Hegemony

Dans un univers troublé, l'avenir de la galaxie et de la race humaine vous appartient
 
WikimonyAccueilLisez les règles du jeu iciFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Description : Les chantiers spatiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Shaniatwel
Administration
avatar

Nombre de messages : 582
Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Blessures:
10/10  (10/10)
Crédits: 2000

MessageSujet: Description : Les chantiers spatiaux   Lun 24 Mar - 21:56

Chantiers spatiaux de Carcaran :

Les chantiers spatiaux de Carcaran pourrait constituer un haut lieu du tourisme galactique s'ils étaient mieux fréquentés. C'est un endroit débordant de vie, de joie de vivre, de duels à morts et de tirs de blaster. On y rencontre toute les races de la galaxie, même certaines races non répertoriées dans l'encyclopédie galactique Terrienne s'y trouvent.

Les chantiers spatiaux de Carcaran concentrent ainsi l'essentiel de l'activité de la planète. De loin, ils ressemblent à un énorme gruyère noir couvert d'épines effilochée. Aucune structure clairement établie n'est visible et on ne sait pas trop ce qui forme la superstructure de l'anneau ou ce qui forme les docks orbitaux. Une chose : à moins d'y être habitué, ne vous aventurez surtout pas dans les "trous" du "gruyère", il y beaucoup de chance pour que vous rentriez dans quelqu'un ou quelque chose, que vous ne retrouviez jamais votre speeder si vous le garez quelque part, que vous ne retrouviez pas votre chemin, ou que vous soyez confondus avec la proie d'un chasseur de prime bourrin qui aurait décidé de vous descendre à coup de torpilles plasmiques ...


Les Mines de Carcaran :

Royaume du marché noir, dans les mines de Carcaran vous trouverez tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi. Si vous souhaitez vous enrichir, cherchez un peu de travail dans les mines. Il ne vous faudra qu'un scaphandre de sortie spatiale : les mines ne sont ni chauffées, ni oxygénées. Les mineurs des chantiers sont relativement peu payés, mais ils ne se fatiguent pas trop : leur travail consiste à tout détruire dans les quartiers abandonnés pour recycler le métal en place.

Les mineurs :

Les mineurs des chantiers de Carcaran utilisent toute sortes de choses : des bombes, des pioches, des pelles, leurs mains, ou des dévoreurs. Ces derniers sont sans doute les plus dangereux. Immenses machines spatiales, les dévoreurs sont de gros vaisseaux extrêmement lents et dépourvus d'hyperespace qui forent dans la matière des mines d'impressionnants tunnels. Deux énormes mâchoires saisissent le métal à l'avant et le recycle à l'intérieur même du vaisseaux ... Certains dévoreurs sont mêmes dotés d'unités de production à l'arrière de leur carlingue. Ces machines incroyables sont le symbole même du constant mouvement des chantiers spatiaux. D'une année à l'autre, vous ne retrouverez jamais la même chose au même endroit ...

Le marché noir :

Difficile de comprendre comment il survit. Toujours est-il que les dévoreurs absorbent à peu prés une fois par jour au moins un stock d'une soixantaine d'arme à feu perdues dans une ancienne maison. LE fait qu'on en trouve autant témoigne de deux choses : soit la cache est bonne et le marché noir se fiche pas mal de la perte de 50 armes par jours, ce qui inclurai le fait que des centaines de planques soient existantes, l'autre option, c'est que les carcars soit terriblement stupides et qu'ils continuent à cacher leurs armes dans les mines en les croyant à l'abri. Dans ce cas, ils sont vraiment très pauvres ...


Les tunnels :

Ils évoluent au gré des marches de dévoreurs, ou, dans les quartiers, des constructions des citoyens. Certains sont tellement gros qu'un croiseur entier peut y entrer. D'autres sont tellement petits qu'on s'y faufile au pris de ses ailettes stabilisatrices. Ces tunnels suivent un cours totalement illogique et aucunement droit : les dévoreurs vont la ou il y a le plus de métal, pas tout droit. Ils se séparent et se rassemblent avec autant de logique qu'un sac de nœud et le plus impressionnant reste toutefois le nombre de véhicules qui circulent dans ces tunnels : dans les quartiers, ils sont devenus les rues de la ville ...

Le Bo'Ak :

Drôle de jeu : dans les tunnels se poursuivent, truand, pirates, contrebandiers, mercenaires et chasseurs de primes. Ca tire dans tout les sens la-dedans. Les Carcars ont transformés ces courses poursuites en jeux : le Bo'Ak, les courses de chasseurs. Généralement, quand vous vous y engagez votre vaisseau est solide. Et quand on vous défiera au Bo'Ak, si vous n'êtes pas le dernier des as, refusez ...


Les quartiers :

Dans les quartiers, vous pouvez trouver beaucoup de chose : des bars, des boites de nuits, des artisans, des raffineries artisanales, des maisons clauses et toute sortes de choses fort peu recommandables pour ce qui ressemble de loin à un touriste. Clin d'œil aux far west humains, ces quartiers vibrent à la fois au son du marteau magnétique qui martèle la poutre de métal, et au son du pistolet blaster qui claque en permanence dans les rues. Les guerres de gang sont monnaie courante dans ces rues ...


Dernière édition par Yuki Shaniatwel le Lun 24 Mar - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Description : Les chantiers spatiaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)
» Description & Plan de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hegemony :: Le Noyau de la Tempête :: Carcaran :: Chantiers spatiaux-
Sauter vers: