd. Tout les points, c'est donc les mondes décors.

Après y'a une logique mathématiques (pas toujours pertinente historiquement, mais qui l'est d'un point de vue Wargame), pour que les blocs aient la puissance qui leur correspond à ce moment de l'Histoire.

Xenos :
A voir, moi si je bosses déjà sur Seranon, je peux pas bosser sur les Xenos en même temps Very Happy ...

Territoire de la FSU:
Epsilon Eridani ! QUEL INCULTE !

Je re-déplacerai tout ça pour mieux représenter le secteur Sirius si tu veux ...

Tau Ceti >.< !

Une Carte des environs du système solaire et du secteur Sirius en cadeau de noël ! Je mets le lien wikimedia commons parce qu'il est grave chiant ce fichier ...

Concernant les nouvelles planètes:
Si tu voyais la structure sociopolitique Seranienne de l'an 2800 ... Razz

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Ven 7 Déc - 10:37

Tes exemples d'empire expansionnistes sont soit tirés du monde antique, soit des échecs: l'intégration au Reich des Etats européens est uniquement basée sur le pillage des pays conquis, sans aucun plan d'utilisation plus long-termiste. Et sans les personnes extraordinaires de Todt et surtout d'Albert Speer pour rationaliser un minimum ce pillage, ça aurait été encore plus pathétique. La quasi-totalité de l'effort de guerre allemand reposait sur le Reich proprement dit, et au moins la moitié des territoires conquis se seraient soulevés dès que les garnisons auraient été même légèrement affaiblies. C'est un exemple de conquête très mal gérée, et il aurait fallu pas moins d''ne victoire totale sur les deux fronts + des décennies afin de ne serait-ce que commencer à stabiliser.

Concernant les empires antiques, il y a une différence de structure économique et militaire: dans l'antiquité, stabiliser un empire est relativement simple, car la méthode assyrienne marche avec une remarquable persistance et efficience. Je cite, livre de Judith, chapitre 1 versets 11 et 12:

1:11 Tous les habitants de toute la terre méprisèrent la parole de Nabuchodonosor, roi des Assyriens, et ne se rassemblèrent pas avec lui pour la guerre, parce qu'ils ne le craignaient pas, mais ils lui résistèrent comme un seul homme et ils renvoyèrent ses messagers les mains vides, la honte au visage.
1:12 Nabuchodonosor fut très irrité contre toute cette terre et jura par son trône et son royaume de se venger de tous les confins de la Cilicie, de la Damascène et de la Syrie, de faire périr aussi par son épée tous les habitants de Moab, les fils d'Ammon, toute la Judée et tous ceux d'Égypte jusqu'aux confins des deux mers.


Okay Nbuchodonozor était babylonien, mais c'est la Bible qui dit ça, elle dit souvent des conneries pour ce genre de détails^^

Voilà en gros le programme. Si on ne se soumet pas, on massacre. Le problème c'est qu'au moins à partir du XVIème siècle en Europe l'évolution de l'armement, notamment de fusils performants et de l'artillerie, ainsi que la constitution d'Etats fondés sur autre chose que le droit objectif du plus fort rend ce système de domination pure caduque. Naturellement, il fonctionne encore, mais de plus en plus mal: il suffit de voir comment un pays de l'ampleur de l'URSS a échoué à pacifier l'Afghanistan. Merde quoi, la plus grande et puissante armée du monde forcée à la retraite par conséquence des actions des péquenots afghans (je ne dis pas vaincue attention, juste forcée à la retraite).
Dans le même ordre, je considère que pour intégrer tout ce beau monde, Seranon souffre de grosses difficultés malgré tout. Par ailleurs, mes objections pour Alttorien tiennent. Ils ont beau être un milliard, ils ne sont pas aveugles, et là entre Seranon qui a déjà bouffé plus ou moins à terme le reste du pacte, l'UTE, surtout si occupée ailleurs, parait nettement moins menaçante, et la signature d'un pacte de garantie territoriale et de neutralité me semble la démarche la plus logique. Ce qui est certain, c'est qu'aucunes forces séraniennes ne seraient laissées sur son territoire, ça serait inviter à un truc comme ce qui est arrivé à Massalia sur VV. Alttoria n'a là plus besoin d'être protégée de l'UTE, mais plutôt de Seranon. J'imaginerais aussi bien un accord de garantie territoriale par l'UTE qu'une alliance en bonne et due forme avec la FSU afin de parvenir à cette fin.

FSU:

Humm je peux voir la FSU prenant une teinte plus collectiviste et revancharde, en mode France après-1870 ouais, mais globalement durant l'essentiel de son histoire ça reste une sorte de grose démocratie tellement corrompue et immobiliste dans ses institutions qu'on se demande si elle l'est réellement. Après, la pression vers l'extérieur de la MMK, la corporation merkurienne, et des milieux militaires peut justifier une conduite plus expansionniste.

Erikea

Concernant Erikea, certes si on est tombé dans un système pur et simple d'exploitation, cela ne présente pas les problèmes du démantèlement, mais l'effort colonial colossal visible sur la carte (au moins une demi-douzaine de secteurs colonisés...) provient d'où alors, s'il ne draine pas le réservoir Erikean? Seranon est encore loin de la saturation démographique, qui est objectivement al seule chose permettant une colonisation massive; les MME de l'UTE et les colonies de l'EKA sont globalement peu nombreux (considérant l'espace dans lequel ils sont éparpillés), et par conséquent Tsarysyn, Christiansa, Arkilia et Krypton sont des poids lourds démographiques entourés de nains (Zielona Gora, c'est quelques millions tout juste, etc).
Qui plus est, si les conditions des erikeans sont tout aussi minables qu'elles étaient avant, une bonne partie de la justification idéologique de Seranon sur place est sérieusement endommagée, car il faudra accepter à l'intérieur comme à l'extérieur l'image de celui qui continue les habitudes esclavagistes du coin (car toute politique d'amélioration objective et même légère du style de vie et du système d'exploitation requiérerait des investissements massifs). L'avis des gens du coin a une importance moyenne, même s'il n'est pas inexistant non plus, mais par leur simple masse démographique ils posent des problèmes de gestion tout bonnement colossaux.

Ensuite, selon l'évolution de l'exploitation erikeane, les modifications éco sont plus ou moins grandes. Dans l'absolu, la production n'a pas pu être maintenue pendant la période transitoire à un niveau constant, et je lui donnerai au bas mot une baisse de 20% par rapport aux chiffres de 2750. Et puis, l'augmentation de l'influence séranienne donnerait de toutes façons des raisons aux autres nations de varier leurs fournisseurs, soit en sous-traitant auprès de la FSU, qui dispose aussi d'un appareil industriel digne de Mamnon, ou encore en modifiant les industries locales (on revient à ce que j'ai dit dans mon premier post, quoique certes moins massivement qu'en cas de démantélement en bonne et due forme de l'appareil industriel erikean).


Pour les Alganns et Maza, je peux globalement accepter la prise d'influence progressive. Peut-être quelques difficultés du côté de Valia, qui ont rendu le processus plus long...

Territoires:

J'ai le lien vers celui de l'UTE dans mon précédent post, mais je retravaillerai ce soir le coin supérieur gauche de ta carte, et te l'enverrai afin que tu puisses voir les modifs et les faire également sur ton fichier. Comme ça sûr que ça corresponde à ce que j'ai en tête.


Les planètes:

Je sais très bien quels sont les systèmes Tau Ceti et Eridiani, attends, c'est moi qui ai pour habitude de nommer les zones coloniales de l'UTE avec des noms d'étoiles. Et dans Hyperion, Tau Ceti Central (TC² - c'est pas beau comme non ça?^^) est la capitale de l'Hégémonie.
Je voulais dire qu'il n'y en avait pas dans l'univers de Heg! ("nos planètes", "notre univers") Et qu'il existait déjà dans l'index des planètes des planètes du secteur Proxima avec d'autres noms, et que par soucis d'économie de moyen il semblait peu nécessaire d'en créer de nouvelles.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Ven 7 Déc - 11:33

Sur Seranon :
Le fait est qu'on parle d'Erikea sur le gros du territoire conquis, et qu'Erikea, à cette époque, c'est des péquenots afghans Very Happy ... Mais sans la conscience nationale ou religieuse du peuple Afghan (les pachtouns, quoi qu'on en disent, ont une conscience nationale très forte depuis toujours). Ici, on parle quand même de type qui ont été drogués pendant des lustres et savent à peu près rien de l'Histoire de leur propre pays. C'est donc assez facile de les embrigader. (on grave ce que l'on veut sur l'esprit vierge d'un enfant ...) Et pour moi, cette conscience nationale des élites exclusivement, a toujours été le vrai gros point faible d'Erikea. Le bas-peuple, lui n'en a pas. Il se bat déjà pour bouffer ... Donc à partir du moment ou Seranon a tué l'ensemble de l'élite (on peut envisager qu'un noyau, derrière Warrington par exemple, se soit exilé ... Mais ou ? Personne ne les aime plus les Erikeans ...), la nation et la volonté de combattre des Erikeans a disparut.

J'admets volontiers des difficultés sociales liées entre autre, au fait que la production Seranienne ne suffit pas forcément à fournir assez de richesses pour stabiliser les choses. Cependant, la confiscation de la richesse Erikeanne, une fois redistribuée aux "plus méritants" a quand même globalement put soutenir une stabilisation relative d'un certain nombre de territoire.

En outre, en matière de niveau de vie, les choses se sont quand même améliorées, notamment pour tout ceux qui se sont engagés dans l'Armée puisque grâce aux lois Seraniennes, ils se sont abondamment vu pourvus en terres sur les nouvelles Colonies Erikeannes. (Les Seraniens octroie un lopin de terre à leurs soldats, une concession minière, ou une prime de fin de mission élevée à leurs combattants).

De plus, l'antiquité Assyrienne n'est pas l'antiquité Romaine. Et le terme de "nationalisme" est à peine galvaudé et uchronique à l'époque Romaine. Que ce soit les grecs, les Romains, les Etrusques, les Samnites, les Messapes ou les Ombriens, il existait déjà une forme très avancée de nationalisme chez tout ce beau monde (l'opposition Barbares/Civilisés en est la toute première preuve, mais y'a pas que ça). Certes, il se rattache souvent à des logiques claniques ou familiales, mais avoir du sang Romain, ou Latin, ça compte toujours fortement dans l'ensemble ! Donc je ne pense pas que le comparatif soit totalement galvaudé (et je considère personnellement que l'homme est globalement le même depuis quatre mille ans. Et que quand tu pointes un canon turbolaser sur sa tronche, ou une ogive nucléaire, il a tendance à se faire tout petit ... Surtout si y'a une carotte de l'autre côté, comme par exemple l'obtention de droit de cité imposants pour les plus beaux collabos).

Je concède des difficultés donc. Mais elles ne sont pas d'ordre nationalistes (sauf pour les Valiens, les seuls à pouvoir vraiment faire chier durablement). Elles sont d'ordre socio-économique, à savoir que la pauvreté endémique d'au moins 9 Milliards de personnes sur l'ensemble du territoire Seranien (j'ai mis un IDH de 0,7 pour l'instant), cause forcément des trucs du genre "émeutes de la faim" et autres révoltes locales dès qu'on touche au prix du pain. Cependant, 30 ans, c'est la période des trente glorieuses, mine de rien. Et la croissance économique de cette période, d'autant plus renforcée par le fait que Seranon a plus ou moins confisqué la production Erikeanne, favorise tout de même une certaine amélioration de la situation entre la fin de la guerre civile et la période ou se déroulerait le jeu.

Alors certes, on parle de 12 Milliards de personne, et c'est certain que tout le monde ne vit pas forcément bien. Mais 30 ans, ça donne le temps d'entreprendre les travaux qu'il faut je crois, et même s'ils sont toujours en cours, ils sont quand même débutés ...

C'est donc aussi là que se trouvent les raisons principales de l'effort colonial déployé : il faut exploiter de nouvelles terres et de nouvelles ressources pour donner du travail à tout le monde. Ce qui fait qu'en dépit de cette situation, Seranon a une croissance vigoureuse, et les choses s'améliorent globalement progressivement.

Ensuite, je détailles juste les origines des peuples des différentes colonies de l'Espace Seranien. Je pense que ça clarifiera pas mal les choses :
  • Sur Seranon, Mazaharpet, Alttoria, et Erikea, je ne pense pas avoir besoin d'expliquer Very Happy.
  • Nouvelle-Jerusalem, c'est une conquête militaire Skeibienne. Donc à priori, les colons sont Mazaharpiotes, ou issus du cru.
  • Raiton et Galatia Prime sont des conquêtes militaires Erikeannes. Donc la aussi, les colons sont Erikeans, ou issus du cru. Comme c'est le fief des Warrington, il y a probablement également des colonies militaires Seraniennes, Algannes ou Skeib sur ces planètes, ne serait-ce que pour faire les flics.
  • Oceania et The March sont des colonies Alttoriennes.
  • Tilea est une colonie Seranienne, avec des gens du cru, et quelques seraniens.
  • Silénides est une conquête militaire Seranienne, avec des gens du cru principalement.
  • Herculanum, Carnutes, Carthago et Corinthe sont des colonies Seraniennes.
  • Liza est une colonie Erikeanne ou les Erikeans (méritants) ont été relocalisée. C'est notamment un symbole utilisé par la propagande Seranienne (le nom de la planète à lui seul parle mieux que n'importe quoi d'autre).
  • New Hope, c'est pareil. Erikeans Méritants et pas trop chiants. Utilisé comme symbole.

Alttoria :
Va pour considérer Alttoria comme un Etat indépendant, tampon entre Seranon et l'UTE. Mais je supprimerai alors leurs colonies de "Oceania" et des "Marches", pour ne pas qu'ils soient trop gros. En outre, je ne suis pas d'accord quand tu dis que l'UTE constitue une meilleure garantie : l'UTE c'est quand même l'ennemi héréditaire. On ne signe pas un accord de paix et d'amitié avec un ennemi héréditaire (qui en plus vous a envoyé quelques bombes nucléaires dans la figure !). Qu'elle fasse la balance et change d'alliance comme de chemise ok, mais qu'elle soit une alliée de l'UTE moins ... (Parce que de toute façon, ça ne tient pas non plus : si les Alttoriens sont tellement autonomistes, ils ne vont ni sacrifier leur autonomie aux Seraniens, ni aux Unioniens, pour se protéger de l'un ou de l'autre ... Ca ne tient pas non plus).

Je ferrais les modifs afférentes sur la carte.

FSU :
Regardes le fichier l'Histoire ou nous l'avons laissé que j'ai posté dans les docs à disposition. J'y proposes plusieurs changement au niveau de la structure de la FSU, antécédents à la situation que tu décrits. Dis-moi ce que tu en penses. La FSU a très bien put y retourner ! (Retour aux temps jadis ou tout était mieux et plus beau).

Erikea Seranon et colonies bis :
Juste un calcul sur la démographie Seranienne : je pars déjà du principe qu'il y a eut sur Seranon, une "revanche des berceaux", avec une volonté de peser plus lourd dans la démographie mondiale, et aussi d'encourager à la fois la croissance économique, et la base mobilisable (un homme, un fusil), donc avec une moyenne de 3 à 4 enfants par femmes. Or une génération s'est écoulée depuis 2760, ce qui fait que la population Seranienne s'est multipliée par 1,5 ou 2. Mettons 1,75 en tenant compte de la mortalité infantile un peu plus élevée au début vu que l'IDH Seranien était l'un des plus faible des états développés ... Ca nous fait du 6,5 Milliards de Seraniens. A priori, à 6 Milliards sur Terre, on a du mal à tenir aux régimes alimentaires et économiques actuels, et avec nos modes de vies. Donc je dirais que les Seraniens (qui aiment bien la bonne chaire nous dit Caïus dans l'encyclo), atteignent une forme de "surpopulation" à partir de 3 Milliards d'habitants sur Seranon. En 2760, Seranon était donc déjà surpeuplée ! Donc à priori, ça fait 3,5 Milliards d'individus à loger ailleurs pour restaurer un niveau de vie convenable pour les Seraniens.

La saturation démographique, on y est quand même un peu non ? Ensuite, comme vu plus haut, les colonies ne sont, d'ailleurs, pas toutes Seraniennes.

En ce qui concerne l'éco : j'ai pas dit que l'éco Erikeanne se maintenait, vue qu'elle a été pillée. En revanche, son seul effondrement est suffisant à provoquer une crise économique infiniment plus grave chez les voisins de Seranon, et donc, d'assurer, d'une certaines manière, le champ libre à la République au niveau international (2800, c'est donc le contrecoup qui vient, puisque l'UTE et l'EKA se redressent). J'ai en outre, déjà précisé que l'ensemble s'adjoignait de difficultés économiques, mais elles sont intrinsèques à Erikea (sorte de poubelle de la République à mon avis), et très localisées sur place.

De même qu'Erikea, si elle est une charge, est aussi un formidable marché : l'élévation du niveau de vie des Erikeans permettrait une sacré croissance économique. Et c'est le défi du XIXeme siècle pour l'Etat Seranien.

Planètes :
Je te laisses modifier les planètes du Secteur Sirius dans ce cas. (MAYEU ! Mon Espilon Eridani ! (j'ai un trip autour de cette planète dans une de mes nouvelles sur Seranon ^^)).

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Ven 7 Déc - 12:36

http://img15.hostingpics.net/pics/635189Galaxymaphugeavecprovinces.gif

La nouvelle Map avec les modifications de l'UTE et Alttoria rendue à son indépendance.

Peut-on considérer que pour ces deux états nous sommes d'accords ?

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rumy
Administration
avatar

Nombre de messages : 1394
Age : 26
Localisation (en RP) : Au coeur d'une étoile de sagesse.
Date d'inscription : 10/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits:

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Ven 11 Jan - 14:12

Aurais-je la liberté de nommer les ''nouvelles planètes'' en ''territoire Jadéen'' de manière...euh...plus approprié?

C'est pas que j'aime pas les villes Antique et les roches...mais je trouve ça moche quand même...

_________________
Gestionnaire de la République de Jadis, du Royaume de Shluikaas, de la République de Pergale et des États Veryyliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Sam 12 Jan - 14:15

Klein problem ... Moi j'ai fait comme je pouvais.

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Sam 12 Jan - 16:41

Au passage, faudra faire de même autour d'Alttoria et d'Alexandrie, ainsi que la province de Vilnius. Je fournirai tantôt d'autres noms.

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syllas
Administration
avatar

Nombre de messages : 2045
Localisation (en RP) : Dans les tabernacles de la double puissance temporelle et spirituelle
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
0/0  (0/0)
Crédits: Plus qu'il n'y a de grains de sable au bord de l'océan

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Sam 12 Jan - 22:43

Voici une partie de la chrono. J'ai commencé la rédaction du texte.

Spoiler:
 

_________________
Amiral Nikolaï Syllas d'Acre
Maître du jeu -
Union des Territoires Eloignés, Alttoria, Vands, Nomades, département Admintech (entre autres)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héphaistos (Espé)
Administration
avatar

Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   Lun 14 Jan - 17:26

En ce qui concerne Nouvelle Prusse, je ne suis pas d'accord. La Création de la Confédération Terrienne Unie du Secteur alpha à la fin de la guerre de succession de Nouvelle Francfort, est un prélude qui témoigne de la volonté des prussiens de restructurer un état central terrien à la place de la FTU. Nécessairement, cela conduit les NéoPrussiens à s'opposer à la Terre au départ. Néanmoins, j'avais parler d'une réintégration pacifique de Nouvelle Prusse, au fil du temps, très certainement pas le biais d'un statut d'Etat client au départ, puis, en faisant de l'Empereur et de ses descendants des "Gouverneurs à vie" du District de Nouvelle Prusse, ces derniers apportant l'armée Prussienne (intégrée à l'Armée Terrienne), et les troupes d'élites de l'Oxar Dun, à la terre, et dotant donc la Terre d'une armée permanente professionnelle, et très entraînée, en plus d'être maintenant correctement équipée ... (Alors qu'avant la Terre se fondait notamment sur des conscrits, si j'ai tout bien compris).

Les Néoprussiens sont des mercenaires. Une guerre de conquête terrienne n'est pas nécéssaire : il suffit de les acheter (ce qui, au demeurant, coutera infiniment moins cher que d'aller affronter l'armée Prussienne, pléthorique, et professionnelle, sur son propre terrain).

De plus une résistance de guerilla Prussienne est hautement improbable. Le patriotisme prussien est une construction politique. Y'en a pas. La Nouvelle Prusse est une armée qui a conquis un Etat. Et là, c'est vraiment au sens propre : l'Oxar'Dun est l'équipage d'un ancien vaisseau Terrien qui, à la fin de la guerre d'indépendance Seranienne, ayant perdu le contact avec la terre, s'est taillé un empire privé. Nouvelle Prusse, c'est donc une armée. Et c'est tout. Et l'ascendance terrienne de cette armée en fait un allié de choix pour la terre. Peu de chances qu'ils aillent se battre.

(Quand à Antarès, je pensais à une annexion Prussienne plutôt que terrienne. Une série de campagnes militaires comme tu les décrits ne manquerait pas de faire passer la Terre pour des gros belliqueux ultra-autoritariste, et les Séraniens comme des gentils matous tout mignons, à côté ... Hors, je crois que c'est l'inverse qu'on veut montrer ^^. Vanilbar je veux bien. Les autres moins ...

Sans même parler de la réaction Serano-Arkilienne. A ce train de conquêtes Terriennes là, ils ont tôt fait de signer un Pacte de non-agression en 2770, et une alliance en 2790 pour endiguer la progression Terrienne ! Car ça ne fait pas de doutes qu'ils sont les suivants ! (Surtout les Arkiliens, qui viennent de se faire carotte bulkar, nouvelle Prusse et Antarès d'un coup ... Je suis pas sûr qu'ils laissent faire en restant totalement inactifs comme des chaperons rouges devant le loup ...)

_________________
Équipe Administrative.

La fin de l'Espoir, c'est le commencement de la Mort
Charles de Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Cadre de l'univers - Commentaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Cadre de l'univers - Commentaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» Murdo : L'univers est sans limite ...
» Commentaire planning v1
» Elements de l'univers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Admintech & Communauté :: Hegemony V.3-
Sauter vers: